Tous les articles par dans Sun Ship

Kaze & Ikue Mori – Sand Storm

Ajouter de la matière au vent, et il va vous giffler le visage. Ajoutez de la matière au vent, et il va assécher votre voix. Ajoutez de la matière au vent, et il va se densifier.Le vent, ici, on le connaît : c'est Kaze, le vent en japonais, qui a [...]

Nathalie Darche – 15 Berceuses

On avait aimé Pétrole, disque fin et puissant, véritable pas de côté qui nous emmenait dans l’univers rêveur de Nathalie Darche. Dans Pétrole, Nathalie n’était pas seule, mais son piano, et surtout son toucher Debussyen se reconnaissait entre mille. La [...]

Yves Rousseau – Fragments

Les souvenirs du lycée en musique sont primordiaux. Quels seraient les miens ? Beaucoup de choses, de découvertes. Beaucoup de musiques dans le rétroviseur, le crépuscule de Zappa et l'arrivée à maturité pop de la musique électronique. C'est le malheur [...]

Sarah Murcia – Eyeballing

« Moi ce que j'aime sur les disques, c'est me taire ». On serait tenté d'accompagner de vivats et d'encouragements certains, tant il est bon que la musique orchestrale ait sa revanche. Mais n'en déplaise à Sarah Murcia, et quand bien même sa [...]

François Corneloup – Révolution

François Corneloup a eu plusieurs vies. Et il faut avoir eu plusieurs vies pour avoir envie de faire la Révolution. Une vraie révolution, celle qui n'est ni un diner de gala ni un fantasme qui se soigne au biactol. François Corneloup a eu plusieurs vies, [...]

Les 10 albums de la décennie 10

Voici donc le résultat de la percolation des cinquante disques en une série de dix, forcément injuste. En fait, il aurait fallu une série de douze pour que je sois pleinement satisfait. Mais la règle c'est dix... Preuve que la décennie a été riche en coup [...]

Années 10 – 50 albums (18-19)

Et voilà la dernière fournée des cinquante... L'exercice est plus difficile (moins de recul !) mais il certains disques s'imposent, certains artistes aussi, qui seront dans les dix, le 31 décembre, c'est certain. Au terme, on remarque une prédominance [...]

Années 10 – 50 albums (16-17)

On arrive à la fin, demain déjà aura lieu le dernier round avant le raffinement ultime, celui des dix disques de ma décennie... Et ce sera pour le 31 décembre à 19h, histoire d'écouter de la musique pendant le discours présidentiel et avant d'éventuelles [...]

Années 10 – 50 albums (14-15)

Déjà l'instant charnière, avec ces deux années particulièrement prolixes, avec quelques totems et des lignes fortes. Le choix a été assez difficile et paradoxalement tombait sous le sens... Des noms semblent assez indélébiles sur la décennie !   [...]

Années 10 – 50 albums (12-13)

On continue sur notre lancée avec deux années particulièrement riches, où le choix a été difficile. Certains s'imposent, comme l'oeuvre absolument stupéfiante de Guillaume Séguron, ou encore le manifeste d'Olivier Benoit, Feldspath. A mesure que la [...]

Années 10 – 50 albums (10-11)

Comme promis dans le précédent billet, voici donc un début de sélection des 50 disques qui ont fait MES années 2010. J'insiste sur le mes. Il ne s'agit ni d'un classement de qualité universelle, ni un étalage des meilleurs ou des plus marquant. [...]

La décennie se termine

Pour les années 2000, j'avais fait un florilège, il est ici. Pour les années 2010, l'exercice sera différent. En effet, ça fait plus de dix ans que je sélectionne les 10 disques qui m'ont le plus accompagné dans l'année. Le dernier en date est ici. [...]

Les Meilleurs Disques 2019

C'est désormais la tradition... C'est même devenu, paraît-il un exercice obligé, à l'heure dite. Après avoir déposé une première liste de 25 albums sur la page Facebook de Sun Ship, j'ai replongé dans l'année 2019, fort de plus de 150 chroniques [...]

Romano Pratesi – Frizione

C'est la jolie surprise de l'été, même s'il n'y en a eu plusieurs. Prenons ici surprise dans l'acception "découverte". Sacrée découverte que ce leader italien saxophoniste et clarinettiste, Romano Pratesi, dont il faut chercher loin pour trouver trace de [...]

Douze ans

Billet rituel, et court cette fois. Voilà douze ans que ce blog existe, et il vivote encore : 24 articles sur un an, ça fait deux par mois, même si le résultat est bien plus irrégulier. Douze ans que l'exercice de se mettre devant l'ordi et de tenter de [...]

Oliva / Rainey / Boisseau – Orbit

Mélanger deux des plus belles esthétiques du jazz français, voici l'une des gageures de ce bel album sorti chez Yolk comme une évidence. Il aurait pu être sur le label de La Buissonne, ou dans de nombreuses autres maisons de qualité, puisque ce disque [...]

Michaël Attias – Echos la nuit

On connaît ici Michael Attias par sa sensibilité.Un son suave, à la limite de la rocaille mais toujours rempli de douceur, un peu comme une pierre roulée par les galets. On le connaît aussi parce qu'il a vécu longtemps en France et y garde quelques [...]

Alexandra Grimal – Nâga

Mais où était elle passée ? C'est la première question qui vient lorsqu'on pose le premier disque du double-album Nâga de la saxophoniste Alexandra Grimal. Où était-elle passée ? La réponse se dessinne alors qu'elle chante sur "Inti", dans les limbes [...]

Claude Tchamitchian – In Spirit

Ce solo est fort de symbole. Il en est souvent des soli, qui sondent les tréfonds de l'âme, mais celui-ci est particulièrement riche en signifiant.Claude Tchamitchian seul à la contrebasse. L'image semble familière, c'est déjà la troisième fois qu'un [...]

Théo Ceccaldi & Roberto Negro – Montevago

Le duo entre Roberto Negro et Théo Ceccaldi est davantage qu'une évidence. C'est une réalité construite dans le temps, entre euphorie et patience, entre exubérance revendiquée et élégance cintrée. Dans l'imagerie de ce duo, il y a l'Italie : celle de La [...]

Roberto Negro – Kings and Bastards

Si les soli, et a fortiori les soli de piano, référentiels en diable, révèlent vraiment les personnalités des auteurs, Roberto Negro est un être élégant et facétieux qui derrière ses multiples tours et effets de manches, private jokes et références [...]

Paris-Londres Music Migrations, une visite

 De passage à Paris pour des raisons familiales, j'ai été voir avec plaisir l'exposition Paris-Londres Music Migrations 1962-1989 avec un plaisir mélangé de joie, de nostalgie et d'une forme de tristesse. Des sentiments mêlés donc, mais qui sont tous [...]

Naïssam Jalal – Quest of Invisible

Elle nous avait caché ça. C'est le premier réflexe que nous avons en ouvrant le luxueux nouvel album de Naïssam Jalal et que le piano de Leonardo Montana s'égraine, doucement, détaché de toute sorte de lien terrestre, à peine retenu par les cordes qui [...]