Tous les articles par dans Rives-en-Seine

Ecoles : tests salivaire

Dans l’optique de renforcer encore la politique de dépistage et suite à l’avis de la Haute autorité de santé, L’Education Nationale, en lien avec les autorités sanitaires et préfectorales, a décidé de lancer une campagne de dépistage par tests salivaires pour les élèves de maternelle et d’élémentaire.

L’Académie de Normandie nous a informés des modalités concrètes de déploiement de ces tests dans les établissements scolaires de Seine-Maritime dès la semaine prochaine.

Sont prioritaires les zones où le virus circule fortement sur avis de l’ARS. Pour l’heure, le territoire de Rives-en-Seine n’est pas concerné mais cette campagne sera élargie à d’autres territoires dans les prochains jours.

Dans tous les cas, ces tests salivaires seront gratuits pour les enfants et proposés sur la base du volontariat et sur autorisation parentale. Les prélèvements seront réalisés sous l’égide d’un laboratoire d’analyse médicale par des médiateurs formés et des personnels de santé. Il s’agira de recueillir soit un crachat, soit de la salive sous la langue à l’aide d’une pipette. La communication des résultats se fera de manière confidentielle par le laboratoire sous 24 heures aux représentants légaux des élèves.

Monsieur le Maire et son adjointe en charge de l’Education précisent que les parents seront informés plus en détail des modalités d’organisation dès lors que la commune de Rives-en-Seine sera concernée par cette campagne.

L’article Ecoles : tests salivaire est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

COLLECTE DES DECHETS

Information importante : tous les emballages et les papiers se trient !

Le volume de tri sur Caus Seine agglo ne cesse d’augmenter. Mais malgré cela les consignes de tri sont de moins en moins bien respectées. Aujourd’hui, 1 déchet sur 3 est mis par erreur dans le tri sélectif.

Et ces erreurs coûtent chers à la collectivité !

Le traitement d’une tonne d’ordures ménagères s’affiche à 114 euros quand celui de la tonne de déchets mal triés passe à 341 euros, soit 3 fois plus cher ! Sur Caux Seine agglo, ce sont 1200 tonnes de déchets mal triés qui sont enregistrés chaque année. Faites le calcul !

Sacs non conformes = non collectés

La quantité de déchets mal triés est tellement importante que les sacs et les bacs qui comporteront trop d’erreurs ne seront plus collectés, et un ruban de scotch « déchets non conformes » y sera apposé. Dès lors que le détenteur du contenant est facilement identifiable (ne sont pas concernés : les immeubles, les points de regroupement). L’usager pourra se référer aux consignes et au numéro de téléphone figurant sur le ruban pour corriger ses erreurs de tri (voir le visuel) et pour que son contenant puisse être correctement vidé la semaine suivante.

Cette nouvelle consigne sera mise en œuvre progressivement sur le territoire. Plus particulièrement sur notre commune à partir du lundi 19 avril 2021 pour Villequier et du lundi 3 mai 2021 pour Saint Wandrille-Rançon et Caudebec-en-Caux.

Ainsi, à compter du 12 juillet prochain, cette consigne sera appliquée sur l’ensemble du territoire.

Pour éviter de continuer d’avoir des incertitudes chez certains sur le tri, voici une affiche précise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’article COLLECTE DES DECHETS est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Chênaie à La Croix Dussault

La chênaie de La Croix Dussault plantée

Comme prévu suite à la démolition des maisons menacées par la falaise à Villequier, la Ville de Rives-en-Seine a créé un bel alignement d’arbres au lieu dit de La Croix Dussault.

Pour sécuriser ce terrain risqué, l’idée de la municipalité était de le séparer de la chaussée par un talus planté d’arbres. Sur les conseils d’Aurélie Lasnier, chargée de mission Paysage au Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande, les élus ont choisi des chênes sessiles. Dans quelques années, ils pourront atteindre 40 mètres de haut, ce qui fera une très belle impression à l’entrée de ville ! C’est l’entreprise des Pépinières Vallois qui s’est chargée de planter les 90 sujets.

Dès que la friche sera remise à l’état naturel, la Ville fera appel à un agriculteur pour pratiquer de l’écopâturage, une technique qui permettra d’entretenir la parcelle sans emploi de désherbants chimiques.

L’article Chênaie à La Croix Dussault est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Conseil Citoyen Participatif

Intégrez le nouveau Conseil Citoyen Participatif de Rives-en-Seine !

Pour tenir son engagement de proximité et être à l’écoute des habitants, la municipalité de Rives-en-Seine a souhaité innover et remplacer le Conseil des Sages par un Conseil Citoyen Participatif.

Au service de l’intérêt général

Sa mission sera de proposer des actions concrètes et réalisables au service de l’intérêt général.

Sans se substituer aux élus, aux agents ou aux associations, le Conseil Citoyen Participatif pourra porter des actions en partenariat avec eux. Avec pour objectif de développer les liens entre les générations, il sera un outil au service de la cohésion sociale et « du mieux vivre ensemble ». Comme l’expliquent Emilie Dutot, Brigitte Malot et Alexandre Voiment, au sujet de cette nouvelle instance dont ils ont la charge, « elle permettra de développer l’esprit de citoyenneté auprès des habitants ».

25 membres à nommer d’ici le 19 mars 2021

Lors de la dernière séance du Conseil Municipal, la création de ce Conseil Citoyen Participatif a été actée. Ce dernier sera composé de 25 membres répondant à cinq critères : la volonté de s’engager à titre individuel, être majeur, être titulaire de ses droits civiques, résider ou être propriétaire à Rives-en-Seine et ne pas être élu municipal ou conjoint d’un élu municipal.
Le Conseil Citoyen Participatif est ouvert à toute personne majeure désirant participer concrètement à la vie de la commune. Si vous êtes intéressé, adressez votre candidature au Maire d’ici le 19 Mars 2021 à 17h. Toute personne remplissant les critères sera nommée, après validation de sa candidature par le Maire Bastien Coriton et, en cas de candidatures trop nombreuses, les membres seront tirés au sort. Leur nomination sera effective jusqu’aux prochaines élections municipales, date où l’ensemble du Conseil sera renouvelé (sauf en cas de décision de démission de l’un d’eux).


Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Maude Varnière à la Mairie de Rives-en-Seine au 02 35 95 90 10.

Emilie Dutot, Brigitte Malot, Alexandre Voiment et Bastien Coriton présentent la Charte du nouveau Conseil Citoyen Participatif.

L’article Conseil Citoyen Participatif est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Compte-rendu du Conseil Municipal

Compte-rendu du Conseil Municipal du 11 février 2021

Lors du Conseil Municipal du 11 février 2021, les élus de Rives-en-Seine ont adopté, à l’unanimité, quatorze délibérations sur proposition de Monsieur le Maire.

Les sujets qui ont été évoqués sont les suivants :

  • la vente d’une parcelle de terrain au hameau de Rançon, à proximité de l’église
  • la participation annuelle financière et obligatoire à l’école Saint Joseph
  • la convention territoriale globale qui a vocation à remplacer les Contrats Enfance Jeunesse passés par la commune avec la Caisse d’Allocations Familiales
  • la communication du rapport d’observatoire définitive de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de Caux Seine Agglo
  • la mise en place d’une démarche d’inventaire du patrimoine au sein de la collectivité
  • la possibilité de vendre des biens réformés via un site d’enchères
  • la passation d’une convention avec une association pour accompagner la commune en cas de besoin de lutter contre la prolifération de chats errants

4 délibérations en matière de développement durable

En matière de développement durable, on notera particulièrement :

  • la délibération relative à la démarche de classement de l’ensemble du bourg de Caudebec-en-Caux en éco-quartier
  • pour les travaux de rénovation énergétique des bâtiments : la signature de la convention de partenariat ACTEE2 avec la « Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies »
  • une demande de subvention DSIL pour les travaux de rénovation énergétique du bâtiment des Services Techniques
  • une garantie d’emprunt à 70% accordée par la Ville aux prêts contractés par le bailleur social Immobilière Basse Seine pour la rénovation d’ampleur des immeubles Poussin et La Varende au marais (près de 70 000€ de travaux par logement) qui commencera dès cette année

Autres points d’importance

Autres points d’importance :

  • l’approbation de l’appel à candidature pour le futur restaurant du cœur de bourg de Saint Wandrille-Rançon dont les travaux démarreront cette année
  • l’approbation de la convention d’adhésion au programme Petites Villes de Demain qui permettra à la commune d’obtenir des financements et un soutien d’ingénierie pour la mise en œuvre de ses projets urbains
  • l’approbation de la charte du futur Conseil Citoyen Participatif qui a vocation à remplacer le Conseil des Sages en l’élargissant aux habitants de plus de 18 ans

Pour finir, les élus ont approuvé une motion appelant le gouvernement à abandonner le projet de démantèlement d’EDF dénommé Hercule.

Téléchargez ICI le compte-rendu sommaire détaillé.

Le compte-rendu complet sera mis en ligne sur la page dédiée dans les prochains jours.

 

L’article Compte-rendu du Conseil Municipal est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Eau potable

PERTURBATIONS SUR LE RÉSEAU D’EAU

La Ville de Rives-en-Seine a été informée mercredi 17 février 2021 d’une casse sur le réseau d’eau survenue cette nuit.
Cela a rendu l’eau trouble et généré des baisses de pression, voire des coupures d’eau sur l’ensemble de la commune déléguée de Caudebec-en-Caux.
Les équipes techniques de STGS (société qui assure la distribution d’eau potable sur notre commune) sont en cours d’intervention sur place afin de rétablir au plus tôt l’alimentation en eau. Les perturbations devraient prendre fin avant la fin de la journée.
Pour des raisons de sécurité, il vous est demandé de ne pas consommer l’eau du robinet en attendant. Merci de votre attention.

L’article Eau potable est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Covid19 – écoles

Le nouveau protocole sanitaire, relatif au fonctionnement des écoles et établissements scolaires dans le contexte COVID-19, daté du 28 janvier et paru le 2 février, sera mis en place dès le lundi 8 février 2021 dans les écoles de Rives-en-Seine en collaboration avec les agents et les directeurs d’écoles.

Les consignes contenues dans ce nouveau protocole étaient déjà très largement respectées depuis la rentrée de septembre (non brassage des classes dans l’école, à la récréation, à la cantine, lavage des mains régulier, ventilation, nettoyage et désinfection renforcés).

Ce protocole prévoit les nouvelles mesures suivantes applicables dès le 8 février :

  • 1 cas confirmé covid dans une classe en maternelle : fermeture de la classe (avant 3 cas)
  • 1 cas confirmé variant dans une classe en élémentaire : fermeture de la classe (avant 3 cas)
  • Obligation du port du masque « grand public » de catégorie 1 pour les personnels et élèves des écoles élémentaires dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs
  • Les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d’au moins deux mètres avec ceux des autres classes.

Concernant la restauration scolaire, la distance de 2 mètres est bien respectée entre chaque classe dans le réfectoire.

Consultez les détails des protocoles sur la page dédiée aux écoles.

Nouveaux masques offerts

Par ailleurs, les 4 masques offerts à chaque enfant des écoles élémentaires en novembre 2020 ne sont dorénavant plus utilisables. La mesure relative aux masques de type 1 suscite de nombreuses interrogations parmi les familles et les enseignants et aura un coût non négligeable.

La commune a fait le choix de remettre à disposition 4 masques en tissu à chaque élève des écoles élémentaires. Ces masques sont de catégorie 1 comme le veut le nouveau protocole. Ils sont fabriqués en France avec des matériaux de qualité recommandés par l’AFNOR. Ils sont lavables et réutilisables et supportent 50 lavages, ce qui permettra, à raison de 2 lavages par semaine, une utilisation jusqu’aux vacances d’été à minima. Ce masque a démontré une efficacité de filtration supérieure à 90% pour des particules de 3 microns émises par la personne portant le masque.

Ces masques seront remis aux enfants dans la semaine du 15 février par l’équipe enseignante.

Des agents entièrement mobilisés

Depuis le départ, les écoles de Rives-en-Seine s’adaptent et la commune met tout en œuvre pour accompagner au mieux les élèves et les enseignants : renfort de personnels, machines à nébuliser, masques, gel, acquisition de nouveaux lits pour les dortoirs, 2S2C etc…. On regrettera néanmoins la fréquence des protocoles sanitaires et le décalage ressenti entre les mesures générales décrétées par l’Etat avec les contraintes pratiques et la diversité des situations communales pour leur mise en œuvre. La Ville souhaite aussi attirer l’attention des parents sur la mobilisation sans faille de nos agents qui, tous les jours, œuvrent au respect de ces protocoles successifs.

L’article Covid19 – écoles est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Travaux église : déviation

Eglise Notre-Dame : la restauration commence

La Ville de Rives-en-Seine, très attachée à la préservation de son patrimoine, a fait réaliser un diagnostic d’état sanitaire de l’église Notre-Dame de Caudebec-en-Caux dévoilé début 2020.

Comme préconisé par l’architecte du patrimoine, Judicaël de la Soudière Niault, dans son rapport, certains travaux doivent être réalisés en urgence. Si de nombreuses campagnes de restauration ont été réalisées depuis la fin de la guerre, il est désormais temps d’en relancer une.

Un premier chantier à 84 000€ HT, subventionné par la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Département de la Seine-Maritime, l’église étant classée monument historique, est en cours. Cette campagne de restauration concerne uniquement les travaux prioritaires.

Des réunions de chantier régulières réunissent le Maire Bastien Coriton, son 2e adjoint, Lionel Duramé, l’architecte Judicaël de la Soudière Niault, ainsi que Nicole Renaux, directrice des Services Techniques, et les responsables des entreprises mobilisées.

Nettoyage avant travaux

La première étape, en l’occurrence le nettoyage de la chambre des cloches et de son accès, a démarré en décembre 2020. Une épaisse couche de saleté, allant parfois jusqu’à 40 cm, a été retirée. Composée de branchages et de fientes d’oiseaux qui trouvent refuge sur la toiture de l’église, comme les pigeons ou les choucas des tours, elle crée d’importants dégâts. Outre les salissures, l’acidité des fientes peut endommager la pierre. Il y a également un risque d’effondrement compte tenu du poids des déjections qui s’accumulent. Au total, presque 300 sacs ont été remplis et jetés, soit presque 4 tonnes !

Repérages indispensables

Début février, une nacelle de 65 m a été installée au pied de l’église, impliquant une modification provisoire des règles de circulation (cliquez sur plan de déviation ci-contre pour l’agrandir).

Les architectes du patrimoine du cabinet Nasca, Judicaël de la Soudière-Niault et Héléna Lenoir, ont réalisé un travail de repérages préalables pour vérifier l’état de toutes les sculptures et autres ouvrages fragilisés par le temps, en vue d’établir le plan des interventions de confortation.

Maçonnerie et couverture pour consolider l’édifice

Sans surprise, l’état d’usure de certaines pierres datant des XVe (arcs-boutants et culées à pinacles de l’ensemble nef/choeur) et XVIe siècles (partie basse de la flèche), est avancé. Plusieurs éléments de maçonnerie ont d’ailleurs été retirés de l’édifice, presque 140 kg au total, puis stockés et inventoriés pour être restaurés ultérieurement.

Avec l’approbation de Bruno Togni, représentant la DRAC, de nombreuses consolidations sont au menu des maçons pour les semaines à venir, comme des rescellements au mortier ou des goujonnages, autrement dit la pose de tiges pour assembler les pierres entre elles. Il leur faudra aussi couper tous les végétaux qui ont poussé dans les interstices des murs ou dans les gargouilles, empêchant le bon écoulement de l’eau.

Ce sont justement ces problèmes d’infiltrations qui constituent l’autre priorité du chantier. Plusieurs portions de la couverture, qui laissent s’infiltrer de l’eau, sont à rénover, tout comme la plupart des fixations des descentes d’eau pluviales. Les interventions s’étaleront sur tout le mois de février et seront pour la plupart effectuées depuis une nacelle.

 

L’article Travaux église : déviation est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Marché à Saint Wandrille : sondage

Donnez votre avis sur un projet de marché alimentaire à Saint Wandrille-Rançon !

Pour dynamiser la vie locale à Saint Wandrille-Rançon et offrir de nouveaux services aux riverains, les élus de Rives-en-Seine envisagent d’organiser un marché hebdomadaire de produits locaux, dans le bourg.

Sondage jusqu’à fin février 2021

La Ville souhaite recueillir l’avis des habitants de la commune et des environs avant de lancer le projet. Elle lance donc un sondage, jusqu’à fin février, dont les résultats permettront de mettre en place un marché en phase avec les besoins réels du secteur. Périodicité, jour du marché, plage horaire, types de produits…sont autant d’éléments pour lesquels la municipalité a besoin de précisions.

Le sondage se trouve à la disposition des personnes intéressées dans les mairies annexes de Rives-en-Seine, mais aussi dans une bonne partie des commerces et services publics (médiathèques…)

Version en ligne

Vous pouvez aussi donner tout de suite votre avis en remplissant la version en ligne ci-dessous, au plus tard pour le 26 février.

 

 

L’article Marché à Saint Wandrille : sondage est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Offre de service civique

Sensibiliser aux comportements écoresponsables

La Mission locale du pays de caux vallée de seine propose un poste à la Mairie de Rives-en-Seine : la mission du volontaire sera de sensibiliser les enfants des écoles aux bons gestes pour protéger la planète par des pratiques éco responsables.

Pour en savoir plus, RDV sur le site officiel du service civique.

L’article Offre de service civique est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Bientôt un « banc à lire connecté »

La Ville de Rives-en-Seine va prochainement accueillir un projet expérimental et innovant mêlant recherche, culture et patrimoine.

Une escale littéraire face à la Seine

Il s’agit d’un banc à lire « connecté » qui permettra notamment aux promeneurs de contempler la Seine tout en écoutant, par une douche sonore, des extraits littéraires en rapport avec le fleuve. Via un site dédié, ils pourront également naviguer à travers plus de 30 villes de la Seine, vues par les yeux des écrivains. L’installation proposera une sorte d'”escale littéraire”.

Cet objet au design artistique conçu par le cabinet d’architectes BKBS sera situé sur le quai de Caudebec-en-Caux, au niveau de l’exutoire de l’Ambion, face à la Mairie.

Partenariat avec l’Université du Havre Normandie

Ce projet, soutenu par l’université Le Havre Normandie, la Région Normandie, Caux Seine Agglo et la commune de Rives-en-Seine est porté et imaginé par une équipe universitaire du Havre emmenée par Sonia Anton, maîtresse de conférences en littérature, qui développe depuis plusieurs années, un travail de recherche original associant littérature et géographie.

Le 12 janvier dernier,  le Maire Bastien Coriton et son adjoint à la culture, Sylvain Hémard, avaient rendez-vous avec les entreprises chargées de créer le socle et d’amener les réseaux électriques et la fibre. Dans l’après-midi, un point était fait avec l’équipe universitaire et de MuséoSeine pour travailler au volet pédagogique du projet.

« Ce banc n’est pas qu’un projet de recherche pointu, une œuvre artistique qui va interpeller, il a vocation à populariser, faire connaître et reconnaître la richesse littéraire du territoire séquanien. Il a été pensé et doit être vécu comme un média culturel et nous espérons que les habitants (des plus jeunes aux plus anciens) vont se l’approprier et, par-là même, avoir envie de lire, d’écrire et tout simplement de partager une expérience que nous souhaitons unique.»,souligne Mme Anton.

« Nous sommes fiers et honorés que Mme Anton et son équipe aient choisi Rives-en-Seine pour implanter ce banc à lire. Notre territoire est une source d’inspiration pour les artistes connus ou moins connus, anciens ou plus contemporains. Avec ce projet de recherche à plusieurs dimensions, c’est une nouvelle fois l’occasion de l’affirmer et de susciter encore et toujours de nouvelles vocations. Plusieurs projets avec l’université, le collège, les écoles, le MuséoSeine et la ville sont en cours de réflexion pour animer, préparer et développer l’utilisation de ce banc et peut-être au-delà », se réjouissent d’avance Bastien Coriton et Sylvain Hémard sans en dévoiler davantage.

Inauguration en juin 2021

L’inauguration de cette « escale littéraire », d’une surface de presque 20 m2 où pourront s’assoir 4 personnes, devrait avoir lieu au mois de juin.

Elle représente un coût d’un peu plus de 60000 euros, dont 53000 financés par la Région (via le dispositif régional « Réseaux d’Intérêts Normands ») et l’Université Le Havre Normandie, le reste étant partagé entre la Ville et Caux Seine Agglo.

L’article Bientôt un « banc à lire connecté » est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Vaccination

Plus de 75 ans, soignants : où, quand et comment se faire vacciner à proximité de Rives-en-Seine ?

Deux centres de vaccination à Lillebonne et Duclair accueilleront, pour le moment, uniquement les personnes de plus de 75 ans et les personnels soignants.

 

1 – Date, adresse et inscription :

Premiers rdv à partir du 26 janvier 2021 : Salle des Aulnes – Parc des Aulnes, Rue Thiers, 76170 Lillebonne

Premiers rdv à partir du 21 janvier 2021 : Salle des Hallettes – Duclair, Place du Général de Gaulle, 76480 Duclair

 + Avant de se rendre sur place, vous devez obligatoirement et préalablement prendre RDV sur internet via doctolib

 

Pour Lillebonne, s’inscrire par internet ICI.

Pour Duclair, s’inscrire par internet ICI.

Pour les personnes n’ayant pas accès à internet un numéro devrait être mis en place par les autorités de l’Etat. Il vous sera communiqué dès que possible.

 

2 – La commune peut vous accompagner :

 Accéder à  Internet :

Pour vous inscrire, un accès à internet est disponible en mairie et du personnel communal pourra vous accompagner dans cette démarche (Pour éviter tout regroupement, merci de prendre un RDV si vous le souhaitez) :

Retrouvez ICI les horaires d’ouverture et coordonnées des mairies déléguées.

Se déplacer :

Pour vous rendre sur site à Lillebonne ou à Duclair si vous n’avez aucun autre moyen de transport, la commune peut vous accompagner. Prendre RDV au 02 35 95 90 10.

 «Nous saluons l’ouverture des premiers centres de vaccination à proximité de la commune car les attentes de nos concitoyens sont fortes. Ces centres de vaccination ne sont, pour l’instant, accessibles qu’aux personnes de plus de 75 ans et aux soignants.

Dans les semaines et mois à venir avec l’arrivée de nouveaux vaccins et afin de permettre une vaccination à grande échelle, j’ai proposé aux services de l’Etat de mettre à disposition une salle communale et des agents communaux en cas de besoin.

Dans l’intervalle, la commune vous accompagnera au mieux pour faciliter votre vaccination si vous le souhaitez. Nous vous transmettrons toutes les informations utiles dès que nous en disposerons  », précise Bastien Coriton, Maire de Rives-en-Seine

 

L’article Vaccination est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Voeux 2021

Les voeux du maire en vidéo !

A découvrir dès le 1er janvier 2021

Le début d’année ne permettra pas d’organiser la traditionnelle cérémonie de vœux. Pour garder le lien avec les habitants, la Municipalité de Rives-en-Seine vous invite à suivre la vidéo des vœux qui propose un tour d’horizon de l’année passée et de l’actualité de 2021.

Découvrez dès à présent un avant goût de ce qui vous attend avec la bande annonce !

 

L’intégralité du film sera disponible dès le 1er janvier sur vos écrans.

Si vous n’avez pas accès à internet, rendez-vous à l’Espace public numérique (rue Sainte Gertrude) ou dans les médiathèques de Caudebec et Saint Wandrille-Rançon.

 

L’article Voeux 2021 est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Dispositif “Petites Villes de Demain”

La Ville de Rives-en-Seine vient d’être retenue pour bénéficier d’aides de l’Etat dans le cadre du programme national “Petites Villes de Demain”.

La liste des communes sélectionnées dans tout le pays a été dévoilée le 18 décembre 2020 par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires.

Revitaliser les 3 centre-bourgs

C’est la stratégie définie par la commune, avec la volonté de dynamiser ou revitaliser ses 2 bourgs et son centre-ville commerçant, qui lui a permis d’être sélectionnée.
Une stratégie finalisée par les nouveau élus municipaux mais qui avait également été réfléchie avec le Conseil précédent. L’étude sur le centre-ville commerçant de Caudebec, portée, l’an dernier, en partenariat avec l’établissement public foncier de Normandie est venue parachever la définition de la feuille de route de la Municipalité.
Comme demandé par le programme “Petites Villes de Demain”, la candidature de Rives-en-Seine oriente le travail sur le commerce, le logement et les espaces publics.
Ce dispositif va permettre à la commune de bénéficier du financement d’un poste d’ingénieur au niveau de Caux Seine Agglo pour mettre au point des projets d’amélioration de l’attractivité, projets qui pourront ensuite être accompagnés financièrement par l’Etat et les autres collectivités.

Une stratégie globale de territoire également…

Cette reconnaissance est aussi le résultat d’une stratégie de territoire avec Caux Seine Agglo, en partenariat avec les communes. Plusieurs communes ont en effet été labellisées début 2020 pour l’Opération de Revitalisation de Territoire qui a pour vocation de soutenir les territoires les plus fragiles et dont Rives-en-Seine. Cela permet notamment que l’ensemble de la commune soit éligible aux dispositif fiscal “Denormandie dans l’ancien” entre autre dispositifs de soutien.

L’article Dispositif “Petites Villes de Demain” est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Boostez l’économie locale !

#Rebond, [Ré]inventons Caux Seine

En réponse à la crise sanitaire liée au Covid-19, Caux Seine agglo a lancé en juin 2020 l’appel à projets #Rebond, [Ré]inventons Caux Seine pour booster l’économie locale.

Basé sur un financement participatif, avec des contreparties,  l’appel à projet compte 15 projets concrets à l’étude. L’agglomération versera une participation financière à hauteur de 50% de l’objectif de collecte du projet (dans la limite de 5 000€ maximum).

2 projets ont été retenus concernant Rives-en-Seine

Pisciculture de Fontenelle

Aidez la pisciculture de Fontenelle de Saint Wandrille-Rançon à connaître une nouvelle jeunesse.

L’entreprise Normand’ Truites sera le repreneur de l’exploitation au 1er janvier 2021, pour élever localement et transformer sur place, de façon artisanale, les poissons, avant de les vendre en circuit court. Depuis 3 ans déjà, cette entreprise commercialise des truites fumées mais elle souhaite désormais s’orienter vers une production entièrement gérée en élevant directement les truites.

Dans le courant de l’année prochaine, la pisciculture sera modernisée et valorisée (rénovation des bassins d’élevage et espaces d’accueil, sécurisation des déplacements…). D’ici 2022, les bâtiments de l’exploitation seront réhabilités pour accueillir un laboratoire de transformation.

Soutenez ce projet en contribuant à sa collecte de fond sur : kisskissbankbank.com

Visites virtuelles dans la région

Pour découvrir la Normandie autrement, depuis chez soi, et rendre la culture accessible au plus grand nombre, Sandrine Laurent, alias Sandrine Pérégrine, lance son projet de visites virtuelles, interactives et ludiques.

L’idée est de proposer de nouvelles expériences de découvertes culturelles et touristiques à travers des visites virtuelles réalisées par un guide conférencier agréé. Des visites de Rives-en-Seine, et de nombreux autres lieux emblématiques de la région, seront au programme !

Aidez Sandrine à acquérir le matériel nécessaire (ordinateur, caméra 360 et 3D, stabilisateur, téléphone portable) et à poursuivre la formation de la guide conférencière en la matière. Les premières visites virtuelles pourraient être proposées dès le printemps 2021.

Soutenez ce projet en contribuant à sa collecte de fond sur : kisskissbankbank.com

L’article Boostez l’économie locale ! est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Brèves

1er emploi civique à Rives-en-Seine

Après l’embauche à temps plein, d’un contrat « Parcours Emploi Compétences »  sur un poste d’assistante RH/accueil, la Ville de Rives-en-Seine poursuit son action auprès des jeunes en faisant appel, pour la première fois, à un service civique.

C’est pour accompagner le Pôle Enfance et Jeunesse que Noëmy Hebert intègre ainsi l’équipe des agents municipaux. La jeune femme de 24 ans aura 6 mois, à raison de 24 heures hebdomadaires, pour accomplir la mission définie par Hélène Aubry, adjointe au Maire en charge notamment de la Jeunesse, au sein des écoles et des restaurations scolaires de la commune. Son objectif sera de sensibiliser aux comportements éco-responsables, avec en ligne de mire la réduction du gaspillage alimentaire.

La convention tripartite entre la Mission Locale Caux vallée de Seine, la Ville de Rives-en-Seine et le service civique, a été signée mercredi dernier, en présence du sous-Préfet à la relance en Normandie, Paul Bourgeois. Précisons en effet que cette embauche a été facilitée grâce au dispositif gouvernemental « 1 Jeune 1 Solution ».  Étaient également présents ce jour-là des représentants de la Ville de Port- Jérome-sur-Seine qui vient d’embaucher deux services civiques. Les élus de ces communes ont convenu de faire un partage d’expérience régulier au sujet de ces services civiques dont la mission doit être porteuse de sens et au service de l’intérêt général.

Banque Alimentaire

Des jouets Disney neufs pour les enfants

A cause des restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid19, le parc Eurodisney s’est retrouvé avec 50 000 produits invendables. Les dirigeants ont décidé de mettre ce stock à la disposition du Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine afin qu’il soit distribué aux enfants issus de familles démunies. Des lots ont ainsi été récupérés par Caux Seine Agglo (membre du Pôle métropolitain) pour les familles inscrites dans les associations du territoire.

A Rives-en-Seine, c’est lors de la distribution alimentaire effectué par les bénévoles de la Banque Alimentaire que les jouets, vêtements griffés et autres figurines ont été donnés. L’adjointe au Maire en charge des Affaires Sociales, Chantal Dutot, s’est rendue au Havre récupérer ces dons. Depuis plusieurs semaines, tous ces produits sont offerts aux enfants le jeudi, jour de distribution des colis alimentaires. Au total pour les bénéficiaires du secteur de Rives-en-Seine, près de 280 articles seront remis.

La solidarité dont a fait preuve le géant américain a suscité, à petite échelle, un bonheur tout aussi grand.

Espaces verts : un nouveau camion pour les agents

La Ville de Rives-en-Seine vient d’acquérir un nouveau camion benne destiné aux agents des espaces verts.

Ce véhicule neuf vient remplacer l’ancien modèle qui nécessitait trop de frais de réparation et que la commune a donc revendu. D’un montant de presque 40 000 euros, dont le quart est subventionné par le Département de Seine-Maritime, le camion dispose de nombreux équipements qui faciliteront le travail souvent épuisant des agents.

Grâce à ses ridelles surélevées, il pourra contenir de plus gros volumes de tonte, de broyage ou de branches, limitant les allers-retours à la déchèterie. Ses portes basculantes sont également bien plus pratiques pour charger et décharger le contenu. Enfin, pourvu d’une grande bâche, il n’y aura plus de risque de chargement débordant, un atout pour la propreté de la voirie mais aussi du véhicule en lui-même !

Le Maire, Bastien Coriton, s’est rendu sur place pour la réception du camion, accompagné par ses adjoints au suivi de la vie quotidienne, Lionel Duramé et André Ric, Dominique Gallier ayant eu un empêchement. Ils ont échangé avec l’équipe des espaces verts qui s’est dit ravie de cette nouvelle acquisition.

Le CLAS arrive à Rives-en-Seine

Développer les différents apprentissages par le jeu, en favorisant les moments de partage et d’inter-génération.

2021 est une année de préfiguration au projet CLAS de la MJ4C, lancé depuis le 25 janvier et financé par la CAF, en réponse aux effets dévastateurs du confinement sur la scolarité. Le CLAS est ainsi, dans un premier temps, réservé aux enfants de CP-CE1-CE2 de l’école Jacques Prévert.

L’objectif est d’aider l’enfant à apprendre dans l’environnement scolaire. Il va participer à des projets collectifs (réalisation d’un reportage-vidéo en groupe, organisation d’un événement avec l’animatrice…) mais aussi individuels où il sera accompagné sur ses questionnements, ses envies, ses difficultés.

Plus d’infos : 07 86 95 48 25 ou 06 73 71 05 70

La sirène de la caserne testée le samedi

A compter du mois de février, les essais mensuels de la sirène du Centre de Secours de Rives-en-Seine/Caudebec-en-Caux n’auront plus lieu le premier dimanche du mois.

Ces essais, qui se traduisent par 3 retentissements, auront désormais lieu tous les premiers samedis de chaque mois à 12h00.

L’objectif reste le même : vérifier régulièrement le bon fonctionnement de ce dispositif d’alerte sonore de la population.

Ateliers “Autonomie” : nouveau planning

Le CCAS vous propose de découvrir le planning des ateliers “bien-être”, organisés à la résidence Paul Bréchot pour favoriser l’autonomie, du 1er semestre 2021 :

Téléchargez ICI le planning des prochains ateliers (1er semestre 2021)

Ces ateliers sont gratuits sur inscription pour toute personne de la commune de plus de 60 ans.

Infos et inscription : 02 35 95 90 10.

L’article Brèves est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Réouverture de la médiathèque

La médiathèque de Rives-en-Seine a mis en place un nouveau protocole sanitaire qui lui a permis de rouvrir ses portes au public dès mercredi 2 décembre.

Avec une jauge limitée à 10 personnes en même temps, elle vous accueille jusqu’aux vacances de Noël selon des horaires aménagés :

– le mercredi de 10h à 12h30 et de 13h à 17h

– le vendredi de 09h30 à 11h30 et de 15h30 à 18h30

– le samedi de 10h à 12h30.

La fermeture annuelle interviendra à partir du 21 décembre, avec une reprise des activités prévue le mercredi 06 janvier.

L’article Réouverture de la médiathèque est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

7393€ pour Emma

Octobre Rose à Rives-en-Seine : 7393€ pour Emma

Cette année, le contexte sanitaire a contraint la municipalité à annuler sa marche “Roses en Seine” qui réunit tous les ans, à l’occasion d’Octobre Rose, des milliers de participants entre Saint Wandrille-Rançon et Caudebec-en-Caux.

Les élus ont donc souhaité trouver une alternative pour maintenir la mobilisation et faire un don à l’association d’Yvetot EMMA, œuvrant pour le dépistage du cancer du sein.

L’idée a été d’organiser une marche “connectée”. Des centaines de personnes ont adhéré au concept ense prenant en photo pendant une séance de sport ou une promenade, avec le tee-shirt qu’ils ont acheté pour Emma. La Ville a ensuite compilé les photos dans un montage qui a été diffusé sur les réseaux sociaux.

Mais ce n’est pas tout. Plusieurs élus et bénévoles ont aussi tenu un stand sur le marché dans le courant du mois, pour vendre des tee-shirts et autres objets au profit d’Emma.

Et les commerçants ont aussi été particulièrement mobilisés pour l’association. En plus d’une soirée “cabaret” au cinéma Le Paris au début du mois, ils ont organisé un concours de vitrine pendant tout le mois d’octobre. Ce sont des jeunes de la MJ4C qui ont joué le rôle de jury et c’est le restaurant Au Fil Du Temps, grâce à sa décoration rose raffinée, qu’ils ont désignée gagnante.

 

 

L’article 7393€ pour Emma est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Covid19 – Point de situation

Le gouvernement a annoncé, ce jeudi 14 janvier, un couvre-feu pour l’ensemble du territoire à 18 h dès samedi soir, pour une période qui durera au minimum 15 jours. Cette nouvelle mesure restrictive vise à freiner autant que possible la propagation, toujours aussi dynamique, du coronavirus.

 Rappel des règles en vigueur

Couvre-feu

  • Le confinement prend fin le 15 décembre : les déplacements seront sans restriction pendant les horaires hors couvre feu, soit de 20h à 6h (sauf pour le réveillon de Noël).

Attestations

Téléchargez ICI les attestations dérogatoires.

Remplissez ICI une attestation en ligne.

Ecoles

Les règles sanitaires se durcissent : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires sera renforcé prochainement, et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Commerces et ERP

La mise en place du couvre-feu impose une fermeture à 18h pour l’ensemble des établissements ayant repris leur activité le 28 novembre.

Activités culturelles

Toutes les activités, établissements et équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines (cinémas, équipements sportifs ou de loisirs).

Masques

 

Le port du masque reste obligatoire dans tous les espaces publics, y compris en ville.

Plus d’infos sur le site du Gouvernement.

L’article Covid19 – Point de situation est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Maintenir le lien par téléphone pendant le confinement

Plus que jamais pendant une période de confinement, maintenir le lien avec les personnes isolées ou fragiles du territoire est un enjeu important pour une commune.

C’est pour cette raison que le CCAS de Rives-en-Seine a mis en place un dispositif d’écoute et d’accompagnement par téléphone.

Six bénévoles dont deux élus, Alain Lecossais, Claudine Briat, Sylvie Denise, Martine Brouillez, Jacques Terrial, conseiller municipal, et Chantal Dutot, adjointe en charge des Affaires Sociales, des Logements et des Aînés, se relayent pour contacter régulièrement toutes les personnes de plus de 65 ans de la commune, ainsi que celles inscrites sur le registre que le CCAS leur a fourni. La Ville met pour cela à leur disposition plusieurs postes de téléphone dans les mairies déléguées de Caudebec-en-Caux ou Saint Wandrille-Rançon.

Pour Monsieur Le Maire, Bastien Coriton, “ils forment une équipe soudée et solidaire. Leurs appels aident à sortir les personnes de l’isolement. Ils permettent aussi de vérifier qu’elles ne manquent pas de nourriture, de médicaments ou d’aide à domicile. Qu’ils soient chaleureusement remerciés pour leur implication au service d’autrui.”

Pour rappel, le CCAS de Rives-en-Seine tient à jour un registre permettant l’identification des personnes vulnérables de la commune : plus de 65 ans bénéficiant de l’allocation adulte handicapé ou de l’allocation compensatrice, titulaires d’une carte d’invalidité de la sécurité sociale ou du code des pensions militaires d’invalidité…
En cas de situation exceptionnelle (Covid19, canicule…), le CCAS peut notamment solliciter l’équipe de bénévoles pour contacter les personnes. L’inscription sur ce registre est facultative : elle peut être faîte par la famille, l’entourage ou la personne elle-même, directement auprès du CCAS (02 35 95 90 10) ou en ligne sur www.mes-demarches.rives-en-seine.fr

L’article Maintenir le lien par téléphone pendant le confinement est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Féeries de Décembre

Rives-en-Seine féerique en décembre

Malgré le contexte sanitaire, le mois de décembre à Rives-en-Seine sera bien placé sous le signe du spectacle, des représentations magiques pour toute la famille.

En effet la municipalité, qui a du prendre la décision d’annuler marché de Noël, a souhaité garder autant que possible l’esprit des fêtes de fin d’année.

Musique le samedi matin

Des animations musicales déambulantes auront ainsi lieu chaque samedi matin de décembre sur la place d’Armes à Caudebec-en-Caux :

Dédé le Tourneur et son orgue de Barbarie le 05/12

– La Parade des Lutins le 12/12

– L’Orchestre festif des Pères-Noël le 19/12

– Les Lutins (En)Chanteurs le 26/12

Sapin, boîte aux lettres et Père-Noël

Le grand sapin au niveau de la fontaine, mais aussi la crèche avec la boîte aux lettres du Père-Noël où les enfants pourront poster leur lettre, seront bien présents eux aussi.

Grâce à un partenariat avec l’association Commerces en Seine, les petits pourront même aller à la rencontre du Père-Noël toute la matinée des samedis 5 et 12 décembre.

Il sera aussi possible de se prendre en photo à ses côtés, dans son authentique chalet installé lors du marché du samedi 19 décembre.

Pour Céline Cives, première adjointe en charge de l’Attractivité, et l’ensemble de l’équipe municipale, “la tenue de ces animations, dans le strict respect des gestes barrières et protocoles en vigueur, est primordiale. Elles feront du bien au moral des habitants fréquentant le marché et les boutiques. L’objectif est aussi de tenter de limiter les pertes des commerçants en essayant d’attirer du monde à Rives-en-Seine pendant ce mois crucial.”

 

L’article Féeries de Décembre est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Travaux en cours

Entrée de ville embellie

Il faut parfois peu de choses pour créer un grand changement. Ainsi, la nouvelle clôture posée devant les bâtiments du Pôle technique, espaces verts et propreté de la Ville de Rives-en-Seine, sur la route de Villequier, modifie grandement l’aspect de l’entrée de ville. D’une hauteur de 2 mètres, elle remplace la haie vieillissante et clairsemée qui a été arrachée. L’espace est libéré visuellement, ce qui apporte une impression de clarté plus accueillante.

Ce chantier représente un investissement de près de 10 000 euros pour la commune.

Maison des Templiers

La Ville investit près de 72 000 €

La Ville de Rives-en-Seine entame un programme de travaux à la Maison des Templiers. Dans cette bâtisse historique, elle a installé au rez-de-chaussée, depuis 2019, un collectif d’artisans qui gère une boutique à la belle saison, tandis que l’association des Amis du Vieux Caudebec dessine les contours de son projet muséographique pour l’étage.

C’est donc le moment de réaliser diverses rénovations qui seront étalées sur toute l’année. Deux échafaudages ont été posés lundi 08 février 2021 par l’entreprise Narac. Cette dernière est chargée de restaurer toute la façade, du côté de la rue Bazin mais aussi derrière, côté rue Letellier. Aucune modification ne sera évidemment effectuée sur ce bâtiment classé. Il ne s’agit que de réparations de pierres ou de joints.

Dans un deuxième temps, des changements électriques seront effectués à l’intérieur, avec un système élégant en bois pour dissimuler les câbles. Pour chauffer le site, un poêle à granulés sera installé et l’escalier sera encloisonné pour isoler l’étage et réaliser des économies d’énergie.

L’ensemble de ces travaux représente la somme de presque 72 000 €, financé pour moitié par la Région et le Département dans le cadre du Contrat de Territoire.

Ecoles Les Tourterelles et Prévert

Rénovation de la toiture

D’une durée d’un peu plus de 4 mois, ce chantier essentiel pour le confort des élèves et leurs conditions d’apprentissage mais aussi pour limiter la consommation d’énergie de ces bâtiments construits il y a plusieurs décennies.

Un chantier sécurisé

Des barrières de sécurité ont été posées le 11 février et l’échafaudage a été monté le 17 février. Aucune incidence sur la circulation aux abords des écoles n’aura lieu. Côté stationnement, seules quelques places près de la salle de la Tour d’Harfleur sont réquisitionnées.

Impact limité sur les cours

Un certain niveau de bruit est inévitable pendant les travaux de couverture. Mais les travaux les plus bruyants auront lieu, dans la mesure du possible, quand les écoliers ne seront pas là : pendant les vacances scolaires et les mercredis. Plusieurs bâtiments (comme la salle de la Tour d’Harfleur) ont été identifiés s’il fallait déplacer momentanément une classe afin de ne pas gêner le bon déroulement du cours.

23 février : la toiture mise à nu

Comme prévu, la période des vacances de février 2021 a permis aux entreprises chargées de rénover la toiture des écoles Prévert et Les Tourterelles de Caudebec-en-Caux d’avancer vite. Dès le début de la première semaine de vacances, l’ensemble de la charpente de l’école maternelle a été découverte et renforcée dans la foulée, pour pouvoir supporter les nouveaux panneaux en zinc. La sous-toiture a ensuite été isolée. Il ne reste plus qu’à changer les gouttières et à poser la nouvelle couverture.

Le chantier se déplacera ensuite au dessus des logements de l’école, puis au niveau de la salle de motricité de l’école Les Tourterelles, et enfin, à l’école primaire. Au total, le chantier durera presque 4 mois. Le coût total des travaux approche les 487 000 euros, subventionnés à hauteur de 143 500 euros par l’Etat et 105 000 euros par le Département.

 

Route du Havre / Côte de Saint Arnoult

Un sujet complexe et aléatoire

Mercredi 03 février 2021, les agents municipaux de Rives-en-Seine ont posé des blocs bétons supplémentaires au niveau de la route du Havre, pour renforcer la sécurisation de la falaise.
Pour rappel, suite à plusieurs éboulements ces derniers mois, et notamment fin 2019, suite à de fortes précipitations, la Ville avait du prendre un arrêté interdisant la traversée de Caudebec-en-Caux aux poids lourds de plus de 12 tonnes, jusqu’à nouvel ordre (téléchargez ICI l’arrêté de la RD982). L’objectif était d’éviter les vibrations sur ce pan de falaise dont la nature est très instable.

Composée d’un amalgame de craie et d’argile, la falaise n’est pas d’un seul tenant et aucune solution ne semble durable. L’efficacité d’un pare-chute resterait par exemple aléatoire car les ancrages dans la paroi seraient très fragiles. Le bureau d’experts géologues qui s’occupe du dossier, le même qui a géré celui de La Croix Dussault, ne peut pas proposer de solution définitive dans des coûts acceptables.

Pour garantir la sécurité de tous, la Ville a donc choisi de surélever les blocs bétons pour arrêter les pierres en cas de chute. Les piétons ne peuvent plus passer directement sur le trottoir côté falaise et le passage des voitures est en alternance car la chaussée est rétrécie.

Sondages rue de la Caillette

En attente des résultats

Au mois de juin, une partie de la chaussée de la rue des Caillettes, à Saint Wandrille-Rançon, s’est effondrée. Les recherches d’éventuelles fuites d’eau souterraines n’ayant rien donné, le Département doit se pencher sur la composition et la densité du sol sous la route. Une entreprise spécialisée dans les forages géotechniques est intervenue en octobre. Les résultats de ce diagnostic permettront d’envisager une solution précise adaptée avant de rénover la chaussée.

 

Rénovation du stade de foot

Un terrain prêt à accueillir les sportifs dès septembre 2021

Après la livraison du nouvel espace sportif Thomas Pesquet à Caudebec-en-Caux, la Ville de Rives-en-Seine a lancé la rénovation du stade de foot Maurice Lepetit. Déjà équipé d’une tribune flambant neuve, l’équipement sera bientôt pourvu d’une magnifique pelouse.

Elément très important pour la pratique du football, les associations et les scolaires devront patienter encore une année avant de l’utiliser (soit pas avant septembre 2021). C’est le temps nécessaire au bon ancrage du système racinaire, gage d’un gazon de qualité.

En comptant les nouveaux éclairages, la réfection du stade représente un coût de 116 275 € HT, dont 75 448 € HT financé par la Ville, 12 600 € HT par le Fonds d’Aide au Football Amateur et 28 227 € HT par le Département de Seine-Maritime.

Pour toute question au sujet des travaux, contactez les Services Techniques au 02 35 95 90 11.

L’article Travaux en cours est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

INFO : fibre et téléphonie mobile

Quand la fibre optique sera-t-elle disponible ? Et qu’en est-il des zones blanches où les téléphones portables ne captent pas à Rives-en-Seine ?

Autant de questions que vous vous posez légitimement…. C’est la raison pour laquelle la Ville de Rives-en-Seine a édité un double document consultable en cliquant directement sur les images ci-dessous :

Autres ressources

De son côté, Seine-Maritime Numérique a également édité des documents à destination du grand public. Téléchargez-les ci-dessous :

Brochure “7 questions/réponses sur la fibre”

La fibre arrive à Saint Wandrille

La fibre arrive à Villequier

 

L’article INFO : fibre et téléphonie mobile est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

Covid19 : reconfinement

Face au net rebond épidémique et au risque croissant de saturation des hôpitaux, le Gouvernement a placé le pays en état d’urgence sanitaire.

 

À compter du 30 octobre, le confinement est reconduit jusqu’au 1er décembre.

A Rives-en-Seine, pour assurer la continuité du service public, la Ville et ses agents continuent de vous accueillir, dans le strict respect des gestes barrière.

LES SERVICES PUBLICS

Qu’elles soient relatives à l’État Civil ou à l’urbanisme, les habitants et entreprises peuvent continuer à effectuer leurs démarches administratives pendant le confinement.

Mairies / Services Techniques

✔ Les 3 accueils des mairies déléguées restent ouverts selon les modalités habituelles.

