Archive dans 2 mai 2020

Après plusieurs siècles d’absence… IL REVIENT!

Qui?

Le grand méchant loup!

A la faveur du confinement exceptionnel de toutes les activités humaines ou presque, on a observé que la Nature sauvage reprenait un peu ses aises quitte à voir des animaux sauvages passer dans nos parcs et jardins voire dans nos rues ou au large de nos plages: sangliers, chevreuils et autres cervidés, renards et oiseaux plus rares ou encore des dauphins observés au bord de la plage de Trouville.

Mais quand il s'agit d'un loup... C'est tout autre chose car une bien vieille histoire que l'on croyait définitivement reléguée au fond des archives ou dans nos contes classiques pour faire peur à nos petits reprend soudainement vie.

Le retour du loup dans une Normandie qui fut, autrefois, célèbre pour ses veneurs louvetiers est un événement historique majeur car cela relève de l'histoire de la longue durée, celle de la nature, de la culture, des mentalités. Cela marque aussi une rupture dans la civilisation humaine: certains diront avec inquiétude que l'empreinte du loup est la marque du retour à un certain ensauvagement du territoire, une déprise de son humanisation qu'il faut, bien entendu relativiser. Pour d'autres, il s'agit du retour à un certain équilibre donc une certaine co-habitation entre la nature domestiquée par l'Homme et le peu qui reste de nature sauvage. Inutile de dire que le rapport au loup qui est plus passionnel que rationnel depuis des siècles, recoupe aussi le rapport ville / campagne sachant que les urbains rêvent ou cauchemardent d'un loup que les seconds peuvent éventuellement rencontrer ou plutôt observer les déprédations sur les animaux d'élevage.

Nous n'en sommes pas encore là en Normandie puisque dans les forêts et les campagnes du Pays- de- Bray c'est un loup solitaire (en exploration?) qui a été aperçu au début du mois d'avril 2020. Mais c'est l'occasion de rappeler que le loup a une grande histoire en Normandie...

Quelques rappels:

Jean-Charles Marc Antoine VAUMESLE D'ENNEVAL (1703-1769), Grand louvetier de Normandie, considéré comme le meilleur chasseur de loup en France, fut appelé par le roi pour assurer la chasse de la fameuse "bête du Gévaudan"

http://www.labetedugevaudan.com/pages/homme/chasseurs/denneval_01.html

http://www.memoiredesequipages.fr/fiche/3661

Equipage des Vaumesle d'Enneval

Dessin évoquant le célèbre équipage de chasse formé par d'Enneval et ses hommes: on voit que le "mâtin était de taille" (La Fontaine)...

Nous avons aussi à l'université de Caen avec l'historien moderniste Jean-Marc Moriceau l'un de nos meilleurs spécialistes de la longue histoire compliquée entre l'Homme et le loup:

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/public/socrurales/manifestations/sem231007.pdf

Enfin, la Normandie fantastique des contes et des légendes est une grande terre d'élection de la lycanthropie: chez nous, on parle des... varous!

https://www.patrimoine-normand.com/index-fiche-41784.html

https://actu.fr/loisirs-culture/loups-garous-ces-betes-de-legendes-en-normandie_290821.html


 

https://actu.fr/societe/lhypothese-presence-dun-loup-seine-maritime-se-renforce-derniers-elements_33383841.html

L’hypothèse de la présence d’un loup en Seine-Maritime se renforce : les derniers éléments

seine-maritime-un-loup-photographie-a-londinieres-dans-le-pays-de-bray-google-chrome-768x542

Un loup a très probablement été aperçu en Seine-Maritime, dans la nuit du 7 au 8 avril 2020. Les acteurs se mobilisent pour faire valider l'observation. Les derniers éléments.

Vendredi 17 avril, la préfecture de Seine-Maritime avait annoncé qu’un loup avait très probablement été aperçu dans le nord du pays de Bray, dans la nuit du 7 au 8 avril. Ce qui représenterait une première dans le département depuis plus d’un siècle.

Il faut maintenant certifier qu’il s’agit bien du loup. Aussi parce que les acteurs du territoire demandent à savoir, alors que « quatre attaques sur ovins et une prédation sur chevreuil ont été signalées sur les communes de Fesques, Osmoy-saint-Valery et Mesnil-Follemprise », contextualise le préfet Pierre-André Durand, par communiqué, samedi 2 mai.

Lire aussi : Près de Londinières et Neufchâtel-en-Bray, les attaques de moutons se multiplient : le loup mis en cause

Empreintes, excréments et poils récoltés

En ce sens, « des agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) et de la Direction départementale des territoires et de la mer ont été dépêchés pour identifier la cause de la mort des animaux. » « Empreintes », « éléments biologiques » comme des « excréments ou poils pouvant être analysés génétiquement » étaient recherchés sur « un secteur de 80 km². » 

Les lectures des éléments récoltés par l’OFB « démontrent des actes de prédation aux caractéristiques comparables [à celles du loup, Ndlr] : une mise à mort par morsure puissante à la gorge et avec consommation systématique de parties charnues sur une ou plusieurs victimes ».

Ainsi, l’analyse de cet ensemble d’informations converge vers l’hypothèse de la présence d’un loup dans le secteur.

Cellule de veille ‘loup’

Prudence, toutefois, avec les certitudes. A cette heure, rien ne peut encore être certifié. « Cette hypothèse sera confortée par les éventuels événements à venir ». Et notamment « l’obtention de clichés de bonne qualité et des analyses génétiques » pour « caractériser l’espèce avec certitude et tenter d’en déterminer l’origine ».

Lire aussi : VIDEO. Des dauphins filmés au large de Trouville-sur-Mer et Honfleur

Le secteur de Londinières bénéficie de surveillances intensifiées de l’OFB. En outre, « une cellule de veille ‘loup’ va rapidement être mise en place », promet le préfet. Afin « d’organiser une large concertation entre les différents acteurs du territoire, de présenter un état des lieux, d’échanger sur la situation et de définir les modalités pratiques à mettre en œuvre pour concilier les différents enjeux ».

Et la préfecture de conclure, par un rappel : « Le loup est une espèce strictement protégée en France comme en Europe ».

Vous pensez avoir vu le loup ?


Contacter rapidement un agent du service départemental de l’OFB de la Seine-Maritime, indique la préfecture, à cette adresse : sd76@ofb.gouv.fr. Plus d’informations sur www.loupfrance.fr

Boualem BENKHELOUF, adjoint au maire d’Aubervilliers

Boualem BENKHELOUFIl n'était pas Havrais. Qu'importe ! Nous n'avons pas de frontières ! Un camarade qui part, d'où qu'il vienne, c'est de l'énergie, des idées, du dynamisme qui manqueront cruellement à notre combat. C'est une perte pour toutes et tous.

Communiqué ENSEMBLE ! Aubervilliers

Notre frère, notre ami, notre camarade, Boualem BENKHELOUF, est décédé ce 1er mai 2020, après des semaines en réanimation suite au Covid 19.

Nous saluons ici l’engagement politique, syndical et associatif de toute une vie.

Il avait passé son enfance et sa jeunesse à Bordeaux. Il était devenu un boxeur amateur reconnu, fier de montrer les documents écrits et photographiques relatant ses prestations.

Dès son entrée dans le monde ouvrier, il s’était engagé dans le militantisme syndical à la CGT du bâtiment.



Lire la suite...

Partager via Gmail


Article original rédigé par Ensemble Le Havre et publié sur Ensemble ! Le Havre
Reproduction interdite sans autorisation

Normandie verte/ Ile-de-France rouge: la frontière de l’Epte et de la Bresle reste, bien évidemment, ouverte!

Et il n'est pas question d'installer une base aérienne de drones de la gendarmerie normande dans les ruines de Château-Gaillard ou dans le donjon de Gisors...

Château_de_Gisors-donjon

Mais nos craintes émises dans le billet de la veille se sont révélées exactes:

Ce pilori géographique tricolore qui en revient à la trame territoriale départementale jacobine (faute d'avoir une géographie régionale pertinente... sauf en Normandie), n'est d'aucune utilité avant le 11 mai, date officielle du début du déconfinement.

C'est, au contraire, une carte qui va inquiéter les gens situés en zone rouge et qui va, au contraire, les pousser à se déresponsabiliser dans les zones vertes: on le voit, par exemple, avec la revendication de réouvrir les plages menée tambour battant, comme d'habitude, par nos sympathiques voisins bretons. Cette revendication est légitime mais l'ouverture des plages pose le problème concret et délicat de l'accès à certains sites naturels très convoités où l'application des protocoles sanitaires pourrait provoquer bien des difficultés.

On attendra d'ailleurs en vain les propositions concrètes et de bon sens de celui qui se fait ici bruyamment le porte-voix de ceux qui, franchement, n'en ont vraiment pas besoin: comment organiser l'accès à une plage tout en appliquant les gestes barrières et la distanciation physique? Sachant que le problème n'est pas le grand espace naturel de la plage mais ses conditions d'accès (route, parkings...).

Mais il y a plus urgent.

Il y a, par exemple, la nécessité de rassurer les populations habitant dans des bassins de vie partagés entre la Normandie et la France (comme on disait autrefois) sur les vallées de l'Epte et de la Bresle puisque la Normandie est la seule région verte à partager une frontière avec la zone rouge.

Ce matin sur l'antenne de France Info (02/05/20) on pouvait entendre les témoignages d'habitants inquiets qui ont, par exemple, leur travail ou leurs habitudes à Gisors (Eure, Normandie verte) alors qu'ils résident dans le Vexin "français" (Val-d'Oise, Ile-de-France rouge): comme le gouvernement avait communiqué, au préalable, sur l'impossibilité de se déplacer d'un département rouge vers un département vert, les gens se sont légitimement inquiétés... Notamment dans le cas des établissements scolaires qui seraient contraints à la fermeture après le 11 mai dans un département classé en rouge.

Bien évidemment, les grands médias se sont emparés du problème:

https://www.lci.fr/population/video-deconfinement-que-se-passera-t-il-a-la-frontiere-entre-un-departement-rouge-et-un-autre-vert-2152492.html

Sur France Info, le président du département de la Seine-Maritime, Bertrand Bellanger a rassuré les auditeurs: il n'y aura pas de barrages sur les routes pour effectuer des contrôles, la frontière entre la Normandie et la France devrait rester ouverte.

A la mi journée (02/05/20), à la sortie du conseil des Ministres, M. Castaner a confirmé le principe de la frontière ouverte mais il va bien falloir un texte, une circulaire pour gérer le cas particulier normand puisque notre région est la seule qui offre un contact direct entre territoires en vert et territoire en rouge:

Avait-on franchement besoin d'inquiéter à ce point les gens au risque de compliquer un quotidien qui l'est déjà assez en raison de l'épidémie de covid-19?

1-23_1

Visio-conférence-débat avec Normandie Axe-Seine le jeudi 7 mai

visio conference la normandie d apres

Depuis plus de six ans, dans le cadre de sa réflexion sur la construction de notre région, l'association Normandie Axe-Seine organise régulièrement un déjeuner autour d'un invité qui vient nous livrer son expertise.

Le jeudi 7 mai 2020 à 14h30, afin de poursuivre le débat malgré cette période particulière que nous traversons, nous vous proposons de nous retrouver pour une visio-conférence exceptionnelle autour de 3 invités, 3 experts qui viendront nous faire part de leurs observations et nous entretenir de 3 thématiques qui, nous l’espérons, permettront de mieux appréhender les mois à venir :

 

A BrennetotArnaud Brennetot
Professeur d'Université, Géographe,
Membre du CESER Normandie

« La vallée de la Seine face au choc global »

 

P GrosdoitPascal Grosdoit
Dirigeant de société, Président de l'association
« La Normandie à la Table des Chefs »

« Du champ de l’éleveur à l’assiette du restaurateur :
             Rétablir et valoriser l’excellence normande »

 

M RestierMichael Restier
Directeur de l’ANPP - Association Nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays

« Entre Europe et Etat, le nouveau rôle pour nos Régions »

 

Pour la bonne organisation de notre évènement, nous vous invitons à vous inscrire et poser vos questions en remplissant le formulaire accessible en cliquant sur le bouton ci-dessous :

S'INSCRIRE & PARTICIPER

Les informations de connexion à la visio-conférence
vous seront adressées au plus tard le mecredi 6 mai.

S'INSCRIRE & PARTICIPER

Nous espérons compter sur votre participation pour partager ce moment convivial mais sérieux et approfondir avec vous le débat sur la Normandie et l'Axe Seine.

SVK inBien cordialement,
Steeve Kowalski
Président de Normandie Axe-Seine


Avec la participation de
calia conseil

Normandie Axe-Seine remercie la société CALIA conseil qui met à notre disposition ses moyens techniques pour l'organisation de cet événement. Experte de la performance financière, elle accompagne de nombreuses collectivités territoriales et Robert Picard, son directeur général, nous accompagnera dans l'animation de ce débat.

La communauté pandémique. Ou comment le covid-19 transforme-t-il nos existences ?

Que devient la société lors de la crise pandémique ? En treize paragraphes concis, ce texte traduit de l’américain montre que l’après ne sera pas un retour à l’avant. La pandémie scinde la société en deux. D’un côté la classe immobile, hyperconnectée, domestique, qui embrasse le télétravail. De l’autre la classe mobile, contrainte au travail, …

FOULÉES FOUCARMONTAISES

FOULÉES ANNULÉES

Edition 2020

DANS CETTE PÉRIODE DE CRISE NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN : VOUS POUVEZ FAIRE UN DON SI VOUS LE SOUHAITEZ – MERCI

Dans l’incertitude qui persiste, les organisateurs des Foulées Foucarmontaises ont décidé d’annuler les foulées qui devaient se dérouler le dimanche 30 août prochain.

Les organisateurs vous donne rendez-vous en 2021, pour de nouveaux défis!

EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°45

KEV’IN SPORT

Interview Kévin BIAGGINI

DANS CETTE PÉRIODE DE CRISE NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN : VOUS POUVEZ FAIRE UN DON
SI VOUS LE SOUHAITEZMERCI

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 45ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Kévin BIAGGINI, et gérant de la salle de sport de Neufchâtel en Bray Kevin Sport.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Kévin, peux tu te présenter en quelques mots?
Je m’appelle Kevin BIAGGINI , j’ai 31 ans , originaire de la région Havraise, je vis à Neufchâtel avec ma femme Amélie. Nous sommes parents de deux enfants Malone, bientôt 7 ans et Andréa, 3 ans. Je suis gérant et Coach de la salle de sport «  Kev’in Sport » à Neufchâtel en Bray et ce depuis son ouverture en 2011. En parallèle, je suis jury région NORMANDIE pour les diplômes sportifs BPJEPS AGFF depuis 2015.

Comment vis tu cette période CORONAVIRUS et que feras tu 1er lors du déconfinement?
Je vis doublement mal la situation puisque l’annonce de la fermeture de tous les lieux publics annoncée le 15/03 m’a non seulement fait fermer la salle pour la première fois depuis son ouverture (presque 9 ans) mais elle m’a aussi empêché de faire découvrir la neige à mes enfants qui ont été très déçus puisque nous devions partir en séjour au ski le soir de l’annonce de confinement faite par le gouvernement.
La première chose que je ferai à la sortie du confinement, c’est tout simplement retrouver mes parents et mes amis.

Voir toutes tes activités arrêtées, ce doit être un crève-coeur pour toi?
Le social est très important dans ma vie , j’aime les gens, j’aime rigoler ,j’aime parler de tout et n’importe quoi, j’aime échanger et conseiller. C’est d’ailleurs en partie pour ces raisons que je fais ce métier. En résumé dans ma vie personnelle, je suis heureux et épanoui car je profite à fond de ma famille comme je n’ai jamais pu le faire depuis longtemps. En revanche professionnellement je fais partie des gens les plus malheureux.

D’une cinquantaine d’heures de présence à la salle par semaine nous y sommes Amelie et moi , 3 h par semaine . Nous faisons notre séance mais repartons aussitôt . L’ambiance y est morbide, voir la salle vide et entendre les aiguilles des horloges ça fou le cafard.
Nous y allons aussi pour tourner les cours « live » que nous proposons sur notre page fb. Ça nous permet de garder le contact avec nos adhérents. On a également l’impression de ne pas être seul durant la séance proposée. Puis à la fin de la séance on éteint la caméra et on retrouve cette salle vide. 
Au delà de ça, nous avons énormément d’adhérents qui prennent des nouvelles, qui nous envoient des messages d’encouragement.
Nous faisons des programmes pour ceux qui le demandent et nous échangeons beaucoup sur les réseaux sociaux ( cours, recettes diètes etc … ).

Peux tu nous dire quand tu pourras réouvrir la salle au public? et comment?
Justement nous pensions réouvrir le 11/05 … puis on a reçu un coup de massue lorsque l’on a su, après bien des recherches (car au final ce n’est jamais clair) que nous ne pourrions pas réouvrir avant minimum le 2/06. Nous avions tout planifié : 

  • fermeture provisoire des vestiaires et des douches
  • échange de chaussures à l’entrée avec casiers espacés 
  • proposition de vente de masques lavables
  • solution hydro alcoolique à l’entrée. 
  • Et comme toujours , même hors épidémie , désinfection des machines après utilisation et serviettes obligatoires sur les selleries. 
  • Nous avions même prévu des marquages au sol pour assurer quelques cours collectifs tout en gardant une distanciation plus que correcte.

Les dernières infos ré-ouverture ICI

Comment vois tu la réouverture de ta salle, as tu un plan pour faire respecter les gestes barrières?
Le plan de la salle pour la réouverture est celui que je viens d écrire, si nous pouvons reprendre tous nos services nous ferons appliquer les gestes que les gens doivent appliquer , épidémie ou non , mais nous serons bien plus attentif à leur respect . 
Ensuite si nous ne pouvons pas (par exemple pour une quelconque restriction faire les cours collectifs) nous aménagerons cet espace afin de palier par exemple à une fermeture de vestiaire ou nous espacerons encore plus les machines ( même si elles sont déjà à une distance suffisante ) .
Concernant le ménage nous faisons déjà le ménage environ 1h30 par jour donc ça on ne peut pas faire beaucoup mieux

Peux tu nous faire un petit rappel de tout ce que l’on peut faire chez Kévin sport?
Nous proposons des activités pour les enfants à partir de 2,5 ans jusqu’à des cours seniors ( notre doyen , JC , a d’ailleurs 86 ans et nous appelle régulièrement pour savoir quand il va pouvoir revenir ).
Nous proposons de la gym douce au cours dynamique en passant par le Step, les cuisses abdos fessiers , Zumba , kid Zumba et toutes sortes de cours collectifs. 
Et bien sûr en renfort/musculation nous avons le suivi personnalisé sur machines avec programmes suivant l’objectif souhaité. 
Puis depuis 1 an maintenant le coaching nutrition assuré par ma femme Amelie diplômée après une formation en Belgique.
Nous avons  aussi dans nos locaux une masseuse ( Estelle de Énergies et soins )

As tu des projets?
Nous avions un projet qui démarrait (en lien avec l activité physique) mais il est au point mort au vu de la situation sanitaire.

En parallèle de ton activité professionnelle, tu es gardien de but au FC Varenne. Peux tu nous faire un bilan de cette demie saison?
Bilan collectif plus que médiocre mais sur le plan personnel j’ai pu faire une bonne préparation , je me suis organisé pour pouvoir aller aux entraînements tous les mardis soirs malgré l’activité de la salle et j’ai pu être assez régulier dans mes matchs avec je pense de bonnes prestations.

Seras tu toujours au FCV la saison prochaine?
Dans ma tête je ne suis plus au FCV depuis le forfait en coupe de Normandie. Nous devions jouer une R1 et pas assez de joueurs ne voulaient jouer visiblement … depuis ce jour je savais que je ne serai plus au FCV l’an prochain. Je m’étais mis à l’idée de lier mon destin avec celui de mon entraîneur car jai autant apprécié ses qualités d’homme que d’entraîneur . Je ne regrette pas mon passage là bas. J’ai rencontré de très bons gars ( dont 2-3 copains que je devrai retrouver en vert l’an prochain ;-). Je l’espère en tout cas!
Au delà de ça j ai pu constater la grande différence de niveau entre le district fluvial et le district des vallées . C’est dingue!

As tu un dernier mot?
Le dernier mot sera pour mes adhérents. Nous pensons fort à eux dans cette période. Il ne faut pas croire que les personnes qui fréquentent les salles , celle là en l’occurrence , sont là uniquement pour avoir de gros pecs ou de belles fesses. ( en dehors de nos baby moov et de nos kids Zumba , nous leur faisons de gros bisous d’ailleurs ), une grande partie de nos adhérents sont là aussi pour d’autres bonnes raisons. Nous avons des diabétiques, des personnes en situation d’obésité, des personnes dépressives , en rééducation cardiaque ou rééducation musculaire. Bref des personnes qui viennent chercher le bien être ou le mieux être. Et j’espère du fond du cœur pouvoir réouvrir rapidement pour eux et aussi pour la santé financière de la salle. 
D’ailleurs je le répète , tous les jours de fermetures seront reportées sur les abonnements de nos adhérents . Ils ne perdront pas un seul jour d’abonnement.

Je terminerai par te remercier toi pour cet article et remercier toutes les personnes qui ont travaillé durant ce confinement et qui ont fait que notre quotidien finalement aurait pu être bien pire.