Catégorie dans Municipal

Grand Débat National

Pour donner la parole aux Gervillais qui souhaitent participer au Grand Débat, j'ai décidé de rouvrir les cahiers de doléance mis à leur disposition pendant l'opération mairie ouverte à l'initiative de l'Association des Maires Ruraux. Vous pourrez donc...

Un escape game à Fécamp !

Réservez vite !
Vous aimez les défis et les énigmes ne vous font pas peur ? Alors ce rendez-vous est pour vous !
Votre mission, si vous l'acceptez… « Le chapitre d'un livre précieux de la bibliothèque patrimoniale a disparu. Or le conservateur doit se rendre à un colloque international avec cet ouvrage…Saurez-vous, avec votre équipe de choc, retrouver ce document ? » Tel est le scénario de départ qui vous est proposé, à vous et à votre équipe (maximum 6 personnes). Pour réussir votre mission, vous (...)

- Sorties

BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE GUSTAVE FLAUBERT

SAINT PIERRE DE VARENGEVILLE 

BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE GUSTAVE FLAUBERT

02 35 37 75 99

biblio-spv@orange.fr

 

Chers lecteurs et lectrices,

 La bibliothèque met à votre disposition un Portail documentaire,

présentant l’ensemble des ouvrages disponibles au prêt, en lecture sur place ainsi que les nouveautés. 

En vous connectant sur  https://www.lire-a-saint-pierre-de-varengeville.fr

 

Vous accéderez à :

1 /CONTACTER LA BIBLIOTHÈQUE pour obtenir votre compte utilisateur – Identifiant et mot de passe disponible messagerie ou téléphone

6

2/ Première inscription : Allez sur l’onglet Pré-inscription et suivez la procédure.

6

3/ Connaître les horaires d’ouverture, le règlement intérieur.

6

Grâce à cette plateforme, vous connaîtrez vos prêts en cours. Vous pourrez rechercher et/ou réserver un ou des ouvrages, prolonger un prêt, commenter, suggérer un achat, etc…

6

 L’équipe de la bibliothèque vous souhaite la bienvenue sur le portail et vous encourage à nous faire part de vos suggestions.

 A bientôt…

vvv.jpg

Cérémonie des vœux du Maire

Une cérémonie des vœux dont la dynamique se tourne vers l’avenir
Vendredi 18 janvier 2019, le Maire, Jean Delalandre, réunissait près de 300 personnes pour la présentation de ses vœux au Théâtre de Duclair. En effet de nombreuses personnes : élus, représentants associatifs et d’entreprises, partenaires institutionnels et privés, Duclairois, forces de l’ordre, membres du personnel, nouveaux habitants avaient répondu à son invitation pour assister à cet événement.
Pour commencer, le film promotionnel de la ville de Duclair a été présenté pour la première fois à l’ensemble des invités. Une vidéo qui rappelle l’attractivité de Duclair et son dynamisme.
Un concert a ensuite été donné lors de la cérémonie, un moment fort apprécié par les spectateurs, transportés par ce récital voix et piano interprété au chant par Zuzana Lemaire, et au piano par Daniel Isoir. Le programme portait sur les romantiques allemands Brahms, Schubert et Schuman, en référence au cinquantième anniversaire du jumelage entre Duclair et Ronnenberg fêté en 2018.
Stéphanie Paillet, Directrice Générale des Services, prit ensuite la parole pour présenter ses vœux à la municipalité puis à l’assemblée au nom du personnel communal dont elle a salué le travail.
Après avoir fait part de ses vœux aux Duclairois pour 2019, Jean Delalandre, entouré de son équipe municipale a impulsé une réelle dynamique à travers son discours, où il souhaite voir Duclair s’épanouir toujours plus « Duclair est une ville du présent et de l’avenir. Je formule un souhait d’épanouissement pour Duclair, il ne s’agit pas simplement de formuler un vœu, il faut agir et c’est ce que nous faisons depuis 2014, fidèles aux engagements pris devant tous les Duclairois, c’est ce que nous continuerons à faire en 2019. Tout cela en trouvant le juste équilibre. Trouver l’équilibre et la dynamique pour ne pas tomber mais avancer. »
« 2014 était une année d’élection, de choix et d’espérance. En 2015, il y eu les premiers mouvements et des raisons d’y croire. En 2016 et 2017, des projets majeurs et structurants pour notre ville se sont concrétisés ou ont commencé à sortir de terre, il a fallu essuyer quelques plâtres, courbés parfois un peu le dos, y mettre toujours une énergie folle et une volonté sans faille mais en 2016 et 2017, il y avait des raisons d’être optimistes. », le Maire Jean Delalandre est revenu sur l’année qui s’est écoulée « en 2018, en dépit d’un événement malheureux qui a marqué notre ville, je pense à l’incendie spectaculaire de carrefour market, nous avons des raisons de nous réjouir : le cœur de ville est revitalisé avec la place, ses terrasses et la dynamique de ses commerces, le centre de secours et la maison de santé ont été inaugurés, les travaux de la voie verte sont engagés et avec la gendarmerie nationale notre conseil municipal et nos agents ont travaillé pour qu’il soit décidé d’implanter dans notre ville une caserne nouvelle qui fait passer le nombre de gendarmes à résidence à Duclair de 7 à 38 d’ici 5 ans ! Nous avons donc bien des raisons de nous réjouir de 2018 ».
Enfin, le Maire, Jean Delalandre, a porté une attention particulière à chacun de ses adjoints en les citant les uns après les autres et en revenant sur les nombreux sujets et projets étroitement menés à leurs côtés. Il a remis la médaille de la ville de Duclair à son premier adjoint, Claude Petit, pour ses 10 années passées à mener sainement et rigoureusement les finances de la ville de Duclair.
Pour clôre la soirée, Jean Delalandre a invité les nouveaux habitants à le rejoindre sur la scène. Deux ouvrages leur ont été offert, le 1er intitulé « Duclair, un regard sur le passé » réalisé et dédicacé par Francis Aubert, écrivain et personnalité duclairoise. Le second « Lumières Nordiques » présentant le travail de l’Islandais Pétur Thomsen qui a été invité en résidence à Duclair en 2018. Son travail fit l’objet de l’exposition photographique « de l’Islande à Duclair », organisée sur les quais de Seine du 22 juin au 30 septembre 2018, dans le cadre de Duclair sur Seine.

Renouveau urbain à la Cité des familles

Samedi 19 janvier, la Ville organisait une balade urbaine dans les quartiers de la Cité des familles et des Bruyères pour présenter l'ensemble des opérations de réhabilitation et de reconstruction en cours et à venir. Un programme porté par les bailleurs sociaux ICF Atlantique et Habitat 76 pour un total de 541 logements. À la charnière des territoires de la commune, entre la rue Pierre-Semard, la rue des Coquelicots, la rue des Anémones et la rue des Platanes, le paysage n'en finit pas d'évoluer depuis 2017. Accompagnés par la Ville, les bailleurs sociaux ICF Atlantique sur la Cité des familles et Habitat 76 au sein du quartier des Bruyères ont engagé de vastes programmes de réhabilitation, de démolition et de reconstruction. La balade urbaine organisée par la Ville, samedi 19 janvier, constituait une occasion de dresser un premier bilan et d'apporter des réponses aux questions des habitants et de Stéphanais en puissance. Au fil de la promenade, conduite collectivement par le maire Joachim Moyse, le député Hubert Wulfranc et le président du Département Pascal Martin, les représentants d'ICF Atlantique et d'Habitat 76 ont pris le temps de présenter leurs programmes respectifs. La première halte a eu lieu rue des Coquelicots, à deux pas de la salle festive. Les vues d'architectes présentées aux participants permettaient alors de mieux se projeter dans l'avenir et d'imaginer qu'à la place des terrains vides aujourd'hui pas moins de 85 logements verraient le jour à l'horizon du premier trimestre 2020 avec à la fois des pavillons et des collectifs. Un temps aussi pour découvrir les sept maisons suédoises réhabilitées entre septembre 2017 et novembre 2018. Isolation thermique par l'extérieur, isolation des combles, remplacement des portes d'entrée, des volets battants...chaque maison a été traitée de manière distincte tout en préservant leur singularité qui fait partie du patrimoine stéphanais depuis 1947. Un peu plus loin, en remontant la rue Pierre-Semard vers la rue de Stockholm, les travaux engagés par le bailleur social Habitat 76 permettait de distinguer la partie réhabilitation sur Bruyères II pour 136 logements et la partie reconstruction de 100 logements après la démolition de 66 logements sur Bruyères I. Au cœur de ce programme, réparti entre des pavillons et des collectifs et qui devrait être achevé entre janvier et mars 2020, Habitat 76 a souhaité réaliser une chaufferie biomasse destinée à alimenter les immeubles sur Bruyères I, II ainsi que sur Bruyères IV. Cet ultime programme concerne la construction de 89 logements répartis entre 21 pavillons et 58 collectifs. La livraison prévisionnelle de ce nouvel ensemble est prévue pour le premier trimestre 2021. Au terme de cette visite, le maire Joachim Moyse a souhaité rappeler que la Ville se félicitait de « la qualité des opérations portées par les bailleurs sociaux avec l'ambition d'offrir une vie meilleure aux habitants grâce à des programmes de rénovation et de construction pour une meilleure isolation, des économies d'énergie et un confort d'usage. Un coût certes au départ mais qui doit permettre d'atténuer les hausses de charge à moyen et à long termes. » Dans le même temps, le maire a rappelé l'importance de la mixité dans ces offres de logements qui permet« de mixer les populations entre les anciens et les nouveaux habitants. ». Autant d'éléments qui participent de l'attractivité de la Ville avec une proximité des écoles, des commerces et des transports en commun. Enfin, Joachim Moyse a souligné son intention de favoriser les rapports de proximité avec les bailleurs sociaux alors que la réforme de la loi Élan tend à les contraindre à fusionner ou à s'adosser à des groupes plus importants. À terme, ces démarches risqueraient de les conduire "à perdre tout contact avec les réalités de terrain". Une éventualité que la Ville refuse d'envisager, attachée à demeurer à l'écoute des besoins des habitants.

Ecole maternelle obligatoire

L’école obligatoire à 3 ans !! Le ministre de l’éducation nationale vient d’annoncer la mise en place de l’obligation scolaire à 3 ans pour la rentrée prochaine. Des statistiques nous informent que 97,6 % des enfants de 3 ans et quasiment 100% des enfants de 4 à 5 ans sont scolarisés. Quelle avancée pédagogique cette obligation […]

Road Movie

Spectacle de danse, samedi 26 janvier à 18h au théâtre Le Passage
Grande figure de la danse contemporaine en France et à l'international, Dominique Boivin présentera sur le plateau du théâtre Le Passage sa création intitulée Road Movie, samedi 26 janvier, unique représentation dans la région.
En clin d'œil au genre cinématographique américain, le titre de la pièce Road Movie laisse entrevoir l'aspect du véritable périple que vécut Dominique Boivin, au cours de sa longue carrière sur les scènes de plus de (...)

- Sorties

Contes à crocs (pour accrocs du conte)

Samedi 9 février 2019 à 15h, à la Bibliothèque municipale
La bibliothèque municipale de Fécamp propose un spectacle tout public, à partir de 7 ans, avec Tony HAVART, membre du collectif « L'ours affable ».
Description du spectacle
Trois cochons rock'n'roll, un corbeau drôlement costaud, une princesse vraiment moche, un troupeau de lapins, des loups végétariens, une princesse aux cheveux d'or… et avec ça qu'est-ce que ce sera ?
Contes à se mettre sous la dent pour oreilles affamées.
Un spectacle (...)

- Sorties

Exposition « Les boîtes »

Exposition du 8 février au 22 mars dans le hall de l'Hôtel de Ville
L'École Municipale d'Arts Plastiques (EMAP) propose une exposition, fruit du travail réalisé au sein des ateliers enfants, adultes et de la classe prépa de l'EMAP sur la thématique des "Boîtes". Le fil conducteur étant l'exercice délicat de la miniaturisation. Les boîtes ont été envisagées comme des fenêtres, des boîtes à secrets, des espaces intimistes, des boîtes à souvenirs, des théâtres miniatures.
Informations pratiques
Exposition (...)

- Ecole Municipale d'Arts Plastiques

Marché du Madrillet : changements en vue!

La place de la Fraternité sera réaménagée de février à juin. Pendant les travaux, le marché se tiendra rue du Madrillet. Cette dernière sera fermée aux automobiles chaque mercredi matin. « Le marché du Madrillet est obsolète, les clients ont du mal à circuler et les commerçants exercent dans des conditions difficiles. » Posé par les services de la Ville, le diagnostic est partagé par les marchands et les chalands de la place de la Fraternité, au Château blanc. Avec cent quinze commerçants, le marché du Madrillet compte parmi les plus grands de l’agglomération rouennaise. Nombreuses sont les personnes qui y viennent depuis le centre rive droite ou encore depuis Canteleu ou Darnétal, voire de plus loin encore. Mais voilà, le rendez-vous du mercredi matin est victime de son succès... Marché sur la chaussée Début février, le marché entamera donc sa mutation. Pendant les travaux de réhabilitation de la place, les commerces dresseront leurs étals sur la rue du Madrillet, à quelques enjambées de l’emplacement actuel. La circulation automobile sera bien entendu suspendue chaque mercredi matin, entre les rues Roland-Garros et Henri-Farman. Les véhicules seront déviés par la rue Henri-Wallon en direction du campus et par l’avenue Antoine-de-Saint-Exupéry en direction de Sotteville-lès-Rouen. Début juin, date prévue de la fin des travaux, chalands et marchands devraient se retrouver sur une place de la Fraternité refaite à neuf, impliquant la déconstruction de la halle. Le projet de réaménagement du marché du Madrillet s’inscrit dans le nouveau programme de renouvellement urbain (NPRU) du quartier. « L’objectif est de créer un espace public central reliant les places Prévost et Blériot, lequel sera bordé par un espace commercial et des équipements publics, avec notamment la création d’une médiathèque », indique-t-on du côté des services de la Ville.

Saint-Pierre des Marins 2019

Les 2 et 3 février 2019
Le week-end prochain, les 2 et 3 février 2019, Fécamp fête la Saint-Pierre des Marins ! Cette année encore, les festivités seront organisées par l'Association des Terres-Neuvas, pour commémorer les marins morts ou portés disparus en mer. Les services culturels de la Ville de Fécamp se sont également mobilisés autour de cet évènement.
Tout le programme du week-end
Du 2 au 28 février Exposition « J'étais sur le Shamrock ! » Proposé par le service Archives Patrimoine (voir détails (...)

- Sorties

J’étais sur le Shamrock !

Exposition du 2 au 28 février 2019, dans le cadre de la Saint-Pierre des Marins
Le patrimoine maritime est souvent évoqué sans en prendre véritablement la mesure, sans parvenir à en définir exactement la teneur. Parmi les objets symboliques de ce patrimoine figurent les bateaux, et parmi les bateaux, des chalutiers emblématiques. C'est le cas du Shamrock III des armements Ledun. Toute une génération connaît son nom et sa renommée, ce bateau étant la vedette du film sorti en 1977, « Le Crabe Tambour », (...)

- Archives - Patrimoine

Lettre du Maire : pourquoi je mets en place des cahiers de doléances ?

Du 9 janvier au 9 février, la Ville met en place des cahiers de doléances destinés à recueillir les propositions des Stéphanais en matière de citoyenneté. Le maire, Joachime Moyse, présente cette initiative. Mesdames, messieurs, Depuis plusieurs mois, un nombre important de personnes manifestent leur colère dans les rues et sur les ronds-points. Les causes sont connues : des difficultés à boucler les fins de mois et des richesses créées accaparées par une minorité. En tant que Maire, j’ai alerté à plusieurs reprises les pouvoirs publics. Les politiques menées ces dernières années ont des conséquences défavorables sur la vie locale : • Le pouvoir d’achat qui s’est dégradé pèse sur les conditions de vie des habitantes et habitants, comme sur l’économie locale et le commerce de proximité. • Des entreprises locales qui ont pourtant bénéficié du CICE ferment ou délocalisent. • Les services publics sont fragilisés : les postes supprimés dans les hôpitaux et à l’Education nationale détériorent les conditions d’accueil et de prise en charge. • Le service public communal est mis en difficulté avec les baisses de dotation de l’État. • Notre environnement et notre santé sont aussi menacés par ces politiques qui favorisent le tout-routier au détriment des transports en commun. Afin de collecter vos remarques et vos propositions porteuses de changements et d’espoir, la Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray a décidé de mettre à votre disposition, à l’hôtel de ville, à la Maison du citoyen et via l’adresse mail relationspubliques@ser76.com, des cahiers de doléances, du 9 janvier au 9 février 2019. Tous les sujets qui vous préoccupent peuvent être abordés : l’amélioration du pouvoir d’achat, la justice fiscale et notamment l’imposition des plus riches, l’importance des services publics, la vie démocratique et la préservation de l’environnement. Je vous invite donc à remplir ces cahiers de doléances. Ils seront communiqués au gouvernement par notre député Hubert Wulfranc. D’ici la fin du premier trimestre, je reviendrai vers vous pour vous présenter la teneur des écrits ainsi collectés. Je compte sur votre participation ! Bien à vous, Votre Maire, Joachim Moyse Les cahiers de doléances et de propositions citoyennes sont accessibles du mercredi 9 janvier au samedi 9 février 2019 aux endroits suivants : • Hôtel de ville Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 et le samedi matin de 9h à 12h. Un écrivain public sera présent le lundi après-midi, de 14h30 à 17h30 pour aider les personnes qui le souhaitent à rédiger leur contribution. • Maison du citoyen Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h15 (sauf le mercredi après-midi) et le samedi matin de 9h à 12h. Un écrivain public sera présent les mardis 15 et 22 janvier de 14h30 à 17h15 et vendredi 1er février de 9h à 12h afin d’aider les personnes qui le souhaitent à rédiger leur contribution.

Marché de Noël

Retour sur un week-end où petits et grands ont succombé à la magie de Noël !
La ville de Duclair inaugurait samedi 15 décembre matin son 21ème marché de Noël. Au programme de ces deux jours, la présence d’une quarantaine d’exposants proposant toutes sortes d’idées cadeaux mais aussi des produits gastronomiques pour les repas de fête, de la décoration de table et bien d’autres créations et pièces uniques qui font la particularité des marchés de Noël. Le Père-Noël avait répondu à l’appel de la municipalité et distribuait des friandises tout en échangeant un moment avec les familles lors des balades en calèche samedi et dimanche.
Samedi, le Père-Noël a fait une halte à la mairie pour remettre aux enfants du personnel communal, cadeaux et confiseries en tout genre ! Des enfants heureux et gâtés qui ont profité du moment présent avec enthousiasme et une certaine émotion. Le Maire, Jean Delalandre, entouré d’élus, se réjouit d’assister le Père-Noël à cette occasion pour la remise des jouets. Un moment convivial qui s’est clôturé autour d’un goûter.

 

Téléthon

À l’occasion du téléthon 2018, les associations, les commerçants et les artistes, tous bénévoles, ont impulsé une énergie positive en se mobilisant pour la bonne cause, autour de l’équipe municipale et de Didier Duval, adjoint au maire en charge de la vie associative et de l’animation. Malgré un temps peu clément, la bonne humeur était de mise tout au long du week-end. Le bilan financier de ce téléthon 2018 est en cours de réalisation et nous ne manquerons pas de vous informer du montant total récolté. Merci à tous !

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes