Archive dans 14 octobre 2020

Deauville 3 novembre 2020: le grand pari normand du MEDEF de Normandie…

Grand Paris, Axe Seine, fusion portuaire, Intelligence économique territoriale... A l'ouest de Paris? Rien de nouveau?

Eh bien si! La nouveauté qui change tout c'est le retour de la Normandie dans la réalité en tant que puissance d'action, potentiel, vision et ambition partagées, stratégie, réseaux, coopérations et solidarités et surtout: financement concret de projets concrets.

Le Grand Paris, l'Axe Seine sans la réalité concrète de la Normandie c'est du bavardage!

L'évidence normande existe et de plus en plus chez de nombreux acteurs de la société civile régionale mais il lui faut encore progresser là où elle aurait dû émerger en premier: dans certaines têtes d'une certaine élite régionale qui, du côté de Rouen et du Médef, croient encore que la capitale de la Normandie est à ... Paris!

On attend donc la confirmation du grand pari normand du Médef de Normandie.

https://www.linkedin.com/posts/medefnormandie_business-uen-entreprise-activity-6721723455126953984-kQwW

0


 

Commentaire de Florestan:

MESSAGE adressé à monsieur Yves Kerouédan, président du Médef de la métropole de Rouen.

Faisons un rêve...

A savoir que ce colloque du Médef de Normandie à Deauville soit la rampe de lancement médiatique d'une reconquête normande de l'Axe Seine qui demande plus d'effort et de volonté que de se laisser porter au fil du courant de la Seine de l'amont parisien vers l'aval maritime.

C'est aux Normands d'apporter la Mer au Grand Paris et non l'inverse!

Quand les pouvoirs parisiens se sont intéressés un peu trop à la Normandie c'est pour la diviser et la maltraiter en réduisant la Normandie à la Normandie séquanienne, c'est-à-dire, la seule Normandie utile à la seule région parisienne dans une confusion aussi inefficace que mortifère entre intérêt national et intérêt parisien.

Concrètement, certaines élites économiques et politiques normandes, notamment rouennaises, doivent sortir de toute urgence du sommeil suicidaire dans lequel elles se complaisent encore: la capitale d'une Normandie divisée, affaiblie et défigurée pendant plus de cinquante ans par un développement territorial autoritaire désormais obsolescent, était à Paris.

L'enjeu de faire advenir à Rouen, au Havre et à Caen un printemps normand, un choc de fierté régionale retrouvée, un désir de travailler ensemble pour mener, à nouveau, des projets ambitieux qui ont un intérêt national tout en servant l'intérêt général normand.

Il nous faut réparer l'erreur historique qui avait été faite par l'Etat central parisien de ne pas faire confiance à l'évidence normande au début des années 1960 lorsque le projet de faire de Rouen la métropole régionale d'équilibre pour le Nord-Ouest entre Lille et Nantes à la tête d'une Normandie réunifiée avait été définitivement abandonné au profit d'une fumisterie qui embrume jusqu'à aujourd'hui quelques cerveaux dirigeants qui se croient intelligents, à savoir d'étendre jusqu'au Havre, jusqu'à la mer, les tentacules de la mégalopole parisienne en arrachant le coeur palpitant de la Normandie: la vallée de la Seine!

Cessons de toute urgence de penser grande boucherie territoriale et concentrons nous sur les projets importants que nous avons à mener tous ensemble!

800px-Codex_Magliabechiano_(141_cropped)

Pour celles et ceux qui serait encore fascinés par les vertus d'une cardiectomie normande au profit de la région parisienne à la suite des propos récents d'Anne Hidalgo reprenant les rêveries de Paul Delouvrier, d'Antoine Grumbach, de Jacques Attali, d'Erik Orsenna et encore de quelques autres "beaux esprits" parisiens, on rappellera ci-après ce que le mot cardiectomie peut historiquement signifier:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cardiectomie

COVID-19: la situation en Normandie au 13 octobre 2020

A la veille d'un nouveau discours du président de la République à la télévision pour donner un nouveau cap dans la brume de la crise sanitaire du Covid, Paris-Normandie nous propose de faire le point sur la situation en Normandie avec les données fournies par l'Agence Régionale de la Santé:

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/infographie-covid-19-en-normandie-la-circulation-du-virus-est-en-hausse-et-le-seuil-d-alerte-est-depasse-LB17343866?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email&mediego_ruuid=d9fb55af-dc06-4004-af5c-af7666e6a366_1&mediego_campaign=20201014_news_actu&utm_content=20201014

INFOGRAPHIE. Covid-19. En Normandie, la circulation du virus est en hausse et le seuil d'alerte est dépassé

Au mardi 13 octobre 2020, l'Agence régionale de santé comptabilise 751 décès dans la région Normandie et 382 personnes hospitalisées. 70 clusters ont été identifiés : la circulation est en hausse et le seuil d'alerte est dépassé.

Nouveau bilan pour l'Agence régionale de santé (ARS), au 13 octobre 2020, sur les chiffres du

en Normandie.

Depuis le début de l’épidémie, 751 personnes porteuses du coronavirus sont décédées en Normandie.

Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, est toujours en augmentation. Celle-ci s'accélère : le seuil d'alerte atteint 136,34 (le 9 octobre, il était de 105,8), ce qui témoigne d'une circulation virale importante. Tous les départements présentent un taux supérieur au seuil d'alerte.

Le taux de positivité des tests effectués augmente également. Il dépasse désormais le seuil d'alerte, fixé à 10% : il est de 11,5% (il était de 9,98 % le 9 octobre).

382 hospitalisations

Au 13 octobre, 382 personnes étaient hospitalisées en Normandie, dont 67 personnes en réanimation. 2310 personnes sont retournées à leur domicile depuis le début de l'épidémie.

70 clusters

L'ARS précise que 70 clusters sont en cours d’investigation : 36 en Seine-Maritime, 5 dans la Manche, 12 dans le Calvados, 8 dans l'Eure et 9 dans l'Orne.

« Il est essentiel pour chacun de s’approprier les gestes barrières, d’aérer régulièrement les lieux clos (domicile, bureau...), afin de limiter (dans l’attente d’un vaccin ou d’un traitement efficace) la propagation du virus, y compris lors de rassemblements avec famille et amis », souligne l’ARS.

INFOGRAPHIE. Coronavirus : suivez l'évolution de la situation en Normandie

Capture d’écran du 2020-10-14 10-31-04

Capture d’écran du 2020-10-14 10-31-45

LISTE MATCHS REPORTES

Samedi 17 & Dimanche 18 OCTOBRE 2020

Retrouvez la liste des matchs reportés et arrêtés municipaux.

Consultez régulièrement cette page pour suivre la mise à jour.

Pour être le plus complet possible, envoyez nous vos infos! 
christophe@braysports.fr

CHAMPIONNAT DE R3 GROUPE H
ES PLATEAU FR – US LUNERAY (25/10/20)

AGENDA DU WEEK-END

Samedi 17 & Dimanche 18 octobre 2020

Vos rendez-vous du week-end

Chaque semaine, retrouvez le programme sportif du Pays de Bray et ses alentours ! Ce dernier réunit notre sélection des événements sportifs qui auront lieu ce week-end. Le rendez-vous incontournable des amoureux du sport local !
N’hésitez pas à nous envoyer vos calendriers ou annonces de match à l’adresse suivante : christophe@braysports.fr

FOOTBALL :
SAMEDI 17 OCTOBRE 2020 – 15H00 
R3 U18 : ES DU PLATEAU F.R – STADE SOTTEVILLE CC

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS – 15H00 
R3 : AC BRAY EST FORGES – AS LE TREPORT 
R3 : ES DU PLATEAU F.R – US LUNERAY 2 
R3 : FC OFFRANVILLE – AJ CAULLE BOSC LE H 
R3 : STADE VALERIQUAIS – FC NEUFCHATEL EN BRAY
R3 : PT QUEVILLY ST JULIE – AS GOURNAYSIENNE FB 
R3 : FC SEINE-EURE – AS CANTON D ARGUEIL
R3 U18 : GRPT MOULIN ECALLES – GRP SP. CRIEL EU FC – 13H00
D1 : FC NEUFCHATEL EN BRA 2 – AS ST PIERRE VARENG 
D2 : US LONDINIERES – ES PLAT FOUCAR REAL 2 
D2 : MESNIERES-EN-BRAY – NORMANDE 76 2
D2 : FC DE LA VARENNE – ST-VALERY-CAU 2 
D2 : ST AUBIN CAUF UNITED – LES GRANDES-VENTES 
D2 : AS GOURNAY EN BRAY 2 – FUSC BOIS-GUILLAUME 3 

Le programme COMPLET ici

RUGBY :
DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS – 15H00 
AS O THUIT SIGNOL – RCUS FORGES LES EAUX

HANDBALL :
SAMEDI 17 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS 
D1M : RC BOLBEC – BRAYHB – 19H00
D2M : BRAYHB 2 – E AUMALE/FOUCARMONT 2 – 19H00
D2M : E AUMALE/FOUCARMONT – US FORGES LES EAUX – 18/10 – 15H00
D2M : HBC LONDINIERES – HBC EU – 20H30
D1F : BRAYHB – AS HARFLEUR – 21H00
D2F : ES AUMALE – CANU BARVILLE – 19H00

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
D2F : AS GOURNAY EN BRAY – A BARENTIN/PAVILLY – 14H00
D2F : HBC YVETOT – HBC FOUCARMONT – 16H00

BASKET :
DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS 
DM3 : MONTVILLE HOUPPEVILLE – EAWY BASKET SAINT-SAENS – ?
DF3 : US FORGES LES EAUX – BC BARENTIN – ?

TENNIS :
DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
DM4 : TC EU – TC NEUFCHATEL EN BRAY
DM3 : TC NEUFCHATEL EN BRAY – TPCV
DM5 : LES GRANDES VENTES 2 -FORGES LES EAUX USF TC 4
DM4 : DIEPPE TENNIS SQUASH 2 – LES GRANDES VENTES TC
DM4 : LE PETIT QUEVILLY TC 2 – FORGES LES EAUX USF TC 3
DM4 : BIHOREL GCO – FORGES LES EAUX USF TC 2
DM4 : BOSC LE HARD ASCP – SAINT MARTIN DU VIVIER TC
RM3 : FORGES LES EAUX USF TC – FRANQUEVILLE SAINT PIERRE
DM3 : AUMALE ES – GOURNAY EN BRAY TC 2
DF3 : GOURNAY EN BRAY TC – DARNETAL OLYMPIQUE
DM1 : GOURNAY EN BRAY TC – GMT H METROPOLE 2
DM3 : CRIEL TCM – FOUCARMONT TC
DM3 : LONDINIERES TC – BLANGY SUR BRESLE
DM4 : ENVERMEU TC 3 – SAINT SAENS VARENNE TC
DM5 : SAINT SAENS VARENNE TC 2 – BACQUEVILLE TC
DF4 : SAINT SAENS VARENNE TC – FORGES LES EAUX USF TC
DF4 : LONDINIERES TC – SAINT NICOLAS D’ALIERMONT TC

TENNIS DE TABLE : 
DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
R2M : MT ST AIGNAN TT – TT BULLY
R3M : LA CRIQUE TT – TT DE L’ARCHE 2

VTT :
DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020
Course VTT à Forges les eaux « Bois de l’Epinay » à partir de 11h25

Exposition « Carnaval(s) » au musée de Normandie

L'exposition  « Carnaval(s) » au musée de Normandie - Caen. Rémy Cogghe (1854-1935), Carnaval à l’Hôtel Ferraille ou Intrigue, vers 1901, Huile sur toile. Roubaix, La Piscine, musée d’Art et d’Industrie, André-Diligent. (© Musée La Piscine (Roubaix), Dist. RMN-Grand Palais / Alain Leprince).

Le musée de Normandie s’intéresse au carnaval des origines à nos jours, à travers une nouvelle exposition qui sera inaugurée samedi prochain.


DATE : 
Du 17 octobre au 14 mars 2021.
LOCALISATION :
CAEN (14)

 

Si le carnaval est très florissant dans nos sociétés contemporaines, il ne porte jamais le même masque. Tumultueux à Caen, majestueux à Nice, indompté en Sardaigne, riant à Granville… ces nombreuses déclinaisons sont et font le carnaval. Cette exposition dévoile le carnaval, ses origines historiques, ses rites et ses mystères Évocations vivantes et vibrantes de ces festivités, masques et costumes d’Europe et d’ailleurs ont été sélectionnés pour donner à voir ce qui se cache derrière le carnaval. L’exposition propose de plonger dans ce temps de folie collective et d’en comprendre le rôle, les particularités locales, les grands personnages et les déguisements. Fête de l’excès, événement ritualisé, espace de liberté, le carnaval est fait aussi de bruit, de musique, de danse qui seront visibles ou audibles dans le parcours.

Exposition en coproduction avec les musées de Granville, qui l’accueilleront d’avril à novembre 2021.

INFORMATIONS PRATIQUES :
 
Ouverte du mardi au dimanche. Fermée certains jours fériés : 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier. Horaires : de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h en semaine. 11h à 18h les samedis, dimanches et jours fériés.
 
Musée de Normandie
Château
14000 CAEN
Tél. : 02 31 30 47 60
musee-de-normandie.fr
 
Article publié dans Patrimoine Normand n°115, par Rodolphe Corbin.
CONSULTER L'AGENDA CULTUREL


Abonnement Patrimoine Normand
  
 

Une nouvelle halle alimentaire au Havre



Article personnel de février 2018... Finalement le projet voit le jour.

A l'image des Halles centrales qui constituent une vraie réussite il n'est pas impossible qu'il y ait dans le futur une deuxième halle alimentaire dans le centre-ville du Havre près du centre Coty. Une idée intéressante. Ce projet verra-t-il le jour ? A suivre...

Le petit journal municipal

Alors qu'un nouveau petit journal municipal se prépare, nous remettons l'ensemble des petits journaux parus ces douze dernières années à votre disposition. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur "Gerville info, journal municipal d'informations" dans...

Ce qu’il fallait retenir ces derniers jours

Les infos à ne pas manquer

Des mesures sanitaires prolongées, la foire Saint-Romain qui aura bien lieu, le personnel hospitalier inquiet et en colère, un festival littéraire immanquable, pro et anti PMA dans la rue... voila pour les titres de ce troisième numéro de notre point sur les actualités qu'il ne fallait pas manquer ces derniers jours.

La foire Saint-Romain aura bien lieu

En raison de la crise sanitaire des incertitudes planaient sur la tenue de la foire Saint-Romain à Romain, mais les forains ont obtenu gain de cause, enfin en fonction de la situation au 23 octobre, date prévue pour l'ouverture. La préfecture à rappelé les mesures qui devront êtres misent en place : 

  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique
  • Clôture de l'espace de la fête foraine.
  • Dispositif spécial sur place : 1000 personnes maximum
  • 1 entrée & 1 sortie
  • Masque obligatoire
  •  Gestes barrières obligatoires
  • Nettoyage et désinfection des attractions très fréquents

Un maintien qui fait réagir de nombreux patrons de bars et lieux culturels qui doivent appliquer des restrictions encore plus fortes et ne comprennent pas forcément que le coup de force des forains ( opération escargot, rassemblement...) soit suffisant...


La grève se durcit pour le personnel hospitalier

Le personnel hospitalier arrive à saturation, entre injustice sur la répartition des augmentations et primes, burnout, fatigue et déprime les raisons sont nombreuses. En effet d'une part les soignants extra-hospitaliers ont le même employeur que ceux travaillant au sein des hôpitaux, mais ne bénéficient pas de l'augmentation  salariale de 183 euros, au total sur la France cela fait  52000 agents exclus . D'autre par  pour eux comme pour ceux  de tous les services hospitaliers,  les possibilités de congés sont réduites avec l'argument de la crise sanitaire, le nombre de lits comme  d'agents est toujours insuffisant pour faire face à l'ampleur du travail demandé, les moyens tardent à êtres augmentés contrairement aux promesses gouvernementales, bref la situation est de plus en plus critique et les menaces de grèves et de démissions eux sont bien réels pour ces salariés trop peu considérés malgré l'importance de leurs missions.  Nous ne pouvons donc que les soutenir et relayer leur  détresse grandissante.  

 

Elbeuf, Le Havre, Rouen... partout la colère monte avec pour objectif de simplement pouvoir faire face à la crise sanitaire dans des conditions dignes pour le personnel comme pour les patients !


Prolongement et amplification des mesures sanitaires

La préfecture a confirmé le prolongement des mesures visant à lutter contre la propagation du Covid-19 jusqu'au 26 octobre, dans le même temps on apprend que les bars havrais devront fermer avant minuit, que les foires à tout et brocantes sur les agglomérations sont pour la plupart interdites et que les salles de sport se voient fermée jusqu’à la même date, cette dernière mesure suscite d'ailleurs l'incompréhension du plus grand nombre et ce pour deux raisons majeures : d'une part la pratique régulière du sport est sans doute l'un des barrages les plus efficaces face aux soucis de santé, et d'autre part il n'y a eu pour le moment aucun foyer de covid-19 à déplorer dans ces structures sur le département.

 

Notons également par souci d'impartialité qu'effectivement le nombre de test positifs augmente et que les hôpitaux arrivent presque à nouveau à saturation ( ce qui s'explique par un manque important de nombre de lits...), il est donc plus important que jamais pour les citoyens de respecter les gestes barrières et que le gouvernement écoute les revendications du personnel hospitalier.

Pro et anti PMA s'opposent dans la rue

Alors qu'il nous parait fort logique de défendre la PMA et la liberté de chacun sur le sujet, nous constatons une reprise des mouvements anti-PMA partout en France, la Seine-Maritime n'étant pas exclue de ce retour des "Manif Pour Tous"... Mais outre le caractère fortement homophobe de ce mouvement et son soutien à une société patriarcale archaïque nous constatons un réel manque d'arguments pour cette opposition. De fait des citoyens  qui défendent eux le droit pour les lesbiennes et les femmes seules de recourir à la PMA ont donc décidé de battre le pavé les jours prévus des manifestations de ce mouvement pour faire valoir la liberté et un autre avis sur le sujet, faisant reculer pacifiquement les  cortèges. Pas de heurts à déplorer que ce soit au Havre ou à Rouen.


"Terres de paroles " : Un indispensable festival littéraire

Finalement, il a bien lieu, et c'est tant mieux !

Si vous suivez  notre projet citoyen vous connaissez forcément ce festival que nous affectionnons particulièrement , tant pour sa diversité et sa liberté   que pour son aspect participatif, en effet les ateliers sont aussi nombreux que les rencontres, et c'est ce qui fait toute la différence. Il est à noter que de nombreux événements sont gratuits, parfois en extérieur et  qu'il y en a pour tous les gouts et ages, et ce jusqu'au 22 octobre. Bien sur crise sanitaire oblige, vous devrez  très souvent réserver, retrouvez toutes les infos sur le site : http://terresdeparoles.com/.


FOURNITURE DE VEHICULES D’OCCASION POUR LA VILLE DE FECAMP

Consultation allotie :
Lot n°1 : fourniture de deux véhicules utilitaires type Kangoo ou équivalent
Lot n°2 : fourniture d'un véhicule utilitaire type Jumper ou équivalent
MODALITÉS D'OBTENTION DU DOSSIER :
Le dossier de consultation est téléchargeable gratuitement par les soumissionnaires à partir du profil acheteur du pouvoir adjudicateur suivant : http://www.marches-publics.info
REMISE DES OFFRES :
La transmission des documents par voie électronique est effectuée sur le profil d'acheteur du (...)

- Marchés publics