Archive dans 7 avril 2021

Conseil Municipal le mercredi 14 avril

Le prochain Conseil Municipal se déroulera le mercredi 14 avril à 18h au Foyer André Maurois.

Ce Conseil Municipal se déroulera à huis clos.

Si vous souhaitez poser une question lors de ce Conseil Municipal, merci de l’adresser par écrit en mairie au plus tard le lundi 12 avril 2021.

Ce Conseil Municipal sera retransmis en direct sur la page Facebook de la mairie du Val de la Haye.

L’article Conseil Municipal le mercredi 14 avril est apparu en premier sur Val de la Haye.

l’ADEME

Qu’est-ce que l’ADEME ?

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) est un établissement public à caractère industriel et commercial, fondé en 1991 et placé sous la tutelle des ministères de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

 

Sa mission : aider à mettre en œuvre les politiques publiques environnementales et énergétiques.

Sur quels domaines intervient l'ADEME ?

L’action de l’ADEME concerne :
– La gestion des déchets
– La préservation des sols et friches
– Les économies d’énergie et les énergies renouvelables
– La qualité de l’air
– La lutte contre le bruit

Concrètement, quelle est l'action menée par l'ADEME ?

L’ADEME assure un rôle de conseil, grâce à son expertise scientifique et technique, à destination des collectivités locales, des pouvoirs publics, des entreprises, et des particuliers. Elle participe également au financement de la recherche et de projets.
Afin de diffuser les bonnes pratiques en matière environnementale, l’action de l’ADEME se traduit notamment par :
– la mise en place de partenariats
– l’appels à projets avec, à la clé, une subvention pour la mise en œuvre des propositions les plus innovantes (comme le projet « Sysmo 2015 », un calculateur d’itinéraires incluant les offres de transport en partage pour inciter les voyageurs à laisser leur voiture au garage)
– la publication d’études (par exemple, « Zoom sur les moins de 30 ans »)
– des campagnes d’information et de sensibilisation

Rapport annuel 2020 de l'ADEME

Le rapport annuel 2020 de l’ADEME présente à travers 52 histoires son engagement dans l’accélération de la transition écologique. Celles-ci illustrent les bénéfices pour les citoyens, entreprises, territoires et Adémiens eux-mêmes des programmes et accompagnements de l’Agence.

Malgré une crise sanitaire inédite, l’ADEME a su s’adapter et se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions exceptionnelles, telles que le plan France Relance. Dans le cadre de ce plan, l’ADEME gère en  collaboration avec l’Agence des services de paiements un fonds d’aide aux initiatives de 1,2 milliard d’euros.

L’année 2020 a aussi été celle du tournant numérique pour l’ADEME, avec par exemple la création de sa nouvelle plateforme de services Agirpourlatransition.ademe.fr ainsi que la publication de nombreuses données environnementales via les sites DatAgir et data.ademe.fr.

Rapport de gestion et de performance 2020 de l’ADEME

Malgré le contexte lié à la crise sanitaire Covid-19, les annulations/reports de projets et les élections municipales, l’ADEME a atteint ses objectifs en 2020.

Au total, près de 633 M€ d’aides ont été accordés en 2020 par l’ADEME pour soutenir  4 000 initiatives. À ces interventions s’ajoutent 197 M€ de nouvelles aides du Programme d’investissements d’avenir pour 120 opérations. Le niveau d’engagement du budget incitatif sur dotations de l’État représente quant à lui 721 M€, conforme aux autorisations approuvées par le Conseil d’administration. 

L’Agence est également largement mobilisée pour le plan France Relance, à travers lequel 66 M€ ont pu être engagés en fin d’année à la suite d’un appel à projets visant la décarbonation de l’industrie et un autre pour le soutien à l’incorporation de matières plastiques recyclées.

Bien que les conditions de travail aient été plus difficiles pour le personnel de l’ADEME mais aussi pour les porteurs de projets, le niveau de crédits de paiement 2020 est élevé et représente 485 M€ (contre 478 M€ l’année passée), complétés par 20 M€ de paiements non budgétaires sous forme de dotation de fonds de garantie. Durant cette période de difficultés économiques pour les entreprises, la priorité a été donnée au suivi des réalisations des opérations soutenues par l’Agence et à la gestion des paiements, contribuant ainsi à aider les bénéficiaires et prestataires.

Dans le cadre du Contrat d’objectifs et de performance pour la période 2020-2023, l’ADEME poursuit ses trois missions au service de l’État, des collectivités, des entreprises, des organismes de recherche et du grand public :

  • amplifier le déploiement de la transition énergétique ;

  • contribuer à l’expertise collective pour la transition énergétique ;

  • innover et préparer l’avenir de la transition énergétique.

Zone Humide pédagogique

L’aménagement a commencé

Sur la parcelle située au nord du marais de Caudebec-en-Caux, le Syndicat Mixte des Bassins Versants Caux Seine (SMBVCS) est en train de transformer une parcelle humide en site à vocation écologique, pédagogique et touristique.

Un mois de chantier

Démarré ce mercredi 31 mars avec l’entreprise JCEV, le chantier d’un mois consiste à réouvrir le milieu naturel sur ce terrain sauvage aujourd’hui complexe à entretenir pour la Ville de Rives-en-Seine.

Une mare, un observatoire et une passerelle

Le nettoyage forestier a été la première étape, terminée en deux jours, suivie par la remise en forme de la mare en cours. Dans la foulée, un ponton en bois sera installé, menant à une plateforme d’observation de la vie aquatique, juste au-dessus de l’eau, et à une passerelle qui enjambera un bras mort du cours d’eau traversant la zone humide. Ce bras humide subira un léger nettoyage par étrépage. En effet, cette annexe hydraulique doit être entretenue car son rôle est primordial : il régule les inondations lorsque le niveau de l’Ambion s’élève et protège ainsi la ville en favorisant le débordement de la rivière dans le marais.

Reprise du ponton existant

Ce chantier est aussi l’occasion de reprendre le ponton existant, créé en 2008 : les chasse-roues vont être surélevés, ce qui évitera que les feuilles ne s’y coincent, puis se décomposent, rendant le chemin glissant en cas d’humidité.
Tous ces aménagements seront réalisés d’ici un mois. Ainsi à compter du mois de mai, la faune et la flore pourront naturellement réinvestir l’espace.

Des panneaux pédagogiques avec les écoliers

Par la suite, le SMBVCS travaillera avec les écoliers de la commune pour la création des panneaux pédagogiques de présentation du site et de son fonctionnement. En lien avec les animateurs du syndicat ou en autonomie dans le cadre des cours de SVT par exemple, des sorties seront ensuite régulièrement organisées dans le but de sensibiliser la jeunesse à la préservation des sites naturels en général. Les promeneurs et touristes apprécieront eux aussi ce nouveau coin favorisant la biodiversité mais aussi, par sa quiétude et le bien-être.

Conçu avec la participation d’étudiants de l’université du Havre, ce projet à 55 000 € est financé par l’Agence de l’Eau Seine Normandie à hauteur de 80% pour la partie “hydro-écologique” et à 50 % pour la partie “aménagements pédagogiques”. Le reste à financer étant assuré par la Ville de Rives-en-Seine.

L’article Zone Humide pédagogique est apparu en premier sur Mairie de Rives-en-Seine.

VACANCES DE PRINTEMPS & MESURES SANITAIRES

  • STAGES SPORTIFS ET ACTIV’SPORTS ANNULÉS

En raison de l’aggravation de la situation épidémiologique du COVID-19 et en application des mesures sanitaires en vigueur, la municipalité de Montville a décidé d’annuler les stages sportifs, le stage de danse et ACTIV’SPORTS, initialement prévus durant les prochaines vacances scolaires.

 

  • ACCUEIL DES ENFANTS DES PROFESSIONNELS DITS « PRIORITAIRES »

La ville de Montville met en place un accueil de loisirs, du lundi 12 au vendredi 23 avril 2021 inclus, uniquement pour les enfants dont les parents sont désignés comme personnels indispensables à la gestion de l’épidémie du Covid-19.

Consultez la liste des professions considérées comme « prioritaires ».

Renseignements : Jeunesse@montville.fr ou 02 32 93 81 62

VACANCES DE PRINTEMPS & MESURES SANITAIRES

  • STAGES SPORTIFS ET ACTIV’SPORTS ANNULÉS

En raison de l’aggravation de la situation épidémiologique du COVID-19 et en application des mesures sanitaires en vigueur, la municipalité de Montville a décidé d’annuler les stages sportifs, le stage de danse et ACTIV’SPORTS, initialement prévus durant les prochaines vacances scolaires.

 

  • ACCUEIL DES ENFANTS DES PROFESSIONNELS DITS « PRIORITAIRES »

La ville de Montville met en place un accueil de loisirs, du lundi 12 au vendredi 23 avril 2021 inclus, uniquement pour les enfants dont les parents sont désignés comme personnels indispensables à la gestion de l’épidémie du Covid-19.

Consultez la liste des professions considérées comme « prioritaires ».

Renseignements : Jeunesse@montville.fr ou 02 32 93 81 62

Véronique Sageot : la dernière tournée

Factrice depuis quarante ans à Saint-Étienne-du-Rouvray, Véronique Sageot connaît tous les recoins de la ville et a été témoin de l’évolution de son métier. À l’heure de la retraite, elle égrène des souvenirs tour à tour chaleureux, cocasses et nostalgiques.

La Poste est, chez elle, une affaire de famille. « J’y ai rencontré mon mari, dont la famille travaillait au tri et en guichet, et nous avons transmis le virus autour de nous ! » sourit-elle. C’est la distribution, le grand air et le contact avec les habitants qu’elle choisit en 1981, lorsqu’elle commence en tant que télégraphiste, apportant les télégrammes et leurs lots d’émotions dans les foyers. Elle tournera ensuite pendant onze ans dans toute la commune puis sera affectée au Château blanc pendant vingt et un ans, puis aux quartiers Maryse-Bastié et Aviateurs pendant sept ans. « J’ai été au contact de toutes les classes sociales et d’habitants aux cultures différentes. J’ai fait le lien entre eux avec mon vélo » souligne-t-elle

Au carrefour du quotidien et de l’humain

Véronique Sageot s’amuse de la jalousie feinte de son mari qui lui répète souvent : « Au guichet, les gens viennent se plaindre. Lorsque le facteur vient chez eux, ils l’accueillent ! » C’est cette proximité sociale qui l’a stimulée. Chaque jour, elle assurait deux tournées de trois heures, s’arrêtant pour discuter avec des personnes âgées ou isolées. « Recueillir des confidences, courir après une lettre qui s’envole ou livrer une jambe de bois, je sais faire ! » se souvient-elle, facétieuse. C’est elle, encore, qui sauvera la vie d’une habitante, alertant les pompiers de l’incendie dans son appartement. Entre 2008 et 2020, La Poste a fait face à une perte de 50 % du volume du courrier et a donc dû diversifier ses services. « La distribution s’est considérablement réduite, remarque la factrice, et mon métier est devenu plus commercial. » Elle parcourt alors plus de distance en scooter et vend des services comme le portage de repas ou le dispositif « Veiller sur mes parents ». « Je suis consciente que mon métier va disparaître. J’ai aimé ce travail physique et social  », fait-elle remarquer, ajoutant que dans sa profession, on compte autant de facteurs que de factrices. Désormais, connue de nombreux·ses Stéphanais·es, elle consacre ses premiers jours de retraite à des tournées amicales, sans courrier ni vélo, mais avec toute la saveur des échanges humains.

L’article Véronique Sageot : la dernière tournée est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Déclaration d’impôts: permanences en ville les 14 et 27 avril

Deux permanences d’accompagnement pour la campagne de déclaration des revenus 2021 sont organisées à Saint-Étienne-du-Rouvray mercredi 14 avril de 9h à 12h à la Maison du citoyen et mardi 27 avril de 9h à 12h à l’hôtel de ville.

  • Il est nécessaire de prendre rendez-vous: tél. 02.32.95.83.60 (Maison du citoyen) ou 02.32.95.83.83 (hôtel de ville).

L’article Déclaration d’impôts: permanences en ville les 14 et 27 avril est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Loi climat : une législation européenne bloquante pour les communes

7 avril - Suite des débats sur la loi "Climat"...
J'ai alerté la ministre sur la question du verrouillage par les marchés publics européens de la possibilité de faire de l'écologie concrète dans les mairies.
À Gonfreville l'Orcher, on a dû batailler pour mettre en place un bâtiment dans un matériau totalement renouvelable, le « Cematerre » et pour faire en sorte que la restauration collective bénéficie aux producteurs locaux et à des producteurs bio plutôt qu'à de très grandes entreprises de (...)

- Actualités /

Le tour de passe-passe européen des traités de libre-échange

7 avril - Les traités de libre-échange négociés par l'Union européenne sont maintenant saucissonnés en plusieurs traités pour mieux faire croire qu'ils sont positifs et pour se passer au maximum de l'avis des parlements des États membres de l'UE…
Cette méthode est inacceptable et j'ai tenu à le rappeler fermement à l'occasion du traité avec le Japon, dont la partie « non commerciale » de l'accord a été débattue en commission des Affaires étrangères.
(Pour visionner mon intervention : cliquer sur (...)

- Actualités /

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes