Archive dans 16 novembre 2020

Cliquer et collecter! La meilleure viande de France on la trouve à la boutique du boeuf normand, chez Grosdoit à Rouen!

Dans le dernier numéro de l'hebdomadaire "Marianne", le critique gastronomique basque Périco Légasse vient de donner une nouvelle preuve de son amour pour les merveilles de la gastronomie du terroir normand, à commencer par la race normande qui offre, "en même temps" comme on dirait à l'Elysée, l'un des meilleurs laits de France mais aussi, l'une des meilleures viandes pour la boucherie.

Justement, s'il y a un Français qui le sait, c'est, justement le président de la République Emmanuel Macron sur la table duquel est présenté régulièrement le "Champsecret" probablement le meilleur camembert AOC biologique au lait cru de vaches normandes  mais aussi la viande de boeuf normand préparée par Pascal Grosdoit, boucher à Rouen qui collabore depuis des années avec un réseau local d'éleveurs qui travaillent avec passion et amour avec nos races animales normandes, notamment la race bovine normande.

En ces temps difficiles pour tous les amoureux des belles choses et authentiques qu'on ne trouvera jamais dans la grande distribution ou sur Amazon, le coup de chapeau de Périco Légasse est bienvenu pour ces Rouennais amoureux de la Normandie au point de ressuciter ce que l'on croyait perdu, à savoir, la tradition du boeuf normand qu'on appelait, autrefois, bien improprement, le "petit parisien" car cette viande normande succulente et fondante a fait la réputation du steak frites sauce poivre servi dans les brasseries parisiennes...

0

La réponse de Pascal Grosdoit sur son compte Linked In:

https://www.linkedin.com/posts/activity-6734082900859469824-b5v2/

UN SYMPATHIQUE ARTICLE DE PERICO LEGASSE DANS LE JOURNAL MARIANNE DE CETTE SEMAINE.

Prenons le comme un compliment pour nos équipes et aussi pour l'engagement et le gros travail quotidien de nos éleveurs Normands.

Boeuf Normand Herbager, Vache Normande finie au lin..., autant d'initiatives dans nos filières qui montent le curseur qualité de nos animaux tout en favorisant les aspects de bien-être et d'aménagement du territoire de notre belle Normandie, ...entre autre.

Malgré les redoutables aléas de l'actualité, poursuivons ensemble dans cette voie qui semble être la plus longue mais la plus raisonnable pour pérenniser nos entreprises.

Merci à nos collaborateurs pour leur dévouement de chaque instant, merci à nos éleveurs et merci à chacun de nos clients professionnels - avec une pensée particulière pour nos amis restaurateurs dans cette période d'incertitude - et à nos clients particuliers pour leur fidélité ; nous travaillons chaque jour davantage pour l'honorer.

Merci encore Monsieur Périco Legasse.

Grosdoit SAS
NORMANDIE VIANDE HERITAGE

Le Havre : le 11 novembre des fusillés pour l’exemple

 

Le Havre : le 11 novembre des fusillés pour l'exempleLe 11 novembre dernier dans l’après midi, à l’appel de l'Association Républicaines des Anciens Combattants (ARAC), de la Libre Pensée, de la ligue des Droits de l’Homme et du Mouvement de la paix, s’est déroulée devant le monument aux morts une manifestation en hommage aux mutins de 1917 fusillés pour l’exemple.

 

Dans un premier temps hommage a été rendu à Roland Ricouard, décédé en juin dernier, Roland infatigable militant de la paix était un de ceux qui ont initié cette commémoration l’inscrivant dans la tradition havraise.

 



Lire la suite...

Partager via Gmail


Article original rédigé par Ensemble Le Havre et publié sur Ensemble ! Le Havre
Reproduction interdite sans autorisation

Visite du Général de Gaulle dans la Manche les 6 et 7 juillet 1960: des images d’archives exceptionnelles à redécouvrir…

Les archives départementales de la Manche exhument, à l'occasion du 50ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle, un film en couleur assez rare gardant la mémoire du déplacement officiel de Charles de Gaulle, président de la République, dans la Manche les 6 et 7 juillet 1960.

Il est notamment le 6 juillet à Cherbourg, Valognes, Torigni-sur-Vire et à Saint-Lô; le 7 juillet à Coutances, Granville et Avranches. Arrivée à l'aéroport de Maupertuis, vues de Valognes, Carentan, Torigny- sur- Vire, Condé- sur- Vire, Coutances, Granville, Avranches.

Capture

Le discours public du Général de Gaulle, premier président de la toute nouvelle 5ème République, place du théâtre à Cherbourg le 6 juillet 1960: au premier plan, des Normands en tenue traditionnelle du Cotentin.

Cette visite normande du Général s'inscrit, bien entendu, en contrepoint des cérémonies officielles du débarquement "anglo-américain" de juin 1944 en Normandie, cérémonies auxquelles le Général n'a jamais voulu participer préférant célébrer le souvenir impérissable de l'union sacrée entre la France combattante et la population civile normande malgré les terribles épreuves des bombardements qui permit, il y a maintenant plus de 70 ans, le retour de la souveraineté française sur son sol.

Pour visionner cette archive émouvante intégralement c'est par ici:

(cliquer sur le lien suivant et coller- le dans la fenêtre de votre navigateur)

https://www.archives-manche.fr/e/ad50_audiovisuel/4_9353?modele=3&from=0&f_44[0]=111%20AV%206&fbclid=IwAR2bfO0JnMh2cEKasCCx-v6Ld9PncJgEiIvr5XkPCkYVJsymtNJumq3RZxM

 Voir aussi:

https://www.ouest-france.fr/normandie/granville-50400/manche-un-film-en-couleur-sur-de-gaulle-7052234

Lettre à Darmanin et son monde

Le 26 juillet dernier, Darmanin, fraichement nommé ministre de l’intérieur poursuivi pour viol, venait parader à Saint-Etienne du Rouvray pour la commémoration de l’assassinat du père Hamel. Un comité d’accueil s’était préparé mais un dispositif répressif considérable avait été prévu pour que rien ne se passe. Pourtant, un jeune homme réussit à l’interpeller : « …

Imprimez, c’est gagné

Inspiré de l’opération « La ville en couleurs » qui a égayé la vie stéphanaise cet été, un jeu de société imprimable permet d’occuper dans la bonne humeur nos journées à nouveau confinées.

Stagiaire à la ludothèque au moment du confinement, Virginie Gezolme en formation BP JEPS (brevet spécialisé dans l’animation sociale) est une passionnée de jeux de société. « Les Aventuriers du rail, Unlock ! 7 Wonders… Je dois en avoir à peu près 80 chez moi ! » Alors quand l’idée a émergé de créer un jeu en lien avec l’opération « La ville en couleurs » menée durant l’été dernier, elle a tout de suite été séduite. Avec Grégory Méjean, responsable de la ludothèque, elle échange pour voir comment la mener à bien. À la réouverture de la ludothèque fin juin, un petit groupe de jeunes de 12 à 24 ans qui fréquentent régulièrement l’équipement est déjà partant et enthousiaste. Le projet est lancé.

Stratégie et hasard

Durant tout l’été, Romain, Erwann, Raphaël, Christophe et Rafael se retrouvent avec assiduité chaque jeudi matin à la ludothèque avec Virginie Gezolme pour faire mûrir l’idée. «Nous avons commencé par tester différents jeux pour avoir déjà une première base commune. Puis nous avons mis toutes les idées sur la table pour voir celles qui fonctionnaient le mieux. » Le jeu prend forme peu à peu et un premier prototype est lancé avec l’aide des graphistes de la Ville. Le principe est simple : chaque joueur a un plateau à colorier représentant la ville et ses bâtiments. Des cartes couleurs sont distribuées et des cartes fleurs permettent d’engranger des points. Un peu de hasard, un peu de stratégie et surtout de la bonne humeur sont les ingrédients pour passer à coup sûr un bon moment. « Nous ciblons plutôt les 9 -11 ans », explique Grégory Méjean, mais le jeu fonctionne aussi en famille. De son côté, Virginie Gezolme assure l’avoir testé avec ses collègues « et c’est très amusant. Ça fait du bien de retomber un peu en enfance ! » Une version « print & play » avec sa règle détaillée et ses plateaux et cartes à imprimer et à découper est d’ores et déjà disponible sur le site de la Ville pour occuper toute la famille dès 8 ans pendant le nouveau confinement. « Mais nous allons également le valoriser auprès des centres de loisirs, des écoles, des collèges et pourquoi pas d’autres ludothèques. C’est un jeu facile à prendre à main », assure déjà Grégory Méjean. Et d’ici la fin de l’année, deux versions plus « classiques » en boîte devraient être fabriquées pour la ludothèque.

Infos pratiques

Téléchargez le plateau de jeu “La ville en couleurs”

Téléchargez les règles du jeu

L’article Imprimez, c’est gagné est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Sur « Hold-up » et le complotisme.

Vous avez sans doute un cousin ou un ami qui vous a envoyé le lien vers le documentaire « Hold up » en vous indiquant que la vérité était enfin révélée. Problème : vous n’avez pas le temps de regarder le dit documentaire ou de lire sur la question. On vous comprend. Voilà une mise …