Archive dans 2 novembre 2021

Vous avez moins de 26 ans, sans emploi, formation ou étude et prêts à vous engager pour votre réinsertion ? Nous lançons pour vous le Contrat Engagement Jeune

Ce matin, le président de la République a annoncé la mise en place du Contrat d’Engagement Jeune, conformément à l’annonce faite le 12 juillet dernier dans sa dernière allocution à la nation.  Le Contrat d’Engagement Jeune va proposer aux jeunes de 16 à 25 ans, sans formation ni étude ni emploi un programme d’accompagnement intensif […]

Hockey : Rouen doit sortir le Joker

Pas de temps mort pour les Dragons de Rouen qui, mercredi 3 novembre 2021, retrouvent à nouveau les Jokers de Cergy-Pontoise (battus dimanche chez eux, en Ile-de-France, sur le score de 7-2), mais cette fois-ci en 8e de finale de coupe de France.Un match dont il faudra maîtriser tous les atouts pour pouvoir se qualifier en quarts de finale. A suivre, àla patinoire Nathalie-Péchalat, à 20h. Plus d'infos sur le site Internet du RHE 76  

Museomix au musées Beauvoisine

Dimanche 7 novembre 2021, le public peut venir tester les innovations en termes de médiation culturelle des musées aux musées Beauvoisine, de 14h à 18h, dans le cadre de Museomix. Cet événement international annuel offre pendant trois jours la possibilité à des équipes mixtes, pluridisciplinaires de concevoir un dispositif de médiation fonctionnel pour les musées en utilisant des ressources numériques.Plus d’infos  sur le site Internet du Museum de Rouen

Rudy Poyer

Chaque jour, jusqu’à la date du salon du livre de #Pavilly, (qui se déroulera le dimanche 14 novembre), Cultur’Esne vous présente un auteur. Aujourd’hui : Rudy Poyer.

Rudy Poyer est un touche à tout, il a déjà exposé ses toiles, et quand il ne tient pas un stylo dans la main, c’est avec une guitare qu’il s’exprime sur la scène dans un groupe de rock. Il a également été longtemps président d’une des plus anciennes associations pavillaises : l’Amicale Jean Maillard !
Pavillais depuis 1978, après avoir travaillé dans une usine locale pendant 37 ans avant d’être remercié de son entreprise pour cause de délocalisation, Rudy Poyer s’était lancé dans l’écriture, tout d’abord avec un premier roman « Krèves ! », qui racontait de manière décalée, mais avec lucidité et une bonne dose d’humour, la face cachée d’une délocalisation d’entreprise. Puis, le virus de l’écriture l’ayant pris et il a publié un deuxième roman, « Moi, Fou 1er », et un troisième ouvrage, qui est un guide de Pavilly intitulé « T’habites où, toi ? ».

Mémoire morte

Strip paru dans le magazine Rétro Lazer n°10

Pour voir la suite des strips Basse Def, c’est dans le nouveau Rétro Lazer qui vient de sortir aux éditions Omaké Books !

La Banque alimentaire recherche des bénévoles pour sa collecte nationale

L'antenne de Rouen de la Banque alimentaire recherche des bénévoles pour participer à la grande collecte nationale qui se déroulera vendredi 26 et samedi 27 novembre 2021.Les denrées alimentaires ainsi que les produits d'hygiène donnés par les particuliers sont ensuite redistribués à des bénéficiaires accompagnés par des associations caritatives locales. Le bénévolat peut être réalisé pour simplement deux heures ou plus.Pour devenir bénévole pour la grande collecte nationale : 02 35 24 00 82 ou par mail :  ba766@banquealimentaire.org ou ba766.communication@banquealimentaire.org

Infrastructures de transport de marchandises dangereuses impactant le quartier des Neiges : je demande un comité de suivi public

2 novembre - Les restrictions d'urbanisme imposées au quartier des Neiges suite au "porter à connaissance" préfectoral relatif aux infrastructures de transport de marchandises dangereuses, tout comme les premières constatations de dépression de biens immobiliers dans le secteur concerné, conduisent régulièrement des habitants à me solliciter.
Comme j'avais eu l'occasion de le préciser dès l'origine de ce document, la bonne information et le dialogue avec les habitants et commerçants du quartier me (...)

- Actualités /

Collecte de jouets et de livres pour les Restos du Coeur

Jusqu'au 3 décembre 2021, le FCR 1899 et le FCR Business Club organisent une grande collecte de livres et de jouets au profit des Restos du Coeur. Quatre points de collecte sont identifiés dans l'agglomération :Securcom : 2, rue Valentin-Rawle à Déville-lès-RouenEgami Creation : 640, rue Augustin-Fresnel à IsneauvilleLe Corner PMU : 79 avenue des Canadiens à Sotteville-lès-RouenLe groupe Régie Technique : 15, rue de la Boulaie à Saint-Étienne-du-RouvrayLa remise des dons aura lieu le 4 décembre 2021 au stade Robert-Diochon, lors du match opposant le FCR  au club de Saint-Pryvé.

Tournage de l’émission Secrets d’Histoire à la bibliothèque Jacques-Villon

Stéphane Bern tournera d'ici à au vendredi 5 novembre 2021 à la bibliothèque patrimoniale Jacques-Villon son émission Secrets d’Histoire autour de Flaubert.Des objets du pavillon Flaubert ainsi qu’un registre d’emprunt de documents et les manuscrits de "Madame Bovary" seront ainsi dévoilés aux téléspectateurs.   Le tournage aura lieu dans le hall, mais surtout dans les magasins, en présence de Michael Monnier, responsable de la conservation préventive et des magasins à la bibliothèque patrimoniale Villon.Afin de compléter l'émission, d'autres tournages ont eu lieu au Munae, au musée Flaubert. D’autres sont prévus au musée des Beaux-Arts.Cette édition consacrée à Gustave Flaubert devrait être diffusée sur France 2 en  décembre 2021.

Résultats sportifs du 29 au 31 octobre 2021

Belle performance du FC Rouen qui poursuit son aventure en coupe de France après avoir battu l'AS Cherbourg. En hockey sur glace, les Dragons engrangent les points et se maintiennent à la2e place au clasement général grâce à deux victoires face à Angers puis à l'extérieur, face à Cergy-Pontoise.Difficile de gagner à Montauban comme l'ont constaté les Lions en rugby. Les filles du Rouen Handball ont à nouveau remporté leur rencontre de la 7e journées de championnat et grimpent à la 2e place au classement général.Les principaux résultats :Football6e tour de coupe de FranceFC Rouen - AS Cherbourg (N3) : 3-0Hockey sur glaceSynerglace Ligue Magnus (14e et 15e journée) Rouen - Angers 4-2Cergy-Pontoise - Rouen 2-7RugbyPro D2 (9e journée)Montauban - Rouen Normandie Rugby 37-22BasketPro B (3e journée)Rouen Métropole Basket - Denain 59-76HandballNationale 1 féminine (7e journée)Rouen Handball - HAC Le Havre 41-16

Dépistage gratuit éphémère à la Maison Saint-Sever ce mardi 2 novembre 2021

Au vu de l'accélération du virus à Rouen (37,2 cas relevés pour 100 000 habitants dans la métropole rouennaise,), l’ARS a décidé d'organiser un dépistage éphémère et gratuit ce mardi 2 novembre 2021.Il se déroule de 13 heures à 18 heures à la Maison Saint-Sever, 10-12 rue Saint-Julien et l'on pourra y faire des tests antigéniques ainsi que des tests RT-PCR nasopharyngés en cas de résultat positif.Le dépistage est gratuit, sans rendez-vous et sans ordonnance, il faut simplement s'y rendre avec sa carte d’identité et sa carte vitale.

Avec Les Eco Pépites, Morgane Sokolowski veut encourager la consommation responsable

« Je cherchais une alternative pour consommer de façon responsable, mais je ne trouvais pas ça sur le web, alors je l'ai créée », raconte Morgane Sokolowski, fondatrice de la plateforme Les Eco Pépites. Elle a donc lancé son entreprise en 2019 avec l'objectif de proposer une plateforme qui répertorie les marques éthiques et qui rend les produits accessibles. Le référentiel de marques éthiques proposé par Les Eco Pépites est réalisé à partir d'un éco-score. « On va noter la marque et l'entreprise au global sur ses valeurs, son processus de fabrication, ses engagements en matière de recyclage ou de réemploi par exemple, on va mesurer son impact environnemental et social », explique Morgane Sokolowski. Cet éco-score permet de mettre en avant la transparence, une valeur chère à la créatrice. En plus de cet éco-score, les marques partenaires auront une page dédiée permettant aux consommateurs d'en apprendre davantage sur leur histoire, mais aussi sur les fondateurs. « Le but est de mettre en avant la marque, car aucune n'est parfaite mais le but est de montrer les progrès et les objectifs qu'elles ont », précise-t-elle. Et d'ajouter : « Avec le manque d'information, de transparence, c'est parfois difficile de savoir où notre argent va et quels sont les engagements des marques. » À l'heure actuelle, une vingtaine de marques collaborent avec la fondatrice. « Un modèle gagnant-gagnant» À travers Les Eco Pépites, Morgane Sokolowski souhaite rendre accessible les produits éthiques. Elle va également proposer, sur sa plateforme, une boutique en ligne proposant les produits des marques répertoriées. « Ce sera assez généraliste, on retrouvera de la mode, des articles pour la maison et la jardin, pour les enfants, des cosmétiques, du zéro déchet ou encore une épicerie fine », énumère-t-elle. Pour les rendre accessibles à tous, la créatrice a décidé de miser sur un système d'abonnement. « Avec un abonnement de 20€ par an, les consommateurs bénéficient de -15% sur tous les produits », annonce-t-elle. Pour que cela soit possible, l'entreprise réduit sa marge au maximum. « C'est un modèle gagnant-gagnant, avec une véritable plus value », s'enthousiasme Morgane Sokolowski. La fondatrice souhaiterait également reverser 5% de ses bénéfices à une association à but social ou environnemental. « Les Eco Pépites est une entreprise engagée avec cette boutique en ligne solidaire mais aussi sur le numérique, nous utilisons un hébergeur vert par exemple », indique-t-elle. Alors que sa plateforme doit être lancée courant de l'automne, Morgane Sokolowski vient de lancer une campagne de financement participatif. « Nous avons atteint 110% de notre objectif, les dons ont été généreux », s'exclame-t-elle. Actuellement hébergée à Seine Innopolis au Petit-Quevilly, elle a recruté deux personnes avec pour objectif d'élargir le nombre de catégories disponibles sur la boutique pour continuer de proposer « du qualitatif ».

30 milliards d’investissements pour « France 2030 »

Éviter le déclin du pays, faire émerger les champions de l'avenir : telles sont les ambitions portées par le plan d'investissement de 30 milliards d'euros, « France 2030 », présenté le 12 octobre par Emmanuel Macron, président de la République. Celui-ci vise une dizaine de secteurs et adresse aussi les conditions à la réussite des investissements. Avec un présupposé : l'innovation sera le moteur de l'industrialisation. Parmi les priorités du plan, la décarbonation de l'économie figure en tête, avec un montant de 8 milliards d'euros. A ce titre, par exemple, un milliard d'euros sera consacré au secteur nucléaire, notamment pour faire émerger des réacteurs de petite taille. L'atome devrait aussi permettre à la France de devenir leader européen de l'hydrogène décarboné, via la création de deux giga-factories d'électrolyseurs d'ici 2030. L’Élysée entend, en outre, placer 500 millions d'euros dans les énergies vertes. En complément, des investissements conséquents sont prévus sur des sites industriels de secteurs tels que l'aciérie, la cimenterie et la chimie. Autre thème prioritaire d'investissement, la santé (7 milliards d'euros). Objectif : encourager l'innovation pour produire 20 biomédicaments contre cancers, maladies émergentes et maladies chroniques dont celles liées à l'âge. Les transports constituent un autre sujet important (4 milliards d'euros). Il s'agit de produire 2 millions de voitures électriques et hybrides d'ici à 2030 et d'implanter trois giga-factories de batteries sur le territoire. Et aussi, de fabriquer le premier avion bas-carbone. Sécuriser les approvisionnements Les filières agricoles et agroalimentaires se voient, elles, attribuer près de 3 milliards d'euros d'investissements, toujours dans une optique d'innovation. La robotique, par exemple, devrait permettre une diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires. Dans une optique plus prospective, le plan devrait financer les innovations de demain, en explorant les possibilités offertes par l'espace et les grands fonds marins. Au chapitre des conditions indispensables à la réussite de ces investissements, « France 2030 » identifie cinq sujets auxquels sont consacrés des budgets. C'est le cas de la sécurisation de l'accès à des ressources, matériaux et produits, comme les plastiques ou les terres rares, mais aussi, les composants électroniques. Pour ces derniers, un investissement de 6 milliards d’euros est prévu. Il vise à doubler la production française et à innover pour aller vers des puces plus petites. La sécurisation de l'environnement numérique est aussi prise en compte. Et c'est également le cas du développement des compétences : 2,5 milliards d'euros sont annoncés pour accélérer la formation dans les nouvelles filières, avec les écoles, les universités et les organismes de recherche. Le plan entend, enfin, financer l'industrialisation des technologies de rupture en France. Objectif : voir 100 nouveaux sites émerger, chaque année. D'après le quotidien économique Les Échos du 12 octobre, l'exécutif devrait ajouter un amendement prévoyant 3 à 4 milliards d'euros des premières dépenses, dans le projet de budget pour 2022.

La Maison des aînés relance ses animations

Bonne nouvelle pour les seniors rouennais : les animations gratuites de la Maison des aînés reprennent leur cours normal à partir de ce mois de novembre 2021. Survol du programme.Deux éléments expliquent la pause marquée par la Maison des aînés dans le développement de ses propositions gratuites à destination des seniors de la ville. D'abord la crise sanitaire, bien sûr, synonyme de suspension longue durée du programme. Ensuite une réorganisation du service municipal des personnes âgées, avec la création d'une mission "Unité de veille sociale et de lutte contre l'isolement".C'est Emilie Roussel, auparavant en charge des animations, qui a pris les commandes de ladite mission. Sa remplaçante, Christine Huguerre, a pris ses fonctions récemment et s'est attelée à rebâtir un programme mensuel. Il comprend les "activités maison" mais aussi les ateliers du Clic (Centre local d'information et de coordination) et les ateliers des Résidences Autonomie ouverts à tous.Alors quelles réjouissances s'annoncent pour les quatre semaines à venir ? Voici une sélection parmi les activités qui jalonnent le mois de novembre.Des rendez-vous estampillés Maison des aînés, dans sa salle polyvalente au 24 rue des Arsins : séance d'information "Prévention des arnaques" mercredi 24 ; trois ateliers "Mobilité : se déplacer en transports en commun" (avec l'association SVP Bouger) les vendredi 12 et 19 ainsi que le jeudi 25 ; un atelier "Fabrication de cosmétiques naturels" (avec l'association Cardere) le mardi 30.Du sport, avec le Clic : yoga ce mercredi 3 au gymnase Mandela, marche nordique ce jeudi 4 au stade Saint-Exupéry, pilates ce vendredi 5 au gymnase Mandela.Des loisirs au sein des Résidences Autonomie : "La petite bibliothèque de Thierry" à la Rose des Sables vendredi 12, atelier dessin à la Rose des Sables vendredi 19, atelier kirigami et mandalas à la résidence Trianon lundi 22, atelier cuisine à la résidence Saint-Filleul vendredi 26. Informations pratiquesAnimations avec la Maison des aînésGratuit sur réservation obligatoire auprès de la Maison des aînés au 02 32 08 60 80Pass sanitaire indispensableTélécharger le programme des animations :prog_maison_des_aines_novembre_2021.pdf

La Région Normandie remporte un prix décerné par le label Entreprise en santé

Ce prix vise à récompenser les structures ayant fourni des efforts pour garantir la santé et le mieux-être de leurs collaborateurs. Il a primé, en plus de la Normandie, 15 entreprises et collectivités. Améliorer la qualité de vie au travail Accompagnée par l’AFNOR, la Région Normandie s’est engagée, en 2018, dans une démarche certifiée de santé et du mieux-être. En effet, le Plan "Région en santé", qui regroupe une centaine d’actions, a pour objectif d’améliorer la qualité de vie au travail des 5 200 salariés de la collectivité. Il adopte une méthodologie visant à impliquer les agents. Par ailleurs, un comité de pilotage se réunit deux fois par an afin de confirmer les orientations, mais aussi de déterminer le pilotage global de la démarche. Pour définir les différentes actions à mettre en place par l’équipe projet ainsi que les pilotes d’action, un comité technique se rassemble chaque trimestre. Rappelons que la Normandie est la seule région française ayant décroché le "Prix de Distinction 2021".

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes