Tous les articles par dans Saint Etienne du Rouvray

Lieux de vaccination COVID-19 en Seine-Maritime

Suite à l’ouverture de trois vaccinodromes à Dieppe, Le Havre et Rouen, la préfecture de Seine-Maritime a publié une liste mise à jour des centres de vaccination du département.

Ces centres sont accessibles uniquement sur rendez-vous et seulement pour les personnes considérées comme prioritaires.
Pour prendre rendez-vous, il convient d’appeler le numéro unique utile pour tout le département de Seine-maritime, au 02.79.46.11.56, ou depuis le site internet santé.fr.

Consulter la liste détaillée des personnes concernées dès à présent par la vaccination sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.

Liste des centres de vaccination en Seine-maritime:

Sotteville-lès-Rouen
Hôtel de ville – Avenue Jean-Jaurès – Salle des fêtes
Rouen – Vaccinodrome
VaccinArena, 40 rue de Lillebonne – KINDARENA
Rouen
Halle aux Toiles – Place Haute Vieille Tour
Duclair
Salle des Halletttes – Plac du Général De Gaulle
Neufchatel-en-Bray
Centre hospitalier – Route de Gaillefontaine
Saint-Aubin-les-Elbeuf
Centre hospitalier Intercommunal – 4, rue du docteur Villers
Saint-Aubin-les-Elbeuf
Salle des fêtes – Rue Léon Gambetta
Eu
Place de l’abbé Legris
Fécamp
Centre hospitalier – Avenue du Président François Mittérand
Le Havre – Vaccinodrome
Stade Océane – Boulevard de Leningrad
Le Havre
Groupe Hospitalier – Site Flaubert – Rue Gustave Flaubert
Dieppe – Vaccinodrome
Maison des sports, 17 rue Montigny
Lillebonne
Salle des Aulnes – Parc des Aulnes – Rue Thiers
Yvetot
Clinique Hemera – 14 avenue Foch
Barentin
1, rue Madeleine Vernet

Qui peut se faire vacciner ?

L’article Lieux de vaccination COVID-19 en Seine-Maritime est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Véronique Sageot : la dernière tournée

Factrice depuis quarante ans à Saint-Étienne-du-Rouvray, Véronique Sageot connaît tous les recoins de la ville et a été témoin de l’évolution de son métier. À l’heure de la retraite, elle égrène des souvenirs tour à tour chaleureux, cocasses et nostalgiques.

La Poste est, chez elle, une affaire de famille. « J’y ai rencontré mon mari, dont la famille travaillait au tri et en guichet, et nous avons transmis le virus autour de nous ! » sourit-elle. C’est la distribution, le grand air et le contact avec les habitants qu’elle choisit en 1981, lorsqu’elle commence en tant que télégraphiste, apportant les télégrammes et leurs lots d’émotions dans les foyers. Elle tournera ensuite pendant onze ans dans toute la commune puis sera affectée au Château blanc pendant vingt et un ans, puis aux quartiers Maryse-Bastié et Aviateurs pendant sept ans. « J’ai été au contact de toutes les classes sociales et d’habitants aux cultures différentes. J’ai fait le lien entre eux avec mon vélo » souligne-t-elle

Au carrefour du quotidien et de l’humain

Véronique Sageot s’amuse de la jalousie feinte de son mari qui lui répète souvent : « Au guichet, les gens viennent se plaindre. Lorsque le facteur vient chez eux, ils l’accueillent ! » C’est cette proximité sociale qui l’a stimulée. Chaque jour, elle assurait deux tournées de trois heures, s’arrêtant pour discuter avec des personnes âgées ou isolées. « Recueillir des confidences, courir après une lettre qui s’envole ou livrer une jambe de bois, je sais faire ! » se souvient-elle, facétieuse. C’est elle, encore, qui sauvera la vie d’une habitante, alertant les pompiers de l’incendie dans son appartement. Entre 2008 et 2020, La Poste a fait face à une perte de 50 % du volume du courrier et a donc dû diversifier ses services. « La distribution s’est considérablement réduite, remarque la factrice, et mon métier est devenu plus commercial. » Elle parcourt alors plus de distance en scooter et vend des services comme le portage de repas ou le dispositif « Veiller sur mes parents ». « Je suis consciente que mon métier va disparaître. J’ai aimé ce travail physique et social  », fait-elle remarquer, ajoutant que dans sa profession, on compte autant de facteurs que de factrices. Désormais, connue de nombreux·ses Stéphanais·es, elle consacre ses premiers jours de retraite à des tournées amicales, sans courrier ni vélo, mais avec toute la saveur des échanges humains.

L’article Véronique Sageot : la dernière tournée est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Déclaration d’impôts: permanences en ville les 14 et 27 avril

Deux permanences d’accompagnement pour la campagne de déclaration des revenus 2021 sont organisées à Saint-Étienne-du-Rouvray mercredi 14 avril de 9h à 12h à la Maison du citoyen et mardi 27 avril de 9h à 12h à l’hôtel de ville.

  • Il est nécessaire de prendre rendez-vous: tél. 02.32.95.83.60 (Maison du citoyen) ou 02.32.95.83.83 (hôtel de ville).

L’article Déclaration d’impôts: permanences en ville les 14 et 27 avril est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Réseau astuce : mise en place des horaires de période bleue

Dans le cadre de l’évolution de la situation sanitaire, réseau Astuce adapte son offre de transport et met en place du mardi 6 au vendredi 30 avril les horaires de période bleue en semaine sur l’ensemble des lignes du réseau.

Les horaires de période bleue (vacances scolaires) en semaine sont mis en place à compter du mardi 6 sur les lignes suivantes :

  • les lignes de Métro,
  • les lignes TEOR T1, T2, T3, T4,
  • les lignes FAST F1, F2, F3, F4, F5,
  • les lignes régulières 5, 6, 8, 9, 11, 13, 20, 22, 27, 29, 30, 32, 33, 34, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 88, A, C, E
  • les lignes de taxi collectif Les lignes à vocation scolaire y compris les lignes scolaires Cars Hangard ne circuleront pas durant toute la période du 6 au 30 avril.

Les lignes 26, B, F, Allobus, Filo’r circuleront normalement, la navette fluviale et le service Handistuce fonctionneront normalement durant toute cette période.

La ligne T1 effectuera son dernier départ de la station Théâtre des Arts vers les extérieurs à 23h50.

Plus d’infos sur le site reseau-astuce.fr 

L’article Réseau astuce : mise en place des horaires de période bleue est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Covid 19 – Demande d’accueil des enfants de personnels prioritaires en centres de loisirs du 12 au 23 avril 2021

L’article Covid 19 – Demande d’accueil des enfants de personnels prioritaires en centres de loisirs du 12 au 23 avril 2021 est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Journée de la solidarité

Le centre socioculturel Jean-Prévost organise la Journée de la solidarité de 13 h à 17 h 30.

Au programme : atelier de réparation de vélos, atelier reprise et retouche de vêtements, atelier de réparation de petit électroménager, dépistage du diabète, bourse aux vêtements, stand informations…

Un appel aux dons (vêtements, produits d’hygiène, jouets, livres, denrées non périssables) est lancé. Ils sont à déposer au centre Jean-Prévost.

  • Renseignements au 02.32.95.83.66.

L’article Journée de la solidarité est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Inscription sur les listes électorales jusqu’au 7 mai

Dans la perspective des élections départementales et régionales devraient se dérouler les 13 et 20 juin, les inscriptions sur les listes électorales sont ouvertes jusqu’au 7 mai (hors cas spécifiques, tels les jeunes majeurs atteignant 18 ans avant le scrutin), en mairie ou sur service-public.fr

L’article Inscription sur les listes électorales jusqu’au 7 mai est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Prix «jeunesse pour l’égalité»: cinq jeunes Stéphanais récompensés

Les jeunes de l’atelier stéphanais Ciném’ados ont reçu le Prix «jeunesse pour l’égalité» décerné par l’Observatoire des inégalités, dans la catégorie 16-18 ans.

Intitulée “La course”, leur création pointe de façon concise et ludique les mécanismes d’injustice sociale véhiculés par une vision répandue: celle de la vie comme compétition.

Pour la réaliser, Paolo, Soren, Grégory, Danny et Raphaël ont du s’adapter aux contraintes de la crise sanitaire puisque, fin 2020, la plupart des séances de l’atelier ont dû se dérouler à distance. Le résultat offre un montage dans l’air du temps: une succession pertinente d’émoticônes, les mêmes qui pullulent dans les conversations smartphones et sur les réseaux sociaux. “Ce texte a été enregistré suite à de nombreux débats en visio-conférence durant lesquels les Émojis nous ont divertis”, précisent les jeunes vidéastes à l’issue de leur création.

Un doublé pour deux d’entre eux

Pour Raphaël et Paolo, ce prix est même un doublé puisqu’ils avaient d’ores et déjà reporté ce même prix l’année dernière, dans la catégorie des 11-15 ans. Contrairement à l’année passée, la cérémonie de remise des prix —habituellement organisée à Paris—  a dû se dérouler à distance en raison des conditions sanitaires. La visio-conférence qui s’est tenue le 24 mars a tout de même réuni près de 200 participants.

Créé il y a maintenant cinq ans, l’atelier Ciném’ados du centre socioculturel Jean-Prévost se poursuit tous les mercredis. “Les inscrits se familiarisent avec le matériel vidéo, montent des projets audiovisuels et se nourrissent de nombreuses images de cinéma ou issues des médias afin d’alimenter débats et réflexions”, précise Guillaume Viger, l’animateur du groupe qui a notamment accompagné les cinq lauréats dans la création de leur vidéo.

Décerné chaque année par l’Observatoire des inégalités, le Prix «jeunesse pour l’égalité» prend la forme d’un appel national à la création de films ou d’affiches auquel répondent les structures jeunesses et ateliers extrascolaire. “La course” fait partie des 15 œuvres primées parmi pas moins de cinq cent candidatures reçues de toute la France.

 

L’article Prix «jeunesse pour l’égalité»: cinq jeunes Stéphanais récompensés est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Dépistage gratuit en ville les 3, 6 et 13 avril

Les habitant·e·s sont invité·e·s à venir se faire dépister les 3, 6 et 13 avril prochains à la salle de tennis couvert du parc omnisports Youri-Gagarine. Ces campagnes de tests par prélèvement nasal sont gratuites, sans ordonnance et sans rendez-vous.

L’Agence régionale de santé (Ars) organise trois campagnes de dépistage en ville samedi 3 avril, mardi 6 avril et samedi 10 2021, de 10h à 16h. Rendez-vous à la salle de tennis couvert située avenue du Bic Auber, au parc Youri-Gagarine. Ouvert à tous, le dépistage est gratuit, sans ordonnance et sans rendez-vous. Les tests seront réalisés par prélèvement nasal (tests RT-PCR).

Carte vitale et pièce d’identité nécessaires

Il convient de se munir de sa carte vitale et d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport). Les mineurs de moins de 16 ans doivent être munis d’une autorisation parentale. “Les résultats seront disponibles dès le lundi suivant pour les tests réalisés le samedi et sous 24h pour les tests réalisés lundi 29 mars, indique l’ARS.
La Ville apporte son soutien logistique à ces campagnes de dépistages. Les trois opérations pilotées par l’ARS sont sont rendues possibles grâce à la coopération de plusieurs acteurs locaux: le laboratoire Jean Boyer et associés, le laboratoire Mathilde, la Croix rouge française, la protection civile et la Fédération française de sauvetage et de secourisme (via le Comité départemental de la Seine-Maritime).

Que faire en cas de résultat positif ?

L’isolement est recommandé dès que l’on présente des symptômes, avant même de pratiquer un test. Si le test à la Covid-19 est positif (variant ou non), alors l’isolement doit durer 10 jours à compter des premiers symptômes (ou 10 jours à partir du test positif en l’absence de symptômes).

En cas de température au 10e jour, il convient d’attendre 48h supplémentaires après la disparition de la fièvre pour terminer son isolement. Si l’on a des difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie.

Qui peut se faire vacciner ?

Le tableau ci-dessous liste les personnes qui peuvent désormais se faire vacciner (en date du 25 mars). Consulter la liste détaillée mise à jour des personnes concernées dès à présent par la vaccination sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.

L’article Dépistage gratuit en ville les 3, 6 et 13 avril est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e responsable de service création stade et cimetière

(Cadre d’emplois des techniciens)

Au sein de la Division espace public – Régie espaces verts de la Direction des Services Techniques, et sous l’autorité du responsable de régie, vous planifiez et coordonnez l’exécution des travaux d’entretien des espaces verts et des terrains de sport, les travaux d’aménagements paysagers et d’application phytosanitaires. Vous gérez les cimetières, les concessions et les espaces funéraires. Vous veillez au contrôle des enregistrements des opérations funéraires dans l’enceinte des cimetières. Vous préparez l’actualisation du règlement des cimetières et veillez à son respect. Vous réceptionnez les travaux et assurez la gestion de son service (17 agents dont 3 agents de maîtrise).

Vos missions seront les suivantes :

  • Gestion des Cimetières : assurer le suivi administratif et le bon déroulement des opérations et travaux funéraires, de la bonne tenue des registres du cimetière en lien avec l’état civil
  • Planification et coordination les travaux et projets de création, de réaménagement d’espaces verts et d’entretien des terrains de sport : participer à l’élaboration technique des projets de création et de réaménagement, planifier avec les responsables d’équipe les chantiers en fonction des contraintes et des priorités
  • Gestion du service : participer à l’élaboration du budget prévisionnel , suivre les lignes budgétaires allouées aux activités du service, participer à la définition des pièces techniques des marchés publics , recenser et communiquer les besoins en matériel pour l’ensemble du service , gérer le matériel EPI et EPC
  • Animation d’équipe et Gestion RH : planifier les activités et les moyens humains du service en lien avec les autres services de la division, conseiller les agents pour la réalisation de leur mission au quotidien et assurer une assistance technique et méthodologique, suivre et contrôler l’activité des agents, repérer et réguler les conflits, contrôler les plannings de congés et d’absence des agents, participer à la définition des besoins et des compétences associées au service
  • Participation à la définition et à l’organisation des manifestions municipales (Aire de fête, 14 juillet, journée des associations …) : participer à la commission d’examen des demandes d’organisation de manifestations et des demandes de matériels , planifier les interventions pour la mise à disposition de matériel, d’équipements (terrain de foot, parc, bois) et de plantes, définir les besoins en moyens humains (traçage, aide à l’installation)

Profil

  • De formation technique (minimum niv. Bac), vous disposez d’une expérience significative sur ce type de poste
  • Vous avez acquis et développé des compétences importantes en management. Vous avez une capacité d’écoute et d’animation d’équipe, vous saurez organiser le travail des agents de maitrise.
  • Vous êtes doté d’une aptitude au dialogue et à la concertation avec les partenaires internes et externes. Vous savez gérer les urgences et prendre les décisions. Vous avez le sens des responsabilités.
  • Vous disposez de capacités rédactionnelles et relationnelles
  • Vous avez de très bonnes connaissances techniques en matière d’espaces verts. Vous maitrisez les règles de l’achat public et de la comptabilité publique
  • Permis B exigé
  • Habilitation funéraire souhaitée

Rémunération : Statutaire + RIFSEEP + Prime de fin d’année.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire
Département des Ressources et Relations Humaines Hôtel de Ville
Place de la Libération
CS 80458
76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY CEDEX

Ou postuler en ligne

L’article Un·e responsable de service création stade et cimetière est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e agent·e polyvalent·e crèche

Au sein de la Division Petite Enfance du Département Affaires Scolaires et Enfance et sous la responsabilité de la Responsable de la Division Petite Enfance, vous serez amené.e à effectuer des missions auprès des enfants de la crèche ou des missions d’entretien des locaux et des mobiliers spécialisés de petite enfance. . Vos missions seront les suivantes :

  • Accueillir les enfants âgés de 10 semaines à 4 ans et participer au suivi des relations quotidiennes avec les parents ou substituts parentaux.
  • Mettre en œuvre les conditions nécessaires au bien-être des enfants et participer à la distribution des soins quotidiens (préparation des biberons, aide à la prise des repas, changes des nourrissons…).
  • Réaliser des activités d’éveil contribuant au développement et à l’autonomie de l’enfant en partenariat avec l’équipe d’auxiliaires et d’encadrement dans le respect du projet d’établissement.
  • Veiller à l’encadrement et à la sécurité des enfants.
  • Assurer le nettoyage des locaux, l’entretien du mobilier spécialisé de petite enfance et la désinfection des petites fournitures des nourrissons.
  • Assurer le tri et l’évacuation des déchets courants, l’entretien et le rangement du matériel utilisé.
  • Effectuer l’entretien du linge de la crèche.

Profil

  • CAP Petite Enfance exigé.
  • Capacité à créer le contact avec les enfants.
  • Souplesse relationnelle, capacité d’écoute, patience, douceur et maîtrise de soi.
  • Connaissance des techniques d’animation de jeux et d’activités.
  • Connaissance des règles d’hygiène spécifiques aux locaux nettoyés et des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Disponibilité demandée selon l’amplitude horaire d’ouverture de la structure (7h30-18h00).

Horaires : En fonction des remplacements à effectuer.

Rémunération : Statutaire.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des Ressources et Relations Humaines

Hôtel de Ville

Place de la Libération CS 80458 76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY CEDEX

Ou postuler en ligne

L’article Un·e agent·e polyvalent·e crèche est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

L’appel à la réouverture des lieux culturels résonne en Ville

Malgré le contexte sanitaire et dans le respect des mesures barrières, une quarantaine de Stéphanais·es se sont retrouvé·e·s devant le Rive Gauche, samedi 20 mars, pour montrer leur soutien à la culture et demander la réouverture des lieux de spectacle au public. La directrice du Théâtre, Raphaëlle Girard, le maire Joachim Moyse et l’adjoint à la culture, Édouard Bénard, ont prononcé des discours applaudis.

Répondant à l’appel national de plusieurs syndicats du monde de la culture, dont le Syndicat national des scènes publiques (SNSP), la Ville organisait ce samedi 20 mars un moment de prises de parole devant le Rive Gauche pour témoigner de son soutien à l’ensemble des acteurs du monde de la culture.

Du fait des nouvelles restrictions sanitaires, le rassemblement initialement prévu a été officiellement annulé au profit d’une retransmission en direct sur la page Facebook de la ville (vidéo accessible y compris pour les non-inscrits). Une quarantaine de passants ont néanmoins pris le temps de se joindre à l’évènement.

“Je tiens à exprimer toute la solidarité municipale à la culture est ceux qui la font”, a déclaré le maire, Joachim Moyse, avant de qualifier la gestion de la crise sanitaire par le Gouvernement de “libérale”. “Pourquoi maintienir les grandes surfaces ouvertes et les petits-commerces fermés ? Pourquoi ouvrir les lieux de culte et fermer les lieux de culture ? En quoi est-ce plus dangereux d’être installé masqué dans une salle sans se parler, plutôt que de se croiser dans une grande surface ?”. Le maire a ensuite directement interpellé la ministre de la Culture: “j’appelle Roselyne Bachelot à prendre une décision forte: construire un plan de réouverture des lieux de culture”, avant de conclure:

Soutien à la création, soutien au spectacle vivant, soutien à tous ceux qui font la culture !

“Combien de créations ne verront jamais le jour? Combien d’artistes ne seront jamais révélés et combien de passions ont-elles été privées d’éveil ?”, s’est ensuite interrogé l’adjoint à la culture, Édouard Bénard, après avoir vivement salué l’investissement de l’équipe du Rive Gauche pendant l’année écoulée. Cette dernière ayant, entre autres, continué à accueillir onze compagnies en résidence et maintenu des spectacles et des ateliers pour les jeunes. “Nous lançons par ce rassemblement un appel à la survie d’un secteur culturel qui s’effondre petit à petit, a martelé l’adjoint avant de refuser les décisions gouvernementales. C’est un choix de société, c’est leur projet de société et c’est politiquement qu’il se combat”

Un bouquet composé des fleurs apportées par le public a permis de marquer le premier jour du printemps. C’est en citant la célèbre phrase de Pablo Neruda « Le printemps est inexorable » que la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a conclu sa dernière intervention … les différents syndicats du monde de la culture ont choisi cette journée pour l’interpeller directement.

La directrice de la scène conventionnée d’intérêt national art et création – danse, Raphaëlle Girard, a entamé sa prise de micro par des remerciements adressés aux deux précédents intervenants: “Merci de nous permettre de continuer à soutenir les artistes en les indemnisant. Pour tous les spectacles, annulés, nous indemnisons les compagnies pour maintenir leurs salaires, ce n’est pas le cas partout, hélas.”. La directrice a ensuite relayé un texte écrit par les acteurs culturels normands qui s’est ponctué par un appel à la concertation:

“Il nous faut organiser collectivement les conditions de cette réouverture, il nous faut rouvrir, nous demandons une concertation constructive et rapide afin de ré-ouvrir les lieux et évènements.”

Et Raphaëlle Girard de s’adresser à la foule pour conclure, non sans émotion: «Vous nous manquez, vous manquez aux artistes, merci d’être là, à très vite.» avant d’inviter Claude Soloy “un spectateur fidèle” du Rive Gauche ( également ancien conseiller municipal, ndlr) à prendre la parole, comme pour résumer l’état d’esprit général: “nous avons tous une soif de théâtre, de récitals, de concerts, de danse etc. Il y a une frustration énorme.”

L’article L’appel à la réouverture des lieux culturels résonne en Ville est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

19 mars: la Ville rend hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie

Malgré le contexte sanitaire, la Ville a maintenu la commémoration de la journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Cette journée nationale est fixée au 19 mars, jour anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, en 1962. 

Réunis place de la Libération, le maire Joachim Moyse, le député de Seine-Maritime Hubert Wulfranc, le conseiller municipal délégué aux anciens combattants Francis Schilliger, ainsi que les représentants de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (Fnaca), ont chacun déposé une gerbe au pied du monument aux morts de la ville, entourés de deux porte-drapeaux.

Dans son discours, le maire s’est référé à la récente annonce historique du président Emmanuel Macron : “Le président de la République a récemment conforté la démarche de réconciliation des mémoires en reconnaissant, « au nom de la France », que l’avocat et dirigeant indépendantiste algérien Ali Boumendjel ne s’était pas suicidé mais avait été « torturé et assassiné » par l’armée française pendant la guerre d’Algérie en 1957. C’est une première étape importante mais il est nécessaire d’aller plus loin dans cette démarche afin que chacun puisse prendre conscience que la réalité d’une guerre ne réside pas nécessairement dans l’histoire racontée par les vainqueurs.”

Et le maire de conclure sur l’importance du devoir de mémoire: “Honorons ce jour comme celui du souvenir et de la réconciliation. La mémoire nous interdit l’indifférence, nos destins nationaux sont liés.”

L’article 19 mars: la Ville rend hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e agent·e fêtes et cérémonies

(Cadre d’emplois des Adjoints Techniques)

Au sein de la Division Bâtiment et Moyens Généraux – Régie Garage/Fêtes et Cérémonies de la Direction des Services Techniques, et sous l’autorité du responsable équipe fêtes et cérémonies, vous participerez à l’organisation matérielle des manifestations, cérémonies et autres prestations demandées par les services municipaux. Vous assurerez également des opérations de manutention.

Vos missions seront les suivantes :

  • Participation à l’organisation matérielle des manifestations, cérémonies et prestations demandées par les services municipaux ou autres : livrer, installer le matériel et les équipements nécessaires dans le respect de la réglementation en matière de sécurité et contrôle de la conformité des installations avec les fiches techniques (matériels de festivité, de sonorisation et d’éclairage, échafaudage…).
  • Manutention, montage et démontage de mobiliers.
  • Déménagement et aménagement de classes, de bureaux.
  • Entretien courant et rangement du matériel utilisé et de l’atelier.
  • Contrôle du stockage en matériel et produits : communiquer les besoins en approvisionnement de produits et matériels.
  • Rendre compte de son activité à sa hiérarchie.

Profil

  • Connaissance des matériels utilisées et des notices techniques.
  • Connaissance des règles de sécurité des établissements recevant du public.
  • Aptitudes au travail en hauteur et au port de charges lourdes.
  • Grande disponibilité demandée (horaires irréguliers avec amplitude variable en fonction des contraintes liées à l’organisation des manifestations – soirs, nuits, week-end).
  • Permis B exigé.
  • Permis C / EB / EC / Habilitation Nacelle PEMP 1B souhaités.

REMUNERATION : Statutaire + RIFSEEP + Prime de fin d’année.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des Ressources et Relations Humaines

Hôtel de Ville Place de la Libération

CS 80458

76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY CEDEX

Ou postuler en ligne

L’article Un·e agent·e fêtes et cérémonies est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Crise sanitaire: le point sur l’organisation des services municipaux

Le président Emmanuel Macron a annoncé, le 31 mars, la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pour trois semaines en incluant une période de vacances. Les mesures de confinement en place depuis samedi 20 mars en Seine-Maritime sont prolongées jusqu’à la fin du mois d’avril.

06/04 à 9h

Suite à la publication du décret du Premier ministre le 2 avril 2021 et de la circulaire du préfet de Normandie prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 25 avril inclus, les services municipaux continuent de s’adapter.

Sport

Les groupes scolaires et périscolaires des enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise peuvent être accueillis dans les structures sportives municipales.
Les activités sur prescription médicale sont maintenues. Le sport de plein air est possible pour tous (mineurs et majeurs), à l’exception des sports collectifs et de combat.
• Plus d’infos: 02.35.66.64.91.

Petite enfance et enfance

Accueil uniquement des enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire (jusqu’à 16 ans). 

Horizons 11/25 ans

Le dispositif vacances destiné aux jeunes Stéphanaises et Stéphanais reste lui aussi fermé durant les vacances scolaires de printemps. Comme pour les enfants fréquentant les centres de loisirs, un accueil est toutefois mis en place pour les enfants âgés de 11 à 16 ans des professionnels indispensables à la gestion de crise.
Les participants pourront se retrouver, entre 9h et 17h au centre socioculturel Georges-Déziré. Les jeunes peuvent déjeuner sur place en apportant leur repas (possibilité de le réchauffer).
Au programme: jeux de société, billard, baby-foot, tennis de table, petites activités… et aide aux devoirs le matin; activités thématiques ((Fab-Lab, radio, vidéo, activités manuelles…), l’après-midi.
Plus d’informations au 02.35.02.76.90 ou ohenine@ser76.com

Enfance

En conséquence de la fermeture des écoles, annoncée jusqu’au 23 avril, les accueils périscolaires Animalins et les centres de loisirs du mercredi et des vacances scolaires (du 12 au 23 avril) sont suspendus. Toutefois, à compter de mardi 6 avril, les enfants des professionnels répertoriés comme indispensables à la gestion de la crise sanitaire seront accueillis en classe par l’Éducation nationale. Afin de recenser les élèves concernés, la famille est invitée à prendre contact directement avec la direction de l’école fréquentée par leur(s) enfant(s). Liste des professionnels indispensables à la gestion de crise au 2 avril 2021.
La Ville assurera le déjeuner de ces enfants qui pourront également fréquenter les Animalins le matin et l’après-midi. Ces enfants scolarisés en maternelle ou en élémentaire seront accueillis dans les écoles Joliot-Curie ou Paul-Langevin.
Pour ces mêmes enfants, le centre de loisirs du mercredi et des vacances de printemps sera organisé au sein de l’école Paul-Langevin (de 7h30 à 18h maximum).

Formulaire de demande d’accueil des enfants de personnels prioritaires en centres de loisirs du 12 au 23 avril 2021

Pour tout renseignement complémentaire, contacter le service des affaires scolaires ou de l’enfance au 02.32.95.83.83.

Petite enfance

La crèche Anne-Frank assurera l’accueil des enfants des personnels prioritaires, inscrits sur la structure. Les familles concernées doivent appeler la crèche au 02.35.66.86.10, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h ou adresser un courriel: crecheAF@ser76.com

Le Ram (relais assistant·e·s maternel·le·s): l’accueil physique et les ateliers sont suspendus à partir de mardi 6 avril. L’accueil téléphonique est assuré les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 13h30 à 17h  au 02.32.95.16.26 ou par courriel: maisonfamille@ser76.com
Des rencontres individuelles sont possibles, sur rendez-vous.

Conservatoire de musique et de danse

– Jusqu’à samedi 3 avril inclus: les cours du conservatoire sont maintenus en présentiel, selon l’organisation définies ces dernières semaines.
– Du mardi 5 avril au vendredi 9 avril: les enseignants mettent en place des propositions pédagogiques « à distance » adaptées à leurs élèves.
– Du lundi 12 avril au vendredi 23 avril: pas de cours en raison des vacances scolaires.
– À partir du 25 avril: l’organisation des cours n’est pas encore définie. Elle dépendra des prochaines décisions gouvernementales.
Pour plus d’informations, contacter le secrétariat du conservatoire au 02.35.02.76.89 et consulter le padlet de l’établissement.

Bibliothèques

Les bibliothèques municipales accueillent le public, dans le respect des protocoles sanitaires déjà en œuvre.
• Informations pratiques: page des bibliothèques

Autres services municipaux accueillant du public

Accueils de l’hôtel de ville ou de la Maison du citoyen, espaces jeunesse, Mief, centres socioculturels, ludothèque…: les guichets de service public restent ouverts (démarches administratives, orientations, retrait de commande…), mais les activités collectives encadrées demeurent interdites. Les usagers sont invités à privilégier les rendez-vous individuels.
• Plus d’infos, contacter directement le service concerné: annuaires des services municipaux

31/03 à 21h

Mesures sanitaires:

  • Le confinement sept jours sur sept décrété en Seine-Maritime depuis samedi 20 mars est prolongé jusqu’au 3 mai
  • Le couvre-feu est en vigueur de 19h à 6h dans l’Hexagone.
  • Le télétravail doit être systématisé.
  • Les activités sportives des mineurs en plein air restent autorisées.
  • La pratique sportive collective demeure interdite.
  • Les déplacements hors de son domicile sont limités dans un rayon de 10 kilomètres “sans aucune limitation de durée” (hors couvre-feu). Il convient de se munir d’un justificatif de domicile. Les attestations ne sont obligatoires que pour les déplacements de plus de 10 kilomètres et pour ceux ayant lieu après 19h (lire ci-dessous).
  • Les déplacements inter-régionaux sont interdits pour les habitants des seize départements concernés, sauf motif impérieux ou professionnel.
  • Des consignes strictes seront passées aux Préfets pour interdire la fréquentation et les regroupements dans certains espaces publics extérieurs, afin d’éviter les contaminations.

Crèches, écoles, collèges, lycées et universités:

  • Les crèches, écoles, collèges et lycées sont fermés trois semaines, du 5 au 26 avril.
  • La semaine du 5 avril, les cours doivent se faire à distance. Les enfants de soignants et les jeunes en situation de handicap seront accueillis par les établissements.
  • Les vacances scolaires sont fixées du 12 au 23 avril dans toute la France (période de la “zone A”).
  • La rentrée est fixée au 26 avril. Les élèves de maternelles et primaires pourront reprendre les cours physiquement. Les collégiens et les lycées devront poursuivre à distance jusqu’au 3 mai.
  • Le 3 mai, les collégiens et lycéens pourront reprendre les cours avec des jauges adaptées.
  • Le fonctionnement des universités ne change pas: les étudiants peuvent continuer à aller en cours un jour par semaine.

Chômage partiel pour les parents devant garder leurs enfants:

  • Le président Emmanuel Macron a annoncé que les parents qui ne pourront pas télétravailler pourront bénéficier du chômage partiel.

Activités périscolaires:

  • Pour les Animalins ou le Clas (aide aux devoirs), le maintien de l’accueil devrait être possible pour les enfants des parents exerçant une profession prioritaire. Les services municipaux sont en attente de la publication des prochains protocoles validés par la préfecture. Plus d’informations à venir.
20/03 à 12h

Commerces et marchés:

  • Centre commercial du Technopole:
    -Depuis le 26 mars, un décret préfectoral impose la fermeture des magasins de vente et centres commerciaux d’une surface commerciale utile supérieure ou égale à 10 000 m².  À Saint-Étienne-du-rouvray, le centre commercial du Technopole est concerné mais plusieurs dérogations s’appliquent. L’hypermarché, la jardinerie, Brico et le Drive restent ouverts mais, dès le 27 mars, le parapharmacie et l’espace presse seront fermés.
  • Marchés:
    – Dans les marchés couverts ou ouverts du département, un décret préfectoral indique que “seuls les étals visant aux besoins essentiels de la population”. Peuvent donc rester ouverts:
    – Les étals alimentaires.
    – Les étals de vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières.

Périmètre de confinement:

  • Le site covidradius.info permet d’estimer un périmètre de sortie dans un rayon de 10 ou 30 kilomètres. La page d’accueil indique qu’aucune donnée n’est stockée ni récupérée.

Activités sportives et culturelles:

  • La pratique du sport est possible seulement pour les enfants et en extérieur ou en intérieur pour les scolaires. Une dérogation existe pour les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale qui peuvent accéder aux équipements couverts (entre autres). Pour plus de précisions, merci de contacter directement le service municipal des sports au 02.35.66.64.91.
  • Les activités culturelles sont maintenues pour les mineurs.

Attestations de déplacement dérogatoire:

Pour les déplacements supérieurs à 10km ou pendant le couvre-feu, deux attestations sont disponibles:

Sans attestation, une amende de 135 euros peut-être appliquée en cas de contrôle. Le montant de l’amende est plus élevé en cas de récidive.

 

 

L’article Crise sanitaire: le point sur l’organisation des services municipaux est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e vacataire directeur·trice adjoint·e pour les centres de loisirs

Du 2 au 27 août 2021. Deux postes à pourvoir.

Missions :

En lien avec le directeur,

  • Vous assurerez la conception des projets pédagogiques et le suivi de la mise en place des projets d’animation et des activités de l’équipe en cohérence avec les objectifs de la ville
  • Vous évaluerez en toute responsabilité le travail de l’équipe d’animation, régulerez et accompagnerez les animateurs dans leur formation pédagogique, notamment au cours de leurs stages pratiques
  • Vous assumerez un rôle de représentation et d’interlocuteur auprès des différents partenaires (organisateur, familles, équipe d’animation, institutions, prestataires de service…)
  • Occasionnellement vous serez amené à participer à l’animation et à l’encadrement de groupe d’enfants

Age des enfants : de 3 ans à 13 ans

Lieu : Saint-Étienne-du-Rouvray

Durée : 20 jours

Conditions de recrutement :

  • BPJEPS (loisirs tous public avec UC 11 ou module de direction validé)
  • BAFD (stagiaire ou validé)
  • ou équivalent

CV et Lettre de motivation à envoyer à : ilesueur@ser76.com

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez envoyer un mail à cette adresse afin qu’une personne du D.A.S.E (Service enfance) puisse vous répondre.

L’article Un·e vacataire directeur·trice adjoint·e pour les centres de loisirs est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e éducateur·trice de jeunes enfants

Contrat de 4 mois (de avril à juillet 2021)

Au sein de la Division Petite Enfance du Département Affaires Scolaires et Enfance et sous la responsabilité de la Responsable de la Division Petite Enfance, vous participerez au suivi des projets éducatifs, en cohérence avec le projet d’établissement dans le but de favoriser le développement des enfants sur les plans moteur, sensoriel, psychomoteur et relationnel en assurant leur sécurité physique et effective. Vous assurerez la définition, l’organisation et l’animation des activités d’éveil pour les enfants de 2 mois½ à 4 ans.

Vos missions seront les suivantes :

  • Suivi des projets éducatifs en cohérence avec le projet d’établissement : identification des besoins des enfants, rédaction des bilans, participation aux réunions liées à la petite enfance…
  • Définition, organisation et animation des activités éducatives : conception et planification des activités, animation des activités en collaboration avec les auxiliaires de puériculture, organisation des activités extérieures avec les partenaires…
  • Participation à la relation avec les familles : accueil des enfants et des parents, participation aux inscriptions, conseil aux parents, animations des réunions d’échanges et d’informations en favorisant l’échange avec les parents autour d’un climat de confiance et de dialogue…

Profil

  • Diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants exigé.
  • Expérience minimum d’un an en crèche souhaitée.
  • Forte capacité d’écoute, d’observation et d’analyse.
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Qualités relationnelles.
  • Maîtrise des logiciels bureautiques.
  • Permis B exigé.

Horaires : 07h30-16h00 / 09h30-18h00 ou 08h30-17h00 du lundi au vendredi

Rémunération : Statutaire.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des Ressources et Relations Humaines

Hôtel de Ville

Place de la Libération

CS 80458 76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY CEDEX

Ou postuler en ligne

L’article Un·e éducateur·trice de jeunes enfants est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

L’envie de culture résonne pour le jour anniversaire du premier confinement

À l’appel des intermittent·e·s du spectacle et d’autres représentant·e·s du monde de la culture, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Rouen pour marquer l’anniversaire du premier confinement. Un regroupement aux airs de répétition avant les manifestations du 20 et 21 mars. 

Une scène comme on n’en a plus vu depuis douze mois: plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à midi ce mercredi 17 mars sur le parvis de l’hôtel de ville de Rouen, certaines d’entre elles ont même dansé –tout sourire derrière leur masque– aux rythmes des groupes locaux venus se produire sur la petite estrade montée pour l’occasion.

 

Le rassemblement organisé par les intermittent·e·s du spectacle et d’autres représentant·e·s du monde de la culture avait pour but de marquer l’anniversaire du premier confinement (il avait débuté le 17 mars 2020 à midi). Les revendications affichée sont connues car restées sans réponses depuis plusieurs mois: prolongation de l’année blanche pour les droits au chômage, réouverture des lieux culturels, plan de financement massif de soutien à l’emploi dans le secteur culturel, plan de financement à la diffusion des spectacles victimes de la crise, etc. Une large banderole “Public, précaires, intermittent·es nos luttes sont essentielles” ornait la façade de l’hôtel de ville.

On continue de vivre, mais le cœur ne bat plus”

Dans la foule, le jeune Stéphanais Baptiste Martel, guitariste du groupe de rock français Horpailleur –qui s’est produit quelques minutes plus tôt– jauge le rassemblement. “C’est important de montrer notre volonté en se réunissant. La culture et le spectacle vivant, c’est ce qui fait que de nous des êtres humains, si on nous les retire, on n’est plus qu’à moitié humains. On continue de vivre, mais le cœur ne bat plus…”. Derrière ses lunettes, son regard se fixe sur le concert et reprend cet air désabusé largement partagé dans la foule. “J’aimerais comprendre pourquoi certains établissements peuvent ouvrir et d’autres non, alors qu’ils ont les mêmes contraintes…”.

Quelques rangs derrière, Pierre Barrière apprécie de s’être mêlé au mouvement. Il anime des ateliers “s’exprimer pour agir”*, notamment suivi par des personnes en situation de handicap à Saint-Étienne-du-Rouvray. “je suis venu en tant que citoyen mais j’ai aussi invité les inscrits de l’atelier à se joindre au mouvement. On se sert beaucoup de la culture dans nos actions, la culture c’est un outil pour s’exprimer dont on n’est tous privés et les personnes qui rencontrent déjà des difficultés au quotidien subissent les conséquences de ces restrictions de plein fouet.”  

Rassemblement samedi 20 mars au Rive Gauche

Ce rassemblement avait des allures d’entracte avant une plus large mobilisation prévue ce week-end: plusieurs syndicats du monde de la culture ont appelé professionnels et spectateurs à un mouvement pour l’ouverture des lieux culturels. Le rendez-vous Stéphanais se fera à 11h30 ce samedi 20 mars sur le parvis du Rive Gauche. Les participants sont invités à se munir d’une fleur pour symboliser le printemps et composer symboliquement un bouquet de retrouvailles. Artistes, spectateurs, élus, exprimeront leur soutien au spectacle vivant, leur volonté de retrouver rapidement et en toute sérénité le chemin des lieux de culture. “L’idée derrière cet appel est aussi d’inviter le public à se faire entendre, pour que lui aussi vienne montrer qu’il est prêt à revenir assister aux spectacles”, précise Raphaël Girard, directrice du Rive Gauche. “Tout le monde est invité à rejoindre ces rassemblements devant tous les lieux fermés, nous dirons aux décideurs “on attend et on est prêts”. Le public aussi attend, on le sait, on reçoit de nombreux messages des spectateurs.”

*action menée par l’association Culture et Partage, proposant un projet de lien social, culturel et professionnel s’inscrivant dans un vivre ensemble et une citoyenneté valorisé

Plus de 30 théâtres occupés en France

Les mobilisations de ce mercredi et de ce week-end font échoos au mouvement national de contestation lancé à Paris, jeudi 4 mars, qui a débuté avec l’occupation du théâtre de l’Odéon et qui a inspiré les professionnels de la culture dans Toute la France. Ce 17 mars, plus de 30 théâtres sont occupés en France, dont le théâtre des Deux rives de Rouen, occupé depuis le vendredi 12 mars. La rédaction du site Telerama.fr a dressé une carte des sites investis, mise à jour régulièrement.

L’article L’envie de culture résonne pour le jour anniversaire du premier confinement est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Le Rive Gauche: une mobilisation à suivre en direct sur les réseaux sociaux

À l’appel du Syndicat national des scènes publiques (SNSP), Le Rive Gauche rejoint le mouvement collectif pour l’ouverture des lieux culturels organisé le week-end des 20 et 21 mars prochain.
Toutefois, au regard de la situation sanitaire, le rassemblement prévu samedi 20 mars 2021 devant Le Rive Gauche en soutien aux acteurs de la culture ne pourra pas avoir lieu comme prévu. La population est invitée à suivre les prises de paroles, d’élus – notamment le maire Joachim Moyse – mais aussi d’artistes et de spectateurs, en direct à partir de 11 h, sur la page Facebook de la Ville.
Plus d’informations au 02.32.91.94.90 ou via lerivegauche@ser76.com
(mis à jour vendredi 19 mars à 14 h 15)

L’article Le Rive Gauche: une mobilisation à suivre en direct sur les réseaux sociaux est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Exposition Les Créas de la Mère Guy 

Basées principalement sur le détournement d’objets et la récupération, les réalisations de la Mère Guy sont artisanales et originales. Les bijounouilles, bijoumoules lettres de Scrabble, tableaux en palettes et bois de récup’ ainsi que d’autres objets du quotidien sont sauvés in extremis de la déchetterie et détournés dans la perspective d’une deuxième vie.

  • Rez-de-chaussée et premier étage du centre socioculturel Georges-Déziré. Entrée libre. Renseignements au 02.35.02.76.90.

L’article Exposition Les Créas de la Mère Guy  est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e éléctricien·ienne

CDD de 6 mois

(Grade d’Adjoint Technique)

Au sein de la Division bâtiment et moyens généraux-Régie bâtiment de la Direction des Services Techniques, et sous l’autorité du responsable de l’équipe électricité, vous effectuerez les travaux d’entretien et de travaux neufs en électricité (courants faibles et courants forts).

Vos missions seront les suivantes :

  • Réalisation des dépannages et de la maintenance des installations électriques.
  • Réalisation des installations électriques (réseau très basse tension et basse tension, monophasés, triphasés, tétraphasés…) et mise en service des installations électriques.
  • Installation, raccordement et dépannage des équipements électriques très basse tension (téléphones, câbles informatiques…).
  • Suivi des contrôles périodiques réglementaires effectués par le bureau de contrôle.
  • Préparation et remise en état du chantier.
  • Entretien courant et rangement du matériel utilisé et de l’atelier.
  • Signalement des dysfonctionnements techniques à sa hiérarchie.
  • Application des règles de sécurité et de prévention conformes à la réglementation et aux procédures internes du service.

Profil

  • Diplômé d’un CAP électricité, vous devrez justifier d’une expérience d’un an minimum sur un poste similaire.
  • Habilitations électriques BC / BR – B2.
  • Lecture de plans et de schémas.
  • Connaissance des règles de sécurité et de prévention.
  • Connaissances souhaitées en montage, démontage et utilisation d’échafaudages.
  • Aptitude à travailler en hauteur.
  • Rigoureux, autonome et organisé.
  • Permis B.

Rémunération : Statutaire.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des Ressources et Relations Humaines

Hôtel de Ville Place de la Libération

CS 80458 76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY

Ou postuler en ligne

L’article Un·e éléctricien·ienne est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Maison de la Justice et du Droit: fermeture du 15 au 19 mars

Exceptionnellement, la Maison de la Justice et du Droit (MJD) de Saint-Étienne-du-Rouvray située au sein de la Maison du citoyen, place Jean-Prévost, sera fermée du lundi 15 au vendredi 19 mars. Réouverture le lundi 22 mars.

Lundi, mardi, jeudi et vendredi: de 8h30 à 12 heures (Fermée le mercredi et samedi)

Tél.: 02.32.95.40.43.

L’article Maison de la Justice et du Droit: fermeture du 15 au 19 mars est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e responsable de l’équipe garage

(Cadre d’emplois des agents de maîtrise)

Au sein de la division bâtiment et moyens généraux-régie garage de la Direction des Services Techniques, et sous l’autorité du responsable de régie garage/fêtes et cérémonies, vous effectuerez les travaux d’entretien et de réparation sur les véhicules (voitures, poids lourds, engins spécifiques, vélos…). Vous encadrerez à ce jour un agent.
Vos missions seront les suivantes :

Activités

  • Réalisation des opérations de maintenance périodique, diagnostic des pannes et réparations.
  • Réalisation des aménagements sur les véhicules ou engins suite aux demandes des agents.
  • Animation d’équipe : organiser le travail journalier de l’équipe, transmettre les consignes et veiller à leur application.
  • Gestion de l’atelier : recenser les besoins en matériel, veiller à la propreté de l’atelier.
  • Participation à la gestion administrative des interventions : réaliser les études préalablement aux interventions (chiffrage) et réaliser les demandes de devis auprès des fournisseurs.
  • Entretien courant et rangement du matériel utilisé, contrôle du stockage en matériel et produits.
  • Suppléance au responsable de régie pour le garage en cas d’absence.
  • Assistance aux autres services en cas de besoin.

Profil

  • Diplômé d’un CAP maintenance des véhicules automobiles ou mécanique automobile.
  • Connaissance des techniques en mécanique (VL/VU/PL/balayeuse/engins spécifiques).
  • Connaissance des technologies des équipements électriques, électroniques et hydrauliques.
  • Connaissance des techniques en mécanique espaces verts (tracteur, tondeuse) serait appréciée.
  • Connaissance des règles de sécurité et de prévention conformes à la réglementation et aux procédures internes du service.
  • Connaissance des outils bureautiques.
  • Management d’équipe.
  • Permis B obligatoire, permis C souhaité / Autorisations de conduite des grues auxiliaires avec télécommande, des nacelles élévatrices PEMP 1B-3B et des engins de chantier catégorie 4 souhaitées.

Rémunération : statutaire + RIFSEEP + prime de fin d’année.
Date limite de dépôt des candidatures : 11/04/2021
CV et lettre de motivation sont à adresser à :
Monsieur le Maire
Département des ressources et relations humaines
Hôtel de ville
Place de la Libération
CS 80458
76806 Saint-Étienne-du-Rouvray Cedex

Ou postuler en ligne

L’article Un·e responsable de l’équipe garage est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Risques industriels et naturels: un système d’alerte SMS activé par la Métropole rouennaise

Les habitants des soixante et onze communes de l’agglomération rouennaise sont invités à s’inscrire gratuitement pour être alertés en cas de « risques industriels et naturels » sur le territoire.

Depuis début mars, la Métropole rouennaise dispose d’un système d’alerte SMS gratuit permettant d’être averti en cas de risques industriels et naturels survenant sur le territoire. Pour en bénéficier, chaque habitant doit s’inscrire en ligne depuis le site internet de la Métropole (lien ci-dessous) ou par téléphone, au 0.800.021.021 (service et appel gratuit). Le formulaire d’inscription propose de choisir une à trois communes, ce qui permettra d’être informé si un événement survient sur les zones concernées. En cas d’événement impactant l’ensemble du territoire de la Métropole, tous les inscrits recevront le SMS expliquant l’incident en cours et la conduite à tenir, quelles que soient les communes renseignées dans le formulaire.

Les soixante et onze communes de l’agglomération rouennaise sont concernées par des risques industriels liés à vingt-quatre sites Seveso, ainsi que des risques liés au transport de matières dangereuses, des risques naturels (inondations et mouvements de terrain dus aux cavités souterraines et aux falaises) et, enfin, des phénomènes météorologiques ou des épisodes de pollution atmosphérique.

Le «cell-broadcast» bientôt testé

À partir du second semestre 2021, ce service métropolitain sera doublé d’un système d’alerte SMS national en phase de test baptisé «cell-broadcast». Mis en place par l’État sous la pression d’une directive européenne à appliquer pour 2022, cet outil ne nécessitera, lui, pas d’inscription. Il transmet un message à l’ensemble des téléphones ayant borné aux antennes proches de la zone visée. Aucune date officielle de lancement du système n’a pour le moment été communiquée.

La sécurité des données assurée

La Métropole précise que les informations personnelles recueillies via le formulaire d’inscription (nom, prénom, numéro de portable de commune de résidence) “seront utilisées uniquement à des fins d’alerte par SMS pour les évènements nécessitant de demander à la population du territoire de la Métropole dans sa globalité ou d’une commune en particulier d’appliquer des consignes ou de suivre des recommandations, pour assurer sa sécurité ou protéger sa santé.”

Les données seront conservées pour la durée de l’inscription avec une campagne de vérification des données et des inscriptions tous les 5 ans. “À tout moment vous pouvez vous désinscrire via un système de STOP sms et vos données seront supprimées du système”, indique le site de la collectivité.

 

L’article Risques industriels et naturels: un système d’alerte SMS activé par la Métropole rouennaise est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

11 mars: hommage aux victimes du terrorisme

La Marseillaise a résonné peu après 11 heures, place de l’Église, devant la stèle pour la paix et la fraternité, dans le cadre de la journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme organisée chaque 11 mars depuis 2020.
 
Comme l’an passé, la cérémonie départementale s’est déroulée à Saint-Étienne-du-Rouvray. Le maire Joachim Moyse, les vice-présidents de la Métropole, du Département, de la Région Normandie, et le Préfet de Seine-Maritime Pierre-André Durand étaient présents. “En cette période de crise sanitaire, nous montrons notre attachement sans faille aux valeurs de la République, (…) les terroristes souhaitaient insuffler la peur dans nos cœurs mais il n’ont fait que renforcer notre détermination à rester fraternels”, a déclaré le représentant de l’État.
Le choix de cette date fait référence à deux attentats commis un 11 mars en Europe. Le premier a eu lieu en 2004 en Espagne avec l’explosion de plusieurs bombes dans des trains rejoignant la gare de Madrid (191 morts et 1900 blessés). Et le deuxième était en 2012 à Toulouse avec une série d’attentats ayant tué 7 personnes. Pour la Seine-Maritime, ce second hommage annuel s’est à nouveau tenu devant l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray où a été assassiné le père Hamel le 26 juillet 2016.

L’article 11 mars: hommage aux victimes du terrorisme est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Consultations et enquêtes publiques en cours

Les consultations et enquêtes publiques permettent à tout citoyen de participer au débat public en donnant son avis. Elles visent à informer la population et à recueillir ses observations, propositions et contre-propositions préalablement à la prise de certaines décisions administratives.

RLPi : paysages et qualité du cadre de vie

L’élaboration du Règlement local de publicité (RLPi) de la Métropole Rouen Normandie est lancée. Il permettra d’encadrer l’implantation de la publicité, des enseignes et pré-enseignes visibles depuis les voies publiques qu’elles soient implantées sur le domaine public ou privé et d’adapter la réglementation nationale aux enjeux spécifiques de la Métropole. Une fois approuvé, il se substituera aux RLP communaux existants.

L’enjeu du RLP intercommunal est d’améliorer sur l’ensemble du territoire la prise en compte des paysages et de la qualité du cadre de vie. Comment lutter contre la pollution visuelle ? Comment préserver et valoriser les paysages ?

Les habitant·e·s des soixante et onze communes de la Métropole sont invité·e·s à s’exprimer. Un registre est à disposition du public en mairie et ce pendant toute la durée d’élaboration du RLPi, jusqu’à son arrêt. Chaque Stéphanais·e peut inscrire ses remarques et contributions. Ce registre est accompagné d’un classeur de concertation qui rassemble des documents permettant de suivre et comprendre les grands enjeux et étapes de l’élaboration du RLPi.

Des réunions publiques et une concertation numérique sont également prévues.

L’article Consultations et enquêtes publiques en cours est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e chauffeur·euse accompagnateur·trice Mobilo’bus et agent·e d’entretien et de gardiennage

(Cadre d’emplois des Adjoints Techniques)

Au sein du Département Solidarité, et sous l’autorité du responsable de la division séniors, vous assurerez la conduite et l’accompagnement des usagers en mobilo’bus et la suppléance des gardiens de la résidence Croizat, du foyer Bourdon et de la Tour Aubisque (gardiennage et entretien). Vos missions seront les suivantes :

Activités principales

  • Conduite et accompagnement des seniors en mobilo’bus (transport adapté aux personnes à mobilité réduite) sur les différents sites et commerces de la Ville.
  • Mandataire de la régie d’encaissement des tickets de transport.
  • Participation à l’élaboration des plannings et bilans mensuels des sorties du mobilo’bus.

Activités secondaires

  • Assistance aux personnes âgées domiciliées au sein de la résidence Croizat (intervenir en urgence auprès des résidents en cas de déclenchement d’une alarme, alerter les secours, apporter les gestes de 1ere urgence, veiller au bien-être des résidents) et assistance aux seniors de la Tour Aubisque.
  • Nettoyage des structures : assurer l’entretien manuel et/ou mécanisé des sols, des sanitaires, des étages, des parkings, tri et évacuation des déchets courants…
  • Gardiennage des locaux : surveiller les accès et abords des structures en effectuant des rondes, assurer une présence visible et surveiller la circulation des personnes, activer et désactiver les alarmes, signaler les dégradations et les problèmes de sécurité…
  • Participation ponctuelle aux travaux administratifs et bureautiques du service seniors.

Profil

  • Diplôme souhaité : CAP hygiène et maintenance des locaux.
  • Expérience souhaitée sur un poste similaire.
  • Permis B obligatoire.
  • Connaissance des règles d’hygiène, des techniques d’entretien et des produits d’entretien.
  • Connaissance du fonctionnement des équipements de surveillance et relais alarme.
  • Connaissance des contraintes liées aux établissements recevant du public.
  • Sens de l’écoute et notion des gestes de 1ère urgence, aptitude à travailler auprès de personnes âgées.
  • Connaissances des outils informatiques (Word, Excel, Outlook).
  • Disponibilités demandées, temps de travail annualisé avec des plannings variables. Interventions principales en journée semaine + gardiennage une dizaine de nuits par an et en moyenne un week-end par mois.

Rémunération : Statutaire + RIFSEEP + Prime de fin d’année.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire

Département des Ressources et Relations Humaines

Hôtel de Ville

Place de la Libération

CS 80458 76806 SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY CEDEX

Ou postuler en ligne

 

L’article Un·e chauffeur·euse accompagnateur·trice Mobilo’bus et agent·e d’entretien et de gardiennage est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes