Tous les articles par dans Saint Etienne du Rouvray

Un nouveau confinement dès vendredi 30 octobre

Lors de son allocution télévisée, mercredi 28 octobre, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement, à partir de vendredi 30 octobre et au moins jusqu’au 1er décembre.

Comme lors du premier confinement, une attestation sera nécessaire lors des déplacements (pour travailler, se rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire ses courses ou prendre l’air à proximité du domicile).

  • Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions sont exclus (à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche).
  • Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, sont fermés.
  • Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assurent à l’inverse des cours en ligne.
  • Le travail peut continuer. Partout où cela est possible, le télétravail est généralisé. Les guichets des services publics restent ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continuent de fonctionner.
  • Les visites en EHPAD et en maisons de retraite sont cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires.
  • Les cimetières restent ouverts.

Les modalités du nouveau confinement seront détaillées par le Premier ministre Jean Castex, aujourd’hui jeudi 29 octobre à 18h30, lors d’une conférence de presse.

L’article Un nouveau confinement dès vendredi 30 octobre est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Forum citoyen : « débattons ensemble des décisions à prendre »

À l’approche du premier forum citoyen de la mandature, organisé vendredi 27 et samedi 28 novembre 2020, le maire, Joachim Moyse, revient sur les raisons à l’origine de ce rendez-vous et sur ses objectifs.

Interview du maire Joachim Moyse.

Pourquoi souhaitez-vous réunir tous les ans les Stéphanaises et les Stéphanais ?

J.M. : Je souhaite scander chacune des six années de mandat municipal par un temps d’échange et de débat, autour d’une rencontre avec les habitantes et les habitants. Il y aura donc six forums, chacun d’entre eux étant consacré à l’un des axes thématiques que nous avons collectivement portés pendant la période pré-électorale. L’objectif est de réinterroger et discuter avec la population les politiques publiques communales. De façon à pouvoir les amender, les faire évoluer vers des choix qui peuvent être différents. Ces rencontres doivent aussi être l’occasion de s’informer les uns les autres, de partager des expériences, entre habitants, mais aussi avec les services municipaux et les élus. Il s’agit de se donner du « en commun » pour, ensuite, pouvoir formuler des suggestions, des préconisations par rapport à ce qui est fait ou ce qui ne serait pas assez fait. Plus largement, j’attends aussi de ce rendez-vous de pouvoir donner aux gens la parole et la faculté d’aller remettre en question les politiques menées au niveau national, comme les Gilets jaunes l’ont revendiqué fin 2018-2019.

Comment rassurer ceux qui pourraient craindre que leur voix ne soit pas entendue ?

J.M. : Ce Forum que nous avions annoncé avant les élections n’est pas un gadget, mais un outil de travail. Il ne s’agit pas d’instrumentaliser la parole des gens, mais de la prendre en considération, d’écouter la position des uns et des autres et de valoriser l’expérience du quotidien, le bon sens des habitantes et des habitants.

Pour rassurer les sceptiques, rappelons que nous avons déjà fait la preuve de notre capacité à prendre en compte l’avis et la parole des habitants. C’est ainsi que nous avons proposé une alternative avec un repas sans viande. Lors des ateliers organisés dans le cadre de l’aménagement du quartier Seguin ou, plus récemment, du projet de la rue du Dr Cotoni, nous avons aussi amendé nos projets, suite aux échanges avec la population.

L’idée est de réussir à entendre les demandes, qui manifestent le plus souvent des points de vue particuliers, qu’il faut ensuite concilier avec d’autres points de vue particuliers.

Comment avez-vous choisi le thème du forum 2020, forum citoyen du développement durable et de la santé ?

J.M. : Le forum citoyen des 27 et 28 novembre porte sur le thème de « la ville qui préserve », il s’inscrit donc dans le double champ du développement durable, autour des trois cercles du développement social, économique et environnemental, et de la santé. Cette année 2020, marquée par la mise en avant, malgré nous, de la priorité sanitaire, nous a fortement orienté vers ce choix. Nous souhaitons le décliner autour de trois thèmes – la santé et la propreté urbaine/gestion des déchets, la santé et l’alimentation, la santé et la nature en ville– qui laissent entrevoir les leviers sur lesquels nous avons encore la possibilité d’agir, au niveau de la commune.

Forum citoyen

Du vendredi 27 au samedi 28 novembre 2020 sur le thème du développement durable et de la santé.

Espace Georges-Déziré.

Au programme :

  • Vendredi 27 novembre à 18h30

Table ronde : Enjeux du développement durable et de la santé, quelles possibilités d’agir pour les citoyens et les collectivités ?

  • Samedi 28 novembre de 14h à 19h

De 14h à 15h30 et de 15h30 à 17h : Ateliers participatifs sur l’alimentation, la nature en ville et la propreté urbaine/gestion des déchets – Espace de sensibilisation et ateliers jeux.

De 17h à 18h : Synthèse des contributions citoyennes colletées.

De 18h à 19h : Conclusions du Forum, perspectives stéphanaises par le maire Joachim Moyse.

L’article Forum citoyen : « débattons ensemble des décisions à prendre » est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Couvre-feu: les horaires des spectacles du Rive Gauche avancé

En raison du couvre-feu, les horaires des spectacles du Rive Gauche sont avancés afin que les spectateurs aient le temps de rentrer chez eux. Les représentations et concerts commenceront à l’heure.
Sont concernés à ce jour:
  • Mardi 3 novembre: Trans Kabar (photo), nouvel horaire 19h
  • Mardi 10 novembre: Jusque dans vos bras, nouvel horaire 18h30
  • Vendredi 13 novembre: Vilain !, nouvel horaire 19h
  • Vendredi 20 novembre: Ayo, nouvel horaire 19h
  • Mardi 24 novembre: Féminines, nouvel horaire 18h

En cas d’impossibilité d’assister aux spectacles en raison des changements d’horaires, merci de contacter la billetterie, impérativement avant la date de la représentation, du mardi au vendredi de 13h à 17h30 au 02.32.91.94.94 ou par mail à inforesarivegauche@ser76.com. Un échange de billets pour un autre spectacle de la même catégorie (dans la mesure des places restant disponibles), ou bien un remboursement des places seront proposés.

 

 

L’article Couvre-feu: les horaires des spectacles du Rive Gauche avancé est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

L’ensemble de la Seine-Maritime passe en couvre-feu

L’obligation à rester chez soi de 21h à 6h du matin va désormais concerner 54 départements et 46 millions de concitoyens.

“Le nombre de nouvelles contaminations à la Covid-19 en France a bondi de 40% en une semaine pour atteindre le score de 251 cas pour 100 000 habitants”, a indiqué le premier ministre Jean Castex, lors d’une conférence de presse donnée le jeudi 22 octobre. Cette seconde vague “touche toutes les tranches d’âge, même si les personnes âgées de plus de 65 ans sont encore les plus touchées”, a précisé le premier ministre.

Le chef du gouvernement a annoncé l’extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie. En Seine-Maritime, le couvre-feu qui ne concernait qu’une partie des communes de la métropole rouennaise est désormais étendu à l’ensemble du département.

La mesure va s’appliquer pendant six semaines à partir de vendredi minuit, ce qui signifie que les seinomarins devront être chez eux à partir de vendredi soir à minuit (et jusqu’à samedi 6 heures, puis à partir de 21h chaque soir). Au total, 54 départements et 46 millions de concitoyens seront concernés.

Une attestation nécessaire pour les déplacements

Les personnes ayant besoin de circuler pendant le couvre-feu, pour un des motifs précisés par l’État, doivent absolument se munir d’une attestation à imprimer ou à générer directement sur son téléphone portable.

Une plateforme pour trouver un centre de dépistage

Le site www.depistagecovid.gouv.fr permet de trouver les centres de dépistage les plus proches de son domicile.

Une nouvelle application smartphone pour tracer les contaminations

Le Gouvernement a mis en place une nouvelle application smartphone gratuite baptisée “TousAntiCovid”. Elle permet, entre autres, à son utilisateur d’être informé s’il a croisé un utilisateur testé positif à la Covide-19. Le gouvernement atteste que les données personnelles des utilisateurs sont protégées et qu’il n’est localisé “à aucun moment”, le fonctionnement de l’application étant bas” sur la fonctionnalité Bluetoooth.

L’article L’ensemble de la Seine-Maritime passe en couvre-feu est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Hommage à Samuel Paty: «face à la bêtise et la folie, il faut opposer l’intelligence et la raison»



Près de 200 Stéphanais•es se sont réunis devant l’hôtel de ville pour rendre hommage à Samuel Paty, l’enseignant assassiné vendredi 16 octobre lors d’un attentat terroriste à Conflans-Sainte-honorine (Yvelines). Le discours du maire a laissé place à une minute de silence.

Cinq jours après le drame, l’émotion encore vive. Peu après 17 heures vendredi 16 octobre, le professeur d’histoire-géographie de 47 ans, Samuel Paty, a été sauvagement assassiné par un homme de 18 ans à Conflans-Sainte-honorine (Yvelines). L’enseignant a été ciblé par cet attentat terroriste après avoir été critiqué par certains parents, suite à une intervention en classe sur la liberté d’expression en lien avec les caricatures de Mahomet, les mêmes caricatures à l’origine de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo en janvier 2015. «Vendredi 16 octobre, un nouvel acte sans nom a empli la France d’horreur et d’effroi», s’est ému le maire, Joachim Moyse, devant plus de 170 de Stéphanais•es réunis place de la Libération.

Devant l’hôtel de ville et sous un drapeau tricolore en berne, le premier élu a souligné l’écho particulier que trouve l’évènement à Saint-Étienne-du-Rouvray. «Pour les habitantes et habitants de notre ville, cette nouvelle douleur vient rouvrir la plaie de l’attentat qui a coûté la vie à notre prêtre Jacques Hamel, il y a quatre ans». Le maire a évoqué un sentiment semblable à ceux éprouvés après les attentats de Toulouse, Montaubans, Paris, Magnanville, Nice, Trèbes ou encore Strasbourg. «À chaque fois, des actes de barbarie ont été réalisés contre des symboles ou des incarnations des valeurs que porte notre république : la liberté d’expression, la laïcité, l’autorité républicaine, la liberté, la joie de vivre, la fraternité… […]Avec le meurtre de ce professeur, c’est un pilier fondamental de notre République qui se fissure, celui de l’éducation.»


Aux côtés du député de Seine-Maritime Hubert Wulfranc et de la première adjointe Anne-Emilie Ravache, Joachim Moyse a rendu hommage à la personne de Samuel Paty et à ses actions. «Samuel Paty ne faisait pas qu’instruire comme le faisaient les Hussards noirs de la troisième république. Il éduquait, en formant les jeunes au débat, à la contradiction, à la liberté d’expression, en développant leur esprit critique. Il visait à ouvrir les horizons pour ses élèves, en vue de les faire devenir des citoyens éclairés. Il était devenu l’incarnation actuelle de la France des Lumières, résolument opposée aux obscurantismes de cette époque.» Et le premier édile d’appeler tout un chacun à continuer de lutter contre la folie et le fanatisme:  



«Face à la bêtise et la folie, il faut opposer l’intelligence et la raison. Face aux fanatismes, il faut continuer d’imposer l’éducation et la culture, notamment la philosophie, comme le prônait Voltaire.»

L’élu a réaffirmé l’importance de la présence du service public de l’Éducation Nationale partout en France. Dans le milieu rural, comme dans les quartiers populaires, il ne doit pas y avoir de recul des moyens éducatifs publics afin de na pas laisser se développer des modes d’instruction intolérants et sectaires. 
»

« Faisons corps et unité dans notre volonté de bien vivre ensemble, dans la tolérance, la paix et la fraternité, en pensant à celui que l’obscurantisme a fauché si jeune. »

Citant Victor Hugo, le maire a enfin appelé à respecter une minute de silence en la mémoire de l’enseignant.

Samuel Paty, je te dédis ces mots de Victor Hugo: « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. L’ignorance est la nuit qui commence l’abîme ».

 

 

L’hommage de la Ville s’inscrivait dans le prolongement de l’hommage national rendu par la République ce même 21 octobre. Une cérémonie s’est tenue à 19h30 à Paris, dans la cour de la célèbre université parisienne de la Sorbonne. En accord avec la famille du défunt, ce lieu choisi a été choisi pour son caractère «hautement symbolique de l’esprit des lumières et du rayonnement culturel, littéraire et éducatif de la France»

L’article Hommage à Samuel Paty: «face à la bêtise et la folie, il faut opposer l’intelligence et la raison»

 est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Formulaire inscription forum citoyen 2020

L’article Formulaire inscription forum citoyen 2020 est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Mise en place d’un Plan local d’urgence sociale

Le maire Joachim Moyse a annoncé jeudi 15 octobre, en conseil municipal, sa volonté de mettre en place un Plan local d’urgence sociale. “Je suis très inquiet des conséquences de cette crise sanitaire à la fois sur les habitants et sur les acteurs locaux”, a-t-il déclaré. Première mesure de ce plan, collecter les demandes d’aides afin de construire des réponses les plus adaptées possible. Pour cela, dès ce mardi, des élus sont disponibles pour écouter et échanger avec les habitants, commerçants, chefs d’entreprises, représentants du monde associatif…

  • Pour être reçu lors d’une de ces permanences, n’hésitez pas à prendre rendez-vous au 02.32.95.83.83.

L’article Mise en place d’un Plan local d’urgence sociale est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Hommage à Samuel Paty

Le maire lance un appel à un hommage à Samuel Paty, professeur assassiné vendredi 16 octobre 2020.

Ce rassemblement aura lieu mercredi 21 octobre 2020 à 18h sur le parvis de l’Hôtel de ville.

Après une prise de parole, les participants seront invités à se recueillir pendant une minute de silence.

L’article Hommage à Samuel Paty est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Exposition « Relecture d’une œuvre »

Les peintre de l’Union des arts plastiques vont travailler à partir d’une œuvre choisie dans l’histoire de la peinture et l’histoire de l’art. Une photo de l’œuvre d’origine sera placée en regard de la nouvelle création. De nombreux artistes ont travaillé ainsi tels que Picasso avec Les Ménines de Velasquez, Le Déjeuner sur l’herbe de Manet ou Francis Bacon avec les portraits du pape Innocent X de Velasquez…

  • Hall du centre centre socioculturel Georges-Déziré. Gratuit. Renseignements au 02.35.02.76.90.

L’article Exposition « Relecture d’une œuvre » est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Récrégeek

Le mercredi après-midi, la bibliothèque propose la découverte de jeux vidéo multijoueurs. Deux créneaux d’une heure sont proposés. À partir de 9 ans.

  • De 14 h à 16 h, bibliothèque Elsa-Triolet. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Renseignements et réservations dans les bibliothèques ou au 02.32.95.83.68.

L’article Récrégeek est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Herbier(s) – Louisa Mouche/Pierre Olingue – Dessins/Photographies

Pendant le confinement, le photographe Pierre Olingue et la « botanical artist » Louisa Mouche se sont ressourcés grâce au végétal. L’un a choisi de retravailler une série ancienne « Mon herbier » ; l’autre s’est immergée dans des séries aux noms aussi évocateurs que « Verdure », « Botanique », « Millefeuilles »… Deux regards d’artistes, des techniques différentes qui se répondent dans un dialogue tout en finesse et délicatesse. Un ressourcement aussi pour les visiteurs. Vernissage vendredi 6 novembre à 18 h.

  • Le Rive Gauche, de 13 h à 17 h 30, du mardi au vendredi et les soirs de spectacle. Entrée libre. Renseignements au 02.32.95.83.68.

L’article Herbier(s) – Louisa Mouche/Pierre Olingue – Dessins/Photographies est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Ateliers mobilité

Le service vie sociale des seniors propose des ateliers mobilité en novembre.

Pour les seniors, il n’est pas toujours simple d’utiliser les transports en commun. Les ateliers aborderont les questions suivantes : Comment prendre les transports en commun en toute sécurité ? Les droits à une place assise, le coût des titres de transport, les aides éventuelles… Ateliers organisés en collaboration avec le réseau Astuce, Transdev et CS-Lane qui propose un accompagnement personnalisé aux personnes fragilisées.

  • 14 h, résidence autonomie Ambroise-Croizat. Inscriptions obligatoires au 02.32.95.93.58.

L’article Ateliers mobilité est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Ateliers mobilité

Le service vie sociale des seniors propose des ateliers mobilité en novembre.

Pour les seniors, il n’est pas toujours simple d’utiliser les transports en commun. Les ateliers aborderont les questions suivantes : Comment prendre les transports en commun en toute sécurité ? Les droits à une place assise, le coût des titres de transport, les aides éventuelles… Ateliers organisés en collaboration avec le réseau Astuce, Transdev et CS-Lane qui propose un accompagnement personnalisé aux personnes fragilisées.

  • 14 h, résidence autonomie Ambroise-Croizat. Inscriptions obligatoires au 02.32.95.93.58.

L’article Ateliers mobilité est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Ateliers mobilité

Le service vie sociale des seniors propose des ateliers mobilité en novembre.

Pour les seniors, il n’est pas toujours simple d’utiliser les transports en commun. Les ateliers aborderont les questions suivantes : Comment prendre les transports en commun en toute sécurité ? Les droits à une place assise, le coût des titres de transport, les aides éventuelles… Ateliers organisés en collaboration avec le réseau Astuce, Transdev et CS-Lane qui propose un accompagnement personnalisé aux personnes fragilisées.

  • 14 h, résidence autonomie Ambroise-Croizat. Inscriptions obligatoires au 02.32.95.93.58.

L’article Ateliers mobilité est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Les élus s’accordent sur un «Plan local d’urgence sociale»

Les conséquences de la crise sanitaire étaient au centre des préoccupations du conseil municipal qui s’est tenu jeudi 15 octobre. Les élus ont parlé d’une seule voix pour demander l’aide financière de l’État, et renforcer l’action de la Ville auprès des habitants les plus en difficulté.

«Ce vote à l’unanimité est une nouvelle preuve du caractère très solidaire de notre ville», s’est félicité le maire Joachim Moyse lors du conseil municipal du 15 octobre. Réunis pour la troisième fois depuis le début du nouveau mandat, l’ensemble des élus ont plébiscité la demande d’un soutien financier à l’État pour accompagner la mise en place d’un Plan local d’urgence sociale (Plus).
Ce «Plus» doit démarrer, dès octobre, par l’ouverture de nouvelles permanences d’élus. Les Stéphanais•es qui rencontrent des difficultés de vie au quotidien (niveau de vie, insertion et emploi, logement, santé, mobilité, isolement…) pourront ainsi être accompagnés spécifiquement. «Ce Plan permettra de mieux écouter les habitants, d’une part, et d’élaborer des propositions en terme de solidarité pour la population d’autre part. À terme, nous construirons un observatoire de la situation sociale et économique de notre population», indique le maire, dont l’intention d’émettre ce vœu a émergé suite à deux annonces : celle du président de la République annonçant l’instauration d’un couvre-feu dans la métropole rouennaise, et celle du président de la Métropole Rouen Normandie demandant à l’État d’aider les territoires les plus touchés par la crise et instaurant un «conseil de défense économique».

Dans la foulée, les élus ont formulé, à l’unanimité, une seconde demande de subvention à l’État. Cette fois pour endiguer les pertes financières liées à la crise du coronavirus (pour aider les entreprises, l’État prévoit notamment la baisse de l’impôt de production, prélevé par la Ville).

Le débat d’orientation budgétaire soumis au vote

Égrainant les lignes budgétaires, le maire a chiffré à 355.000 euros l’impact de la crise sanitaire sur le budget de la Ville (achats de masques, gel, plexiglas, remboursement d’abonnements Unicité pour les Stéphanais•es, augmentation du nombre de portage de repas pour les séniors, etc ). Somme à laquelle il faudrait ajouter près de 700.000 euros d’investissements ou de glissements de factures qui seront repositionnés sur le budget 2021.
«Malgré la baisse de dotations de l’État, nous poursuivons nos efforts. La dette municipale a dégonflé de sept millions d’euros en deux ans. Nous n’avons pas fait appel à l’emprunt», a indiqué Joachim Moyse avant de laisser place au débat sur le rapport d’orientation budgétaire. «Nous saluons les efforts pour maitriser les dépenses, a indiqué Léa Pawelski pour les élu•e•s socialistes écologistes pour rassemblement. Le cadre est contraignant et les recettes sont de plus en plus menacées. Malgré la crise, l’État maintient au mieux les dotations aux communes à l’identique, alors que la relance passe par nous. Il nous paraît important de ne pas augmenter les prix des abonnements Unicité, ni le taux d’imposition. Je rappelle que la crise impacte les plus précaires, qui constituent un part importante des Stéphanais•es.»
Pour le groupe communistes et citoyens, l’adjoint au maire Pascal Le Cousin a, de son côté, félicité les agents de la Ville pour leur travail en temps de crise et salué les choix budgétaires qui vont dans le sens de «la solidarité, l’émancipation et la protection» des Stéphanais•es, ainsi que «les choix forts de la Ville comme la construction d’un nouveau groupe scolaire, et d’une nouvelle Maison du citoyen et d’une Médiathèque.» Représentée par Sarah Tessier, l’opposition du groupe Citoyen indépendants, républicains et écologistes, n’as pas souhaité intervenir, et s’est abstenue lors du vote confirmant que le débat d’orientation budgétaire avait bien eu lieu.

L’article Les élus s’accordent sur un «Plan local d’urgence sociale» est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Trans Kabar

Une trans rock endiablée, inspirée d’une lointaine danse des esprits des Iles Mascareignes. Ou comment transformer un ancien rite clandestin en feu de joie électrique !

Attention ! En raison de l’instauration d’un couvre-feu à 21h dans la Métropole rouennaise jusqu’au 1er décembre 2020, un nouvel horaire pour ce spectacle doit être envisagé.

www.lerivegauche76.fr 

L’article Trans Kabar est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Le p’tit-déj de Brassens

Tous les premiers mardis du mois, le centre socioculturel Georges-Brassens propose son traditionnel petit-déjeuner, moment pour échanger et communiquer sur toutes les actions et événements à venir.

  • De 8 h 30 à 10 h, centre socioculturel Georges-Brassens. Gratuit. Renseignements au 02.32.95.17.33.

L’article Le p’tit-déj de Brassens est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Couvre feu: une attestation à télécharger pour les déplacements autorisés

Dans les zones où la propagation de la Covid-19 connait un très fort regain, le gouvernement a décidé de réactiver l’état d’urgence sanitaire et de mettre en place un couvre feu de 21 h à 6 h du matin à compter de ce samedi 17 octobre. Cette disposition s’applique dans la métropole rouennaise. Désormais les déplacements sont donc interdits après 21 heures.
Les personnes ayant besoin de circuler, pour un des motifs précisés par l’État, doivent absolument se munir d’une attestation à imprimer ou à générer directement sur son téléphone portable.

Les motifs de déplacements autorisés sont:

L’article Couvre feu: une attestation à télécharger pour les déplacements autorisés est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Le couvre-feu instauré dès samedi

Le président de la République l’a annoncé mercredi 14 octobre, la Métropole Rouen Normandie fait partie des huit territoires où un couvre-feu (de 21h à 6h) sera instauré dès samedi 17 octobre (dans la nuit de vendredi à samedi à 0h01). Cette mesure durera quatre semaines, six si le Parlement la prolonge, soit jusqu’au 1er décembre.

Des dérogations seront possibles, notamment pour les travailleurs en horaires décalés et les urgences médicales. En cas de non-respect du couvre-feu, chaque contrevenant risque une amende de 135€ (1500€ en cas de récidive).

L’état d’urgence sanitaire sera rétabli à partir de samedi 17 octobre.

Tous les détails n’ont pas été donnés par Emmanuel Macron mais des précisions seront apportées aujourd’hui jeudi 15 octobre, en début d’après-midi, lors d’une conférence de presse donnée par plusieurs ministres.

  • Couvre-feu de 21h à 6h
  • Ouverture des restaurants jusqu’à 21h et doivent mettre en place un protocole sanitaire renforcé (recensement des clients, regroupements limités…)
  • Fermeture des bars
  • Salles de sports et gymnases fermés, mais peuvent rester ouverts pour les mineurs
  • Rassemblement de dix personnes maximum dans l’espace public
  • Fêtes privées : six personnes maximum fortement recommandé, ou interdites sur l’ensemble du territoire lorsqu’elles se déroulent dans des salles recevant du public (cela concerne par exemple les mariages, soirées étudiantes, etc) .
  • Fermeture des musées, théâtres, cinémas, centres commerciaux…  à partir de 21h
  • Encouragement du télétravail

 

L’article Le couvre-feu instauré dès samedi est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Le couvre-feu instauré dès samedi

Le président de la République l’a annoncé mercredi 14 octobre, la Métropole Rouen Normandie fait partie des huit territoires où un couvre-feu (de 21h à 6h) sera instauré dès samedi 17 octobre (dans la nuit de vendredi à samedi à 0h01). Cette mesure durera quatre semaines, six si le Parlement la prolonge, soit jusqu’au 1er décembre.

Des dérogations seront possibles, notamment pour les travailleurs en horaires décalés et les urgences médicales. En cas de non-respect du couvre-feu, chaque contrevenant risque une amende de 135€ (1500€ en cas de récidive).

L’état d’urgence sanitaire sera rétabli à partir de samedi 17 octobre.

Tous les détails n’ont pas été donnés par Emmanuel Macron mais des précisions seront apportées aujourd’hui jeudi 15 octobre, en début d’après-midi, lors d’une conférence de presse donnée par plusieurs ministres.

  • Couvre-feu de 21h à 6h
  • Ouverture des restaurants jusqu’à 21h et doivent mettre en place un protocole sanitaire renforcé (recensement des clients, regroupements limités…)
  • Fermeture des bars
  • Salles de sports et gymnases fermés, mais peuvent rester ouverts pour les mineurs
  • Rassemblement de dix personnes maximum dans l’espace public
  • Fêtes privées : six personnes maximum fortement recommandé, ou interdites sur l’ensemble du territoire lorsqu’elles se déroulent dans des salles recevant du public (cela concerne par exemple les mariages, soirées étudiantes, etc) .
  • Fermeture des musées, théâtres, cinémas, centres commerciaux…  à partir de 21h
  • Encouragement du télétravail

 

L’article Le couvre-feu instauré dès samedi est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Un·e agent·e de gestion comptable et administrative

Placé.e sous la responsabilité du responsable de la division administrative et financière, vous serez chargé.e de la gestion comptable et des marchés publics, de la gestion des tâches administratives nécessaire au bon fonctionnement du service.

Vos missions seront les suivantes :

  • Gestion comptable : Réceptionner et contrôler les factures, engager les dépenses et les recettes, vérifier les imputations et disponibilités budgétaires, renseigner les outils de pilotage et de suivi budgétaire, saisir la liquidation des dépenses
  • Gestion des marchés publics : réceptionner et vérifier les dossiers de consultation des entreprises, saisir les dossiers de consultation des entreprises, engager comptablement le marché
  • Gestion administrative : élaborer les tableaux de bord (gestion budgétaire, TLPE, espaces publics, suivi d’activité…), assurer la gestion administrative des différentes divisions et régies, réaliser et mettre en forme tous types de courriers
  • Suivi des moyens humains en lien avec le DRRH : Tenir à jour les tableaux de services, suivre les autorisations spéciales d’absences (syndicats, COS … ), tenir à jour le tableau et les fiches individuelles par agent, des congés et des absences pour l’ensemble de la direction, recenser les besoins et suivre la planification des formations en lien avec les EPA, assurer le lien avec les DRRH concernant les documents relatifs aux éléments de paie (suivi des grévistes, frais de déplacement … )
  • Accueil physique et téléphonique

Profil

  • Titulaire d’un diplôme de niveau IV minimum, vous avez acquis et développé des
  • compétences dans le domaine de la gestion administrative
  • Vous avez une appétence pour le statut de la FPT, vous connaissez les métiers afférents au secteur d’activité
  • Connaissances des règles d’engagement et d’imputation comptable
  • Sens du relationnelle et de la pédagogie auprès des référents comptables
  • Rigoureux, organisé.e et capacité à être force de proposition
  • Très bonne maitrise des outils bureautiques (Word, Excel et Powerpoint), idéalement, maitrise du logiciel Ciril finances
  • Capacité d’écoute et d’adaptation.
  • Sens de la discrétion et de la réserve.

Rémunération : statutaire + régime indemnitaire + prime de fin d’année.

C.V. et lettre de motivation sont à adresser à :

Monsieur le Maire
Hôtel de Ville
Place de la libération– CS 80 458
76806 SAINT ETIENNE DU ROUVRAY CEDEX ou par e-mail : courriel@ser76.com référence de l’offre : DSTAGCA-102020

L’article Un·e agent·e de gestion comptable et administrative est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

« Déconstruire les idées reçues sur les violences faites aux femmes »

Loin d’être anodines, ces préjugés véhiculés dans toutes les sphères de la société façonnent notre imaginaire collectif et tendent à rendre invisibles ces violences. Remettre en cause ces idées reçues permet de mettre en lumière la réalité des violences sexistes et sexuelles.

  • Centre socioculturel Georges-Brassens. Entrée libre. Renseignements au 02.32.95.17.33.

L’article « Déconstruire les idées reçues sur les violences faites aux femmes » est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Récrégeek

Le mercredi après-midi, la bibliothèque propose la découverte de jeux vidéo multijoueurs. Deux créneaux d’une heure sont proposés. À partir de 9 ans.

  • De 14 h à 16 h, bibliothèque Elsa-Triolet. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Renseignements et réservations dans les bibliothèques ou au 02.32.95.83.68.

L’article Récrégeek est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.