Archive dans 30 novembre 2020

Nouvelles mesures liées au déconfinement – ce qui change au 28 novembre

Voici les nouvelles règles à compter du 28 novembre 2020 :

  • Tous les commerces et services à domicile peuvent rouvrir jusqu’à 21 heures.
    Un arrêté préfectoral autorise également dans le département des ouvertures dominicales. Ainsi, tous les commerces pourront ouvrir, y compris le dimanche, étant précisé qu’en semaine et le week-end, aucune ouverture ne sera possible au-delà de 21h.

La réouverture des commerces se fait selon des règles strictes. Les jauges de densité sont dorénavant d’une personne tous les 8m2 bruts, en excluant les personnels. Le calcul se fait sur l’ensemble de la surface de vente brute, et non plus sur la surface accessible au public comme il y a quelques semaines. Ainsi, le passage de 4m2 net à 8m2 bruts est en réalité moins qu’un doublement.

L’affichage de l’effectif maximal est obligatoire sur la porte des magasins.

Une obligation particulière est à signaler pour les grands magasins de plus de 400m2, qui doivent avoir affichage mais aussi un référent, et mettre en place un système de comptage.

  • Les bibliothèques et archives peuvent rouvrir avec filtrage, de telle sorte qu’il n’y ait pas de grands rassemblements de personnes. Les exploitants devront être attentifs à la fréquentation ;
  • Les auto-écoles peuvent reprendre la préparation des épreuves pratiques, mais la préparation des épreuves théoriques reste interdite en présentiel ;
  • Les agences immobilières peuvent reprendre leur activité, dans le respect d’un protocole précis. Seules les visites pour des achats et locations de résidences principales et sur rendez-vous sont autorisées.
  • Les bars et restaurants restent fermés jusqu’au 20 janvier a minima ;
  • Les casinos et salles de jeux restent fermés, et la possibilité de leur réouverture sera réétudiée le 15 décembre ;
  • Les marchés non alimentaire peuvent ouvrir, couverts ou de plein air, dans le respect des protocoles. La jauge des marchés couverts est calquée sur celle des commerces ; 
  • Les déplacements et activités de plein air sont autorisés dans une limite de trois heures par jour et dans un rayon de 20 kilomètres. Il n’y a pas d’obstacle aux limites départementales ou régionales ;
  • La pratique de sports collectifs est interdite, sauf pour les sportifs professionnels ;
  • La pêche et la chasse sont autorisées en tant qu’activités individuelles, dans une limite de 20 kilomètres et de trois heures ;
  • Les activités sportives de plein air sont autorisées en tant qu’activités individuelles, dans une limite de 20 kilomètres et de trois heures. Par ailleurs, les espaces clos comme vestiaires ou espaces de convivialité ne pourront ouvrir ;
  • Les activités extrascolaires de plein air sont de nouveau autorisées ;
  • Les activités de culte sont autorisées dans une limite de 30 personnes par lieu de culte. Une jauge qui, selon le préfet, « pourra évoluer en fonction de la situation sanitaire ;
  • L’attestation est téléchargeable ici 28-11-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire.pdf

Vous pouvez télécharger la circulaire préfectorale ici : 2020-11-28-circulaire du préfet-allègement des mesures du confinement.pdf

Des envies de Noël avant l’heure

Envie de guirlandes, de boules de noel et de sapins, depuis hier les magasins de décoration sont submergés par les demandes. Les clients se pressent également dans les jardineries, poussés par la fièvre de noel. Comme un besoin d'évasion facer à la crise sanitaire.
 

Elections régionales 2021: l’amour pour la Normandie n’a pas de… bornes!

Du moins c'est ce que nous croyons ici fermement car la Normandie, à l'instar de la France, est une aventure collective, une communauté de destin qui dure depuis l'an 911 soit depuis plus de onze siècles.

Servir la Normandie et non s'en servir!

1

La Normandie a, depuis 2015, le très rare privilège de vivre la quasi parfaite superposition entre la région de la raison et celle du coeur puisque la région politico-administrative de Normandie est établie sur le territoire de l'ancienne province et duché de Normandie qui, lui-même, s'est développé dans le cadre mental et spirituel de la province ecclésiastique de Rouen héritière directe de l'ancienne circonscription de la Seconde lyonnaise établie au IVe siècle à la fin de l'empire romain d'Occident: par certains aspects, le cadre normand a des frontières qui ont 1600 ans d'âge, entre autres, la fameuse frontière sur le Couesnon qui met le Mont-Saint-Michel du bon côté ou encore, les frontières des vallées de la Bresle et de l'Epte...

En conséquence, celles et ceux qui pensent faire une carrière politique à la tête d'un robinet à subventions régionales, d'un guichet public de l'Etat central parisien déconcentré "en région" ayant compétence particulière sur une zone géographique arbitrairement découpée dans la géographie nationale, se trompent totalement: la Normandie n'est pas qu'une zone de diffusion, d'organisation ou de distribution de tel ou tel service ou activité.

La Normandie est un héritage culturel, c'est un patrimoine historique bénéficiant d'un prestige mondial qui est, entre autres, à l'origine de la civilisation "anglo-normande" qui fut le creuset des nations qui sont aujourd'hui encore à la tête de l'Occident.

Enfin et surtout, la Normandie est une personnalité juridique et morale. De par ses valeurs: Liberté, Paix et Droit.

Mais aussi et surtout parce c'est, bel et bien, ce beau nom propre de "Normandie" qui, dans l'été 1944, a rendu l'espoir à des millions d'âmes humaines persécutées et torturées dans l'Enfer de l'Europe nazie.

Il y a, par exemple, ce témoignage poignant rapporté par Simone Veil au sujet de cette coupure de presse arrachée à la lecture d'un gardien SS par une main courageuse qui annonçait le "débarquement de Normandie" et qui fut lue avec un fol espoir de Libération dans les baraquements d'Auschwitz-Birkenau...

Pour toutes ces raisons, nous rappelons cette évidence à tous les candidats déjà annoncés ou qui s'annoncent pour les prochaines élections régionales de juin 2021:

Présider la Normandie n'est pas, simplement, qu'une charge publique ou une sinécure de l'Etat décentralisé. Ce n'est pas non plus présider un "fief" partisan et c'est encore moins une étape dans un plan de carrière... parisien.

C'est un honneur qui engage totalement la vie de celle ou de celui qui a fait le choix... d'épouser la Normandie.

Et ce sera aux citoyens Normands d'en juger par leur vote.


 

https://actu.fr/politique/regionales-la-ministre-elisabeth-borne-interessee-pour-etre-candidate-en-normandie_37782811.html

Régionales : la ministre Elisabeth Borne « intéressée » pour être candidate en Normandie

La ministre du Travail, Élisabeth Borne a "confirmé" qu'elle était intéressée à l'idée de mener la bataille pour les élections régionales en Normandie, dimanche 29 novembre 2020.

La ministre du Travail, Élisabeth Borne sort petit à petit du bois concernant son possible engagement à mener une liste aux élections régionales qui devraient se tenir en juin 2021. Et pour mener la bataille, Élisabeth Borne a confirmé qu’elle était « intéressée » par la Normandie, dimanche 29 novembre 2020.

« Je suis intéressée par un mandat local »

https://twitter.com/DimPolitique?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1333041358362324992%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Factu.fr%2Fpolitique%2Fregionales-la-ministre-elisabeth-borne-interessee-pour-etre-candidate-en-normandie_37782811.html

Capture d’écran du 2020-11-29 17-21-57

Interrogée sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3, au sujet des élections régionales à venir, la ministre du Travail s’est dite « intéressée par un mandat local dans la région dont je suis originaire, la Normandie ». Un premier pas vers une candidature pour conduire la liste de la majorité gouvernementale, mais pour l’instant, la ministre se dit « à 100 % [concentrée] sur la défense des emplois, la protection de ceux qui sont fragilisés par la crise ».

Déjà en juin 2019, la ministre ne faisait pas mystère de sa velléité de conduire une liste aux élections municipales. La ville de Caen (Calvados) était lourdement évoquée alors.


 

Commentaire de Florestan:

La Normandie n'est pas un "mandat local" c'est un mandat... normand qui donne des responsabilités régionales, nationales et internationales.

Commerce en ligne: il n’y a pas qu’Amazon. Il y a surtout… LE TOUT NORMAND!

COUP DE COEUR ETOILE DE NORMANDIE!

Voilà une belle et une bonne initiative sur Internet pour cliquer avec votre mulot sur 100% de qualité artisanale normande "made in Normandy"!

Lire l'article suivant proposé par Margot Nicodème (actu.fr):

https://actu.fr/economie/le-tout-normand-le-marche-en-ligne-100-produits-regionaux-qui-allie-ethique-et-qualite_37680551.html

Capture d’écran du 2020-11-29 16-14-56

Le Tout normand, le marché en ligne 100 % produits régionaux qui allie éthique et qualité

Le marché en ligne Le Tout normand propose des produits régionaux, alimentaires, de prêt-à-porter ou encore d'art, à (s')offrir à Noël. De la qualité, à proximité de la maison !

C’est l’antre des produits « made in Normandy », qui met non seulement en avant le savoir-faire régional, mais permet aussi de soutenir les artisans d’à côté de la maison qui ont été particulièrement éprouvés en 2020. Le Tout normand, qui tire son nom de la célèbre coutume gastronomique, est un marché en ligne qui répertorie « des produits de qualité fabriqués localement », dans les domaines de l’alimentaire, l’ameublement, la mode, la cosmétique ou encore les bijoux. Sa fondatrice, Christine Duruisseau, a eu l’idée d’une telle initiative « dans le contexte sanitaire et économique difficile du printemps dernier » :

Nous avons eu envie de proposer aux artisans de les accompagner dans la digitalisation de leurs structures, et de pouvoir ainsi toucher un large public par le biais d'une plateforme de vente commune [qui] a reçu l'aval de l'État, qui la co-finance avec l'association.

Christine Duruisseau, fondatrice du marché en ligne Le Trou normand

Des ustensiles avec du bois normand, des truffes…

D’entrée, le site propose ses nouveautés, toutes catégories confondues. On y retrouve ainsi des ustensiles de cuisine, confectionnés avec du bois des forêts normandes dans l’Eure, les créations gourmandes de l’Atelier du biscuit, basé à Caen, ou encore les luminaires à plier du designer rouennais Arturass. Sans compter sur les incontournables de la saison : les spécialités chocolatières, notamment les truffes, les orangettes, et pour les autres, des pâtes de fruits artisanales.

À lire aussi:

Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets : Le Tout normand héberge une trentaine d’artisans/producteurs, qui pour certains, proposent le même type de produits à des prix qui varient. Et la marketplace est conçue d’une telle manière qu’il est possible de choisir très rapidement, en cochant la catégorie qui nous intéresse (qui comprend elle-même des sous-catégories comme « produits de la mer », « épicerie », produits végétaux » pour l’alimentation, par exemple) ou en saisissant directement des mots-clés.

À lire aussi:

Les « marchands » sont eux aussi listés dans un onglet qui leur est consacré, afin d’en savoir plus sur leur histoire, leur savoir-faire. Ce sont eux, d’ailleurs, qui définissent, le montant des frais de livraison, qu’il est possible de consulter au préalable sur la page de chaque produit. « Pour les consommateurs, c’est la certitude, même en ligne, de faire des achats éthiques et de pouvoir s’engager auprès des artisans normands ! », explique Christine Duruisseau, qui ajoute qu’un concept store éphémère ouvrira à Caen, « dès que cela sera autorisé », avec des créateurs provenant de toute la Normandie.