Archive dans 30 septembre 2020

Petites et grandes merveilles de la forêt de Brotonne

Sous-bois automnal en forêt de Brotonne. (© Stéphane William Gondoin)


 
Extrait Patrimoine Normand N°115.
Par Stéphane William Gondoin.

Au cœur du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande, dans un large méandre du fleuve à mi-chemin entre Le Havre et Rouen, la forêt de Brotonne forme l’un des plus vastes et surtout des plus anciens massifs de Normandie. De chemins en sentiers, départ pour un grand bol d’air et un saut dans deux mille ans d’Histoire.

 

Quoi de plus agréable qu’une promenade automnale en sous-bois, quand les arbres se couvrent d’or dans un rayon de soleil et que l’air se charge de senteurs d’humus humide ? Maurice Genevoix, chantre de la Nature, résumait ainsi ses sensations dans Raboliot : « Toutes les odeurs des bois, l’âcreté du terreau mouillé sur quoi fermentent les feuilles mortes, les effluves légers des résines, l’arôme farineux d’un champignon écrasé en passant. » Nous ne saurions mieux dire !
 

il était une fois…

Le massif forestier de Brotonne couvre à peu près 8 500 hectares, dont environ 6 700 sous statut domanial, 350 hectares de terrains communaux, le reste étant constitué de bois privés. Les investigations archéologiques menées depuis le XIXe siècle ont révélé l’existence sous les racines d’une quarantaine d’implantations humaines anciennes, remon...
 

Il vous reste 90 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

AGENDA DU WEEK-END

Samedi 3 & Dimanche 4 octobre 2020

Vos rendez-vous du week-end

Chaque semaine, retrouvez le programme sportif du Pays de Bray et ses alentours ! Ce dernier réunit notre sélection des événements sportifs qui auront lieu ce week-end. Le rendez-vous incontournable des amoureux du sport local !
N’hésitez pas à nous envoyer vos calendriers ou annonces de match à l’adresse suivante : christophe@braysports.fr

FOOTBALL :
SAMEDI 3 OCTOBRE 2020 – 2ème TOUR GAMBARDELLA 15H00
PLATEAU AS – LE HAVRE FRILEUSE 

DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020 – COUPE DE FRANCE 15H00
CF : ES PLATEAU FR – O PAVILLY
CF : AS CANTON D’ARGUEIL – FC ROUEN

RUGBY :
DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNAT 15H00
CS ANDELYS – RCUS FORGES LES EAUX

HANDBALL :
SAMEDI 3 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
D1M : SEP BLANGY BOUT – BRAYHB à 19h00
D2M : E AUMALE/FOUCARMONT – HBC EU à 21h00
D2M : HBC LONDINIERES – BRAYHB 2 à 20h30
D1F : BRAYHB – AS HARFLEUR à 20h30
D2F : AS GOURNAY EN BRAY – A MALAUNAY à 20h00
D2F : E AUMALE HB – HBC FOUCARMONT

DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
D2M : DIEPPE UC – E AUMALE/FOUCARMONT à 14h00
RF : BRIONNE/CARSIX – ES AUMALE HB

TENNIS DE TABLE :
DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
R2M : TT BULLY 1 – EVREUX EC 2
R3M : US FECAMPOISE 2 – LA CRIQUE TT1
R4M : RS ENVERMEU 1 – GOURNAY TT

TENNIS :
DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020 – CHAMPIONNATS
DM4 : NEUFCHATEL EN BRAY TC – DIEPPE T
DM3 : CAUDEBEC EN CAUX – NEUFCHATEL EN BRAY TC
DM5 : FORGES LES EAUX USF TC – ROUXMESNIL B
DM4 : FORGES LES EAUX USF TC – BONSECOURS ASC
DM4 : ROUEN ASPTT – FORGES LES EAUX USF TC
RM3 : FORGES LES EAUX USF TC -ROUEN TC 1
DM3 : GOURNAY EN BRAY TC 2 – BLANGY SUR BRESLE 1
DF3 : LE MESNIL ESNARD – GOURNAY EN BRAY TC 1
DM1 : SAINT ETIENNE DU ROUVRAY – GOURNAY EN BRAY TC 1
DM5 : LES GRANDES VENTES TC 2 – SAINT SAENS VARENNE TC 2
DM4 : SAINT SAENS VARENNE TC 1 – LES GRANDES VENTES 1
DM3 : FOUCARMONT TC 1 – LONDINIERES TC 1
DF4 : SAINT SAENS VARENNE TC 1 – LONDINIERES TC 1
DM5 : LONDINIERES TC 2 – LE TREPORT AS 1
DM3 : AUMALE ES 1 – CRIEL TCM 1

Pendant que certains s’enivrent de l’opium du Grand Paris-sur-Mer, les vrais territoires, eux… travaillent!

Les propos d'Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris tenus la veille en dialoguant avec Edouard Philippe maire du Havre et ci-devant Premier ministre lors du sommet du 10ème anniversaire de la loi sur le Grand Paris, ont beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux tant en Normandie qu'en région parisienne...

On retiendra, par exemple, la réaction d'un haut responsable parisien de la République en Marche sur son compte Twitter:

"Vos gueules! Les mouettes!"

unnamed

Du côté normand, Hervé Morin a réagi vivement comme il était nécessaire de réagir dès qu'il a pu prendre connaissance des propos tenus notamment par la maire de Paris qui, visiblement, s'exprimait sur un sujet qu'elle méconnait faute de s'y intéresser vraiment.

En effet, s'il s'agit, ô horreur! de fusionner des régions pour faire une seule grande région capitale étendue jusqu'à la mer, c'est deux régions et non pas trois qu'il faudrait fusionner, à savoir: la Normandie et l'Ile-de-France. Visiblement, Anne Hidalgo ne sait toujours pas que la Normandie est réunifiée depuis maintenant cinq ans.

Face à ces déclarations, on s'amusera de la prudence emberlifiquotée d'Edouard Philippe pesant ses mots au trébuchet pour signaler, selon lui, l'évidence d'une "relation particulière" entre Paris, Rouen et Le Havre.

Bien entendu, pas un mot, pas un seul sur la Normandie dont le nom n'a même pas été prononcé par nos deux protagonistes...

Mais surtout, comme nous l'avons écrit la veille, les considérations de ces belles personnes sur le Grand Paris ou l'Axe Seine sont d'autant plus hasardeuses et vaporeuses que sur le terrain, dans le réel, le vrai, celui du plancher des vaches, des territoires concernés mais aussi sur l'eau du fleuve ou dans les darses de nos grands ports maritimes, il se passe des choses. Des initiatives, des projets sont à l'oeuvre, concrètement pendant que ces deux-là vapotent dans leurs effluves verbales...

S'il y a vraiment du nouveau, du positif et de l'action sur l'Axe Seine, ce n'est pas que Anne Hidalgo s'y intéresse soudain ou que Nicolas Sarkozy en parle régulièrement à l'oreille d'un cheval élyséen. Ce n'est pas parce qu'un ancien préfet de la Saône-et-Loire fait l'effort de s'intéresser à nos affaires maritimes normandes depuis plus de... huit ans. Ce n'est pas non plus parce qu'un ci-devant Premier ministre redevenu maire fait le siège téléphonique de celui qui l'a remplacé à Matignon pour que Le Havre soit le siège d'un port unique entre Paris et la mer...

Non. La seule nouveauté sur l'Axe Seine entre Paris et la Mer, depuis dix ans qu'ils en parlent, c'est... la réunification de la Normandie qui existe à nouveau en tant que telle et qui est devenue, de fait, la première partenaire de projets et de financement pour l'avenir de l'Axe Seine et ses enjeux d'intérêt national!


 

La preuve à lire ci-après:

(source: archives du cabinet du président de la région Normandie)

Actualité de la semaine du 9 janvier 2017

1-      La Normandie et l’Ile de France main dans la main pour relancer l’Axe Seine

Hervé MORIN et Valérie PECRESSE ont présenté jeudi 12 janvier les premiers grands chantiers que les Régions Normandie et Ile de France lanceront dès les prochaines semaines.

Cette présentation a été l’occasion pour les deux Régions d’affirmer leur fort attachement au développement de l’Axe Seine sur la base de ses fondamentaux portuaires. Ainsi, pour la première fois, la Région Ile de France, à travers sa présidente, a clairement indiqué « qu’une capitale a besoin d’un grand port et que le port de Paris, c’est le Havre ». Autre déclaration particulièrement significative, Valérie Pécresse a acté le projet Serqueux Gisors et annoncé que la Région Ile de France participera au financement de projets de protection phonique le long des voies dans le Val d’Oise. Les deux présidents de Région se sont prononcés pour la fusion des 3 ports de l’Axe Seine et leur basculement vers une gouvernance régionale. Une étude sera demander aux 2 CESER pour analyser ce projet de fusion portuaire et un manifeste sollicitant une vague importante de décentralisation vers les Régions, dont les grands ports maritimes et les universités, sera réalisé et remis à François FILLON. A noter également que les deux têtes d’exécutif ont  demandé la poursuite des études de MAGEO, le projet de mise au gabarit européen de l’Oise,  complémentaire au canal Seine Nord Europe dans le cadre de la liaison Seine Escaut.

Jamais la Région Ile de France n’avait aussi clairement et concrètement affiché son adhésion au projet Axe Seine. Jamais les précédentes majorités régionales n’avaient obtenu de l’Ile de France une telle participation à ce grand dessein, abandonné par l’Etat fin 2012.

Joint à ce mail, l’accord prévoit la réalisation de projets d’aménagement de sites stratégiques identifiés par les deux Régions dans le cadre de leur partenariat avec les Etablissements publics fonciers de Normandie et d’Ile-de-France. Dès 2017, les actions suivantes majeures seront entreprises :

  • Transport fluvial et ferroviaire : travaux sur les écluses de Tancarville et de Méricourt ; groupe de travail sur le dispositif tarifaire train entre les deux régions et lutte contre la fraude ; accélération des études sur la rénovation et l’aménagement capacitaire des voies de la gare de Saint-Lazare ; mobilisation en faveur de la poursuite des études de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) en concertation avec les territoires ;
  • Filières économiques : élaboration par la Région Ile-de-France de son plan logistique en lien étroit avec la Région Normandie ; création conjointe d’un Campus des Métiers et des Qualifications en matière de transports et logistique, puis d’un institut logistique ;
  • Développement durable : réalisation d’une étude interrégionale visant à encourager l’approvisionnement en circuit court de la restauration collective notamment dans les lycées ; extension du schéma environnemental des berges des voies navigables réalisé par l’Île-de-France pour permettre une continuité sur l’ensemble de la Seine aval ;
  • Tourisme : poursuite du contrat de destination « Impressionnisme » ; promotion de la « Seine à vélo » portée par les départements ; lancement d’une journée du tourisme autour du thème de la Seine historique et moderne ; créer des parcours communs sur le tourisme équestre ; action commune dans la perspective de la Ryder Cup ;

 Enfin, les deux Régions « feront bureaux communs » à Bruxelles d’ici la fin 2017, afin d’optimiser le lobbying auprès de la Commission européenne en faveur de développement de la Vallée de la Seine.

Gabriel de Montgommery – Du régicide involontaire à la rébellion assumée

Mort tragique du roi Henri II. À gauche : Gabriel de Montgommery ; à droite : Henri II.


 
Extrait Patrimoine Normand N°115.
Par Stéphane William Gondoin.

« Le lion jeune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle :
Dans cage d’or les yeux luy crevera,
Deux classes une, puis mourir, mort cruelle. »1

 

Si l’on en croit les férus de sciences occultes, c’est par ce quatrain sibyllin que l’astrologue Michel de Nostredame (1503-1566), passé à la postérité sous le surnom de Nostradamus, aurait prophétisé dès 1555 la mort du roi de France Henri II au cours d’un tournoi quatre ans plus tard. La lance qui infligea au monarque une blessure fatale était tenue par un certain Gabriel de Lorges, fils du comte Jacques de Montgommery. Cet accident accéléra le cours de l’Histoire et bouleversa la destinée de ce Normand, régicide bien malgré lui.
 

l’art de célébrer… une défaite

Mois de juin, an de grâce 1559. Pour fêter l’union de sa fille, Élisabeth de France, avec le roi Philippe II d’Espagne, ainsi que celle de sa sœur, Marguerite de Valois, avec le duc de Savoie Emmanuel-Philibert, Henri II a décrété l’organisation de grandes réjouissances en sa capitale. Piètre souverain que cet Henri-là, plus réputé pour ses amours avec la resplendissante Diane de Poitiers, maîtresse à l’inoxydable beauté, que pour ses qualités de stratège ou de diplomate. En témoignent la poursuite des désastreuses guerres d’Italie - dans la droite lignée de ses prédécesseurs, rendons-lui jus...
 

Il vous reste 87 % de cet article à lire.


 


1) Comme tous les extraits d’auteurs anciens cités ici, graphie originale respectée.




Abonnement Patrimoine Normand
 

Lillebonne – Le forum et les thermes publics

Vestiges du théâtre antique de Lillebonne. (© Stéphane William Gondoin)


 
Extrait Patrimoine Normand N°115.
Par Erik Follain.

Au XIXe siècle, Juliobona (Lillebonne) va donner à l’archéologie française deux de ses plus belles découvertes, la statue en bronze doré d’Apollon et la mosaïque de la chasse aux cerfs. Mais, c’est le théâtre qui constitue le vestige le plus emblématique de son lointain passé gallo-romain, et c’est surtout le seul visible. Pourtant, depuis plusieurs décennies, les découvertes n’ont pas manqué ! C’est leur analyse qui nous a permis de mettre en évidence deux autres monuments, dont la découverte n’est pas moins essentielle pour la connaissance de la capitale des Calètes : les thermes publics de la rue Edmond-Pigoreau et le forum au sud de la place Sadi-Carnot.

 

Juliobona, capitale gallo-romaine de la cité des Calètes ! Tout commence avec le comte de Caylus, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, lorsque celui-ci fait paraître, entre 1752 et 1767, le Recueil d’antiquités égyptiennes, étrusques, grecques et romaines. En identifiant, à Lillebonne, un théâtre, il donne une réalité tangible à ce qui n’était alors qu’un nom, Juliobona, dans la province de Lyonnaise, connue par les seules mentions de Ptolémée et des itinéraires antiques (itinéraire d’Antonin et table de Peutinger). Avec François Rever, dans les premières décennies du XIXe siècle, c’est, après le sauvetage du théâtre menacé de destruction, le début des fouilles archéologiques qui se poursuivent encore de nos jours. Deux découvertes majeures mettront en lumière la richesse archéologique de la petite ville de Seine-Maritime. La première est celle d’une statue de bronze doré, haute de 1,94 m, figurant Apollon, en 1823. De tradition grecque par sa posture et ses proportions, elle aurait été réalisée par un atelier lyonnais au IIe siècle. Le retentissement de la découverte est tel que la statue sera exposée, dès 1853, au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, où l’on peut toujours l’admirer. La seconde dé...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Conférence de l’Association Normande

Conférence sur « Les chartes de l'abbaye de la Trinité de Fécamp de la période ducale ».
> Vendredi 9 octobre / 18h00
Dans le cadre d'une série de visites et de conférences sur l'histoire et le patrimoine fécampois au cours des siècles, le Musée des Pêcheries accueille l'Association normande pour une conférence par Michaël Bloche, conservateur du patrimoine, directeur adjoint des Archives départementales de la Seine-Maritime, sur « Les chartes de l'abbaye de la Trinité de Fécamp de la période ducale ». (...)

- Sorties

Résistance !

Malgré la crise sanitaire et la pression exercée sur le monde du travail et de la société, la résistance s'organise et les luttes se poursuivent. Nous sommes conscients que les tenants du capital et leurs serviteurs saisissent le COVID comme une opportunité,...

La fête de la science s’invite en ville, et en ligne

Du 2 au 12 octobre, expériences et connaissances sont l’honneur avec la 29ème édition de la fête de la science. Organisée à Saint-Étienne-du-Rouvray, dans la région rouennaise et dans toute la France par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La relation entre l’Homme et la Nature

En cette année chahutée par la crise sanitaire, l’évènement a su s’adapter et propose une immersion dans le monde de la communauté scientifique avec des conférences à distance ainsi que des activités virtuelles à suivre en ligne. La thématique de cette année: “planète nature”. Quel est notre rapport à la nature et notre impact sur celle-ci? Quelles réponses la recherche peut-elle apporter à ces questions et de quelle manière ? La fête de la science explorera la question de la relation entre l’Homme et la Nature.

Découvrez toutes les activités et visites virtuelles sur le site de l’évènement.

Des visites sur réservation

Plusieurs portes ouvertes “réelles” sur site sont également proposées. Elles ont toute lieu sur le site du Technopôle du Madrillet à Saint-Étienne-du-Rouvray. Chacune de ces visites qui s’effectueront selon les règles sanitaires en vigueur se font sur réservation.

  • Mardi 6 octobre:

Visite guidée d’un centre d’essais et simulations en vibro-acoustique

Découvrez comment nos ingénieurs en vibration et acoustique accompagnent l’Industrie aéronautique, automobile, spatial, sport, etc. et visitez nos salles d’essais et d’études en simulation numérique. Insolite : plongez dans le silence de notre chambre semi-anéchoïque !

  • Jeudi 8 octobre et vendredi 9 octobre:

“Apple II, microscopes et premiers lasers…”
Découverte des réserves patrimoniales de l’INSA Rouen Normandie et l’Université de Rouen. Les réserves ouvrent exceptionnellement leurs portes ! Offrez-vous un voyage dans le temps pour (re) découvrir les appareils du XXe siècle!

  • vendredi 9 octobre :

“Immersion dans le démonstrateur “Industrie du Futur”
Venez découvrir l’industrie du futur et les métiers de demain (usine numérique et augmentée, prototypage rapide, robots mobiles) au travers du démonstrateur situé sur le campus du Madrillet.

Liste des portes ouvertes et réservations

 

L’article La fête de la science s’invite en ville, et en ligne est apparu en premier sur Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray - Site officiel.

Vigilance Cambriolage

Nous avons remarqué une recrudescence de cambriolages dans le secteur de la commune.

Nous vous recommandons de prendre toutes les précautions individuelles et de signaler tout comportement suspect à la gendarmerie en appelant au 17.

Soyez vigilants, pour tous conseils complémentaires, veuillez cliquer sur ce lien :

https://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/A-votre-domicile/Contre-les-cambriolages-ayez-les-bons-reflexes