Archive dans 29 juin 2019

Une compagnie de danse professionnelle de Rouen propose des stages d’été pour tous

Le collectif de danse contemporaine Vecteur, à Rouen (Seine-Maritime), propose une séries de trois semaines de stages thématiques, en juillet 2019.

Le collectif de danse contemporaine Vecteur, à Rouen (Seine-Maritime), propose une série de trois semaines de stages thématiques, en juillet 2019. (©Collectif Vecteur)

Tout le monde peut s’essayer à la danse contemporaine. À Rouen (Seine-Maritime), cet été, ce sera le cas grâce au collectif Vecteur, compagnie de danse professionnelle, qui propose trois semaines de stages, pour tous les publics, du 8 au 26 juillet 2019.

Lire aussi : Danse. Avec Bacchante(s), à Rouen, le collectif Vecteur bouscule les stéréotypes sur la femme

Inspirations diverses

« Le Collectif vecteur est une jeune compagnie normande dont les danseurs proviennent d’horizons différents et se questionne sur les rapports entre les individus dans l’espace public et dans leur intimité, expliquent trois de ses membres, Laura Dubois, Alison Petit et Lucie Van de Moortel. Le collectif s’inspire de différentes disciplines telles que l’écriture, le lightpainting, le yoga, la vidéo, la photographie, la musique etc. »

Chaque semaine correspondra à une thématique que la compagnie affectionne : les personnages, l’intimité et le regard des autres, et l’écriture. Les stages s’adressent à tous, « sans prérequis technique ou physique, avec juste un peu d’imagination… », souligne le collectif. Et chaque vendredi à 19 heures, une restitution/performance sera donnée, « pour goûter au plaisir de l’art et de la scène ».

Lire aussi : Peinture, danse, théâtre… Création de #LaboVictorHugo, nouvel espace culturel à Rouen

Trois semaines thématiques

Le programme des trois semaines : 

• Du 8 au 13 juillet : Quels personnages sommes-nous ?
« Ce stage est une véritable fabrique d’identité : masques, perruques, costumes, chaussures, lunettes… réinventent les corps ! Il permet de découvrir et affirmer son langage gestuel, au travers d’improvisations guidées et de réinterprétations de phrases chorégraphiques. »

• Du 15 au 20 juillet : Comment danser pour soi et pour les autres ?
« Ce stage explore la relation entre le danseur et son environnement. De l’espace intime à l’espace public, quel regard porte-t-on sur sa danse et sur celle des autres ? L’espace urbain se transforme en laboratoire du mouvement. »

Du 22 au 27 juillet : Comment écrire ma danse ?
« Ce stage-workshop est une passerelle entre la danse, la lecture et l’écriture. Il propose une exploration autour d’une prochaine création du collectif Vecteur Vous regardez quoi ?. Une semaine pour danser et se laisser porter par des textes et par la voix des autres. »

Infos pratiques : 
16 heures -17h30 : jeunes de moins de 12 ans, 50 euros la semaine (10 euros d’acompte à l’inscription);
18 heures -19h30 : tout public, 50 euros la semaine (10 euros d’acompte à l’inscription);
Inscription par mail : collectif.vecteur@gmail.com;
Tél. : 06 11 98 36 61 (Alison Petit).

« Rouen dreams », les rêve brisés de Jean-Emmanuel Deluxe and friends, dans un nouveau disque

Jean-Emmanuel Deluxe, grand spécialiste de la pop culture, aime se retrouver chez le disquaire Aux Mondes perdus. Il y présente sortir son nouvel album réalisé avec une bande d'amis : Rouen Dreams.

Jean-Emmanuel Deluxe, grand spécialiste de la pop culture, aime se retrouver chez le disquaire Aux Mondes perdus. Il y présente sortir son nouvel album réalisé avec une bande d’amis : Rouen Dreams. (©Thierry Chion)

Le 10 mai 2019, le Rouennais Jean-Emmanuel Deluxe sortait un nouvel album : Rouen dreams, avec une bande de « friends » qui ne sont que des artistes reconnus dans leur milieu. « Je n’ai pas fait ça dans un but de marketing, explique l’artiste. Mon objectif était de faire quelque chose de familial, avec des amis. Je ne travaille qu’avec les gens avec qui j’ai des affinités, mais pas qu’artistiques, humaines aussi. Qu’ils soient connus ou pas je m’en fiche. »

Lire aussi : Un nouvel album en live pour Naâman, le reggaeman de la région de Dieppe

Aventure humaine et artistique

La bande de « friends » se compose de : Helena Noguerra, Bertrand Burgalat, Fifi Chachnil, Don Fleming, Werner Zappi Diermaier, Sean O’Hagan, April March, Misawa Masanori et Kevin Coral. « Kevin Coral a beaucoup participé au son du disque. Il a fait 80% du travail. D’autres parties viennent de Rouen, du Japon, d’Angleterre. Il a ensuite fait le mastering », détaille Jean-Emmanuel Deluxe. « J’ai également travaillé avec Olivier Collet, il est vendeur de musique et musicien. Il possède également un studio. Avec lui nous avons bossé pour Ian Chippet. »

L’artiste rouennais n’en est pas à son coup d’essai. En 2002, il avait sorti l’album Tribute to Alain Delon et Jean-Pierre Melleville, avec Alexandre Faem. Cet album comportait également plusieurs invités comme Luis Rego, Jacno, Bertrand Burgalat… « J’ai mis du temps à sortir le second, j’étais pris par mon activité d’auteur et de journaliste. » De rencontre en rencontre, Jean-Emmanuel Deluxe donne progressivement naissance à son nouveau projet musical. « Éric Parent m’a mis en contact la Team zic, de Valérie Suder, qui a pour but d’aider les groupes, nous avons monté une coproduction entre mon label Martyrs of the pop et Lion production. »

En somme, pour cet album, il aura fallu 10 ans d’enregistrement et presque cinq ans pour trouver un label. La distribution est assurée par Modulor.

Lire aussi : Exposition. À Rouen, la bibliothèque Villon part « À la conquête des mers »

Rêves brisés

Le titre Rouen dreams est un dérivé de l’expression ruined dreams, les rêves brisés. « Il y a beaucoup d’humour et de second degrés dans ce que je fais. Je suis parti d’une idée pour faire quelque chose de très personnel. Nous avons tous grandit avec des images d’Hollywood, des images de rêve. »

u’on soit de Rouen ou de Paris, ces rêves sont souvent brisés lorsqu’on arrive à l’âge adulte. J’ai voulu aborder cela avec humour. Hollywood c’est loin, mais ça colonise tous les esprits.

• VIDÉO. Écoutez la forteresse de solitude

Dessins de Bart Johnson

Les dessins de la pochette du disque sont réalisés par Bart Johnson. « C’est un artiste hyper important pour le disque. On espère bien l’exposer en France. J’échange beaucoup avec lui, sur des sujets spirituels, artistiques. Il a bien su capter les errances du disque, son univers correspond bien au mien. Son concours s’est fait naturellement, sans aucun calcul. »

Pour tous ceux qui achètent l’album, disponible à la buvette du Robec, Aux mondes perdus (rue Cauchoise) ou à la Fnac, à Rouen, une carte de téléchargement des titres en numérique est livrée avec la galette. Ceux qui téléchargent ont le droit à un treizième titre qui ne figure pas sur l’album physique. « Il a fallu faire, un tri, définir un ordre dans les titres… Sur le disque on ne pouvait pas mettre en mettre plus sans risquer d’altérer la qualité du son».

Un seul regret peut-être au final :

Ce serait chouette, après avoir été soutenu dans pas mal d’endroits dans le monde, de compter d’un peu plus de soutient local.

Lire aussi : L’art investit les rues, dans les éditions de Côté Rouen et Le Havre Infos cette semaine

Infos pratiques :
Toutes les infos sur l’album de Jean-Emmanuel Deluxe and friends, sur le site dédié à l’opus.

Le Théâtre de l’Impossible présente une adaptation de «Tamerlan Le Grand», au Havre

Le Théâtre de l'Impossible revient avec «Tamerlan Le Grand», en plein air, à l'Abbaye de Graville, au Havre.

Le Théâtre de l’Impossible revient avec «Tamerlan Le Grand», en plein air, à l’Abbaye de Graville, au Havre. (©Jean-Baptiste Lemarchand.)

La compagnie Le Théâtre de l’Impossible revient sur les planches, avec un spectacle présenté en plein air à l’Abbaye de Graville, au Havre (Seine-Maritime). Rendez-vous du 30 juin au 2 juillet 2019 pour découvrir Tamerlan Le Grand, un texte méconnu de Christopher Marlowe.

Lire aussi : « Love and Money », la nouvelle création du Théâtre de l’Impossible présentée au Havre

Un texte classique, mais actuel

Contemporain de Shakespeare, Christopher Marlowe est un dramaturge britannique qui a jeté les bases du théâtre élisabéthain. On lui doit La tragique histoire du Docteur Faust ou encore Tamerlan Le Grand, une pièce inspirée de la vie de l’empereur mongol. Le Théâtre de l’Impossible s’attaque à cette tragédie et en propose une adaptation contemporaine  :

Pourquoi Christopher Marlowe ? Parce que les thématiques entrent en résonance avec les problématiques contemporaines. Le texte, bien que classique, demeure actuel. C’est aussi l’occasion pour la compagnie de faire émerger cet auteur méconnu en France, souligne Fabrice Autret, chargé de la communication de la compagnie. Jean-Baptiste Lemarchand signe la mise en scène et l’adaptation de cette pièce.

Lire aussi : Au Havre, le Théâtre de l’impossible consacre sa nouvelle création à Duchamp

Trois représentations en plein air

« Le traitement est volontairement décalé et le texte est dépoussiéré. » Sur scène, 18 comédiens dans un décor audacieux imaginé par le metteur en scène. Les jardins de l’Abbaye de Graville serviront de théâtre à la troupe qui s’y produira du 30 juin au 2 juillet. Des représentations en plein air à ne pas rater : chaque nouvelle création du Théâtre de l’Impossible est un rendez-vous avec l’audace et la fantaisie. 

Lire aussi : Au Havre, le Théâtre de l’Impossible dépoussière la tragédie grecque

Infos pratiques :
Du dimanche 30 juin au mardi 2 juillet 2019, à 21 heures, à l’Abbaye de Graville, au Havre. Entrée par la rue Élisée Reclus.
Sans réservation.
Tarif : 5 euros.

Breakdance, street-art… Tous au quai, un festival d’art urbain près de Rouen

Le graff en fil rouge. Lors du festival Tous au quai, à Amfreville-la-mi-Voie (Seine-Maritime), on assistera à une battle de hip-hop et de breakdance.

Le graff en fil rouge. Lors du festival Tous au quai, à Amfreville-la-mi-Voie (Seine-Maritime), on assistera à une battle de hip-hop et de breakdance. (©Rémi Bourdel)

Le quai Lescure à Amfreville-la-mi-Voie, près de Rouen (Seine-Maritime) sera animé les 29 et 30 juin 2019. Pour la 4e année, place en effet à l’art urbain avec Tous au quai , une invitation à la promenade pour découvrir des performances graffitis, des sports urbains, une battle de danse hip-hop et de breakdance.

Lire aussi : Tous au quai. Des graffeurs vont réaliser une fresque de 30 mètres, près de Rouen !

Passer un week-end d’été en plein air autour d’une performance sur les quais de Seine, cela vous tente ? Pour la 4e année, la municipalité, la commission culture et le comité des fêtes vous invitent à venir « Tous au quai » pour un festival entre ville et campagne, au bord du fleuve.

Notre but est de sortir la culture hors les murs et de proposer un événement festif et gratuit en plein air, mêlant culture picturale, loisir et sport, pour les Amfrevillais de tous horizons, Rouennais et Métropolitains, précise Rémi Bourdel, adjoint délégué à la culture et responsable du projet.

Nouveauté cette année, le festival est éco-labellisé par la Métropole (utilisation de matériaux, pratiques écoresponsables et recyclage des déchets). Performances de graffeurs, musique avec rap et concert le samedi (RCCS), hip-hop tout le dimanche après-midi, voilà tous les ingrédients d’un bon festival urbain. Et tout est toujours gratuit ! On peut y venir en bus, en voiture, en vélo, en roller ou à pied.

Les graffeurs en fil rouge

Tous au quai est né avec des performances de graffeurs connus qui devaient redonner vie aux murs de l’entreprise de friperie Eureka, partenaire du projet. C’est chose faite en partie, mais la fresque n’est pas terminée.

Deux artistes habitués et reconnus de Rouen, Arko et Kase inviteront donc leurs amis pour participer à la fresque de 30 mètres de long. Ils seront 10 artistes venus de Rouen, Caen, Paris, Lyon, Toulouse ! Ils lanceront la fête à 12 h le samedi. Les deux graffeurs animeront également deux ateliers d’initiation au graffiti pour les enfants le samedi, sur réservation.

Lire aussi : Casting à Rouen : affichez votre visage sur une oeuvre de street art sur un hangar

Battle de hip-hop et de breakdance

Dès le samedi après-midi, place au hip-hop et à la breakdance. On assistera aux démonstrations d’écoles de danse urbaine de la région. Huit jeunes Amfrevillais se produiront également. Ils ont suivi les ateliers mis en place par la commune pour l’événement, animés par Geoffrey Leloup.

Serpat Crew, collectif Havrais pour la promotion hip-hop et la breakdance proposera une compétition à des participants de toute la région normande et parisienne avec 300 euros de prix. DJ Superock sera aux platines et Toretto Pop à l’animation !

Et la musique ?

Le samedi après-midi, le rap sera à l’honneur avec Les Boieldieuzards. Mouss, Menphyx et Spiro sont trois rappeurs du quartier Boieldieu d’Oissel. « Rappeurs des mots depuis toujours ! » c’est ainsi qu’ils se définissent. Le soir, à 20 h 30, RCCS, Captain Sparks & the Royal Company seront en concert. Depuis 2017, ils sillonnent la région et plus encore avec leur « chanson urbaine ». Ils ont joué aux terrasses du jeudi, au 106, à la fête de l’Humanité et dans de nombreux festivals. Ils viennent de sortir leur premier EP intitulé Premières Lignes, disponible sur toutes les plateformes. Ils sont maintenant sept musiciens sur scène. Des textes poétiques d’Antoine Rigaud, une musique latino, hip-hop, jazzy ou électro, voilà de quoi passer une excellente soirée de chanson française.

Infos pratiques
Tous au quai, quai Lescure, près du stade à Amfreville-la-Mivoie. Accès libre.
Initiation graff et skate gratuite sur réservations. Accès et stationnement : rue du Passage d’Eau (parking), du rond-point sur la D6015 ou par la véloroute du Val de Seine (cycles, rollers et randonneurs). Bus ligne 11.
Samedi 29 juin (dès 12 h) et dimanche 30 juin. Accès libre. Petite restauration sur place. Programme détaillé et horaires : Facebook Tous au Quai 19 
Le graff en fil rouge. Lors du festival, on assistera à une battle de hip-hop et de breakdance. 

GALA GYMNASTIQUE NEUFCHATEL

Cliquez sur l’image pour visiter les sites partenaires

Association Gymnique Neufchâtel

L’AGN revisite Disney

Vendredi 28 juin 2019, s’est déroulé à la salle des sports Jean-Luc Thérier, le gala annuel de L’Association Gymnique Neufchâteloise. Plus d’une centaine d’enfants et adolescents ont présenté leurs numéros de gymnastique. Le tout sur le thème de l’univers Walt Disney.
Cette dernière sortie des Gymnastes de l’AGN marque la fin d’une saison bien remplie, et la présidente Geneviève Frechet a donné rendez-vous à tous ses adhérents en septembre prochain pour la reprise de la nouvelle saison.

Commandez vos mugs personnalisés, contactez nous vite! christophe@braysports.fr
Cliquez sur l’image pour visionner les photos Série N°1

BRAYSPORTS, vous propose d’acheter, une ou des photos en version numérique, haute définition sans filigrane « braysports.fr & Pubs» au prix de 2.5 euro (possibilité de tirage papier) , notez le numéro de la photo avec le nom de l’album, renvoyez le à l’adresse suivante : « BRAYSPORTS-BUNEL CHRISTOPHE-17 LA CLE DES CHAMPS-76270 NEUFCHATEL EN BRAY » accompagné du chèque à l’ordre de Christophe Bunel. Dès réception vous recevrez dans votre boite mail la photo.
Télécharger le bon de commande, tarif et procédure pour retrouver le numéro de vos photos: Bon de commande

Cliquez sur l’image pour visionner les photos Série N°2

BRAYSPORTS, vous propose d’acheter, une ou des photos en version numérique, haute définition sans filigrane « braysports.fr & Pubs» au prix de 2.5 euro (possibilité de tirage papier) , notez le numéro de la photo avec le nom de l’album, renvoyez le à l’adresse suivante : « BRAYSPORTS-BUNEL CHRISTOPHE-17 LA CLE DES CHAMPS-76270 NEUFCHATEL EN BRAY » accompagné du chèque à l’ordre de Christophe Bunel. Dès réception vous recevrez dans votre boite mail la photo.
Télécharger le bon de commande, tarif et procédure pour retrouver le numéro de vos photos: Bon de commande

Châteaux, abbayes… Un photographe de Rouen présente toutes les facettes de la Normandie

Jean-Marie Boëlle a mêlé sa plume à l'objectif de Jean-François Lange pour donner au livre « Normandie »

Jean-Marie Boëlle a mêlé sa plume à l’objectif de Jean-François Lange pour livrer le livre « Normandie » (©D.R.)

Les éditions des Falaises, à Rouen (Seine-Maritime) viennent de sortir un nouveau livre richement illustré : Normandie. Tout simplement. Les textes sont signés Jean-Marie Boëlle. Les photos sont l’œuvre du photographe rouennais Jean-François Lange.

Lire aussi : Livre. 30 ans d’Armada à Rouen : les souvenirs d’un journaliste et de photographes

En sept chapitres pour découvrir une région

La Normandie recèle de nombreux paysages fabuleux. Ce livre le prouve une fois de plus, surtout les clichés de Jean-François Lange. La Normandie a beau être changeante, elle est toujours sublime. Un travail d’observation qui demande du temps et surtout une parfaite maîtrise pour saisir le moment précis, parfois furtif, la juste lumière.

Ce livre se décompose en sept grands chapitres, ayant chacun un thème précis : l’humeur changeante des paysages, l’architecture à pan de bois, les châteaux, les abbayes, la côte économique ou touristique. La gastronomie n’est pas oubliée car la région regorge de nombreuses gourmandises. Enfin, un dernier volet qui met en avant les prouesses architecturales de la région, Le Havre en est le plus bel exemple, donne un idée du futur normand.

Lire aussi : Au Havre, la bibliothèque sonore donne à entendre la littérature aux malvoyants

Infos pratiques :
Normandie, par Jean-Marie Boëlle et Jean-François Lange, aux éditions des Falaises. 144 pages. Tarif : 22 euros.

CARTE. Fortes chaleurs en Seine-Maritime : où se rafraîchir au Havre et à Rouen ?

À Rouen et au Havre (Seine-Maritime), de nombreux lieux existent pour se rafraîchir. Suivez le guide.

À Rouen et au Havre (Seine-Maritime), de nombreux lieux existent pour se rafraîchir, comme les musées ou les églises. (©Illustration Adobe stock)

Il fait chaud, c’est un fait ! Et même si la canicule nationale de cette fin juin 2019, a épargné la Seine-Maritime, il reste parfois pratique de dénicher un petit coin de fraîcheur. Alors avant que les températures n’atteignent leur apogée, n’hésitez pas à retenir les meilleurs « spots » pour profiter d’un peu de fraîcheur.  

Lire aussi : CARTE. Alerte canicule en Normandie : découvrez l’évolution des températures en temps réel

Où se rafraîchir ? 

Pour ce faire, la rédaction de 76actu vous propose deux cartes interactives. Vous pourrez ainsi dénicher, grâce à ces deux plans, les meilleurs places pour profiter sur soleil sans risquer la surchauffe. Suivez le guide !

À Rouen :

Au Havre :

Canicule, report du brevet des collèges… Voici l’actualité de la semaine en Normandie

Découvrez les principales actualités en Normandie, qui ont eu lieu entre le lundi 24 juin et le vendredi 28 juin 2019.

Découvrez les principales actualités en Normandie, qui ont eu lieu entre le lundi 24 juin et le vendredi 28 juin 2019. (©Illustration Pixabay)

Bonjour à tous ! La semaine a été riche en actualités en Normandie. Ça n’aura échappé à personne, mais la vague de chaleur est bien présente, et certaines infrastructures, comme les écoles, ont pris des mesures pour la sécurité des plus jeunes, notamment dans l’Eure.

Le pic de chaleur est attendu ce samedi 29 juin 2019 sur l’ensemble de la région. Restez bien au frais et pensez à vous hydrater ! 

En attendant, on vous propose un tour d’horizon des informations qui ont marqué la semaine.

Lundi 24 juin 

• Changement de planning. En raison de la canicule, le Ministère de l’Éducation a décidé de reporter le brevet des collèges . Initialement prévues les 27 et 28 juin 2019, les épreuves ont été décalées aux lundi 1er et mardi 2 juillet. 

Du côté des collèges, l’annonce a eu du mal à passer. Exemple à Caen.

• Stationnement gênant. À Rouen, certains automobilistes se garent en affichant de fausses cartes de stationnement pour personnes handicapées ou à mobilité réduite (PMR). Un phénomène qui prend de l’ampleur, selon le conseiller municipale en charge du stationnement. Comment la ville peut lutter contre ce phénomène ? Réponse dans cet article.

Les agriculteurs s’enchaînent. À la suite du suicide d’une agricultrice dans l’Orne, plusieurs personnes ont décidé de frapper un grand coup en s’enchaînant devant une déchetterie. Ils réclament l’aboutissement d’un dossier de rachat de leur ferme qui s’éternise depuis dix-sept ans.

Mardi 25 juin

Coup de foudre. Dans la nuit de lundi 24 à mardi 25 juin 2019, des orages ont éclaté en Normandie, entraînant des averses et de la grêle. La ville de Lisieux a été particulièrement touchée par cet épisode météorologique. De nombreux habitants ont été inondés et les dégâts sont importants

À Flers (Orne), il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie en deux heures. 

• Ligne interrompue. Un éboulement lié aux orages a entraîné l’interruption du trafic sur la ligne SNCF Paris-Caen-Cherbourg. Des bus de substitution ont été mis en place. 

• Affaire Benalla bis ? À Évreux, Le directeur de la sûreté et de la prévention d’Évreux est mis en cause par un syndicat national de Police municipale, qui saisit le ministère de l’intérieur. Les révélations de nos confrères de La Dépêche

Mercredi 26 juin 

• Haut les voiles. La course finale de la Solitaire du Figaro a eu lieu à Dieppe (Seine-Maritime). Et c’est Yoann Richomme (HelloWork-Groupe Le Télégramme) qui a remporté cette nouvelle édition. 

Lire aussi : Solitaire Urgo le Figaro à Dieppe : le programme de la fin de semaine

• SNCF, mon amour. Les usagers du Paris-Rouen-Le Havre ont vécu une très longue soirée. Des problèmes sur la ligne ont en effet généré plus de 5h30 de retard. Récit.

Jeudi 27 juin

• Des soldats dans les campagnes. Un grand exercice militaire aura lieu en Normandie à partir du dimanche 30 juin 2019. Vous risquez de croiser plus de 100 soldats armés dans la région. Où précisément ? Les explications de L’Orne Combattante. 

Il fait chaud dans l’Orne. La vigilance orange canicule a été déclenchée en fin d’après-midi dans l’Orne. Le seul département normand à faire l’objet d’une vigilance orange. 

Vendredi 28 juin 

• Tous à l’eau. Initialement interdite en raison d’un risque élevé de noyades, la baignade a été de nouveau autorisée sur les plages du Calvados. À lire sur Liberté.

Une star du foot en Normandie. L’ancien joueur international, David Beckham était dans les tribunes du stade Océane au Havre pour assister au quart de finale de la Coupe du monde. Un invité qui n’est clairement pas passé inaperçu ! 

Rétrofestival, viste du Queen Victoria, feu d’artifice… Que faire en Normandie ce week-end ?

de

Le programme des animations est pléthorique, ce week-end du 29 et 30 juin 2019, en Normandie ! Demandez le programme. (©DR)

Bonjour à tous et à toutes ! 

Le week-end s’annonce particulièrement caliente sur l’intégralité de la Normandie. Et c’est le samedi que le mercure pointera à son plus haut niveau. Les Calvadosiens devront, par exemple, encaisser des températures dépassant les 35 °C dans l’après-midi. La solution pour échapper à la touffeur de ce premier jour du week-end ? S’exiler vers la Manche où 20 petits degrés sont annoncés pour la journée de samedi. Les côtes du Calvados et de la Seine-Maritime, quant à elles, invitent les habitants à venir se baigner pour tenter d’échapper à la journée la plus chaude la semaine. 

La libération devrait arriver dimanche, avec des prévisions météo bien plus fraîches. Cette fois, sur toute la Normandie, le mercure devrait à peine atteindre les 20°C. 

Concerts et spectacles

Manche : dans une ferme cidricole, le festival Rock en Pomme propose musique et produits du terroir
Samedi 29 juin 2019, ce sera la quatrième édition de Rock en Pomme. Un festival qui se déroule dans une ferme cidricole, à La Meurdraquière (Manche), près de Granville.

INTERVIEW. Jérémy Frérot, en concert aux Bichoiseries dans l’Orne : « sur scène, nous voyageons ensemble »
Jérémy Frérot présentera son premier album solo sur la scène du festival Les Bichoiseries, samedi 29 juin. Il répond à nos questions.

L’association Générations en mouvement présente son spectacle Un voyage extraordinaire ce week-end
L’association Générations en mouvement jouera son nouveau spectacle intitulé Un voyage extraordinaire ce samedi 29 et dimanche 30 juin à Argentan.

Cherbourg : le festival des Art’Zimutés, ça commence aujourd’hui !
Les Art’Zimutés ont 20 ans ! Et la fête commencera dès cet après-midi sur la plage verte de Cherbourg. Voici le programme complet des concerts.

Quatre jours de fête à Bosroumois avec feu d’artifice, guinguette, soirée disco et corso fleuri
Du 28 juin au 1er juillet 2019, le comité des fêtes de Bosroumois organise la fête communale, la traditionnelle Fête Saint-Pierre avec, notamment, un feu d’artifice.

À l’eau ! 

La baignade de nouveau autorisée sur les plages du Calvados
L’interdiction de la baignade sur les plages du Calvados, qui a été mise en vigueur jeudi 27 juin 2019, est levée depuis 11h ce vendredi 28 juin 2019.

Saint-Lô : la Fête de la Vire revient les samedi 29 et dimanche 30 juin
Samedi 29 et dimanche 30 juin, vous avez rendez-vous sur la Plage Verte, à Saint-Lô pour une nouvelle édition de la Fête de la Vire. Voici le programme de ce rendez-vous familial.

Une sortie insolite ?

Cinéma en plein air. Le festival Branche & Ciné, revient pour une seconde édition.
Du 28 juin au 20 juillet 2019, le festival de cinéma intitulé Branche&Ciné permet de vivre une expérience rare : des projections en forêt, à la tombée de la nuit.

De Bouquetot à Honfleur, la balade des vieux moteurs les samedi 29 et dimanche 30 juin
L’association l’EPI organise, pour la 16ème année consécutive, la « balade des vieux moteurs » les 29 et 30 juin. Plus de 80 véhicules défileront de Bouquetot à Honfleur.

Le Queen Victoria en escale à Cherbourg
Le paquebot Queen Victoria et ses 2000 passagers aborderont Cherbourg samedi 29 juin à 6 heures, pour une escale qui va durer toute la journée.

Au Rétrofestival, des Mini déjantées débarquent sur l’hippodrome de Caen
Le Rétrofestival de Caen (Calvados) revient samedi 29 et dimanche 30 juin 2019. Un groupe de musique anglais honorera les 60 ans de la Mini en amenant leurs modèles « transformés ».

Gisors, dans l’Eure se transforme en capitale de l’art singulier ce week-end
Vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 juin, Gisors, dans l’Eure accueille 20 artistes de six nationalités dans le domaine de l’art singulier, en présence de Martin Lartigue.

Où chiner ? 

Les foires à tout programmées ce week-end près de Pont-Audemer
Plusieurs foires à tout sont organisées ce week-end autour de Pont-Audemer. Voici le programme.

Plus de 400 œuvres d’art proposées aux enchères à Évreux
Dimanche 30 juin se tiendra à l’Hôtel des ventes d’Évreux une vente aux enchères de plus de 400 œuvres, dont plusieurs inédites.

Marché nocturne, concerts et feu d’artifice au programme de la seconde fête du bourg de Buchy
Le comité des fêtes de Buchy donne rendez-vous au public le 28 juin 2019 pour la deuxième édition de sa fête du bourg. Au programme : marché nocturne, concerts et feu d’artifice.

Mais encore…

Un été au Havre, les Prieurales, fête du cinéma… Que faire au Havre ce week-end ?
Outre le lancement festif d’Un été au Havre, samedi 29 juin 2019, de nombreux événements ont lieu ce week-end : festival Les prieurales, fête du cinéma et expositions. Sélection.

Humour, concert, véhicules de collection… Que faire à Rouen ce week-end ?
Deux comédies sont proposées À l’ouest, un rassemblement de voitures de collection à Bois-Guillaume, un concert de chœur, entre autre. Quelques coups de cœur de la rédaction.

Rencontres, concerts, clowns et danse : les rendez-vous à ne pas manquer ce week-end à Dieppe et dans la région
Beau week-end ces vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 juin 2019 : de nombreuses animations sont au programme avec de la danse, de la musique et de belles rencontres.

Village préféré des Français: la fierté normande des habitants de Saint-Vaast-La-Hougue

On ne boudera pas notre plaisir!

Après Barfleur, Saint Vaast-la-Hougue, un village et port de pêche normand du Cotentin bien apprécié des connaisseurs, notamment les plaisanciers tout comme par les amateurs d'huitres (dont nous sommes) a été choisi pour être le village préféré des Français en 2019

maxnewsworldthree498275-4111246

Les médias nationaux parisiens s'en font l'écho:

https://www.rtl.fr/culture/medias-people/le-village-prefere-des-francais-est-en-normandie-7797934373

Décidément, le charme du Nord ne faiblit pas. L'année dernière, le village de Cassel, situé dans les Hauts-de-France, avait obtenu le prestigieux titre de "village préféré des Français". Cette fois, c'est un village de bord de mer de Normandie qui a pris la relève : Saint-Vaast-la-Hougue, situé au bout de la presqu'île du Cotentin. 

La petite localité de la Manche a rassemblé 710.000 votes mercredi 26 juin sur France 3, déclare la productrice de l'émission Silvia Drumont au Parisien. Son port, déjà très connu, fait partie des sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. 

Cela fait maintenant 8 ans que Stéphane Bern décerne le titre sur France 2. Cette année, pour la première fois, l'émission était diffusée sur France 3. Au total, 14 villages étaient en lice pour obtenir le titre. Pont-Croix, dans le Finistère, est arrivé en deuxième position, suivi de Terre-de-Haut en Guadeloupe. 

b0


 http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/manche-saint-vaast-la-hougue-elu-village-prefere-des-francais-2019-26-06-2019-8103846.php

Manche : Saint-Vaast-la-Hougue élu «village préféré des Français» 2019

Retenez son nom : Saint-Vaast-la-Hougue. Les téléspectateurs de France 3 l’ont désigné ce mercredi soir plus beau village de France.

Le 26 juin 2019 à 23h16, modifié le 27 juin 2019 à 06h11

Saint-Vaast-la-Hougue est donc, on l'a appris ce mercredi soir par Stéphane Bern, « le village préféré des Français » ! Le petit port de la Manche a emporté cette élection télévisée organisée par France 3, qui a mobilisé 710 000 suffrages par SMS, téléphone ou Facebook, succédant ainsi à Cassel (Nord). Mais, ce matin, les moins surpris par cette nouvelle sont, sans aucun doute, les quelque 2 000 habitants de ce bout du monde paradisiaque au bout de la Manche.

« Je ne sais pas si ce sera le village préféré des Français mais ce que je sais déjà, c'est que c'est le plus beau ! » clamait ce mercredi Yves Villeneuve, le boucher du village, casquette rouge vissée sur la tête. La chaleur avec laquelle il parle de « son » petit port est immédiatement communicative. D'ailleurs, il n'y a guère besoin d'office de tourisme ici : les habitants et les commerçants font le job ! « C'est qu'on est tous accros à notre refuge… » sourit Louise, installée depuis plus de vingt ans dans l'une de ces petites rues bordées de charmantes maisons de pêcheurs en pierres du pays.

À dire vrai, on comprend en un clin d'œil, le choix des Français mercredi soir. Tout au bout de la presqu'île du Cotentin, après avoir longé les côtes sauvages de la Manche, au détour d'époustouflants contrastes de bleus et de verts, on descend vers le village, niché tout au bout du monde. C'est là que, subitement, le panorama se dévoile sur le petit port en contrebas, abri de quelques bateaux traditionnels normands et d'où partent de pittoresques ruelles étroites, sans oublier un chemin vers le phare. À l'entrée d'une petite rade, se dressent deux tours Vauban, presque irréelles, mais bel et bien classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

L'épicerie Gosselin

Les clients, ici, pourraient parler pendant des heures de l'épicerie Gosselin, pour laquelle même les Normands parcourent parfois des dizaines de kilomètres pour venir acheter des spécialités régionales ou du café torréfié maison. Ou des façades pittoresques de certains commerces de leur centre-ville. Ou encore des parcs à huîtres qui font le bonheur d'écailleurs partout en France et qui parsèment à perte de vue tout l'estran entre le village et l'île.

On regrette que Turner, le peintre presque voisin, ne soit pas venu faire un tour jusqu'ici pour immortaliser cette atmosphère unique ! D'autant qu'il aurait pu se régaler avec l'île de Tatihou, qui s'étire, comme une énorme tortue endormie, à quelques centaines de mètres du village.

Son histoire chahutée est à la hauteur de ses charmes qui se gagnent par la mer ou par les sables. C'est en effet un autre des délices du lieu : l'embarcation qui vous y conduit est amphibie ! Ainsi, à marée haute, on gagne l'île en croisière… Mais à marée basse, vous verrez ce même bateau sortir les essieux pour vous emmener… en roulant !


saint-vaast-la-hougue-5

Bien entendu, il y a quelques déçus et on ne sera pas déçu par ceux qui le sont: nous les connaissons bien nos chers voisins Bretons!

https://www.letelegramme.fr/bretagne/village-prefere-des-francais-pont-croix-devance-par-saint-vaast-la-hougue-26-06-2019-12323287.php

Le petit port normand de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) a été désigné, ce mercredi soir, « Village préféré des Français ». Pont-Croix (notre photo), qui représentait la Bretagne, termine sur la 2e marche du podium de cette élection télévisée organisée par France 3, qui a mobilisé 710 000 suffrages par SMS, téléphone ou Facebook.


 

Qu'ils se rassurent! les Bretons se sentiront comme chez eux à Saint-Vaast-la-Hougue à l'occasion du festival des musiques traditionnelles des "Traversées de Tatihou" qui met systématiquement à l'honneur le patrimoine musical breton et celtique au détriment des groupes normands qui connaissent bien les quais de Saint-Vaast-la-Hougue à force de les arpenter... faute de pouvoir jouer sous le grand chapiteau de l'île de Tatihou.

Archives de l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/08/20/34207938.html

visite-libre-tatihou-une-ile-plurielle-un-patrimoine-unique-ile-tatihou

Tatihou, comme la rade de la Hougue sont deux superbes sites naturels et historiques (souvenirs de la bataille de la Hougue perdue par la marine française en 1692 face aux Anglo-hollandais)  qui nous sont chers...

En effet, notre combat pour la défense de l'unité normande et de son image a commencé pour nous en 2004 lorsque nous avions réussi à faire stopper une campagne publicitaire nationale d'une grande banque privée qui avait utilisé le nom de "Tatihou" sans rien demander à personne pour vendre un produit d'assurance vie.

Archives:

https://group.bnpparibas/communique-de-presse/bnp-paribas-partenaire-musee-maritime-l-ile-tatihou-petite-gaffe-grande-banque-debouche-action-mecenat


Mais l'essentiel à retenir aujourd'hui, c'est la joie des habitants de Saint-Vaast-la-Hougue d'être ainsi honorés par l'ensemble des Français: une occasion d'assumer, enfin, la fierté d'être Normand!

https://actu.fr/normandie/saint-vaast-la-hougue_50562/revivez-videos-folle-soiree-saint-vaast-hougue-village-prefere-francais-2019_25515564.html

950326

Voir enfin, la sélection des villages en lice:

https://www.20minutes.fr/arts-stars/television/2462831-20190301-village-prefere-francais-2019-voici-14-communes-lice

office-de-tourisme-du

Culture. Un été au Havre : coup d’envoi sur le quai de Southampton, samedi

L'artiste Olivier Grossetête ouvre Un été au Havre avec ses Citées oubliées, samedi 29 juin 2019.

L’artiste Olivier Grossetête ouvre Un été au Havre avec ses Citées oubliées, samedi 29 juin 2019. (©JB Morel/76actu.)

Un été au Havre, manifestation lancée en 2017 à l’occasion des 500 ans du Havre (Seine-Maritime), est devenu le rendez-vous culturel estival des Havrais. Le Portique, centre régional d’art contemporain, ouvre le bal, vendredi 28 juin, avec le vernissage de l’exposition monographique de Stephan Balkenhol. Samedi 29 juin 2019, aura lieu le lancement de la nouvelle édition autour du thème de l’architecture et de l’art monumental.

Olivier Grossetête a investi le quai de Southampton avec ses bâtiments en carton pour l’événement. Rendez-vous à partir de 22 heures pour une déambulation musicale dans ses Citées oubliées, avant de découvrir les autres œuvres présentes dans la ville.

Lire aussi : INTERVIEW. Olivier Grossetête, le bâtisseur de la cité éphémère d’Un été au Havre

Cité éphémère en carton

Coup dur pour Olivier Grossetête, son équipe et les bénévoles : mercredi 26 juin, un coup de vent a balayé le phare érigé sur le quai. Si les Cités oubliées de l’artiste ne compteront probablement pas les 20 bâtiments annoncés, espérons que l’installation monumentale offrira une agréable déambulation dans une cité éphémère au public, samedi 29 juin. Difficile de faire oublier aux Havrais l’incroyable prestation de l’an passé : la compagnie Carabosse avait embrasé le front de mer et littéralement mis le feu à la plage.

Dimanche 30 juin, la fête se prolongera avec un pique-nique prévu à 13 heures, suivi d’un temps fort : la démolition ludique et joyeuse de ces bâtiments faits de carton et rubans adhésifs. Un grand terrain de jeu pour se défouler ! Si les œuvres d’Olivier Grossetête auront disparu, après cette journée dominicale, d’autres artistes passeront leur été au Havre et leurs œuvres seront visibles dans l’espace urbain.

Lire aussi : Inauguration d’Un été au Havre : des restrictions de stationnement et de circulation à prévoir

Stephan Balkenhol au Portique

Stephan Balkenhol expose au Portique, dans le cadre d'Un été au Havre.

Stephan Balkenhol expose au Portique, dans le cadre d’Un été au Havre. (©Balkenhol.)

Le sculpteur allemand, Stephan Balkenhol, est l’invité du Portique, centre régional d’art contemporain. Son matériau de prédilection : le bois. Jouant sur les échelles, passant du monumental aux petits formats, l’artiste travaille une matière brute, taillant à même le bois et conservant toutes les aspérités du matériau. Une approche qui conserve l’authenticité de l’organique et du végétal, malgré l’intervention humaine.

Représentant des figures humaines, Balkenhol rejoue l’histoire de la statuaire médiévale, tout en lui rendant hommage par le recours à la polychromie. Quatre bronzes de l’artiste allemand seront également présentés à la bibliothèque Oscar Niemeyer. 

Levez aussi les yeux : l’artiste est intervenu sur les façades des immeubles, au bout de la rue de Paris, faisant apparaître des figures humaines qui viennent animer le paysage architectural.

Lire aussi : Ville éphémère en carton, œuvres monumentales… Le programme d’Un été au Havre dévoilé

Erwin Wurm

La Fat car d'Erwin Wurm va investir les jardins de l'Hôtel Dubocage de Bléville.

La « Fat car » d’Erwin Wurm va investir les jardins de l’Hôtel Dubocage de Bléville. (©Studios Erwin Wurm.)

L’artiste autrichien, Erwin Wurm, qui expose actuellement à Marseille, dans quatre lieux culturels, présente deux pièces au Havre. La « Narrow house », implantée sur l’avenue Foch, est une reproduction de sa maison d’enfance, mais une reproduction « étriquée ». L’artiste aime jouer avec les volumes, les formes, qu’il agrandit ou rétrécit. Si la maison (visitable) est étroite, sa voiture, la « fat car », comme son nom l’indique, est imposante et obèse. Elle sera visible tout l’été dans les jardins de l’Hôtel Dubocage de Bléville.

Lire aussi : Un été au Havre. La « Narrow house » d’Erwin Wurm s’installe avenue Foch

Installation sonore, tours EDF éclairées

Henrique Oliveira investit les Jardins suspendus.

Henrique Oliveira investit les Jardins suspendus. (©Raphaël Tual/76actu)

Parmi les autres œuvres à découvrir : la sculpture du Brésilien Henrique Oliveira, dans une alvéole des Jardins suspendus, les contributions de trois artistes havrais, l’installation sonore de l’artiste écossaise Susan Philipsz dans l’église Saint-Joseph. S’inspirant de la structure particulière de l’église, qui rappelle celle d’un phare, Susan Philipsz va restaurer le line (lien) avec l’ocean (la mer) en travaillant à partir des éléments architecturaux. Elle enregistre son propre souffle afin d’obtenir des sons de l’orgue de l’église qui rappellent les cornes de brume…

Lire aussi : Un Été au Havre. L’œuvre d’Henrique Oliveira investit une alvéole des Jardins suspendus

Les tours de la centrale seront, cette année, mises en lumière par Antoine Schmitt, qui relit ce paysage portuaire et ce patrimoine industriel par un jeu de pixels blancs.

À voir également dans le cadre d’Un été au Havre : l’exposition Dufy au Havre, au MuMa, et Exhibit, dédiée aux arts numériques, au Tetris.

Lire aussi : Le MuMa consacre une exposition exceptionnelle à Raoul Dufy, amoureux du Havre et de sa lumière

Infos pratiques :
Jusqu’au 22 septembre 2019, au Havre.
Toute l’information en ligne, ici.

Canicule : le CHU de Rouen est-il prêt ?

Attention, la canicule arrive ce samedi en normandie ! Jusqu'à 34-35 degrés dans les terres, voire 37-38 dans le sud de l'Eure et le Vexin, les pics de chaleurs sont attendus demain avant une accalmie dimanche. Dans les hôpitaux comme au CHU de Rouen, le plan canicule est activé depuis début juin.

REPORTAGES A SUIVRE

SAMEDI 29 & DIMANCHE 30 JUIN 2019

A suivre sur www.braysports.fr

GYMNASTIQUE:
VENDREDI 28 JUIN 2019
Gala de Gymnastique à Neufchâtel en Bray à partir de 20h00

ATHLETISME:
SAMEDI 29 JUIN 2019
Course du Casino à Forges les eaux (Challenge du Pays de Bray)

ATHLETISME:
DIMANCHE 30 JUIN 2019
Marathon du Terroir Brayon à Forges les eaux

MARATHON TERROIR BRAYON

Les dernières infos!

Le Week end du 29 et 30 Juin s’annonce chaud dans le Pays de Bray.

Pour les courses et marche du samedi, un point d’eau sera ajouter au ravito existant.

Le dimanche, en plus des ravitos tous les 5 km, des points d’épongeage seront ajoutés en intermédiaire, ainsi qu’un point d’eau au 8 et 28 Km. Nos motards auront à dispos des petites bouteilles d’eau.

Nous vous conseillons de courir avec une casquette et avec une réserve d’eau, afin de vous protéger au mieux de la chaleur et du soleil.

Alerte Ozone

Le préfet de la Seine-Maritime a activé la procédure d'information-recommandation en raison du niveau élevé d'ozone présent dans l'atmosphère, jeudi 28 juin 2019. Ce niveau élevé d'ozone « est imputable à des conditions météorologiques propices à la transformation d'ozone dans l'atmosphère avec un fort ensoleillement », précise le communiqué du préfet. L'ozone est un gaz irritant pour les poumons, qui se forme par réactions chimiques sous l'effet du soleil. Les personnes vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes asthmatiques, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires…) sont les plus exposées aux risques liés à l'hyper-réactivité bronchique pouvant entraîner des crises d'asthme et un encombrement des bronches. Ces personnes sont invitées à limiter leurs sorties et à produire le moins possible d'efforts, notamment lorsque l'ensoleillement est au plus fort. En cas de traitement médical ou de gêne respiratoire ou cardiaque, ces personnes doivent prendre conseil auprès d'un professionnel de santé. Les personnes en bonne santé doivent également être attentives à cette alerte. Elles doivent elles aussi privilégier les sorties brèves et demandant le moins d'effort. Elles doivent aussi éviter les activités physiques et sportives en extérieur.