Blog

MANSURIA KUNG-FU

Le 9 juin dernier Thomas Sébastien pratiquant aux clubs de Neufchâtel en Bray et Blangy sur Bresle , s’est vu attribué sa ceinture noire de Manchuria kung fu après un parcours de persévérance et de travail régulier.Il est le 6em […]

PARTENAIRES GALA GYM

var ULTIMEDIA_mdtk = « 01400058 »;// Insérez le MDTK du site
var ULTIMEDIA_date = «  »;// Insérez la date de l’article ou la date de mise à jour Exemple: 20150313
var ULTIMEDIA_target = « ultimedia_wrapper »;
var ULTIMEDIA_async = fals…

PARTENAIRES MARATHON TERROIR

var ULTIMEDIA_mdtk = « 01400058 »;// Insérez le MDTK du site
var ULTIMEDIA_date = «  »;// Insérez la date de l’article ou la date de mise à jour Exemple: 20150313
var ULTIMEDIA_target = « ultimedia_wrapper »;
var ULTIMEDIA_async = …

Il y a 75 ans, la bataille Epsom pour la prise de Caen

Le 26 juin 1944 était lancée l’opération Eposm pour prendre Caen par l’Ouest et franchir la rivière de l’Odon. Mais Britanniques et canadiens se sont heurtés à de puissantes contre-attaques allemandes. Les images d’archives. 

Un très petit geste pour les transports en commun.

La métropole peut faire mieux vraiment face à la pollution
Lorsque la pollution sera validée, un tout petit pas vers la gratuité des transports en commun ? Jeudi 27 juin, le conseil métropolitain doit voter, pour l’usager du réseau Astuce qui aura vali…

Michel de Decker : gens de lettres en Normandie

Pierre Corneille et la Marquise du Parc (Création R.Corbin © Patrimoine Normand).

MICHEL DE DECKER – HISTOIRES NORMANDES.
Journal de bord ma Normandie Bleue – n°110.


 
Extrait Patrimoine Normand N°110.
Par Michel de Decker.

C’est en compagnie d’un quatuor de gens de lettres qui ont laissé de pittoresques empreintes en Normandie que le Journal de Bord vous invite à vagabonder aujourd’hui : avec l’auteur dramatique rouennais Pierre Corneille, qu’on ne présente plus ! Quoi que… ; avec la maman des Petites filles modèles, dans son château d’Aube, près de L’Aigle ; avec le poète bachique Jean-Guillaume de Chaulieu, dans son Vexin natal et avec l’encyclopédiste Jean-François Marmontel venu se retirer à Habloville, près de Gaillon.
 

La robe ou le jupon

Pierre Corneille – qui porte le nom d’un oiseau noir – habitait rue de la Pie, à Rouen. D’autre part il a vraiment su voler de ses propres ailes en vivant de sa plume !

Mais avant d’être rouennaise, la famille Corneille était originaire de Conches. C’est au Neubourg, aussi, que Pierre a connu un fameux succès théâtral. C’est une Andelysienne qu’il a épousée ! Bref, cet homme à qui les lettres classiques doivent leurs plus majestueux alexandrins, possède de solides racines normandes. On lui doit de merveilleuses tragédies, c’est incontestable, mais on lui doit aussi quelques vers parfaitement hilarants, du genre : « Plus le désir s’accroît, plus l’effet se recule… », ou « Car ce n’est pas régner qu’être deux à régner… », ou encore « Je suis Romaine, hélas ! puisque mon époux l’est… » Donc, le berceau des Corneille est à Conches-en-Ouche. Au XVIe siècle, on y trouve un Pierre Corneille, sieur de Sécu…
 

Il vous reste 86 % de cet article à lire.

 



Abonnement Patrimoine Normand

 

Un Eté au Havre : Le Portique s’ouvre à Stephan Balkenhol

Sculpteur allemand reconnu à travers le monde, Stephan Balkenhol s’invite au Havre. Vendredi 28 juin à 18h30 aura lieu le vernissage de son exposition au Portique qui sera à découvrir tout au long de l’été.
L’article Un Eté au Havre : Le Portique s&#82…