Des projets autour du four à concentration solaire

Innovation

Des projets autour du four à concentration solaire

« Nous n’en sommes qu’aux débuts. Il y a là d’énormes potentialités et on peut imaginer aller très loin en termes d’applications « , a souligné Arnaud Crétot, le boulanger de Montville, « artisan-ingénieur » en énergie solaire, à l’occasion de la présentation d’un four à concentration solaire Lytefire 5, ce mercredi 15 septembre sur le belvédère dominant la plage de Saint-Jouin-Bruneval.

Cette présentation, en présence d’Elise et Mike Hauters, les dirigeants de l’entreprise CPM (Chaudronnerie Panchout Muller) qui a réalisé le prototype et lancé la fabrication dans ses ateliers de Saint-Romain-de-Colbosc, s’accompagnait du lancement d’un appel à projet original par la commune. Celle-ci souhaite créer, dans l’ancienne étable d’un clos-masure, « un lieu où l’on explique la transition énergétique », selon les propos du maire François Auber. Un lieu pédagogique, partagé – car on peut très bien imaginer que plusieurs « solar-preneurs » s’allient pour acquérir une machine vendue 23 000€ – et dédié aux énergies renouvelables.

Comme secrétaire de la Commission du développement durable à l’Assemblée nationale, je veux saluer ici ce beau et intéressant projet.

Suivez notre actualité !
Rapport ministériel

Gestion du risque des marniéres

Fin septembre, avec le soutien de mes collègues normands, j’attirai l’attention du Ministre de la Transition écologique et solidaire sur la situation préoccupante des marnières en Normandie.

Le Ministre, François de Rugy, a entendu notre demande et il a missionné le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) pour réaliser un état des lieux sur la gestion du risque des marnières. Des pistes d’amélioration des dispositifs en place seront proposées d’ici quelques mois.

L’ensemble des services seront mobilisées pour la réalisation de ce rapport : le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Inéris), le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Céréma), les universités, les sociétés savantes, la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) et les Directions départementales des territoires (DDT) des préfectures.

Suivez notre actualité !

L’article Des projets autour du four à concentration solaire est apparu en premier sur Stéphanie Kerbarh Députée de Seine-Maritime.

Artisans, commerçants , libéraux : nous lançons un plan d’action pour mieux protéger les 3 millions de travailleurs indépendants. 

Emmanuel Macron participait aujourd’hui aux rencontres annuelles de l’Union des entreprises de proximité, l’une des principales organisations professionnelles du secteur et a présenté un “plan indépendants”.  Les indépendants représentent trois millions de travailleurs français qui créent de l’activité, de l’emploi et qui font vivre notre société au quotidien. Parce qu’ils peuvent parfois avoir le sentiment […]

Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, nous lançons un chèque énergie exceptionnel de 100 euros pour les foyers les plus modestes

En avril dernier, 113 585 ménages de Seine-Maritime ont reçu un chèque énergie d’un montant moyen de 150 €. Cela représente 17 millions d’euros d’aide pour les habitants les plus modestes du département. Ce chèque annuel que nous avons mis en place depuis 2018 permet aux personnes les plus modestes de payer leurs factures de […]

Organisons la transition écologique et industrielle tous ensemble à ciel ouvert

15 septembre - Organiser la transition écologique et industrielle tous ensemble à ciel ouvert et pas seulement dans les Conseils d'administration des grands groupes...
Par communiqué de presse du 14 septembre, élus locaux, parlementaires et représentants du personnel ont appris que TOTAL et AIR LIQUIDE annoncent leur association pour développer la production d'hydrogène bas carbone dans le bassin industriel normand.
Ces deux industriels comptent notamment développer une infrastructure de captage (...)

- Actualités /

Une lettre ouverte et pétition citoyenne pour obtenir un plan de rattrapage pour les hôpitaux normands

15 septembre - Une lettre ouverte proposée aux élus locaux et une pétition citoyenne pour obtenir un plan de rattrapage pour les hôpitaux normands, c'est l'initiative que nous annonçons avec mes collègues parlementaires Céline Brulin, Hubert Wulfranc et Sébastien Jumel au moment où l'ARS et le préfet s'apprêtent à rendre les arbitrages sur l'enveloppe d'investissements obtenue dans le cadre du Ségur.
Il y a quatre ans au cours d'un tour de France des hôpitaux nous tirions le signal d'alarme sur la gravité de (...)

- Actualités /

Actualité en Guinée et au Mozambique, je questionne le Ministre sur le rôle de la France

14 septembre - En Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée, face au Ministre Jean-Yves Le Drian ce soir, deux questions diplomatiques très importantes :
Pourquoi la France a réagi aussi mollement face au coup d'État en Guinée Conakry ?
Et est-ce que la France soutient l'intervention armée du Rwanda au Mozambique, pour protéger une région qui abrite des installations gazières de Total (...)

- Actualités /

Plan et conflit social à l’usine SYNTHOMER, je prends ce jour deux initiatives

14 septembre - Projet de plan social et conflit social, usine OMNOVA SYNTHOMER de Sandouville : Il y a urgence à agir !
Après un premier conflit social en début d'année, depuis plus d'une semaine un mouvement de grève des salariés de l'usine Synthomer, ex-Omnova, de Sandouville près du Havre, spécialisée dans la fabrication de polymères synthétiques, illustre malheureusement une nouvelle fois les fortes inquiétudes accompagnant l'application du projet stratégique de ce groupe en France.
En effet, depuis (...)

- Actualités /

Les services d’urgence des cliniques privées du Havre doivent fermer momentanément

10 septembre - Les services d'urgence des cliniques privées du Havre doivent fermer momentanément pour cause de pénurie de médecins.
Une nouvelle illustration inacceptable de l'état dans lequel l'Etat et ses gouvernements successifs ont laissé notre système de santé, malgré les besoins, malgré la crise sanitaire.
Après les déprogrammations d'opérations et de suivis, les dépistages qui sont freinés, les personnels épuisés, les services sous tension notamment aux urgences et en psychiatrie, maintenant on (...)

- Actualités /

Les services d’urgence des cliniques privées du Havre doivent fermer momentanément

10 septembre - Les services d'urgence des cliniques privées du Havre doivent fermer momentanément pour cause de pénurie de médecins.
Une nouvelle illustration inacceptable de l'état dans lequel l'Etat et ses gouvernements successifs ont laissé notre système de santé, malgré les besoins, malgré la crise sanitaire.
Après les déprogrammations d'opérations et de suivis, les dépistages qui sont freinés, les personnels épuisés, les services sous tension notamment aux urgences et en psychiatrie, maintenant on (...)

- Actualités /

Nous rendons la contraception gratuite pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans pour lutter contre le non-recours.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui que l’Assurance maladie remboursera intégralement la contraception pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans à partir du 1er janvier 2022.  L’extension de la gratuité  La gratuité de la contraception était accordée aux jeunes filles de 15 à 18 ans depuis 2013, et le gouvernement a […]

Réforme de l’hébergement d’urgence : nous mettons fin à la “gestion au thermomètre”

Des efforts inédits ont été faits pour créer et maintenir un nombre historiquement haut de places d’hébergement dans le contexte de crise sanitaire. En lien avec la Fédération des Acteurs de la Solidarité, Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée au Logement a annoncé ce lundi 6 septembre un changement de modèle sur la gestion de l’hébergement, pour […]

Réforme de l’hébergement d’urgence : nous mettons fin à la “gestion au thermomètre”

Des efforts inédits ont été faits pour créer et maintenir un nombre historiquement haut de places d’hébergement dans le contexte de crise sanitaire. En lien avec la Fédération des Acteurs de la Solidarité, Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée au Logement a annoncé ce lundi 6 septembre un changement de modèle sur la gestion de l’hébergement, pour […]

Dispositifs ULIS des collèges de l’arrondissement de Dieppe : Nicolas Langlois et Maryline Fournier alertent

La rentrée des élèves inscrits dans les dispositifs ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) des collèges Delvincourt et Braque à Dieppe, et Monet à Saint-Nicolas-d’Aliermont s’est heurtée à une carence de moyens déployés par la direction départementale de l’Education Nationale. Une situation préjudiciable pour les élèves, leurs familles, et incompréhensible au regard des engagements pris par l’Etat en faveur de la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Après plusieurs démarches directes, Nicolas Langlois et Maryline Fournier, Conseillers départementaux, viennent de saisir officiellement le directeur des services départementaux de l’Education Nationale (DASEN) pour que des solutions concrètes soient trouvées rapidement pour remédier aux difficultés constatées.

(Cliquer sur la vignette pour agrandir ou télécharger le courrier ci-dessous)

Pour télécharger le courrier envoyé au DASENUlis collèges arrondissement Dieppe

Dispositifs ULIS des collèges de l’arrondissement de Dieppe : Nicolas Langlois et Maryline Fournier alertent

La rentrée des élèves inscrits dans les dispositifs ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) des collèges Delvincourt et Braque à Dieppe, et Monet à Saint-Nicolas-d’Aliermont s’est heurtée à une carence de moyens déployés par la direction départementale de l’Education Nationale. Une situation préjudiciable pour les élèves, leurs familles, et incompréhensible au regard des engagements pris par l’Etat en faveur de la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Après plusieurs démarches directes, Nicolas Langlois et Maryline Fournier, Conseillers départementaux, viennent de saisir officiellement le directeur des services départementaux de l’Education Nationale (DASEN) pour que des solutions concrètes soient trouvées rapidement pour remédier aux difficultés constatées.

(Cliquer sur la vignette pour agrandir ou télécharger le courrier ci-dessous)

Pour télécharger le courrier envoyé au DASENUlis collèges arrondissement Dieppe

Se lancer dans la transition écologique !

Appel à Projet

Transition écologique

Profitez des financements du Plan de relance pour vous lancer dans la transition écologique grâce à deux dispositifs.

L’omniprésence des plastiques dans notre environnement quotidien est devenu un sujet alarmant pour les particuliers comme pour les entreprises.

Dans le cadre du plan France Relance et de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, qui impose des objectifs en termes de recyclage et d’incorporation en matières plastiques recyclées, le ministère de la Transition écologique et l’ADEME annoncent un nouvel appel à projets : ORPLAST

Cet AAP comporte deux volets pour adapter les processus de fabrication à l’utilisation de matières plastiques issues du recyclage :

  • Une aide aux diagnostics et études de faisabilité
  • Une aide à l’investissement

Pour bénéficier de l’aide de l’ADEME, cliquez ici

L’appel à projets ORPLAST est ouvert jusque fin 2022 avec plusieurs dates de dépôt de dossiers :

  • 4ème échéance: 1er décembre 2021
  • 5ème échéance: 1er avril 2022
  • 6ème échéance: 15 septembre 2022

Informations complémentaires et dépôts de dossier en cliquant ici

Deuxième dispositif proposé :

L’écoconception est un levier clé de l’économie circulaire, c’est pourquoi l’ADEME en fait depuis plus de 15 ans l’une de ses expertises-clés pour inciter les entreprises de tous secteurs à s’engager. Aujourd’hui, l’ADEME renforce son soutien à l’écoconception et propose aux entreprises un pack d’aides exceptionnelles pour financer leurs démarches.

Objectif : accélérer la transformation des modèles de production et de consommation, et aboutir à la mise sur le marché de produits, biens et services à haute performance environnementale.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Suivez notre actualité !

L’article Se lancer dans la transition écologique ! est apparu en premier sur Stéphanie Kerbarh Députée de Seine-Maritime.

Le port de l’uniforme à l’école, #JenPenseQuoi?

Pour ou contre le port de l’uniforme à l’école ? Ce sujet ressurgit régulièrement sur le devant la scène médiatique. Alors que l’uniforme scolaire est porté dans l’enseignement primaire et secondaire dans de nombreux pays, il n’a jamais été imposé en France. Si nous ne l’avons pas tous connue, nous l’avons tous en tête, seule […]

Point presse de rentrée, ce matin à La Hune

6 septembre - Échanges de rentrée ce matin à La Hune, avec les journalistes des médias de l'agglomération, pour évoquer les grands et plus petits sujets touchant la vie quotidienne des gens.
📝 N'ayant pas le temps d'écrire un livre, mais étant très attaché à rendre compte de mon mandat parlementaire, ces espaces d'échanges y contribuent, tout comme mes outils sur les réseaux sociaux ou encore l'édition de ma Lettre d'info dont la 8e édition est en cours de distribution. Mais surtout je me nourris de mes (...)

- Actualités /

Revalorisation des salaires des Aides à domicile : les élus de la Gauche combative demandent une application immédiate

Le salaire moyen des personnels de l’Aide à domicile est aujourd’hui de 960 Euros net par mois ; seulement un salarié sur deux du secteur bénéficie d’un salaire supérieur au SMIC après plus de 10 ans d’ancienneté ; et nombreux sont ceux qui vivent en pleine précarité. « Une situation inversement proportionnelle à l’utilité de ces métiers pour les usagers concernés, leur famille et toute la société », comme le souligne Nicolas Langlois, au nom des élus du groupe de la Gauche combative, communiste et républicaine au Département (Séverine Botte, Alban Bruneau, Maryline Fournier, Sophie Hervé, Laurent Jacques, Nicolas Langlois, Christine Morel et Joachim Moyse), dans la réponse qu’il vient d’adresser à plusieurs associations.

Celles-ci ont en effet interpellé les élus départementaux pour obtenir leur soutien afin que les Départements acceptent de cofinancer la revalorisation salariale des Aides à domicile, obtenue nationalement à travers l’avenant 43 de leur convention collective, après 4 années de négociation.

Cette négociation permet d’améliorer l’attractivité des métiers de ce secteur, avec une augmentation de la masse salariale de 15% en moyenne hors charges, la remise à niveau du premier échelon 1% au-dessus du SMIC, ainsi qu’une augmentation mensuelle de 324,50 Euros pour les Auxiliaires de vie et les aides-soignants nouvellement embauchés.

Applicables dès le 1er octobre, ces mesures doivent être financées à 70% par l’Etat en 2021, puis à 50% à partir de 2022, le reste étant à charge des Départements qui l’accepteront.

Un message reçu 5 sur 5 par les élus du groupe de la Gauche combative qui interviendront à ce sujet dès le prochain Conseil départemental du 30 septembre. Un engagement du groupe que son président Nicolas Langlois vient de confirmer, en rappelant que les élus qui le composent, ont défendu pendant la campagne électorale des élections Départementales, la nécessité de « mieux accompagner nos aînés avec une meilleure reconnaissance du métier d’aides à domicile » : « Par nos actions et les positions que nous prenons régulièrement dans le cadre de nos différents mandats, nous soutenons la nécessité de revaloriser leurs salaires et d’agir pour sécuriser leurs emplois ou encore pour améliorer leurs conditions de travail. Des appels et des propositions en ce sens ont été lancés également par les Conseillers départementaux communistes sous l’ancien mandat qui s’est achevé en juin ».

Pour autant, les élus de la Gauche combative tiennent également à rappeler qu’il ne peut ici s’agir que d’une étape, et que « l’Etat doit assumer enfin toutes ses responsabilités, à travers notamment la création d’un service public de l’aide à domicile assurant des financements pérennes qui soient effectivement à la hauteur des enjeux, pour les usagers comme pour les salariés ».

Démonstration à l’appui, Nicolas Langlois souligne que « depuis des années, pour ne prendre que cet exemple, la part de financement de l’Etat dans les allocations obligatoires de solidarité (RSA, PCH, APA) dont il fixe pourtant les montants et conditions d’attribution, a été réduite en Seine-Maritime de 1,1 Milliard sur les 6 ans du précédent mandat. Un reste à charge que la collectivité départementale a donc du couvrir et qui représente, pour donner un ordre de grandeur, une somme supérieure au niveau d’endettement du Département ! ».

Il conclut par conséquent que « si les Départements doivent être maintenus dans leurs compétences de proximité et missions de solidarité auprès des acteurs du secteur des aides à domicile, ils ne peuvent plus continuer à se substituer aux carences de l’Etat dans les financements à garantir ».

Pour télécharger le courrier envoyé aux associationsRéponse groupe courrier SAAD avenant 43

 

Reconvertion de la raffinerie de Grandpuits : une fumisterie écologique !

1er septembre - Je ne commente jamais une décision de justice, mais je ne vais pas me priver de commenter celle de Total, avec le soutien gouvernemental !
Son projet de "reconversion" de la raffinerie de Grandpuits dans la production de biocarburant basée sur l'importation massive d'huile de palme, est encore une véritable fumisterie écologique !
Sous le motif de la transition écologique, Total :
supprime 700 emplois sous-traitants compris,
refuse de réparer le pipeline qui relie Grandpuits (...)

- Actualités /

Tribune de septembre 2021 : Il faudra compter avec la Gauche combative renforcée au Département

Tribune du Groupe de la Gauche combative, communiste et républicaine

Bulletin départemental du mois de septembre 2021

Il faudra compter avec la Gauche combative renforcée au Département

Un grand merci aux électeurs pour la confiance qui nous a été accordée : nous sommes désormais 8 élus, des élus sur le terrain, pour agir et défendre un Département qui prend soin.

Pendant les 6 prochaines années, plutôt que d’expliquer comment se passer du Département, nous voulons qu’il soit incontournable.

Nous voulons travailler à réparer les vies, nous voulons être utiles aux gens, vous être utiles.

C’est votre voix que nous ferons entendre, c’est vos besoins que nous ferons connaître.

Dans cette période de triple urgence sociale, écologique et démocratique, la crise sanitaire renforce les combats qui sont les nôtres : pour notre système de santé, pour un service public qui garantit que chaque citoyen puisse faire valoir ses droits, contre les emplois précaires et contre la logique ultra-libérale qui ignore l’humain…

Nous serons de toutes les résistances aux mauvais coups, déterminés à refuser, dès cet automne, les mauvaises réformes des retraites et de l’assurance-chômage.

Nous le ferons avec énergie. Avec nous, la colère est aussi synonyme d’espoir et de changement. Pour vivre mieux. En nous mêlant de tout ce qui concerne vos vies. Pour nous, chaque habitant compte, chaque commune doit compter.

 C’est cette belle ambition que nous allons porter, en transparence et avec clarté, au cours de ce mandat.

Pour celles et ceux qui veulent mener ces batailles à nos côtés, contactez-nous : gauchecombative.76@gmail.com

Pour télécharger la tribune : Tribune mois de sept 2021

Baisse du nombre d’heures d’enseignement des langues étrangères au collège Picasso de SER : Séverine Botte et Joachim Moyse saisissent le DASEN

Le Conseil d’administration du collège Pablo-Picasso à Saint-Etienne-du-Rouvray a adopté une motion, lors de sa séance du 5 juillet dernier, pour exprimer son inquiétude quant au maintien durable de la diversité des offres pédagogiques proposées aux élèves au sein de cet établissement. Cette alerte concerne, sur un plan général, la réduction constatée et regrettée des enseignements proposés en langues étrangères, et sur un aspect plus particulier, les craintes d’une réduction voire d’une disparition à terme de l’enseignement du Portugais.

Or, le Portugais demeure une langue pratiquée, recherchée et utile sur la bassin de population de l’agglomération rouennaise.

Au regard de ces éléments, Séverine Botte et Joachim Moyse, Conseillers départementaux, ont saisi le Directeur départemental des services de l’Education Nationale pour connaître les orientations et mesures prises pour assurer l’avenir de cet enseignement.

Pour télécharger le courrier envoyéPicasso SER enseignement Portugais – SB JM

Pour télécharger la motion du collègeMotion collège Picasso

Mes contributions à la Caravane des Jours heureux

(Article mis à jour le 19 août)
19 août - La caravane des Jours Heureux, organisée par les militants du Parti Communiste Français, est partie de Marseille le 6 juillet, pour aller à la rencontre des citoyens, à travers une trentaine d'étapes prévues jusqu'au 26 août, sur 4.000 kilomètres de parcours.
Pour y avoir participé à plusieurs reprises, et notamment à Rennes, Dives-sur-Mer et bien entendu au Havre, je mesure par l'accueil reçu et l'attente de débats qu'elle suscite, combien cette initiative (...)

- Actualités /

Afghanistan : Des médecins, des artistes sont menacés, il y a urgence à faire ce travail d’accueil

(Article mis à jour le 19 août)
19 août - Je confirme ce matin par courrier ce que j'ai demandé au Ministre des Affaires étrangères concernant le rapatriement d'Afghans menacés par le retour des Talibans.
Extrait.
"Au-delà de nos compatriotes français se pose la question des réfugiés dont la France a reconnu le statut prouvant le danger que représente de vivre en Afghanistan pour eux. Ce statut reconnait la responsabilité de notre nation dans la protection face aux exactions dont ils sont (...)

- Actualités /

Citoyens en action pour la paix, le désarmement nucléaire, le climat et les droits

16 août - En France, depuis la rue jusqu'à l'Assemblée Nationale, des citoyens en action pour la paix, le désarmement nucléaire et le climat, mais aussi pour la justice sociale et les droits humains.
Voici un film réalisé bénévolement par des amis et militants du Mouvement de la Paix dans le cadre du Collectif National En marche pour la paix :

- Actualités /

Pour que le karaté reste une discipline olympique

Avec 116 de mes collègues parlementaires, j’ai cosigné un courrier adressé au Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour que le karaté puisse redevenir une discipline olympique. Après une première introduction officielle en 2020, il serait difficilement compréhensible et supportable que le karaté soit dépossédé de son statut « […]

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes