Blog

PREFECTURE de REGION: Elle s’en va ! Bon débarras!

Elle s’en va!
Bon débarras!
Mais on craint déjà de connaître celui ou celle qui lui succèdera à l’Hôtel-Dieu de Rouen…
Visiblement, le jeu des chaises musicales vient de reprendre au pays des fusibles et les chaises subitement déplacées grincent en f…

Blainville-sur-Mer : Le Mascaret – La mer nourricière

Maquereau basse température, brocoli fumé, chou de Bruxelles (© Jean-Luc Péchinot).


 
Extrait Patrimoine Normand N°109.
Par Jean-Luc Péchinot.

Blainville-sur-Mer, au bord de la Manche… Une Manche que Philippe Hardy sublime aux fourneaux. Poissons, coquillages et crustacés y sont traités au toque-niveau, son Mascaret étoilé faisant honneur aux offrandes de la mer.
 

Au cœur du village, l’école. Une école dont les élèves sont déjà grands et où les cours n’ont lieu que le mercredi et le samedi après-midi. Des cours de cuisine en l’occurrence, puisqu’on est là dans un restaurant. Étoilé. Celui de Philippe Hardy, qui a racheté à la commune ce beau bâtiment en pierre de Chausey, dont il n’a guère gardé que les murs pour le transformer en 1995 en un haut lieu de la gastronomie normande, à la gloire de sa mer… nourri…
 

Il vous reste 87 % de cet article à lire.

 



Abonnement Patrimoine Normand

 

Lawrence d’Arabie… en Normandie !

Château-Gaillard fut la forteresse médiévale qui impressionna le plus Lawrence, et influença en partie son destin héroïque (© Stéphane William Gondoin / Guillaume Néel).


 
Extrait Patrimoine Normand N°109.
Par Serge Van Den Broucke.

On sait que Thomas Edward Lawrence gagna le surnom de Lawrence d’Arabie pour avoir été l’étrange et charismatique leader de la révolte arabe au Moyen-Orient pendant la Première Guerre mondiale. On sait moins qu’il passa sa jeunesse à étudier l’architecture des monuments médiévaux de Normandie.
 

Peu de personnages historiques ont soulevé autant d’interrogations que T.E. Lawrence, et aujourd’hui encore, bien des aspects de son esprit complexe demeurent enveloppés de mystère. On ne le voit parfois que comme un stratège militaire d’exception excellant dans la guérilla, alors qu’il était, fondamentalement, un intellectuel brillant féru d’archéologie et de littérature classique, un écrivain talentueux, un rêveur éveillé qui, comme il le dit lui-même, a donné vie à ses songes. À la fois renfermé sur lui-même et exhibitionniste, se détestant jusqu’au masochisme en faisant subir à son corps les pires épreuves de résistance et pourtant flatté d’une renommée qui le dépassait, espion parfois retors et poète inspiré, écar…
 

Il vous reste 88 % de cet article à lire.

 



Abonnement Patrimoine Normand

 

Eusèbe, la fraîcheur du débutant… à 86 ans.

Il se considère toujours comme un débutant puisqu’il n’a jamais entamé de carrière dans la chanson. Michel Lucet, alias Eusèbe, a tout de même écrit toute sa vie et retrouve le bonheur de la scène vendredi 29 mars à Lion sur Mer.    
 

Rouen : procès du double meurtre de la place de la Pucelle

Un homme de 38 ans comparaît du 1er au 5 avril 2019 devant les Assises de la Seine-Maritime. Il est accusé d’avoir tué en décembre 2015 dans le centre historique de Rouen deux jeunes gens qui revenaient d’une soirée arrosée. Il comparaît également pour…