Archive dans 26 novembre 2020

Vaccin anti Covid : l’inacceptable privatisation des profits

26 novembre - A l'occasion de la course mondiale pour un vaccin contre la Covid-19, les laboratoires sont arrosés d'argent publics, mais leurs profits, eux seront bien privatisés.
Et les brevets qu'lis déposent à l'occasion de cs découvertes resteront eux aussi privés. C'est anormal. Et la France, qui fait semblant de s'en offusquer, n'a rejoint aucune initiative concrète pour faire en sorte que les vaccins soient publics afin de baisser leurs couts et d'améliorer la vaccination à l'échelle du monde (...)

- Actualités /

Misères et splendeur retrouvée d’une collégiale : Écouis

Collégiale Notre-Dame d'Écouis, vue du chevet. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°30.
Par Isabelle Audinet.

 
Collégiale Notre-Dame d'Écouis - Porte de séparation du chœur et de la chapelle Saint-Jean. Cette porte, ainsi que celle de la chapelle nord, du XVIe siècle, sont entièrement ouvragées et possèdent des claires-voies (ici volet ouvert). (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)
Collégiale Notre-Dame d'Écouis - Porte de séparation du chœur et de la chapelle Saint-Jean. Cette porte, ainsi que celle de la chapelle nord, du XVIe siècle, sont entièrement ouvragées et possèdent des claires-voies (ici volet ouvert). (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Perdue de nos jours au milieu de villages de l’Eure touchés par la désertification, la collégiale Notre-Dame d’Écouis rappelle cependant la splendeur passée du village au Moyen Âge et l’importance des personnages qui firent son histoire : Enguerrand de Marigny, Jean de Marigny et saint Vincent de Paul.

Notre-Dame d’Écouis appartient à ces édifices méconnus qui ne s’oublient plus dès lors qu’on les a visités. Plus qu’une simple église, Notre-Dame d’Écouis est un havre de recueillement, un havre d’accueil aussi, où la chaleur humaine se mêle à l’esprit. La collégiale n’est pas une église désertée, comme le sont beaucoup d’autres, l’abbé Jacques y est présent depuis vingt-cinq ans. Il l’a restaurée avec l’aide des Monuments historiques (la collégiale est classée depuis juin 1913) et il la fait vivre en permanence. Prêtre d’abord, mais aussi serviteur du patrimoine dont il a la charge, l’abbé Jacques tient à rendre à Notre-Dame d’Écouis sa splendeur passée.
L’intérêt de la collégiale est multiple : par les personnages qui gravitent autour d’elle, parce qu’elle est un ensemble architectural, sculptural et de mobilier complet, parce qu’elle représente un art dont les premiers exemples ont malheureusement disparu. Située aux confins de la Normandie et de l’Île-de-France, dans le Vexin Normand, superbe région déjà présentée (cf. Patrimoine Normand n°25 et n°29), la collégiale d’Écouis a d’ailleurs pu recevoir les influences des artistes normands et français.

L’actuel village d’Écouis a perdu de son panache, mais il fut une paroisse prospère au Moyen Âge, possédant des foires et un marché, et ce sans doute en raison de sa position de carrefour (route de Rouen à Paris, route de Lyons aux Andelys). Écouis a surtout eu la chance d’appartenir à Enguerrand de Marigny, né à Lyons-la-Forêt en 1260, seigneur de Mainneville et du Plessis, et surtout Ministre des Finances de Philippe Le Bel. Citons aussi ses frères Jean de Marigny, archevêque de Rouen, et Philippe de Marigny, arche...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Covid-19 : les mesures sont renforcées pour accompagner les français plus précaires et les jeunes dans cette crise

En complément des dispositifs déjà mis en place dans le cadre de la crise sanitaire pour éviter le chômage et une pauvreté plus importante, le Gouvernement a détaillé ce matin de nouvelles mesures à destination des jeunes et des plus précaires, fragilisés par la pandémie de la Covid 19.  ➔  Un revenu mensuel minimal Une […]

Décès de Jacques Secrétin

La Ville d’Yvetot est équipée d’une salle de tennis de table au nom de Jacques Secrétin.

Le 29 septembre 2007, Monsieur Secrétin avait honoré de sa présence la Ville lors de l’inauguration de cet équipement sportif.

Nous avons appris hier le décès à l’âge de 71 ans de cette grande personnalité sportive.

J’adresse, en mon nom, et au nom de tous les Yvetotais, mes sincères condoléances à la famille de Jacques Secrétin et les assure de tout mon soutien.

 

Emile Canu, Maire d’Yvetot

Confinement : réouverture des bibliothèques municipales

Suite aux décisions gouvernementales, les bibliothèques municipales rouvrent samedi 28 novembre aux horaires habituels et dans le respect des gestes barrières.
Renseignements au 02.32.95.83.68.
Rappel des consignes de sécurité
  • Port du masque obligatoire à partir de 11 ans
  • Lavage des mains obligatoire
  • Les enfants de moins de 10 ans doivent être accompagnés
  • Respect de la distanciation physique
  • Respect du sens de circulation
  • Accès en nombre limité d’usagers
  • Les espaces multimédias sont ouverts sur demande et uniquement pour les démarches administratives
  • La lecture sur place n’est pas autorisée
  • Seuls le prêt et le retour de documents sont autorisés

Horaires d’ouverture

Bibliothèque Elsa-Triolet : ouverte mardi de 15h à 19h, mercredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, jeudi et vendredi de 15h à 17h30, samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h.
Bibliothèque de l’espace Georges-Déziré : ouverte mardi de 15h à 19h, mercredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, jeudi de 15h à 19h, samedi de 10h à 12h30.
Bibliothèque Louis-Aragon : ouverte mardi de 10h à 12h, mercredi de 10h à 12h15 et de 14h à 17h30, jeudi de 15h à 19h, vendredi de 15h à 17h30.

L’article Confinement : réouverture des bibliothèques municipales est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Le colis de Noël porté à domicile

Du 2 au 11 décembre, les agents des différents services municipaux organisent une grande distribution de 2700 « colis de Noël » aux Stéphanais·es de plus de 65 ans. Une mobilisation hors norme qui répond aux contraintes engendrées par la crise sanitaire. Organisée chaque année à la salle festive, la traditionnelle distribution de ce colis de fêtes de fin d’année ne pouvait pas avoir lieu sans risques. Les Stéphanais·es concerné·e·s ont été prévenu·e·s par un courrier du service vie sociale des seniors.

Les habitant·e·s n’ayant pas reçu cette lettre peuvent s’adresser au service de la Ville dédié aux seniors en appelant le 02.32.95.83.94.

L’article Le colis de Noël porté à domicile est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.