Catégorie dans Municipal

Chênaie à La Croix Dussault

La chênaie de La Croix Dussault plantée

Comme prévu suite à la démolition des maisons menacées par la falaise à Villequier, la Ville de Rives-en-Seine a créé un bel alignement d’arbres au lieu dit de La Croix Dussault.

Pour sécuriser ce terrain risqué, l’idée de la municipalité était de le séparer de la chaussée par un talus planté d’arbres. Sur les conseils d’Aurélie Lasnier, chargée de mission Paysage au Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande, les élus ont choisi des chênes sessiles. Dans quelques années, ils pourront atteindre 40 mètres de haut, ce qui fera une très belle impression à l’entrée de ville ! C’est l’entreprise des Pépinières Vallois qui s’est chargée de planter les 90 sujets.

Dès que la friche sera remise à l’état naturel, la Ville fera appel à un agriculteur pour pratiquer de l’écopâturage, une technique qui permettra d’entretenir la parcelle sans emploi de désherbants chimiques.

L’article Chênaie à La Croix Dussault est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Félicitations aux jeunes diplômés !

Ils sont dix-neuf jeunes élèves du village a avoir décroché en 2020 un diplôme.

Alors, bien sûr que l’obtention de ces diplômes méritait une récompense offerte par la municipalité pour féliciter cette jeunesse studieuse.

Et c’est lundi 1er mars que ces dix-neuf jeunes diplômés domiciliés au Val de la Haye ont reçu, en signe d’encouragement à poursuivre leurs efforts, un bon d’achat valable dans les centres culturels Leclerc : un bon d’achat de 20 euros pour les collégiens ayant obtenu leur diplôme de DNB (diplôme national du brevet, anciennement appelé brevet des collèges) et un bon d’achat de 40 euros pour les élèves diplômés du CAP, BEP, Bac Pro et Bac général.

Un bon d’achat pour le DNB qui est d’ailleurs une nouveauté cette année. Une façon pour l’équipe municipale de mettre en avant pour ces neuf jeunes collégiens (depuis devenus lycéens) l’importance de ce premier diplôme dans leur cheminement scolaire.

Félicitations donc à…

  • Léna, Gwen, Cléo, Phoebe, Meije, Brayan, Arthur, Pierre-Marie et Thomas pour l’obtention de leur DNB,
  • Gloria et Brian pour l’obtention de leur CAP,
  • Armand pour l’obtention de son BEP,
  • Fabien pour l’obtention de son Bac professionnel,
  • et Lucille, Alicia, Azilis, Nathanaël, Nicolas et Gabriel pour l’obtention de leur Bac général.

L’article Félicitations aux jeunes diplômés ! est apparu en premier sur Val de la Haye.

On a replanté à Etennemare

Samedi dernier 27 février, les élus de la commission Développement Durable présidée par Philippe Cabin, maire adjoint se sont retrouvés au bois d’Étennemare pour une première série de plantation d’arbres. Véritable poumon vert de la commune, le bois d’Étennemare contribue par ses nombreuses allées bordées de hêtres centenaires à l’attractivité …

Un·e journaliste chargé·e de publication

(Cadre d’emploi des attachés)

Sous la responsabilité d’un journaliste coordinateur éditorial multi support et de la responsable du département, pour la rédaction principalement d’articles à paraître dans le journal municipal Le Stéphanais, dans Le Stéphanais junior – journal pour les 10-14 ans – sur le site internet de la Ville et les réseaux sociaux, vous collectez, rédigez et assurez la mise en forme des informations en tenant compte de la ligne éditoriale définie. Vous êtes garant de l’image de la collectivité via ses outils de communication. Vos missions seront les suivantes :

  • Mise en œuvre de la stratégie d’information de la collectivité
    • Proposer des sujets ou thèmes à aborder et les angles rédactionnels et illustratifs correspondants
    • Contribuer à l’élaboration de formats journalistiques innovants
    • Participer aux conférences de rédaction et aux réunions hebdomadaires
    • Co-animer les outils collaboratifs de la rédaction : plannings de publication…
  • Recueil, analyse et synthèse d’information
    • Rechercher et identifier des sources et lieux d’information, développer un réseau de partenaires stratégiques
    • Réalisation de reportages sur le terrain
    • Recueillir, vérifier, sélectionner et hiérarchiser les informations
  • Rédaction, mise en forme et supervision de la diffusion des informations
    • Rédiger les articles en les adaptant aux supports de communication (journal, site, réseaux sociaux…) et en vérifiant l’orthographe, la grammaire et la typographie
    • Rechercher et proposer des illustrations
    • Préparer les articles selon les maquettes des supports de publication
    • Réaliser des reportages vidéos : scénarisation du sujet, réalisation d’interviews, écriture de la voix off, éventuellement montage

Profil

  • Formation supérieure en information et communication ou formation en école de journalisme
  • Expérience professionnelle exigée
  • Connaissance des règles juridiques et déontologiques du droit de la publication et de l’information
  • Maîtrise des techniques rédactionnelles et journalistiques : écrites et parlées
  • Maîtrise des techniques d’écoute
  • Maîtrise des techniques et outils de communication
  • Maîtrise des règles de production graphique
  • Maîtrise des techniques de l’iconographie
  • Aisance relationnelle
  • Permis B exigé
  • Amplitude horaire variée en fonction des projets d’article

Rémunération: statutaire + Régime Indemnitaire + prime de fin d’année.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des ressources et relations humaines

Hôtel de Ville – CS 80458

76806 SAINT ETIENNE DU ROUVRAY CEDEX

Référence offre : DICJ-032021

Ou postuler en ligne

 

L’article Un·e journaliste chargé·e de publication est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Vœux du Maire au personnel

Le Maire présente ses vœux aux services municipaux
Compte-tenu des restrictions sanitaires, cette année le Maire, Jean Delalandre, s’est adapté et a présenté ses vœux par service au personnel communal.
Le Maire, Jean Delalandre, aux côtés de ses adjoints et de Stéphanie Paillet, Directrice Générale des Services, est tout d’abord revenu sur l’année écoulée qui malgré l’épidémie de Covid-19 a permis la poursuite de projets.
Après avoir présenté ses vœux, il a souhaité la bienvenue aux agents qui ont récemment rejoint les effectifs de la ville : Frédérique Maret, coordinatrice des affaires culturelles, Magali Lagache chargée des affaires générales, de l’urbanisme et des sports, Yohann Lavenu, technicien du théâtre, Christopher Malfilatre, agent des services techniques et Laurine Thierry, agent de l’école maternelle.
Le Maire a également tenu à féliciter Céline Delafenestre, agent à l’école élémentaire, pour l’obtention de son examen d’adjoint technique principal de 2ème classe et a remis la médaille d’honneur du travail échelon argent à Laurent Picard, responsable de l’environnement et des espaces verts.
Des moments d’échanges appréciés de toutes et de tous qui permettent de garder le lien malgré le contexte sanitaire particulièrement complexe.

Remise du chèque à l’AFM Téléthon

Samedi 6 février 2021 s’est tenue en comité très restreint, la remise officielle du chèque du Téléthon 2020.
Jean Delalandre, Maire de Duclair, précise que malgré le contexte sanitaire, la ville de Duclair a souhaité remettre officiellement ce chèque de 2 439.02€ : « Je remercie tous les participants et les élus de la ville qui se sont mobilisés malgré ce contexte difficile ! »
Les associations qui ont participé étaient représentées par leur Président ou un membre (le Lion’s club, le Club de la joie de vivre, le Bridge-Club, le Judo Club, la MJC, Transfert, le FCLTD).
Monsieur Salinas, représentant de l’AFM Téléthon de Rouen et coordinateur Seine-Maritime, nous a fait le plaisir de sa présence.
Il a précisé qu’à ce jour les 70 millions d’euros sont atteints pour la collecte de l’année 2020.

Des vœux particuliers

La cérémonie d’accueil des nouveaux habitants* se réinvente !
Faute de pouvoir organiser la traditionnelle cérémonie des vœux et d’accueil des nouveaux habitants compte tenu du contexte sanitaire, la ville a su rebondir et s’est adaptée.
Le Maire, Jean Delalandre, entouré de Mathilde Huré et Claude Petit, adjoints, parcourent en ce moment la ville pour rendre visite aux nouveaux Duclairois afin de leur remettre des cadeaux de bienvenue. La dernière vague de visites est prévue ce vendredi 12 février et c’est bien entendu dans le respect des gestes barrières que les rencontres ont lieu.
« Il s’agit finalement d’une très bonne alternative d’aller à la rencontre des nouveaux arrivants, cela permet de faire leur connaissance, d’échanger quelques mots de manière conviviale. Je remercie les nouveaux Duclairois pour leur excellent accueil ! » précise le Maire, Jean Delalandre.
*Les « nouveaux habitants » sont identifiés par les services du fait de leur inscription sur la liste électorale de la ville.

Travaux du stade

Un stade plus moderne, plus accessible, plus écologique
Jeudi 11 février, comme chaque jeudi, depuis le lancement des travaux en juillet 2020, une réunion de chantier s’est tenue au stade Maurice Châtel.
C’est en présence de Monsieur Dumont, architecte, de Michel Allais, adjoint en charge des bâtiments, de la sécurité, de l’environnement et de la voirie, de Didier Bellet, directeur des services techniques, de Nicolas Le Meur, président du FCLTD et des entreprises en charge des travaux, qu’un point a été réalisé sur les travaux de réhabilitation du stade et plus particulièrement sur les futurs vestiaires.
En effet, ceux-ci sont restructurés dans leur totalité afin d’être plus confortables et mieux adaptés aux attentes des joueurs. Ces travaux permettent aussi de rendre possible l’accès pour les personnes à mobilité réduite. Le mode de chauffage va être remplacé par la mise en place d’une chaudière gaz à condensation basse consommation avec production d’eau chaude, permettant notamment de faire des économies d’énergie.
Pour le Maire, Jean Delalandre : « ces travaux de réhabilitation étaient une nécessité pour rendre le stade et ses installations plus modernes, plus accessibles et plus respectueux de l’environnement. Aujourd’hui et pour les années à venir, la ville se donne les moyens d’équiper, d’améliorer et de rénover ses infrastructures sportives pour répondre aux besoins des utilisateurs et des associations sportives duclairoises ».

Priorité vaccination

Premier bilan d’étape pour le centre de vaccination de Duclair après un mois de fonctionnement : 2500 injections réalisées
Ouvert depuis le 18 janvier 2021, le centre de vaccination ne désemplit pas et c’est avec une organisation bien rodée qu’il continue d’accueillir chaque jour une centaine de patients.
A l’heure d’un premier bilan d’étape, ce ne sont pas moins de 2500 injections qui ont été réalisées. Une cadence soutenue où les rendez-vous se succèdent de façon fluide, donnant ainsi entière satisfaction aux patients.
À ce jour, l’ensemble des créneaux disponibles au niveau national pour les rendez-vous de vaccination sont complets. Il faudra faire preuve de patience avant la réouverture des prises de rendez-vous, certainement d’ici fin avril 2021. Nous informerons les usagers dès que de nouveaux créneaux seront ouverts.
Pour rappel, dès l’ouverture de nouveaux créneaux les prises de rendez-vous s’effectuent :
– par téléphone : 02 79 46 11 56

Installation de nouveaux porte-vélos

Cinq porte-vélos viennent d’être installés dans le village :

  • Trois au niveau de l’école et du terrain multi-sports
  • Et deux au niveau du terrain de tennis.

Ces porte-vélos ont été offerts par la Métropole.

Bien sûr, si le besoin s’en faisait sentir, des porte-vélos supplémentaires pourront être installés dans le village.

L’article Installation de nouveaux porte-vélos est apparu en premier sur Val de la Haye.

Informations pratiques

Prêts de documents, consultation sur place de documents usuels et fonds patrimonial, expositions... autant d'activités proposées par les 3 bibliothèques de la Ville.
Compte tenu de la crise sanitaire actuelle, les bibliothèques municipales ont adapté leurs horaires
Bibliothèque Municipale de Fécamp & Bibliothèque centrale « Saint Exupéry » 5, rue Théagène Boufart Tél. : 02 35 10 10 00

Horaires : Mardi de 14h à 17h30 Mercredi de 10h à 17h30 Jeudi de 14h à 17h30 Vendredi de 14h à 17h30 Samedi de (...)

- Bibliothèques et ludothèque

Les inscriptions

Pour tout emprunt, l'inscription est indispensable. Une carte personnelle vous est délivrée gratuitement avec une validité d'un an.
Pour un adulte, se munir : d'une pièce d'identité d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, facture EDF ou téléphone…).

Pour les personnes de moins de 15 ans, se munir : du livret de famille ou de la carte de Sécurité Sociale de l'un des parents mentionnant son nom, si elle ne possède pas encore de pièce d'identité, du (...)

- Bibliothèques et ludothèque

Modalités d’emprunts

La consultation sur place des collections de prêt, des revues et des usuels est en accès libre. Pour tout emprunt, l'inscription est indispensable.
Une carte personnelle vous est délivrée gratuitement avec une validité d'un an.
Elle est à renouveler sur simple présentation d'un justificatif de domicile.
En cas de perte ou de détérioration de la carte, une participation financière sera demandée. Cette carte doit être conservée, même périmée. Tout document détérioré ou perdu doit être remplacé ou (...)

- Bibliothèques et ludothèque

Carnet de bord – les centres de loisirs

Retrouvez sur cette page les informations et les productions publiées par les animateurs des centres de loisirs.

Vacances d’hiver 2021

Centre de loisirs Louis-Pergaud

Les enfants de maternelle du centre de loisirs Louis-Pergaud chantent la pluie sous le soleil Normand ! Ce projet, réalisé pendant la première semaine des vacances avec la danseuse Adelinoo, donne un avant goût de printemps.

Centre de loisirs de la Houssière

Afin de maintenir du lien entre les groupes écoles, une coupe de fou a été organisée pendant la première semaine des vacances avec des défis quotidien et des grands jeux. Chaque jour, les groupes ont découvert dans leur boite aux lettres magique le parchemin contenant le défi. Le soleil étant au rendez-vous, les enfants  ont pu profiter pleinement de l’extérieur avec des piques-niques et activités.

 

L’article Carnet de bord – les centres de loisirs est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Les élu·e·s appellent l’État à enterrer le «contournement Est»

La séance du 25 février a permis au conseil municipal d’approuver deux vœux directement adressés à l’État. La Ville demande l’abandon du projet d’autoroute controversé de «contournement Est», et l’arrêt du projet Hercule, qui doit conduire au démantèlement d’EDF.

Réunis lors d’un conseil municipal exceptionnel jeudi 25 février, les élu·e·s stéphanais·es ont adopté un vœu dans lequel ils appellent le gouvernement à abandonner, une fois pour toute, le projet d’autoroute à péage reliant l’A28 à l’A13, plus connu sous le nom de «contournement Est» de Rouen.

Opposée au projet depuis des années, la Ville s’inscrit ainsi dans la continuité de la Métropole rouennaise dont les élus viennent de refuser le financement à hauteur de 66 millions d’euros promis lors de la mandature précédente. 

Vidéo: l'intégralité du conseil municipal exceptionnel du 25 février

Une rallonge à la Région et au Département

Malgré ce retournement de situation, le projet de «contournement Est», initié il y a 50 ans, n’est pas enterré. Quelques jours à peine après le vote métropolitain, le président de la Région Normandie, Hervé Morin, et le président du Département de Seine-Maritime, Bertrand Bellanger, ont annoncé vouloir prendre en charge ces 66 millions manquants en augmentant la part de financement des deux collectivités. Pour la Région, c’est chose faite depuis le 15 février: une rallonge de 48 millions d’euros au projet a été votée (portant la part régionale à 205 millions d’euros). Le Département de Seine-Maritime pourrait quant à lui voter une rallonge de 18 millions (pour atteindre 40 millions), début avril, lors du prochain conseil départemental.

Devant les caméras retransmettant la séance en direct sur Internet, les groupes stéphanais de la majorité ont parlé d’une même voix, qualifiant tantôt le tracé d’autoroute de «projet d’un autre temps» (Élu·e·s socialistes écologistes pour le rassemblement) ou de «projet écocide et scandaleux» (Rouvray debout). Le groupe Europe Écologie Les Verts a exprimé sa «colère» envers «les deux présidents de droite qui ont décidé de dépenser 66 millions d’euros en 24 heures […] soit plus que le budget annuel de notre ville».

«La Région et le Département volent au secours d’intérêts particuliers, a scandé Hubert Wulfranc, député et conseiller municipal, au nom du groupe Communistes et citoyens. 
Nous nous trouvons à un moment clé du dossier, le gouvernement est en difficulté sur le sujet, notamment au vu de la loi “Climat et résilience” (sur le point d’être présentée à l’Assemblée nationale, NDLR) qui maintient des objectifs de réduction de 50% de l’artificialisation des sols, et qui devrait logiquement fait fi d’un tel projet.

Et Joachim Moyse de conclure le débat: «en tant que maire je veux pointer que ce projet aura un impact très fort au niveau sanitaire et au niveau des nuisances de toutes sortes sur la population. Rappelons-nous qu’il prévoit qu’un viaduc de quatorze mètres de haut passera à cinquante-cinq mètres des habitations voisines, et qu’elles verront jusqu’à vingt mille véhicules passer chaque jour devant leurs fenêtres. Ce n’est pas acceptable d’ajouter ces problématiques de pollution et de déficit de qualité de l’air sur notre ville populaire.»

Contournement Est & écologie: lire le dossier À la recherche du Bon air paru dans Le Stéphanais n°279

L’État appel au dialogue

Suite au vote de la Région du 15 février, Hervé Morin avait indiqué qu’il appartenait désormais à l’État de «prendre ses responsabilités». Engagé à hauteur de 245 millions d’euros, l’État qui est en effet en mesure de poursuivre le projet ou d’y mettre un terme. Interrogé sur le sujet par le sénateur de Seine-Maritime Pascal Martin (Union centriste), le gouvernement a répondu par l’intermédiaire de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. “Nous ne souhaitons pas avancer contre les collectivités locales, a indiqué la ministre. Nous tenons à un débat apaisé et réaliste notamment en matière de trafic sur le territoire. Nous en appelons au dialogue et sommes prêts à étudier toutes les propositions pour concilier ces deux nécessités absolues: la mobilité des habitants de la métropole et la protection de l’environnement”. Les contre-propositions au «contournement Est» émises par la Métropole doivent être étudiées par l’État au cours des prochaines semaines.

Second vœu contre le projet Hercule

Une fois ce vœu adopté, les élus ont également approuvé un second vœu à l’unanimité, appelant cette fois l’État a empêcher le projet Hercule qui vise au démantèlement d’EDF. (Lire l’article “Chez Edf on voit rouge”, paru dans Le Stéphanais n°279)

La séance s’est terminée après le vote de délibérations relatives au budget principal de la Ville ainsi qu’aux budgets annexes du Rive Gauche, de la restauration municipale et du lotissement Seguin.

 

L’article Les élu·e·s appellent l’État à enterrer le «contournement Est» est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Valorisation du patrimoine

Jeudi 25 février 2021, une visite de chantier a été organisée avec les entreprises concernées par les travaux de réfection de l’Eglise Saint-Denis de Duclair.

L’Entreprise de couverture, l’Architecte, Michel Allais, adjoint chargé des Bâtiments, de la Sécurité, de l’Environnement et de la Voirie et Didier Bellet Responsable des Services Techniques se sont réunis.
Il s’agissait de la dernière visite avant la dépose de l’échafaudage et avant la réception du chantier de couverture de la nef.

La prochaine étape sera la reprise de la couverture du cœur de l’église pour une durée estimée entre cinq et sept mois.

PORT DU MASQUE : rappel

Extrait de l’arrêté préfectoral portant sur l’obligation du port du masque:

« Le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. Cette obligation s’applique dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération à l’exception :

  • des espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ;
  • des plages à partir de la zone de galets jusqu’à l’estran
  • des hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux.

L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
  • les personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied, trottinette, etc.), qui devront néanmoins détenir un masque qu’elles devront porter dès la fin ou l’interruption de l’activité physique ;
  • les conducteurs de véhicules à deux roues motorisées ayant obligation de porter un casque ; ces personnes sont toutefois tenues de détenir un masque qui doit être porté dès la fin ou l’interruption de leur activité
  • Cette obligation ne s’applique pas aux activités à caractère strictement professionnel qui s’exercent sur la voie publique dans les conditions prévues par les protocoles sanitaires professionnels en vigueur.

Le port du masque reste obligatoire dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport. »

Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter la page de la Préfecture de la Seine-Maritime « COVID 19/Point de la situation dans le département de la Seine-Maritime » https://www.seine-maritime.gouv.fr/Actualites/COVID19-Point-de-situation-dans-le-departement-de-la-Seine-Maritime

L’article PORT DU MASQUE : rappel est apparu en premier sur Commune de Fresquiennes.

Printemps des Poètes 2021

Du 13 au 29 mars
Le Printemps des poètes est le rendez-vous annuel national de la poésie : la manifestation a pour vocation de sensibiliser petits et grands à la poésie sous toutes ses formes. Pour l'édition 2021, c'est le thème du Désir qui est à l'honneur du 13 au 29 mars.
Les bibliothèques de Fécamp s'associent à cet évènement en s'adaptant aux conditions sanitaires. Elles accueilleront ainsi des expositions, tournées vers l'extérieur, qui permettront de mettre en valeur la production poétique (...)

- Sorties

Retransmission en direct du conseil municipal exceptionnel jeudi 25 février

Un conseil municipal exceptionnel a lieu jeudi 25 février à 18h30 a eu lieu à l’hôtel de ville. En raison des contraintes liées aux recommandations sanitaires visant à lutter contre l’épidémie de Coronavirus, la réunion a lieu à huis clos, et sera retransmise en direct sur cette page et sur le Facebook de la Ville.

 

L’article Retransmission en direct du conseil municipal exceptionnel jeudi 25 février est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Les conteneurs à verre et de vêtements déplacés rue Chivé

En semaine, lorsque les enfants sont à l’école Cavelier de la Salle, les places sont chères le matin et vers 16h30 dans la rue Chivé en face de l’école. De nombreuses voitures stationnant dans cette rue (et à proximité) pour déposer ou récupérer les enfants.

C’est pourquoi une place de plus est une bonne nouvelle dans cette rue. Et cette place de stationnement a été récupérée en déplaçant de quelques mètres le conteneur à verre et le conteneur “Collecte de vêtements”.

En effet, suite à la démolition du bâtiment qui servait de garage au coin de la rue Chivé et de la rue des Frères Duret, les deux conteneurs ont été déplacés à cet endroit libérant ainsi un espace supplémentaire dans la rue. Le déplacement n’est donc que de quelques mètres, mais il est appréciable pour l’espace de stationnement dans cette rue.

Dans quelques jours, une place de stationnement supplémentaire sera accessible en face de l’école

Bien sûr, il faudra encore patienter quelques jours (le temps que les services techniques municipaux nettoient les lieux) pour profiter de ce nouvel emplacement de stationnement.

Un déplacement de quelques mètres des deux conteneurs qui permettra aussi de déposer vos verres et vos sacs de vêtements dans un endroit qui ne sera plus situé directement sur la rue et donc plus sécurisé.

Où se trouvent les conteneurs à verre dans le village ?

Le village compte quatre conteneurs à verre :

  • près du Foyer (sur le parking)
  • dans le quartier Michon (avenue Pierre Michon)
  • avenue de Quenneport (au niveau de la société Normetanch)
  • et près de l’école dans la rue Chivé (c’est celui-ci qui a été déplacé de quelques mètres)

Où se trouve le conteneur de vêtements dans le village ?

Un seul conteneur à vêtements est installé dans le village, c’est celui se situant près de l’école dans la rue Chivé et qui vient d’être déplacé de quelques mètres.

Le seul conteneur “Collecte de vêtement” du village est situé près de l’école

L’article Les conteneurs à verre et de vêtements déplacés rue Chivé est apparu en premier sur Val de la Haye.

Aide au logement pour les jeunes actifs

Depuis le 18 février 2021, Action Logement, un organisme animé par les partenaires sociaux, avec le soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement, propose une aide de 1 000 € aux jeunes actifs.
Pour bénéficier de cette aide, il faut :
– Être âgé de moins de moins de 25 ans ou être en alternance (sans limite d’âge) ;
– Percevoir un salaire mensuel brut compris entre 30 % (467 €) et 110 % (1 711 €) du SMIC (montant brut au 1er janvier 2021 : 1 554,58 €).
– Disposer d’un contrat de location ou de colocation (bail) d’un logement situé en France et qui est sa résidence principale ;
– Être salarié depuis moins de 18 mois (contrat de travail en CDD, CDI ou contrat d’alternance) et être en poste à la date de la demande.
Les personnes ayant déjà bénéficié de l’aide à la mobilité ne sont pas éligibles à l’aide au logement des jeunes actifs.

L’article Aide au logement pour les jeunes actifs est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.