Archive dans 31 août 2021

Rassemblés pour rappeler “les valeurs fraternelles et solidaires” de la Libération

Mardi 31 août, plusieurs élues et élus ainsi que le maire Joachim Moyse se sont rassemblés aux côtés de diverses personnalités civiles et militaires pour commémorer le 77e anniversaire de la libération de la ville, le 31 août 1944, par les soldats canadiens et les Résistants locaux. Une cinquantaine d’habitantes et habitants ont fait le déplacement devant le monument aux morts. Le maire a axé une partie de son discours sur la situation en Afghanistan.

77 années plus tard, nous nous retrouvons pour ne jamais oublier cette période, pour rendre hommage aux libérateurs mais aussi aux victimes de la barbarie, et notamment, les stéphanaises et les stéphanais qui ont payé de leur vie leurs engagements pour un monde débarrassé de la haine et de la terreur.

Après avoir rendu hommage aux libérateurs, le maire a souligné l’importance de l’héritage laissé par le Conseil National de la Résistance, “son programme, dont nous bénéficions encore aujourd’hui avec l’ensemble de la protection sociale, constitue depuis cette époque, le modèle social à la Française”.

“Je pense au peuple afghan

Joachim Moyse s’est ensuite emparé du sujet brûlant de l’actualité internationale, en faisant référence à la situation en Afghanistan:

Je pense à ce pays qui voit arriver au pouvoir une idéologie obscurantiste et fondamentaliste, représentée par les talibans. Je pense au peuple afghan. Je pense à ses hommes et plus
particulièrement à ses femmes dont les vies et les droits sont menacés.

L’élu s’est ainsi saisi de cette commémoration pour appeler à “rendre à l’ONU son rôle d’instrument indispensable au dialogue et à la mise en place d’une solution la plus pacifique possible.”

Le maire a scellé son propos en en appelant à la solidarité, notamment en terme d’accueil des populations afghanes: “il restera nécessaire d’être bienveillant pour toutes celles et tous ceux qui chercheront refuge en Europe et dans notre pays en particulier. L’accueil et le droit d’asile sont essentiels et chaque territoire doit prendre sa part.”

 

Nous devons aussi nous tourner résolument vers un avenir de paix, de justice sociale, d’émancipation et d’épanouissement humain et cet avenir, nous devons le construire pour l’ensemble du monde, non pas avec des murs et des barbelés, mais avec des ponts et de l’humanité.

L’article Rassemblés pour rappeler “les valeurs fraternelles et solidaires” de la Libération est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Vers une bière 100% normande ?

Patrie du cidre et du Calvados, la Normandie est aussi une terre de bière. Les micro-brasseurs, adeptes du circuit-court, sont de plus en plus nombreux à s’installer sur ce créneau porteur. Pour répondre à leurs exigences, une filière bière 100% normande se structure dans la région.

Portes ouvertes au club de tennis de Rouen Port

L'Association sportive du Rouen Port tennis club organise une journée "portes ouvertes", dimanche 5 septembre 2021, au sein de ses locaux situés au Hangar 23.De 10h30 à 16h30, les bénévoles et enseignants du club accueillent le public pour échanger sur leurs activités.Toutes les infos sur rouen-port-tennis-club.fr et par téléphone au 06 85 82 39 27

Flaubert 21 : une conférence à l’hôtel littéraire Gustave Flaubert

À l'occasion de l'événement "Flaubert 21", l'artiste Ludovic Burel anime une conférence à l'hôtel littéraire Gustave Flaubert, mardi 7 septembre 2021.Intitulée "Flaubert à l'horizontale", celle-ci permettra, à partir de 18h30, d'explorer l'exposition "Désentimentaliser - L'Éducation sentimentale", visible au sein de l'établissement jusqu'au 12 septembre.Plus d'infos : www.hotelgustaveflaubert.com

Ouverture de la billetterie à la Maison de l’Université

La Maison de l'Université a ouvert ses services de billetterie lundi 30 août 2021.Afin de réserver ses places pour l'un des nombreux spectacles proposés par l'équipement culturel situé sur le campus de Mont-Saint-Aignan, l'on peut se rendre sur place, ou contacter la billetterie par mail sur spectcle.culture@univ-rouen.fr, ainsi que par téléphone au 02 32 76 93 01.Toute la programmation en ligne sur : mdu.univ-rouen.fr

Une gâche électrique à l’entrée de l’école

C’était une demande commune des personnels municipaux travaillant à l’école, des enseignantes et des parents : trouver une solution pérenne pour sécuriser les entrées et sorties au niveau de la barrière de l’école sans avoir à quitter les locaux scolaires.
Et c’est la solution d’une gâche électrique qui a été proposée par la Commission Travaux.

Profitant des grandes vacances estivales permettant d’organiser des travaux sans gêner la concentration des écoliers, un système de gâche électrique a donc été installé il y a quelques jours sur le portail d’entrée de l’école. Cela va permettre, désormais, de gérer l’ouverture et la fermeture de la barrière de l’école sans avoir à sortir l’ouvrir manuellement. Ce système permettant donc d’assurer les allers et venues et, en même temps, d’assurer la surveillance des enfants en restant avec eux, particulièrement en garderie. Bref, de gérer à distance ce point particulier de sécurité essentiel en milieu scolaire.

Autre point important de sécurité : cette gâche électrique assure une fermeture beaucoup plus optimale et sécurisante de la barrière pendant les heures de classes.
Le tout avec, bien sûr, l’ensemble des systèmes de sécurité adapté à ce lieu particulier si important pour nos écoliers, les parents et la municipalité.

L’article Une gâche électrique à l’entrée de l’école est apparu en premier sur Val de la Haye.

Et maintenant, Dieu avant la culture !

Sauf à se faire curer le nez tous les 3 jours, les non vaccinés, de fait, n'ont plus le droit d'accéder aux lieux de culture que sont nos bibliothèques et nos médiathèques. Et il y a bien peu de gens pour s'en émouvoir. Or les églises, mosquées et synagogues sont dispensées de pass sanitaire.

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes