Blog

Viva Cité 2019 : Coups de coeur (2/3)

VIVA CITE 2019 : Nos coups de cœur (2/3)

Viva Cité, l’un des plus grands festivals des arts de la rue, fêtait ses 30 ans les 28, 29 et 30 juin. Nous y étions, et nous vous proposons un retour en photos sur nos coups de cœur du festival.
Artistes, public, bénévoles… tout le monde est à l’honneur, et si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du festival, n’hésitez pas à faire un tour ici, si vous souhaitez découvrir la première partie des coups
de cœur c’est par la.

« Merci de votre accueil » Cies Générik Vapeur & Gorilla Circus

Création 2019 – 1h45 – Déambulation nocturne, acrobaties, musique…

Site : https://www.generikvapeur.com/merci-de-votre-accueil

 

Un spectacle incroyable,  mêlant musique, acrobatie, théâtre, humour, déambulation et participation du public.  Au delà du coté spectaculaire qui fait que nous en prenons plein les yeux
et de la musique digne des plus grands groupes de rock, le spectacle permet aussi de réfléchir aux travers de notre société, à notre avenir et ce que fait et devient l’humain. Incontournable pour
les adultes comme pour les enfants.

 

Présentation officielle :

Après plusieurs temps de recherche et d’expérimentations depuis 2016, le nouveau projet de création a pris forme à l’hiver 2018, à l’Atelier 231-Centre national des arts de la rue et de l’espace
public de Sotteville-lès-Rouen (76).

 

Une collaboration avec Gorilla Circus, jeune compagnie britannique spécialiste du grand volant.

 

Un homme, vigie lambda, interpelle à tue-tête sur les dysfonctionnements, les injustices de notre société-monde, des politiques internationales perverses… L’action de l’homme, dans sa quête de
performance, de défi technologique, en ignorant ses effets sur sa planète, ne risque-t-elle pas de l’envoyer droit dans le mur ? L’homme augmenté va-t-il perdre l’intelligence du petit quotidien,
du savoir-vivre, des moments d’exception, de l’évolution ? La nouvelle création de Générik Vapeur et Gorilla Circus révélera cette ambiguïté au travers d’une déambulation nocturne mettant en
avant tout un univers autour du 8e continent.

« Les lecteurs publics » Cie des Bonimenteurs

1h pour la partie collective + 1h pour les lectures en petit commité – Lectures publiques pour tous

site : http://www.lesbonimenteurs.be

 

Nos quatre comédiens proposent des lectures pour le moins éclectiques, ont passe avec bonheur du comique au tragique, en passant par des textes engagés, des articles de journaux, de la poésie et
même des histoires pour les enfants. Du début à la fin on rit, on réfléchit et on se détend… Du bonheur tout simplement, d’autant qu’après une heure de lecture collective nos trois amis se
séparent pour des lectures différentes, l’un  proposant une lecture détente dans des transats, un autre une lecture intimiste au casque,  une lecture au choix en petit groupe et enfin
la quatrième comédienne propose une lecture en roulotte…  Un spectacle qui redonne gout à la lecture à celles et ceux qui en ont besoin et qui plaira aussi aux lecteurs assidus qui 
retrouveront de nombreux textes d’une autre manière. Libres, irrévérencieux, impertinents et talentueux, nos amis belges de la Cie des Bonimenteurs font partis de

 

Présentation officielle :

Qu’importe la façon pourvu qu’elle soit livresque !

Et peu importe l’endroit car les Lecteurs Publics seront partout…

 

Nichés dans l’intimité de leur caravane-bibliothèque, ils liront par exemple La tombe de Maupassant ou Le coupeur d’eau de Duras à 12 spectateurs privilégiés.

 

Haut perchés, ils proclameront des extraits du Petit traité d’intolérance de Charb ou Les radis de Brassens.

 

A l’oreille de deux bienheureux allongés sur leurs transats et munis d’écouteurs, ils susurreront des extraits de Au Sud de la frontière, à l’ouest du soleil de Haruki Murakami.

 

Debout dans la rue, ils alpagueront les passants en lisant de courts extraits de romans comme La vie devant soi, La femme qui fuit, Karoo ou autre Kafka sur le rivage.

 

Devant 150 spectateurs, rassemblés devant la caravane, les lecteurs proposent une lecture familiale et théâtrale à 3 voix des Vacances du petit Nicolas de Sempé et Gosciny ou
de Crotte de nez.

 

A l’intérieur d’une bibliothèque ou d’un centre culturel, ils erreront dans les couloirs et surprendront les passants à coup d’aphorismes et de citations.

 

Mais encore… de la poésie avec Paroles et Spectacles de Prévert, des témoignages, des extraits de romans de Romain Gary ou de Paul Auster, des textes inédits de Georges Brassens,
des auteurs belges ou étrangers, des chansons, des articles de journaux…

 

Bref, des lectures de toutes sortes et sur tous les tons : comique, tragique, poétique, engagé et dégagé.

 

Durant 3 minutes, un quart d’heure ou une demi-heure, le voyage est garanti !

 

Lire est une fête, la fête une liberté.

 

« La danse des sauvages » Cie Théâtre des monstres

Création 2017 – 30 mn pour la « costumation » des participants et 1h de bal – Bal sauvage et costumé

Site : https://www.theatredesmonstres.com

 

Beaucoup de photos pour ce spectacle, et pour cause… Les costumes sont incroyables et les participants joyeux et nombreux ! Il faut dire que ce spectacle/bal participatif vaut le détour… Un
orchestre joue des musiques prenantes et originales, pendant que chacun se lâche : enfants, adultes… tout le monde y va de son costume, danse et s’amuse. Un moment de bonheur et de partage
simple et indispensable.

 

Présentation officielle :

Bienvenue au bal primitif de la Danse des Sauvages !

 Soyez courageux, venez faire partie de la peuplade ! Vous abandonnerez vos affaires d’humains et nous vous costumerons avec des cornes et des peaux, des grandes dents pointues…

 Vous deviendrez le temps de la danse des enfants sauvages, des hommes-bêtes, des femmes épouvantails !

 Sans parole, nous vous accueillerons pour danser sur des rythmes endiablés et vous embarquer dans un voyage initiatique où nous célébrons le Sauvage qui est en chacun de vous!

« Scopitonne#1 Mémoire Vive » Groupe Tonne

Création 2019 – 1h00 – Spectacle théâtrale et vidéo, mémoire des habitants

Site : https://www.groupetonne.com

 

En voila une création originale ! Le groupe Tonne à décidé de laisser la parole aux sottevillais pour les 30 ans du festival, chacun y allant de ses souvenirs, le tout est diffusé sur un écran
itinérant et entrecoupé d’interludes vraiment originaux du groupe qui propose de rejouer les souvenirs des habitants avec du carton, des costumes simples… le tout avec humour et poésie. On se
laisse prendre au jeu et on attend avec impatience chaque découverte  et interview des habitants, en se demandant ce que la compagnie va pouvoir nous proposer pour les faire revivre.

 

Présentation officielle :

30 ans ! C’est l’anniversaire du festival de Sotteville-lès-Rouen.

 Scopitonne #1 fête l’événement en lui dédiant une création.

 

A partir de la récolte de paroles d’habitants qui racontent leurs plus beaux souvenirs de spectacle, nous réalisons des courts-métrages qui les font revivre. Ces petits films bricolés avec amour
et inventivité se promènent du côté du documentaire, du film d’animation, du cinéma expérimental ou du clip… Au plus près des souvenirs racontés, ils les réaniment.

 

Durant le festival, une remorque-scène-cinéma diffusera ces films, les mettant en scène comme un spectacle forain, avec bateleurs et surprises. Scopitonne rend ainsi hommage aux habitants, aux
spectacles, et surtout à la mémoire.

Scopitonne, c’est une équipe agrandie avec des décoratrices, des vidéastes, mais aussi des outils nouveaux pour notre compagnie : réalisation de films, remorque-cinéma… Nous espérons bien les
explorer et les adapter au gré d’autres contextes pour de nouvelles créations.


CYCLOCANCER 2019

Dimanche 8 Septembre 2019 Mobilisons nous pour la bonne cause La cinquième édition de la Cyclocancer au profit de la lutte contre le cancer, aura lieu dimanche 8 septembre au départ de Clères (76). Au programme des randonnées cycliste (La […]

Philosophie de vacances !

Je me suis interrogé comme beaucoup : Pourquoi le poulet traverse-t-il la route ? Et j’ai trouvé des réponses qui m’éclairent ! RENÉ DESCARTES : Pour aller de l’autre côté. PLATON : Pour son bien. De l’autre côté est le Vrai. ARISTOTE : C&#…