✔ L’accueil des Services Techniques est également maintenu aux horaires habituels.

PENSEZ AUX DÉMARCHES EN LIGNE ! Pour ceux qui disposent d’une connexion web, une partie de ces formalités est aussi accessible en ligne via la plateforme : www.mes-demarches.rives-en-seine.fr

Permanence du Maire

✔ La permanence hebdomadaire du Maire, le vendredi de 9h à 11h, est maintenue, sans rendez-vous.

LA JEUNESSE

Ecoles – Garderie

✔ Les écoles et le collège restent ouverts, tout comme la restauration scolaire.
Un nouveau protocole sanitaire est appliqué depuis ce lundi 02 novembre, incluant notamment le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans. Quatre masques en tissu réutilisables ont été fournis aux enfants des écoles primaires.

✔ Le service de garde périscolaire continue d’être assuré par la MJ4C mais le local Ados et le secteur « Familles » ferment.

✔ Les transports scolaires circulent selon les horaires habituels.

✔ A noter que le dispositif Ludisport est stoppé.

Petite enfance

✔ Le multi-accueil Caux’Inelle continue aussi d’accueillir les tout-petits.

✔ Le Relais d’Assistants Maternels continue ses permanences téléphoniques ainsi que les rendez-vous (07 60 82 13 95).

Pour toutes questions sur le Pôle Jeunesse, envoyez un mail à a.hoyez@rives-en-seine.fr

LA SOLIDARITÉ

CCAS

✔ Le CCAS poursuit ses permanences, le mercredi matin : vous pouvez continuer de prendre RDV avec l’adjointe responsable, Chantal Dutot (appelez le 02 35 95 90 10).

Tous les inscrits sur le registre des personnes vulnérables (habitants isolés et celles de plus de 65 ans) sont contactés pour bénéficier, le cas échéant, de soutien et de secours. Appelez le CCAS pour vous inscrire sur le registre ou inscrire un tiers (02 35 95 90 10).

✔ Un service exceptionnel de livraison de courses de première nécessité à domicile est mis en place sur demande.

✔ Le service de transport à la demande continue de fonctionner de façon habituelle.

✔ La permanence du conseiller « Ma Commune Ma Santé » (mutuelle communale) est maintenue le mardi après-midi, sur rendez-vous au 02 35 95 90 10.

✔ Les ateliers de prévention de la perte d’autonomie sont annulés.

Plus d’infos auprès du CCAS : 02 35 95 90 10 ou m.varniere@rives-en-seine.fr

 

Autres organismes

✔ La Banque Alimentaire maintient elle aussi son fonctionnement classique.

✔ La Vestiboutique de La Croix Rouge est fermée.

✔ Le Centre Médico-Social Départemental reste ouvert, sur rendez-vous au 02 35 96 14 26.

✔ La Maison France Services reste ouverte (accompagnement à l’emploi, Point Info Jeunesse, Borne CAF, cyber-base, permanences juridique, mission locale, Espace Info Energie…) le lundi de 13h30 à 18h30 et du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 : uniquement sur rendez-vous au 02 32 70 43 80 avec attente à l’extérieur du bâtiment.

✔ Les permanences de l’ADMR à la mairie déléguée de Saint Wandrille sont maintenues les mardis (14h/16h).

EHPAD

Les visites aux résidents de l’EHPAD sont possibles, sur rendez-vous, et dans le respect des gestes barrière. 20 créneaux de visite sont proposés chaque jour, dans la limite de 30 minutes, avec un maximum de 3 visiteurs en même temps.

VIE LOCALE

CULTURE-TOURISME

✔ Le cinéma Le Paris est contraint de fermer ses portes, comme l’office de tourisme, MuséoSeine et le musée Victor Hugo.

✔ La bibliothèque de Saint Wandrille-Rançon est fermée mais les ouvrages peuvent toujours être empruntés grâce au système “click & collect”. Cliquez ICI pour en savoir +

✔ La médiathèque de la place d’Armes est fermée au public mais elle organisera un service de drive dans les jours à venir.

SPORT

✔ Seul le sport individuel est autorisé, et en extérieur (1h/jour dans un rayon de 1km autour du domicile).
✔ Concernant les autres pratiques, elles sont interdites. Le gymnase Thomas Pesquet, les salles municipales, les boulodromes, les terrains de tennis et city-stades sont fermés, excepté pour les sportifs professionnels, les scolaires, sur prescription médicale ou encore les personnes reconnues en situation de handicap.

ANIMATIONS / CÉLÉBRATIONS

✔Toutes les animations municipales sont annulées pour le mois de novembre (les cérémonies commémoratives auront lieu en petit comité).

Concernant le mois de décembre, il est conseillé de se rendre régulièrement à la rubrique agenda) pour se tenir au courant des modifications de dernière minute.} Les cérémonies de mariage sont maintenues pendant le confinement à la Mairie et à l’église aussi. Toutefois le nombre de personne pouvant assister à la cérémonie est limité à 6 personnes dont le couple qui se marie, que ce soit à l’église ou à la mairie.

✔ L’église reste ouverte mais n’accueille plus aucun office religieux à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et des mariages dans la limite de 6 personnes. Les festivités qui suivent ces célébrations sont interdites.

✔ Les salles des fêtes sont fermées.

Plus d’infos sur la culture, le sport et les événements au 02 35 95 90 12 ou vie-locale@rives-en-seine.fr

INFORMATIONS DIVERSES

DEMENAGEMENTS

Les déménagements sont autorisés.

CIMETIERES

Les cimetières restent accessibles, même au-delà de 1 Km.

LA POSTE

Les services proposés par l’agence postale municipale de Saint Wandrille-Rançon, ainsi que ceux de La Poste de Caudebec-en-Caux, sont maintenus à l’identique.

DÉCHETS

La déchèterie reste ouverte aux horaires habituels. La collecte des déchets ménagers est assurée normalement.

JARDINS FAMILIAUX

Les Jardins Familiaux restent accessibles. Les personnes disposant d’une parcelle peuvent s’y rendre à partir du moment où elles comptent y récolter des légumes et fruits ou pour arroser, en respectant les gestes barrières et sans être accompagnées. La visite est limitée à 1 heure et il faut se munir d’une attestation (2e case).

CHASSE

Une dérogation au confinement est accordée par l’Etat aux chasseurs pour la régulation de la faune sauvage notamment celle susceptible d’occasionner des dégâts. Les conditions sont détaillées sur le site www.fdc76.com

SORTIES

✔ Les aires de jeux, les sentiers des marais et forestiers restent accessibles dans le cadre de vos promenades familiales brèves (limitées à 1 heure par jour, dans un rayon de 1 km autour du domicile, avec les seules personnes regroupées chez vous).

✔ Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
Une attestation individuelle est à remplir à chaque déplacement.
Téléchargez l’attestation : format.doc ou format.pdf
Accédez au formulaire à remplir en ligne pour obtenir directement votre attestation de déplacement dérogatoire : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R57403

SERVICES INTERCOMMUNAUX

 

L’article Covid19 : reconfinement est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.