Archive dans 15 avril 2020

PLAIDOYER de François HOLLANDE pour un approfondissement de la régionalisation.

L'Etoile de Normandie a repéré pour vous cet entretien de François Hollande que ce dernier vient de donner à Régions magazine.

On partagera l'essentiel du propos de l'ancien président de la République (d'origine rouennaise et normande) sauf sur un point... essentiel justement!

La carte des régions de la réforme de 2015 est une catastrophe géographique sauf pour la Normandie: l'autosatisfaction affichée ci-dessous par François Hollande semble bien téméraire car les nouvelles aggravées par la crise sanitaire et économique historique que nous vivons actuellement en provenance des grands machins néo-régionaux du Grand Est ou d'Occitanie ne sont pas bonnes.

A n'en pas douter, la décentralisation régionale est un processus institutionnel qui n'est pas achevé: il s'insère dans la longue histoire avec des prémices qui peuvent remonter à l'époque gaullienne et post-gaullienne (création des préfectures régionales, référendum de 1969, création des établissements publics régionaux en 1972). Après le grand élan des années 1980 avec la création d'une démocratie représentative régionale (1986) et un premier grand transfert de compétences, le mouvement décentralisateur a semblé marqué le pas ces dernières années car la haute-fonction publique de l'Etat centrale et le localisme départementaliste ou communal se sont parfois associés pour freiner l'émergence des régions. Le "millefeuille territorial" s'est compliqué et la décentralisation s'est surtout avérée n'être qu'une déconcentration arbitrée par un Etat central parisien toujours aussi jacobin et infantilisant.

La réforme de 2015 est donc une nouvelle avancée de la décentralisation et de l'idée régionale. Mais une une avancée mal pensée et mal construite, réalisée dans l'urgence de la menace d'une sanction de la Commission européenne et dans la perspective intellectuellement étroite sinon mesquine d'une réforme comptable: sur ce dernier point, justement, la réforme de 2015 est un échec alors qu'il s'agissait de son objectif officiel principal.

La vérité est la suivante:

A Paris, tout le monde se contrefiche de l'idée régionale. Elle n'a jamais été vraiment prise au sérieux.

C'est la raison pour laquelle, la réunification régionale de la Normandie qui a été présentée comme LE cas d'école pour valider l'efficience de la méthode de fusion entre régions adjacentes par le gouvernement Hollande-Valls (pour des questions de confort politique vis-à-vis des grands barons socialistes de l'époque) est aussi et surtout l'exception qui confirme la règle:

Pour une seule nouvelle région réussie (la Normandie) la réforme a massacré la géographie régionale française.

La bonne méthode que nous avions d'ailleurs nous mêmes présentés en mai 2014 à Alain Rousset, à l'époque le président de l'association des régions de France (avec son retour très intéressé et positif) consistait, au contraire, à rebâtir une carte de quinze ou seize ensembles régionaux cohérents sur la base de la trame départementale  qui conserve depuis 1790 la mémoire géo-historique de la France.

Pour mémoire, on vous donne à voir ce projet de carte régionale proposée par l'Etoile de Normandie au printemps 2014:

Une carte avec quinze régions permettant, dans la plupart des cas, de restituer les cohérences géo-historiques sous-jacentes.

121819810

Lire ci-après, l'intégralité de l'entretien de François Hollande dans "Régions magazine":

Pas un mot sur la Normandie ne serait-ce que pour plaider pour une réforme réussie. La Corrèze passe avant tous les Zambèze normands... En revanche, on appréciera l'alerte sur le blocage néo-jacobin actuel qui s'apparente à une voie sans issue, un combat d'arrière garde. La crise historique actuelle est l'occasion de procéder à une vigoureuse reprise en mains politiques de nos affaires publiques: il est, désormais, urgent de prendre l'idée régionale au sérieux en France!

hollande1

hollande2

hollandef3

hollande4

 

L’axe Seine d’après la crise: pour commencer à en faire notre affaire normande, chassons en meute!

Nous avons déjà plaidé ici pour une reprise en mains de l'aménagement portuaire, logistique et industriel de la vallée de la Seine normande.

Le principe consiste à confier à une autorité régionale et aux acteurs locaux, le développement d'un projet d'un intérêt national qui se trouve sur le territoire régional concerné.

Mais avant de mettre en oeuvre ou en branle un vaste mécano techno-institutionnel, la régionalisation d'un intérêt national est d'abord une affaire de pratiques concrètes, une culture, voire une rééducation des acteurs concernés pour sortir de plus de... 60 années d'infantilisation jacobine étatique centralisée dans l'amont parisien.

La première étape d'une reconquête normande serait de faire ce que nos "chats" font déjà symboliquement sur notre emblème régional:

Normandie_Drapeau_Flag-Bandiera

... Chasser en meute!

L'évidence est reprise par les responsables portuaires du Havre:

(source: Chronique de Normandie n°622 en date du 11 avril 2020)

cdnaxeseine1

cdnaxeseine2

Crise du CORONAVIRUS: LA NORMANDIE AU SECOURS DE… PARIS!

C'est à l'honneur de notre région, une vraie région, l'une des plus vieilles provinces françaises, plus vieille d'ailleurs que la France elle-même, de montrer sa solidarité nationale. Ici l'épidémie semble vouloir frapper moins fort et la crise est, ici, plutôt bien géré par un exécutif régional et un exécutif préfectoral qui ont su bien l'anticiper.

Disons-le clairement: MM. Morin et Durand grâce à une cellule de crise régionale unique sont à la hauteur de la situation et de l'urgence.

On vous donne à lire le communiqué de presse suivant, le second diffusé par le Mouvement Normand depuis le début de la crise sanitaire: on en partagera, bien entendu, la teneur.

40870166

http://normandie.canalblog.com/archives/2009/06/19/14137786.html

La Normandie, une fois de plus, rend service à la nation française et à la région parisienne en particulier. Cette solidarité qui est à notre honneur doit cependant se payer de retour quand le "monde d'après" (comme ils disent) devra commencer: il faudra approfondir la décentralisation. L'infantilisation des territoires par une superstructure jacobine bureaucratique parisiano-centrée a montré sa défaillance jusqu'à la caricature.

Les hôpitaux CHU doivent être régionalisés et l'ARS devenir une véritable agence régionale d'aménagement sanitaire du territoire (et non pas une agence comptable qui cherche avant tout à fermer des lits).

Plus fondamentalement et cela vaut tout particulièrement pour la Normandie qui a la chance d'être une vraie région, il faut que l'Etat central accepte qu'il soit enfin possible pour une collectivité régionale de gouverner directement un intérêt national situé sur son territoire: on pense ici aux ports de l'Axe Seine...

communiqué1

communiqué2

Confinement : peut-on divorcer ?

Vous aviez déjà lancé une procédure avant le confinement, ou la période vous semble propice pour l'engager ? Un divorce à l'amiable est simple à mettre en place. Ce qui n'est pas le cas s'il existe un contentieux. Conseils d'un avocat. 

Recherche blouses désespérément !

D25A22BA-240A-4FF2-9892-1B82C500E7C2Au moment où les réserves de masques commencent à remonter grâce à la mobilisation de tous, c'est maintenant les blouses qui manquent. J'ai eu des échos de collègues obligés de s'habiller de sacs poubelles ou d'autres avec des protections tellement fines que leur étanchéité est illusoire.

A Saint-Hilaire l'accueil de quelques patients atteints de covidose et d'autres suspects de l'être, oblige les soignants à se protéger. Notre petite réserve de blouses a ainsi fondu en quelques jours. De même, nos chirurgiens vont rapidement manquer de casaques chirurgicales stériles. Cette situation n'est malheureusement pas isolée et les autres établissements de santé, contactés ce matin, ne peuvent pas nous dépanner. L'Agence Régionale de Santé, déjà indigente sur sa réponse aux masques FFP2, n'a pas plus de solution à proposer.

Alors, je lance un nouvel appel à l'aide. Si vous disposez de tenues de protection en tissu ou jetables, nous sommes preneurs. Nous économisons sur tous les équipements de protection mais les soignants ont le droit, et le devoir, de protéger leur santé. Merci par avance pour votre aide.

INFO ESPFR

ES PLATEAU FOUCARMONT REALCAMP

Saison 2020/2021

Le président de l’ES PLATEAU FR, Joël Lévêque vient de confirmer que Franck URBANIAK, sera bien l’entraineur de l’ESPFR pour la saison 2020/2021.