Archive dans 23 mai 2020

Soutien aux lanceurs d’alerte de l’HP du Rouvray

En avril 2020 : 8 agent-e-s lanceurs d'alerte, après avoir dénoncé un document scandaleux, ont été convoqué-e-s pour une enquête administrative et menacé-e-s de sanction administrative ou pénale.

Un rassemblement de soutien est organisé mardi 26 mai 2020 à 14h sur le parking devant l'entrée du CH du Rouvray.

Première messe

39D03BAF-953B-4C55-9789-81D6FD205F40Après un très long temps de jeûne communautaire qui nous a privé du carême et de la fête de Pâques, les clochers nous ont enfin appelé ce soir aux offices religieux.

Masques obligatoires, soluté hydroalcoolique à l'entrée, chaises distantes : toutes les précautions sont prises. Pourtant, se retrouver en communauté a été un moment extraordinaire, avec le partage de la parole biblique et le sacrement de l'eucharistie. 

Après le retour des patients et des soignants dans les établissements hospitaliers, après les retrouvailles entre amis, voici une nouvelle étape de spiritualité longtemps attendue. Les prières ont su évoquer les épreuves traversées, les nouvelles solidarités, l'avenir à construire. 

De nouvelles étapes restent à franchir pour normaliser notre vie sociale. Puis il faudra regarder le prix économique et social de l'épidémie, évaluer les mesures prises depuis des mois. Ce soir, c'est l'hydroxychloroquine qui est vouée aux gémonies. En attendant la suite !

Planète à l’arrêt, mondialisation contaminée : Construisons une alternative de gauche et écologiste !

Planète à l’arrêt, mondialisation contaminée : Construisons une alternative de gauche et écologiste !L’irruption du Coronavirus paralyse le monde.

Que des milliards d’êtres humains vivent simultanément le même évènement n’est sans doute jamais arrivé. Mais pour faire face à l’épidémie, le recours à l’ « Union nationale », l’affirmation intempestive de la souveraineté ne règlent rien mais sont porteurs de tous les dangers.  Les méthodes autoritaires du gouvernement font douter que l’on est encore dans un état de droit démocratique, avec la répression systématique, notamment dans les quartiers populaires.
Repli nationaliste, réflexes de violence, voilà les dérapages possibles des conduites autoritaires. Cela pourrait préfigurer des manières dangereuses de résoudre d’autres crises à venir, sur le plan écologique.

Vers un monde inhabitable ? Un signal d’alarme !

Cette crise « sanitaire » est révélatrice d’un monde devenu potentiellement inhabitable :
- la propagation néolibérale- La propagation du virus a produit un court-circuit économique mondial en raison des surcharges qu’impose le « pur » capitalisme : flux tendus des produits arrivant sur les marchés après de longues distances, priorité aux valeurs au détriment des biens utiles, fonctionnement marchand des services publics, perte d’autonomie vitale des peuples.
- l’incompatibilité entre le capitalisme prédateur et l’écosystème humanité-nature- C’est le bouleversement du climat, l'extinction des espèces. Selon des recherches scientifiques, la destruction des habitats naturels d'animaux sauvages, et/ou les élevages intensifs (fermes usines) ont probablement permis la possibilité aux virus mutant de franchir la barrière des espèces.
Mais cette révélation mondiale peut être un signal d’alarme pour agir et pour une reconversion urgente du rapport à la nature et contre la dictature du profit.
Ces deux mobilisations doivent être menées simultanément.



Lire la suite...

Partager via Gmail


Article original rédigé par Ensemble Le Havre et publié sur Ensemble ! Le Havre
Reproduction interdite sans autorisation

Reprise de Paris-Normandie: la Normandie médiatique orientale passera-t-elle sous pavillon belge?

Au beau milieu du pont dit de l'Ascension, les dures réalités financières font descendre les espoirs de ceux qui pouvaient raisonnablement s'attendre à ce que l'opportunité de la reprise de Paris-Normandie, dernier quotidien normand indépendant, soit aussi celle de réunifier médiatiquement la Normandie autour d'un groupe de presse multimédias indépendant 100% normand, à savoir le groupe Leclerc La Manche Libre-Tendance Ouest, originaire du Cotentin (Saint-Lô) et qui a déjà un pied dans l'ex-haute Normandie avec l'hebdomadaire Le courrier cauchois et le réseau Tendance Ouest.

Visiblement, cela ne sera hélas pas possible car cette option normande ne figure pas dans les trois offres de reprise déposées au tribunal de commerce de Rouen ce vendredi 22 mai 2020, dernier délai pour déposer une offre:

Pour résumer et ce n'est pas une histoire drôle, nous avons deux offres belges (dont celle du groupe Rossel qui revient en force) et une offre sanitaire et médicale certainement inspirée par la crise du covid 19 qui a fait flancher les ventes du quotidien normand comme d'autres titres de presse!

Lire l'article proposé par Le Monde (22/05/20):

https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2020/05/22/trois-offres-de-reprise-deposees-pour-paris-normandie_6040485_3236.html

Trois offres de reprise déposées pour « Paris Normandie »

Le quotidien local avait été placé le 21 avril en liquidation judiciaire avec prolongation d’activité, la direction affirmant qu’il avait été « plaqué au sol par la crise sanitaire ».

Le Monde avec AFP Publié hier à 19h24

Trois offres ont été déposées, vendredi 22 mai, pour une reprise du quotidien local Paris Normandie, a-t-on appris auprès des élus du comité social et économique (CSE).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le quotidien « Paris-Normandie » se voit accorder un sursis

Le groupe belge Rossel, propriétaire du Soir et de la Voix du Nord, a précisé à l’Agence France-Presse (AFP) qu’il avait fait une offre sur le journal normand détenu par l’entrepreneur Jean-Louis Louvel. Le groupe a déjà été, en vain, candidat à la reprise du titre en 2017.

NP Holding/IPM (La Libre Belgique) a également fait une offre, selon un communiqué des élus du CSE, qui précise que cette « offre est soutenue par Valéry Jimonet », le directeur général de Paris Normandie. M. Jimonet « n’est pas associé au capital dans le projet » mais retrouvera son poste si cette offre est retenue, a précisé M. Louvel à l’AFP. « Ma holding Fininco serait associée minoritaire avec le groupe IPM », a-t-il ajouté.

Le troisième candidat à la reprise est le groupe d’édition et de formation dans le domaine médical 1healthmedia.

Une dette de 7 millions d’euros

« Les offres seront détaillées mercredi aux élus du personnel » et « le tribunal devra statuer au plus tôt dans les quinze jours », selon le communiqué du CSE. Interrogé par l’AFP, le syndicat national des journalistes (SNJ) n’a pas souhaité faire de commentaire. Sollicité, M. Jimonet n’a pas donné suite. Les entreprises intéressées avaient jusqu’à vendredi midi pour déposer leur offre.

Paris Normandie avait été placé le 21 avril en liquidation judiciaire avec prolongation d’activité, la direction affirmant que le journal avait été « plaqué au sol par la crise sanitaire » due au coronavirus. Selon le jugement du tribunal de commerce, la société éditrice de Paris Normandie affichait fin 2019 un chiffre d’affaires de 29,4 millions d’euros pour un déficit de 532 368 euros.

Lire aussi : Avec le coronavirus, la presse écrite navigue à vue

Implanté uniquement en ex-Haute-Normandie, dont il est l’unique quotidien local, le journal, qui tirait à 41 280 exemplaires en 2019, affiche une dette de 7 millions d’euros, en baisse de 3 millions depuis 2017. Et il a annoncé en avril une chute de 90 % de ses recettes publicitaires depuis le début de crise sanitaire.

Le Monde avec AFP


 

Commentaire de Florestan:

Médiatiquement, la Normandie restera vue d'outre-Couesnon...

DRA038_1

Ou d'outre-Quiévrain!

langfr-800px-Flag_of_Belgium

Pauvre Normandie!

RECRUTEMENT FÉMININES

US NESLE-HODENG

Saison 2020/2021

Lors de la précédente saison L’US Nesle Hodeng a créé une équipe seniors féminines qui a principalement évolué lors de rencontres amicales. Après une saison de test les filles ont décidé de se lancer dans le grand bain de la compétition.

Pour mener à bien ce projet, l’équipe recherche de nouvelles joueuses pour compléter le groupe. Peu importe le niveau, toutes les filles seront les bienvenues. Si vous êtes intéressée ou si vous souhaitez simplement prendre des renseignements, vous pouvez contacter Marion au 0662629986 ou sur sa page FB