Archive dans 11 mai 2020

Ne pas oublier! Le Bombardement américain d’août 1942 sur Rouen et Sotteville-les-Rouen… (Crime expérimental d’urbicide)

L’Histoire se fait avec les faits et avec la mémoire des faits. Et une vraie recherche historique doit, en permanence, questionner autant les faits en critiquant et en renouvelant les sources documentaires que la mémoire des faits pour éviter la propagande, l’histoire sainte, la mythologie:

La recherche historique n’est pas négationniste, elle est, par sa nature même, révisionniste car il s’agit de mener une enquête pour la vérité des faits et pour la vérité de la mémoire.

Cela importe tout particulièrement lorsque les faits sont tragiques voire criminels, lorsque les criminels ne sont pas ceux qu’on aurait souhaité tels et que la mémoire qui résulte de ces faits historiques tragiques est doublement blessée tant par le crime de guerre dont il est question ci-après que par le fait que cette mémoire, la mémoire de populations normandes civiles bombardées, avait été longtemps refoulée dans l’oubli parce que politiquement illégitime.

Retour donc sur ce tragique bombardement américain de l’été 1942 dans le ciel rouennais: Ne pas oublier!

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/histoire-patrimoine/rouen-le-bombardement-americain-d-aout-1942-a-la-television-mardi-12-mai-CG16764699

Rouen. Le bombardement américain d’août 1942 à la télévision mardi 12 mai

Histoire. Le 17 août 1942 des bombes américaines pleuvent, sans bien toucher leur cible, la gare de Sotteville. RMC découverte explore ce fiasco.

composant_26862728_20200510155157

L’histoire est connue des Rouennais les plus anciens, de ceux qui l’ont vécue dans leur chair comme l’historien Paul Le Trévier qui y a perdu une grande partie de sa famille et qui a déterré l’histoire mise en documentaire par Emmanuel Amara. C’est le fiasco du raid américain du 17 août 1942, qui a provoqué des dizaines de morts civiles et des centaines de blessés sans réellement ralentir la machine de guerre nazie. La chaîne RMC, ce mardi 12 mai, consacre son antenne en prime time à l’affaire, ainsi qu’aux bombardements ayant meurtri voire anéanti Royan et le Havre.

En 1942, l’Amérique n’est pas encore réellement entrée en guerre en Europe et, à la suite de la bataille d’Angleterre remportée par les Spitfire britanniques, son aviation militaire a besoin de s’affirmer, de poser une doctrine d’emploi. La cible est choisie : ce sera la gare de triage de Sotteville-lès-Rouen, grosse installation réputée facile pour des aviateurs débutants.

Ce sera surtout le choix d’une tactique : un bombardement de jour depuis une haute altitude avec des B-17, dont c’est le tout premier raid en Europe, volant en formation triangulaire pour se protéger mutuellement.

Douze bombardiers et cinquante chasseurs sont mobilisés et l’orage d’acier se déchaîne… à côté, sur le quartier du Boulingrin, sur Sotteville, mais très peu sur l’énorme gare où les dégâts sont si minimes qu’ils seront réparés en quelques heures. Pourquoi un tel fiasco ? Ce n’est pas seulement parce que le bombardier de tête était surnommé « La Boucherie ».

Le mythe du bombardement de précision 

Le documentariste Emmanuel Amara revient sur les enjeux de ce raid, détaille que la machine de guerre américaine y a trouvé l’occasion majeure de faire de la propagande sur son sol national tandis que de ce bombardement, selon l’historien Andrew Knapp, « est né le mythe du bombardement de précision ». Un mythe qui a voué à l’enfer des villes allemandes comme Hambourg ou Dresde et qui a perduré jusqu’à aujourd’hui.

« Toutes les sources, tous les documents, étaient facilement accessibles, explique Emmanuel Amara. Le plus compliqué a été de redonner un vrai sens à cette histoire connue des Rouennais, car les images utilisées ont souvent été diffusées comme propagande, sorties de leur vrai contexte. »

À la caméra du documentariste se succèdent des historiens, qu’ils soient européens ou américains, des témoins de l’époque qui ont entendu les bombes siffler, ont vécu le chaos et la désolation, et des images d’archives. Malgré le fiasco, l’imprécision totale de ce bombardement, les Américains « n’ont jamais exprimé le moindre regret », détaille Emmanuel Amara. Ce raid, c’était pour eux la pierre fondatrice de toute une doctrine militaire d’emploi de leurs bombardiers et l’annonce de leur suprématie aérienne par rapport à la tactique anglaise. Ils n’allaient pas mettre en péril ces acquis au nom de la vérité…

Soirée « bombardements » sur RMC découverte le mardi 12 mai : 21 h 05, « Rouen sous les bombes alliées ». 22 h 05 « Royan sous les bombes alliées ». 23 h 05 « Le Havre sous les bombes alliées ».


On peut aussi revoir ce remarquable documentaire télévisé (complet et assez rude, il faut bien le dire, pour nos consciences normandes) proposé par France 5 en 2018 sur ce qui doit être désormais considéré comme un… crime de guerre par urbicide:

En effet, le ciel et les objectifs « militaires » normands ont été le théâtre d’une expérimentation qui ne se passera évidemment pas comme prévu:

Le viseur d’altitude de précision « Norden » embarqué pour la première fois dans les avions bombardiers de l’US airforce n’a pas fait ses preuves… Les bombes américaines s’éparpillèrent dans le ciel rouennais avec les conséquences tragiques que nous savons. Le viseur Norden sera en revanche plus efficace au dessus d’Hiroshima et de Nagazaki avec les conséquences tragiques que nous savons.

https://www.youtube.com/watch?v=B5AqFUogwzA

De Rouen à Hiroshima, la guerre en plein ciel

bombardementrouen2

bombardementrouen1

 

De quoi la solidarité est-elle le nom ? Eloge de l’entraide, de l’amour et de la gratuité, bref du communisme

Il n’aura échappé à personne que la crise sanitaire se double d’une crise économique et sociale plongeant les plus précaires dans une situation encore plus fragile. Ils sont privés de leurs revenus réguliers ou irréguliers, de leurs maigres salaires, des plans au blacks ou encore de petits trafics qui leur permettaient de survivre. Comment par …

CLASSEMENTS LIGUE

LIGUE DE NORMANDIE

Communiqué du 11 mai

La ligue vient d’annoncé par le présent communiqué que les classements de la saison 2019/2020 seront publiés au plus tard le lundi 18 mai 2020, de plus elle a annoncé que les tournois ne pourraient avoir lieu avant septembre.

Chères Présidentes, Chers Présidents,

J’espère que vous vous portez bien.

La période de déconfinement débute ce lundi, vous êtes nombreux à vous interroger sur la possibilité d’organiser des évènements footballistiques en juin, juillet et août. A ce jour, cela n’est pas envisageable. Les tournois, etc. ne pourraient se tenir qu’à compter du mois de septembre. Je vous invite ainsi à ne prendre aucun engagement pour ce type de manifestation qui ne serait par conséquent couvert par notre assureur. Je vous invite à suivre régulièrement les préconisations du ministère des sports sur la pratique du football, sur le site http://www.sports.gouv.fr/.

Comme vous le savez, le Comité de Direction et ses Commissions œuvrent depuis plusieurs semaines pour l’établissement des classements, ceci dans le respect des délais d’instructions des dossiers et dans les règles adoptées par la Fédération Française de Football.

A la suite des nombreux travaux de nos commissions et échanges avec la Ligue de Football Amateur, le Comité de Direction se réunira ce vendredi pour valider les classements et les publiera au plus tard ce lundi 18 mai dans un procès-verbal.

Je tiens à saluer le travail réalisé durant cette période particulière, et la patience dont vous avez fait preuve.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

                                                                               Le Président de la L.F.N.

   Pierre LERESTEUX

Préparation de la rentrée scolaire – 12 Mai

Les enseignants, les élus et les salariés municipaux ont préparé la rentrée pour le Mardi 12 Mai, pour les enfants des professionnels prioritaires comme par exemple le personnel de sécurité nationale ou de santé.

Madame CANU remercie tous les élus et les enseignants pour avoir collaborer ensemble, afin d'avoir mis tout en oeuvre pour respecter les prescriptions émises par les autorités sanitaires.

1.jpeg

2.jpeg

3.jpeg

Réouverture de la Mairie

Dans le cadre du déconfinement, la Mairie réouvrira ses portes au public progressivement, à partir du lundi 11 mai.

De nouvelles modalités sont cependant mises en place.

Modification des horaires d'ouverture au public :

MARDI MATIN

JEUDI MATIN

Vous pouvez vous rendre à la Mairie UNIQUEMENT sur RDV et pour des raisons urgentes.

Pour prendre RDV :

Merci de contacter le 02 35 37 52 46 ou envoyer un mail à l'adresse suivante : mairie-spv@wanadoo.fr

Merci pour votre compréhension.

Fabriqué avec WordPress | Theme: SpicePress par SpiceThemes