Archive dans 7 novembre 2020

Le Havre, ville maritime et culturelle: Créer le grand musée national de la Marine sur la pointe de Floride!

Dernièrement, sur un réseau social spécialisé, Michel Segain, président de l'union portuaire du Havre a fait le rêve suivant...

https://www.linkedin.com/posts/michel-segain-82b26b49_maritime-shipping-immobilier-activity-6728269839640612864-pfYO

2

1

Le Havre une est ville portuaire porte de mer, porte Océane.

Point commun du Havre avec... Venise et Lisbonne? Avoir une place publique dont l'un des côtés s'ouvre sur la mer...

3

A l'instar de Lisbonne et de Venise, Le Havre dispose aussi d'une "place de mer": le quai de Southampton voulu comme une unité urbaine à part entière par l'architecte Auguste Perret dans les années 1950...

Archives de l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2015/03/12/31693190.html

On pourrait implanter dans ce nouveau quartier central de la pointe de Floride outre le futur siège d'Haropa et des entreprises actives sur le port, le musée des transatlantiques (dommage d'avoir cependant détruit l'ancienne gare de la CGT) à partir des collections pieusement conservées par l'association "French Line" dans un hangar au fin fond de la zone portuaire...

http://www.frenchlines.com/

Capture d’écran du 2020-11-07 20-23-17

Mais nous pourrions aller plus loin:

A Marseille, ils ont fait le MUCEM à partir de la délocalisation du musée national des arts et traditions populaires quitte à exiler la plus belle collection publique d'armoires normandes sur les rives de la Méditerrannée!

Pourquoi ne pas faire de même sur la presqu'île du Havre avec... l'actuel musée de la Marine empoussiéré dans des travaux au fond des sous-sols du palais de Chaillot?

Associé à un musée des paquebots transatlantiques (collections "French line") nous aurions au Havre le grand musée d'histoire et de culture maritime qui fait toujours défaut à la France.

D'autant plus que l'actuel musée de la Marine est en plein chantier et en réflexion pour son avenir...


 

http://www.musee-marine.fr/blog/musee_marine_renovation/

http://www.musee-marine.fr/blog/musee_marine_renovation/2019/10/04/le-projet-architectural/

Le projet de rénovation

Le musée national de la Marine de demain sera le musée maritime du XXIe siècle, animé d’une grande mission : raconter la France et la mer !

Son principal objectif sera de faire de la mer et de l’aventure maritime un sujet d’intérêt pour tous les Français.

  •  Exposer, illustrer, expliquer et mettre en valeur l’identité et l’histoire maritime de la France ; le futur musée racontera des histoires de mer et de marins, anciennes et contemporaines. Chacune d’entre elles amènera le visiteur à se poser des questions sur la situation actuelle de la mer et les enjeux de demain.
  •  Faire prendre conscience des enjeux et des défis qui concernent la mer dans toutes ses dimensions : historique, géographique, environnementale, économique, scientifique et culturelle. Le renforcement des enjeux géostratégiques des espaces maritimes pour la France et une réelle méconnaissance de ces enjeux par les décideurs et l’opinion publique plaident pour un musée qui permettrait de redonner au récit national toute sa dimension maritime.
  • Transmettre le goût de la mer ; le musée national de la Marine sera un lieu vivant, interactif, porteur d’émotions et de savoirs qui invitera au voyage.

En un mot, l’ambition est de faire de ce nouveau musée le grand lieu de la mer et des marins à Paris.


 

TOUJOURS À PARIS ! Qui n'a de marine que sa nef qui ne sait que flotter...

POURQUOI PAS AU HAVRE qui est une vraie ville portuaire et maritime?

Ce projet de rénovation in situ du musée parisien de la Marine semble bien parti...

Question: qui était Premier ministre il y a encore quelques mois?

A Anvers, la grande cité flamande portuaire et maritime, ils ont su associer l'attractivité culturelle à l'attractivité portuaire avec une maison du port à l'architecture audacieuse...

4

https://weekend.levif.be/lifestyle/maison/architecture/en-images-la-maison-du-port-a-anvers-dernier-ouvrage-de-zaha-hadid/diaporama-normal-553907.html?cookie_check=1604777427

Et un musée d'histoire de la marine, dans la langue locale, "Museum aan de Stroom" (MAS),  posé au bord d'un bassin du vieux port de la ville:

5

https://www.routard.com/mag_evenement/395/le_mas_nouveau_musee_d_anvers.htm

A Hambourg, grande ville portuaire toujours vivante et première capitale de la musique allemande (orgues monumentaux du XVIIe siècle et premier opéra germanique), ils ont choisi la musique en construisant, peut-être, l'une des plus belles salles de concert du monde s'élevant au dessus d'un ancien dock sur une presqu'île portuaire: la philharmonie de l'Elbe.

0

Et au Havre, que fait-on?

Quel projet pour faire rayonner Le Havre et la Normandie?

Mon regard sur l’élection présidentielle aux Etats-Unis

7 novembre - Bon ça au moins c'est fait ! 👍
Félicitations au nouveau président Biden et à sa vice-présidente Kamala Harris.
Et il y en a un que l'on ne regrettera pas !!
Quant au nouveau Président et à sa vice-présidente, outre l'amélioration des conditions de vie des américains les plus précaires, mon attente reste le rôle joué par les USA dans le monde. Des gros dossiers l'attende pour œuvrer à la Paix. Le droit des peuples. Je pense aux palestiniens, aux Kurdes et aussi aux Sarahouis...
L'avenir (...)

- Actualités /

Revue de presse normande au 7 novembre 2020:

Revue de presse normande au 7 novembre 2020:

L'épidémie de Covid revient de plus belle avec des décisions publiques bien difficiles à prendre, notamment dans les lycées et le commerce qui s'apprête à souffrir comme jamais avec ce confinement mi figue mi raisin à quelques semaines des fêtes de Noël. Mais la Normandie a quelques ressources qui peuvent nous consoler et nous rassurer sur le meilleur...

  • Le 9 novembre prochain, nous fêterons le 50ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle. Dans son édition du week-end, (7/8 novembre 2020), Ouest-France se souvient que le Général de Gaulle avait proposé à l'occasion de son référendum d'avril 1969 une réforme qui eut été révolutionnaire si elle avait été validée par la majorité des suffrages: il s'agissait de régionaliser enfin la France et d'instaurer le principe de la participation des salariés dans la gestion des entreprises. On sait, hélas, ce qu'il en advint: les Français, manipulés par des considérations politiciennes, ont répondu NON non pas à la question qui leur avait été posée mais à celui qui leur avait posé la question. Ouest-France, quotidien breton ne pouvait ne pas revenir sur ce moment d'histoire perdue, notamment le voyage de Charles de Gaulle à Quimper en février 1969 sur le thème de la "France des régions": pour une fois que l'Etat central prenait le fait régional au sérieux!

De Gaulle et les régions à Quimper le 2 Février 1969 07112020 001

  • Dans la Lettre Eco Normandie (n°1685  édition du 6 novembre 2020) nous avons glané les articles suivants:

           Une étude récemment commandée démontre que la vallée de la Seine, entre l'amont parisien et l'aval normand présente un continuum industriel assez homogène entre ce qui relève de la conception, de la recherche-développement et autres services tertiaires pour les entreprises et ce qui relève de la fabrication industrielle proprement dite. Cette étude remet en cause bien des préjugés et nous nous en réjouissons car la triste idée néo-coloniale de concentrer la matière grise et les directions en région parisienne et la fabrication industrielle en Normandie a présidé, dans les années 1960 à la division néfaste de la Normandie en deux régions: ce schéma industriel taylorien qui nous a fait beaucoup de mal, à nous autres Normands, n'a plus lieu d'être. On en tirera, par conséquent, la conclusion suivante:

Puisqu'il y a aussi de la "matière grise" dans la vallée de la Seine en aval de Mantes-la-Jolie, la Normandie peut prétendre, aussi, à participer de plein droit à la direction du développement du "principal bastion" de la production française.

Capture d’écran du 2020-11-07 12-48-03

Pour l'instant, l'économie régionale normande tout comme l'économie nationale fait l'objet d'aides publiques massives pour éviter un tsunami de faillites, de dépôts de bilan, de plans sociaux, une explosion du chômage... Mais si la crise devait durer...

Capture d’écran du 2020-11-07 12-49-34

Comme d'habitude, hélas, les plus précaires, ceux qui naviguaient déjà avant la crise dans les diverses catégories statistiques de Pôle Emploi sont les plus exposés: la pauvreté a explosé en France depuis l'an dernier et se pose la question de la formation des salariés en recherche d'un nouvel emploi. Cette question est essentielle en Normandie qui est la première région industrielle de France en part de P.I.B.

Mais se former en Normandie ne consiste pas non plus à ne plus pouvoir se nourrir le... midi!

L'attention de la rédaction de l'Etoile de Normandie a été attirée par la situation suivante, pour le moins inacceptable!

En effet, des bénéficiaires du programme régional "Hachetague avenir" qui consiste en une prise en charge à hauteur de 600€ mensuels par le Conseil régional de Normandie d'une formation professionnelle qualifiante, n'ont pas été payés par les services ad hoc du conseil régional de Normandie depuis près de deux... mois! Certains de ces adultes en formation ont écrit à Hervé Morin pour alerter le président de région sur cette situation plutôt désastreuse pour ces Normands en galère mais aussi pour l'image de notre région. Aux dernières nouvelles, ce problème généré par la technique informatique serait en cours de résolution, à condition de ne pas recevoir seulement quelques euros symboliques en guise de paiement! En attendant, les centres de formation concernés à Hérouville-Saint-Clair et à Falaise doivent donner des tickets repas pour que les bénéficiaires d'un dispositif régional puissent se trouver le sandwich du midi dans une boulangerie!

https://parcours-metier.normandie.fr/ftlv-dispositif_avenir

Capture d’écran du 2020-11-07 18-04-14

  • Covid et protocole sanitaire dans les lycées normands: Ce sera donc au cas par cas. Les chefs d'établissement doivent prendre des initiatives et des responsabilités en tenant compte des réalités et des besoins de chaque communauté éducative. Il est évident que la culture jacobine qui sévit habituellement dans la caserne de l'Education nationale ne prépare pas les esprits à ce surgissement soudain de l'horizontalité girondine et démocratique...

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/normandie-les-lycees-s-adaptent-a-la-crise-sanitaire-7042974

  • A Trouville, la municipalité et l'office du tourisme font tout ce qu'ils peuvent pour sauver le commerce local: Mais faut-il pour autant se vautrer dans le "frangliche" sous prétexte que cet idiome est celui des Parisiens qui avaient l'habitude de fréquenter le quai de Trouville en fin de semaine?

https://actu.fr/normandie/trouville-sur-mer_14715/l-office-de-tourisme-de-trouville-sur-mer-aide-les-commercants-on-veut-inciter-au-consommer-local_37304647.html

  • En bon français, il est possible et même recommandé de dire: "cliquer et collecter..."

https://actu.fr/economie/carte-decouvrez-quels-commerces-pratiquent-le-click-and-collect-en-normandie_37303736.html

  • En temps ordinaire, nous aurions eu en ce début de mois de novembre, le feuilleton des trains qui patinent en retard à cause des feuilles mortes tombées sur les voies. Avec le Covid, c'est plus radical!

https://actu.fr/societe/ligne-paris-granville-la-sncf-modifie-les-horaires-des-trains-pendant-le-confinement_37316152.html

  • Pollution de l'eau de nos rivières: il est sage de se fixer des objectifs réalistes! (Lettre Eco Normandie, n° 1685, 6 novembre 2020)

Capture d’écran du 2020-11-07 12-44-05

  • Avec les éoliennes, la seule certitude (ou presque...) c'est le... vent!

Capture d’écran du 2020-11-07 12-51-43

  • Les juges ont peur de l'écologisme qui est devenue l'idéologie officielle d'une certaine forme d'état profond: après la destruction du barrage de Vézins (Manche) sous prétexte de renaturation du cours de la Sélune, on attend les procès des riverains de Ducey assignant l'Etat et le préfet pour mise en danger de la vie d'autrui lorsque surviendront des crues hivernales de la Sélune à nouveau catastrophiques...

https://actu.fr/normandie/ducey-les-cheris_50168/les-amis-du-barrage-de-vezins-ont-perdu-leur-combat-judiciaire_37274189.html

https://www.lamanchelibre.fr/actualite-791923-inondations-le-secteur-de-ducey-a-les-pieds-dans-l-eau

1

2

  • A la centrale électro-nucléaire de Flamanville, rien ne va plus et Greenpeace n'y est vraiment pour rien!

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/nucleaire-le-redemarrage-de-flamanville-reporte-pour-la-enieme-fois-7041680

  • L'inquiétude des producteurs de pommes à cidre entre effets du changement climatique et effets économiques du confinement sanitaire...

https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/l-inquietude-des-producteurs-de-pommes-a-cidre-7043680

  • La municipalité de Caen reçoit une distinction pour la restauration exemplaire du clocher de l'église Saint-Pierre qui est, rappelons-le le "père de tous les clochers de l'Ouest". En effet, ce chef-d'oeuvre de l'architecture normande élevé au début du XIVe siècle et culminant à 76 mètres de haut, reconstruit à l'identique (pour ce qui est de la flèche ajourée) dans les années 1950 après les bombardements de 1944, a servi de modèle aux grands clochers breton de la seconde moitié du XVe siècle, notamment celui de la chapelle de pélerinage du Kreisker de Saint-Pol-de-Léon. Vous pourrez constater en comparant les deux architectures comme un lien de parenté...

3

4

https://actu.fr/normandie/caen_14118/caen-recoit-un-prix-pour-la-restauration-du-clocher-de-l-eglise-saint-pierre_37302568.html

Sur la restauration du clocher de l'église Saint-Pierre de Caen et ce qu'on aurait pu en faire, avec un peu plus d'imagination, voir nos propositions sur l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2017/02/13/34930226.html

  • L'université de Caen-Normandie rayonne plutôt bien, dumoins sur les réseaux sociaux. Pourquoi vouloir la fusionner avec celle de Rouen? En revanche, chaque année, 3000 bacheliers normands estiment ne pas pouvoir faire autrement que devoir poursuivre leurs études en dehors de la Normandie... La solution à ce scandale n'est pas sur les réseaux sociaux!

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/universites-les-plus-influentes-sur-twitter-caen-se-classe-dans-le-top-20-7043714

MjAyMDExZGY0NjMwYTZlMzJhYTIyM2I3NmZkNmJhOWQ0NTNjZWQ

  • Il semble que le conflit armé ne soit pas encore terminé sur les plages du débarquement de Normandie...

https://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-le-site-de-l-association-d-day-overlord-pirate-7042963

  • La Mora, le mythique navire offert à Guillaume par sa Mathilde pour la traversée de la Manche vers l'Angleterre en septembre 1066 va finalement être reconstruit à l'identique sur un quai du port de Honfleur: bien entendu, l'idéal eut été d'installer ce chantier là où la Mora fut probablement construite il y a plus de neuf cent ans maintenant, à savoir, dans l'estuaire de la Dives. Mais le maire de Honfleur, Michel Lamarre n'a pas laché l'affaire... Mais sera-t-il capable de larguer les amarres lorsqu'il le faudra pour que ce projet magnifique puisse, non pas prendre l'eau, mais... la mer?

https://www.ouest-france.fr/normandie/le-navire-de-guillaume-le-conquerant-sera-reconstruit-a-honfleur-7043702

5

Desserte ferroviaire du Havre : faudra-t-il une catastrophe pour enfin réaliser le désenclavement du Havre par le sud ?!

     Actualité ferroviaire à l'extrème-sud de la France :

Une catastrophe remet sur les rails la ligne Nice-Tende

L’Antenne Jeudi 5 Novembre 2020

https://www.lantenne.com/Une-catastrophe-remet-sur-les-rails-la-ligne-Nice-Tende_a54104.html

La vallée de la Roya, sinistrée depuis le passage de la tempête Alex ayant détruit le réseau routier franco-italien, ne survit que grâce à la voie ferrée Nice-Tende et la desserte des TER SNCF ou des trains italiens.

© Collectif des lignes Nice-Tende

Il a donc fallu un désastre pour que la ligne Nice-Tende qui relie également Vintimille à Cuneo et Turin retrouve son utilité.

Après les violentes intempéries qui ont frappé l'arrière-pays niçois le 2 octobre dernier, les routes de la vallée franco-italienne de la Roya sont coupées pour de longs mois, la seule alternative reste ferroviaire.

Mais pour envisager sereinement l’avenir d’une ligne qui était menacée de fermeture il y a tout juste quelques mois, il faudra la mobilisation de moyens financiers supplémentaires et une meilleure coopération entre SNCF Réseau et son homologue italien.

Près de 50 km de routes et de nombreux ponts de la vallée ont disparu sous la furie de l'eau. La facture de la reconstruction côté réseau routier pourrait s’élever à plusieurs centaines de millions d'euros (près d’un milliard si l'on rajoute les routes détruites des vallées de la Tinée et de la Vésubie).

Seule la voie ferrée qui relie Nice à Tende reste une solution à court terme crédible. En tout cas après travaux sur la section entre Saint-Dalmas-de-Tende et Tende. Côté italien des premiers trains de l'opérateur Trenitalia ont pu desservir la petite commune frontalière depuis Cuneo.

Des travaux financés par la région

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a décidé de financer la totalité des travaux à réaliser sur cette ligne, non compris les financements déjà budgétés par SNCF Réseau. La région sollicitera l'Union européenne car la ligne représente un intérêt dans le système de corridors communautaires.

Elle dessert la France (Nice-Tende) mais aussi l’Italie (Vintimille-Tende Cuneo). Ces travaux nécessiteront un accord sur une nouvelle convention entre les deux États. Mais le temps presse, la ville de Tende un mois après la tempête est toujours inaccessible sans compter les mesures de confinement qui accroissent le désarroi des habitants.

Michel BOVAS

Jeudi 5 Novembre 2020

     Entre Le Havre et Rouen, sur le seul axe ferroviaire qui relie les deux villes, il y a trois viaducs monumentaux :

. Le viaduc de Mirville :

. Le viaduc de Barentin :

. Le viaduc de Malaunay :

     Ces trois viaducs séculaires sont-ils préservés d'un effondrement partiel ?

     Même question pour les tunnels...