Archive dans 1 octobre 2021

Vigilance jaune vent violent le samedi 2 octobre 2021

Météo France a placé le département de Seine-Maritime en vigilance jaune vent violent pour la soirée du samedi 2 octobre 2021.Des rafales de vent sont prévues de 80 à 90 km/h dans l'intérieur des terres et 100 à 110 sur le littoral. Ces rafales accompagnées de fortes averses vont durer jusqu'en 1ère partie de nuit.Le préfet de la Seine-Maritime appelle à la plus grande prudence notamment pour les structures mises en place à l'occasion de manifestations.Plus d'informations sur meteofrance.com

Travaux de maintenance sur le pont Flaubert mardi 5 et jeudi 7 octobre 2021

Des travaux de maintenance du pont Flaubert seront effectués par la Dirno (Direction interdépartementale des routes Nord-Ouest) dans les deux sens de circulation, mardi 5 et jeudi 7 octobre 2021.Mardi 5 octobre 2021, le sens de circulation rive gauche-rive droite sera neutralisé de 9h à 16h. La circulation sera basculée sur le sens opposé.Jeudi 7 octobre 2021, le sens de circulation rive droite-rive gauche sera neutralisé de 9h à 16h. La circulation sera basculée sur le sens opposé.Il est donc recommandé aux usagers la plus grande prudence, ces travaux pouvant entraîner quelques ralentissements de circulation.   

La Ville lance la concertation sur la place des femmes dans l’espace public

« Et si on statuait ? » : la Ville lance dès ce vendredi 1er octobre 2021 la concertation sur la place des femmes dans l’espace public.  A la faveur de la restauration de la statue de Napoléon 1er, à laquelle la Ville consacre 200 000 euros d’argent public, les élus ont souhaité ouvrir le débat autour de la question de la place des femmes et de leur représentation dans l’espace public, au travers du « Débat des mémoires ».Il ne s’agit évidemment pas de déboulonner la statue de Napoléon ni de la cacher ou de réviser l’Histoire. Il s'agit de s’interroger sur son implantation future et surtout, sur l’opportunité qui est offerte de donner aux femmes une place bien plus importante sur la place de l’hôtel de ville, symbole par excellence de la démocratie et de la République au niveau local.Place au débat désormais avec la concertation « Et si on statuait ? », qui débute ce 1er octobre 2021 et durera plusieurs mois.Conférences, visites, ateliers citoyensLa concertation se déroulera à plusieurs niveaux afin d’impliquer le plus grand nombre et de faire émerger des idées et propositions le plus largement possible, ensuite soumises au vote des Rouennais.es.une participation en ligne pour apporter sa contribution sur le site Internet Rouen.fr pour une transparence totale des propositions permettant à toute personne de formuler des idées pour l’avenir de la place, qui alimenteront les propositions mises au vote.quatre conférences proposées du 16 octobre au 1er décembre 2021deux visites autour de l’histoire statuaire rouennaise organisées les 15 octobre et 27 novembre 2021.un micro-trottoir auprès des passant.es pour recueillir directement leur parole et leur avis, réalisé sur la place et en centre-ville en mode décalédes ateliers citoyens pour travailler notamment sur le projet de renaturation de la place de l’hôtel de villeune votation citoyenne pour clore la concertation, ouvert aux Rouennaises et aux Rouennais« Faire ce que l’on dit, dire ce que l’on fait...C’est le fil rouge de notre action municipale, déclarent Nicolas Mayer-Rossignol, Laura Slimani, adjointe en charge notamment de la démocratie locale et participative, de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations, et Elizabeth Labaye, conseillère municipale déléguée en charge du patrimoine et du matrimoine. Depuis un an, nous avons voulu mettre au cœur du débat la question de l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment par des décisions symboliques en dénommant des lieux emblématiques de notre ville avec des noms de femmes. Le départ en restauration de la statue de Napoléon offre l’opportunité d’ouvrir un débat audacieux sur cet espace central et hautement symbolique qu’est la place de l’Hôtel de Ville. Ce débat, nous avons voulu l’ouvrir à toutes les Rouennaises et tous les Rouennais : ce sera le cas avec la concertation « Et si on statuait ? ». S’ouvrent aujourd’hui plusieurs mois de débats, d’échanges démocratiques et respectueux, à l’issue desquels une votation citoyenne sera organisée. Parce que l’espace public appartient à toutes et tous, ce débat sera ouvert à l’ensemble de la population rouennaise, le plus largement possible. »5% des noms de rues rouennaises sont fémininsAujourd’hui, 5% seulement des noms de rues sont féminins, et quasiment aucune rue emblématique, aucune place ni aucun lieu très visible ne portent de nom féminin à Rouen (à part la rue Jeanne d’Arc).Cette invisibilisation de la moitié de l’humanité (52% précisément !) n’est pas anodine et fait écho plus largement aux inégalités qui demeurent entre les femmes et les hommes. Une réflexion sera également entamée, notamment en liaison avec la Réunion des musées métropolitains, le centre Pompidou et le Sprengel museum de Hanovre, pour travailler à l’installation d’œuvres temporaires sur le socle, à l’instar de ce qui se fait sur le « Quatrième Socle » de Trafalgar Square à Londres, par exemple. Plus d'infos sur la Page de Rouen.fr consacrée à la concertation « Et si on statuait ? »

Levée du port du masque sur la voie publique

Compte tenu du taux d'incidence de la Covid-19 inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants en Seine-Maritime, le préfet de Seine-Maritime projette de lever, par arrêté préfectoral, dès lundi 4 octobre 2021 le port du masque sur la voie publique. Il n'y aura plus de port du masque sur la voie publique dans les cas suivants : les marchés, brocantes, ventes à déballage ;les rassemblements publics, incluant les festivals et manifestations déclarées, dont l’accès n’est pas soumis à la présentation d’un passe sanitaire les abords des gares stations, arrêts de bus, dans un périmètre de 50 mètresles abords des centres commerciaux dans les périodes de forte fréquentation et de concentration de personnes les abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et sorties des classesles abords des édifices et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires de cérémonies et offices organiséspour les personnes intégrant une file d'attente en extérieur

Rugby féminin : les Valkyries nouvelles entrent en scène

Fruit d'une union entre l'ASRUC et l'Ovalie Caennaise, le Valkyries Normandie Rugby Club (VNRC) fait ses premiers pas ce dimanche 3 octobre 2021 à 12h30 sur la pelouse du stade Mermoz, contre Narbonne.Une nouvelle ère s'ouvre pour le rugby féminin régional : un rapprochement entre l'ASRUC (Rouen Université Club) et l'Ovalie Caennaise a permis la création du Valkyries Normandie Rugby Club (VNRC). Rapprochement, et non pas fusion. Chaque entité conserve son indépendance, sa réserve et sa filière jeunes, mais les deux équipes premières n'en forment plus qu'une. Histoire de présenter un effectif compétitif au plus haut niveau.Sous la bannière du VNRC, l'ASRUC, reléguée en Elite 2 au terme d'une saison où elle n'a pas pu remporter le moindre match, fait désormais cause commune avec l'Ovalie Caennaise, qui évoluait déjà en Elite 2. Il n'y aura donc pas de derby normand au deuxième échelon de la hiérarchie nationale du rugby féminin. Le nouveau groupe, sorte d'entente régionale, a adopté le surnom des Rouennaises : les Valkyries.Objectif : top 4 !Le manager rouennais, Cyrille Lloza, et l'entraîneur caennais, Jean-François Mouton, dirigent ensemble cette unité d'élite. Avec l'objectif déclaré de terminer dans le top 4 et de disputer les play-offs. Pour rejoindre au plus vite la cour des très grands, peuplée de clubs de prestige comme le Stade Français, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Montpellier. Toute seule, l'ASRUC ne faisait pas le poids lors de ses trois saisons passées au sommet, malgré tout le courage déployé.Le premier obstacle sur la route du VNRC est un grand nom du ballon ovale en France : Narbonne, accueilli au stade Mermoz ce dimanche 3 octobre à 12h30 en ouverture du championnat. Si l'Elite 2F n'a pas le lustre de l'étage supérieur, la division n'en abrite pas moins de sacrées références. Les Normandes vont se frotter à Perpignan, La Rochelle, Clermont ou Dax.Informations pratiquesValkyries Normandie Rugby Club - Narbonne1re journée d'Elite 2FDimanche 3 octobre 2021, à 12h30Stade MermozGratuitPass sanitaire obligatoirePlus d'infos sur la Page Facebook des Valkyries

Gaz et éléctricité : le Premier ministre annonce un bouclier tarifaire pour limiter la hausse des prix

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, hier soir, la mise en place d’un bouclier tarifaire destiné à protéger le pouvoir d’achat des Français face à la flambée des prix de l’énergie.  Depuis quelques mois, la France, comme tous les autres pays européens, subit une envolée exceptionnelle du prix du gaz sur les marchés internationaux. […]

Grève dans les transports en commun mardi 5 octobre 2021

Dans le cadre d’un mouvement de grève nationale prévue mardi 5 octobre 2021, un préavis de grève a été déposé par le syndicat CGT de Transdev Rouen - TCAR et de TAE pour cette journée.Des perturbations sont donc à prévoir sur l'ensemble du réseau :les lignes de métroles lignes TEOR T1, T2, T3, T4les lignes FAST F1, F2, F3, F4, F5les lignes régulières 5, 6, 8, 11, 13, 20, 22, 32, 40, 41NoctambusAllobusles lignes scolaires 100, 101, 102, 103, 104, 106, 107Il est donc recommandé aux usagers d'anticiper leurs déplacements et de rester informés sur les perturbations sur la Page Facebook du réseau Astuce

Le conservatoire de Rouen sur France 3 Normandie

Envie de découvrir les coulisses du conservatoire de Rouen ?Branchez-vous sur l'émission "Le 18h30" de France 3 Normandie qui diffusera chaque jour, du lundi 4 au vendredi 8 octobre 2021, un reportage dédié à la structure culturelle.Rappelons que le vendredi 8 octobre 2021, le conservatoire organise une soirée d’ouverture de saison accessible au public. Pour y assister, réservations ouvertes en ligne sur Rouen.fr

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes