Accueil

Brèves

CNRACL

Election du Conseil d’administration du CNRACL

Du 1er mars au 15 mars 2021, les actifs, retraités et employeurs des fonctions publiques hospitalière et territoriale voteront pour renouveler le Conseil d’administration de la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL). L’élection des nouveaux membres se fera dans le cadre d’un vote par internet ou par correspondance.

Les électeurs retraités sont invités à vérifier qu’ils sont bien inscrits sur la liste électorale. A cet effet, la liste est actuellement affichée et consultable dans les trois mairies déléguées de Rives-en-Seine jusqu’au 19 décembre.

En cas d’anomalie sur cette liste, ils pourront le signaler par téléphone (05 57 57 91 00) ou via Internet (www.cnracl.retraites.fr). Le Pôle Ressources Humaines de la Mairie de Rives-en-Seine se tient également à leur disposition pour tout renseignement.

Les Pompiers vous offrent votre calendrier 2021 !

La traditionnelle distribution des calendriers des Pompiers ne pourra se faire en porte à porte cette année. L’Amicale des Sapeurs-Pompiers de Caudebec-en-Caux a décidé de distribuer gracieusement ses calendriers dans les boîtes aux lettres. N’hésitez pas à leur faire un don afin de maintenir un lien et contribuer aux œuvres sociales de tous les Sapeurs-Pompiers.

Pour les soutenir, les Sapeurs-Pompiers mettent à votre disposition différentes manières de faire un don :
  • par voie postale à : Amicale des Sapeurs-Pompiers de Caudebec-en-Caux – Rue de l’Ambion – Caudebec-en-Caux – 76490 Rives-en-Seine
  • en ligne, en vous rendant sur le site www.achetersurcauxseine.fr (sélectionnez “Sapeurs-Pompiers de Caudebec-en-Caux” dans la rubrique “Magasin”)
  • en déposant votre don dans la boîte aux lettres du Centre de Secours
  • en vous adressant directement à un Sapeur-Pompier du Centre de Secours de Caudebec-en-Caux

Pour les dons par chèque, n’oubliez pas de préciser l’ordre : Amicale des Sapeurs-Pompiers de Caudebec-en-Caux. Si vous souhaitez un reçu, n’hésitez pas à le faire savoir lors de votre don en précisant vos coordonnées.

Pisciculture : campagne de crowfunding

A Saint Wandrille-Rançon, la pisciculture de Fontenelle va connaître une nouvelle jeunesse. L’entreprise Normand’ Truites sera le repreneur de l’exploitation au 1er janvier 2021, pour élever localement et transformer sur place, de façon artisanale, les poissons, avant de les vendre en circuit court.
Elle se lance dans une campagne de crowfunding, autrement dit financement participatif, pour y parvenir.
Depuis 3 ans déjà, cette entreprise commercialise des truites fumées mais elle souhaite désormais s’orientier vers une production entièrement gérée en élevant directement les truites.
Dans le courant de l’année prochaine, la pisciculture sera modernisée et valorisée (rénovation des bassins d’élevage et espaces d’accueil, sécurisation des déplacements…). D’ici 2022, les bâtiments de l’exploitation seront réhabilités pour accueillir un laboratoire de transformation.
Pour participer à cette campagne de financement participatif, rendez-vous sur le site kisskissbankbank

 

Un nouveau jeu à La Caillouville

La Mairie de Rives-en-Seine a remplacé un jeu vieillissant dans la cour de la maternelle de l’école de La Caillouville, à Saint Wandrille-Rançon, pour un montant d’un peu plus de 5400 euros. C’est un élégant « chalet » qui a ainsi fait son apparition, pour le plus grand plaisir des élèves de petite et moyenne section, à qui il est dédié. Entourée par un gazon synthétique confortable et souple, la structure dispose de plusieurs fonctions ludiques : des prises pour escalader, une banquette pour développer la socialisation, une forme à deux versants pour se cacher et imaginer toutes sortes d’aventures…

Mesures contre l’influenza aviaire

La Seine-Maritime a été placée en risque élevé d’introduction du virus influenza aviaire. Les mesures de prévention suivantes deviennent obligatoires :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux
  • interdiction de rassemblement d’oiseaux
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires du département à des rassemblements dans le reste du territoire
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes
  • interdiction d’utilisation d’appelant

Cliquez sur l’image de la brochure pour la consulter.

Toute mortalité anormale d’oiseaux d’élevage ou domestiques doit être transmise sans délai à la DDPP : 02 32 81 82 32 ou  ddpp@seine-maritime.gouv.fr

Tensions sur les réseaux électriques cet hiver

La crise sanitaire a eu un impact sur les centrales nucléaires : manque de personnel lors du premier confinement, baisse de la consommation d’électricité avec une chute de consommation… Les arrêts de centrales ont été reportés en plein hiver, période de forte demande.

Il y a donc un risque de coupure cet hiver. Il va donc falloir modérer notre consommation d’éclairage et de chauffage, notamment autour du créneau 19h-21h (pic de consommation).
Au-delà de l’aspect ponctuel de sécurisation des réseaux électriques qui peuvent alimenter des sites sensibles comme des centres hospitaliers, ces gestes ont un impact écologique fort, car le pic de consommation hivernal d’électricité est en général fortement carboné. Le geste peut donc être pérennisé et doubler l’acte citoyen d’un acte écologique.

Enquête Logement 2020

Le ministère chargé du logement réalise une enquête sur le logement en France métropolitaine.

Les entretiens ont été suspendus le 15 mars 2020 en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus (covid-19). Ils reprennent au cours du mois de septembre.

L’enquête a pour objectifs d’offrir une photographie complète et précise du parc de logements en France métropolitaine et de ses conditions d’occupation : indicateurs sur la qualité de l’habitat ; part des dépenses de logement dans le budget des ménages, etc.

Dans notre commune de Rives-en-Seine, quelques logements seront sollicités.

Un enquêteur ou une enquêtrice de la société IPSOS, chargé(e) d’ interroger les ménages occupant ces logements, prendra contact avec certains d’entre vous. Il (elle) sera muni(e) d’une carte officielle l’accréditant. Les enquêteurs devront respecter de manière stricte un ensemble de mesures, ceci afin de protéger les répondants et eux-mêmes.

Pour toute information complémentaire : https://www.enquete-logement2020.fr

L’article Brèves est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

La dentelle d’Argentan, quand la tradition revit

Rare dentelle en point d’Argentan (fin XIXe siècle, début du XXe siècle), Manufacture Lefébure, dont le thème n’est pas floral mais des personnages. Intitulé « Mariage princier ». (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°31.
Par Isabelle Audinet.

 
Les motifs sont reproduits sur du parchemin doublé de deux épaisseurs de tissu. La zone découverte est faible, puisque la dentellière cache presque entièrement son ouvrage pour éviter de le salir et de se déconcentrer. Le fil utilisé, extrêmement fin est en coton d’Égypte. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)
Les motifs sont reproduits sur du parchemin doublé de deux épaisseurs de tissu. La zone découverte est faible, puisque la dentellière cache presque entièrement son ouvrage pour éviter de le salir et de se déconcentrer. Le fil utilisé, extrêmement fin est en coton d’Égypte. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Autrefois grande région dentellière, la Normandie a malheureusement vu s’éteindre les différentes traditions (à l’aiguille, aux fuseaux et filets), surtout en raison de la Révolution. Depuis quelques années cependant, la dentelle apparaît comme un atout économique et social pour les diverses villes où furent créés les points. Des conservatoires de la dentelle et des centres de formation, dont la structure d’Argentan, ont donc été mis en place, ayant pour objet de faire renaître sous les doigts de fées des dentellières les belles dentelles regrettées.

Petit historique de la dentelle

Si l’on en croit la légende, la dentelle d’Argentan puiserait son origine dans le Moyen Âge. On raconte en effet qu’un fils de prévôt des marchands de Paris, Jacques Gautier Dumontel, vint à Argentan en 1378 pour acheter des dentelles. Une autre légende veut que ce soit la Vierge qui ait réalisé de magnifiques ouvrages pour une pauvre orpheline dentellière, endormie sur son travail.

En fait, quelle que soit l’ancienneté de la dentelle d’Argentan, il est incontestable que sa renommée fit que la ville accueillit une manufacture de dentelle de France au XVIIe siècle sur ordre de Colbert.

La dentelle est le fruit de l’évolution des passements, entre-deux à fils tirés utilisés sur les vêtements des courtisans de la cour. Il est possible que, tout comme à Alençon, certains points comme le point-coupé soient travaillés à l’aiguille. Il ne s’agit pas de dentelle puisque les motifs sont réalisés à partir de bandes de tissu dont on a tiré les fils. La véritable dentelle n’apparaît qu’avec le gros-point de Venise, qualifié de « Grand-Mère » de la dentelle. Ici, tout est réalisé à l’aide d’une aiguille. Composé de motifs liés entre eux par des « brides utilitaires », la dentelle en gros point de Venise acquiert une très forte renommée à travers les cours d’Europe. Les nobles s’arrachent les dentelles et sont prêts à dépenser des fortunes pour suivre la mode, d’où une fuite de capitaux vers les pays producteurs de dentelle. Pour répondre à cette demande frénétique, Louis XIV crée en 1665 les Manufactures royales de dentelle, faisant venir des dentellières des Flandres et de Venise. Elles sont installées dans plusieurs ville de France, dont Alençon et Argentan, avec pour objectif l’enseignement des points à la mode aux dentellières de la région. Parallèlement, Louis XIV interdit l’achat des dentelles à l’étranger, et demande aux dentellières des manufactures d’inventer un point spécifique à la France. Il entend ainsi endiguer la fuite des capitaux.

De la réflexion conjointe des différents artistes (Le Brun, Bonnemer…) apparaît une nouvelle dentelle, le Point de France. Les décors, très présents, y sont liés entre eux par un réseau, maillage très fin, qui devient la caractéristique de la dentelle. Dentelle à l’aiguille, très belle, mais aussi très longue à fabriquer, et donc chère, elle n’en devient pas moins la plus recherchée d’Europe. Au XVIIIe siècle, un certain Guyard, membre d’une famille de dentelliers et négociants en dentelle à Argentan, possède une Manufacture royale de Point de France et fournit la cour de France en dentelles.

Le Point de France va évoluer avec les modes, mais aussi parce que son coût élevé a fait rechercher des dentelles plus légères. La solution pour réaliser une quantité de dentelle plus grande en un temps moins long, fut de développer le réseau, c’est-à-dire le maillage entre les motifs, et de simplifier ces motifs. La dentelle d’Argentan est l’une de ces évo...

 

Il vous reste 87 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Témoignage du passé industriel d’yvetot

Le Parc naturel régional et la Ville d’Yvetot s’associent pour travailler sur l’histoire industrielle et l’urbanisation d’Yvetot, de 1847 aux années 2000.
Travailler sur son histoire, c’est s’offrir la possibilité de mieux construire son avenir.

Pour compléter le travail scientifique effectué actuellement, le Parc et la Ville souhaitent effectuer une collecte de la mémoire orale et en savoir davantage sur les conditions de travail en entreprise et sur la vie Yvetotaise.

 

Si vous êtes un ancien salarié d’une entreprise Yvetotaise et que vous souhaitez partager votre expérience, votre histoire, contactez le Parc (02 35 37 23 16) ou la mairie d’Yvetot (02 32 70 59 14)

Elections CNRACL

La Caisse nationale de retraites des agents de collectivités territoriales procèdera au renouvellement de son conseil d’administration du 1er au 15 mars 2021.

Cette élection se fera dans le cadre d’un vote par internet sur un site sécurisé ou par correspondance.

 

La liste électorale est consultable en mairie.

Merci de vous rapprocher de Madame Bellemère au 02 32 70 59 12

 

Pour plus de renseignements :
– Site internet : https://www.cnracl.retraites.fr/nous-connaitre/elections-cnracl-2021

– Téléphone : 05 57 57 91 00